albert camus (1)

Click here to load reader

Post on 26-May-2015

934 views

Category:

Education

4 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 1. albert camusla solidarit et lengagement

2. il faut aimer rarementpour aimer beaucoup 3. Esprit tourment sur lequel les vnementsont imprim leur trace. 4. 1913: Albert Camus nait en Algrie, fils dun ouvrier agricole quil najamais connu,parce quil est mort pendant la premire guerre mondiale etdune mre dorigine espagnole,analphabte et sourde , qui donc avait desdifficults parler . Son existence , par rapport lautre auteur pivot de lexistentialisme,Sartre, a t marque par la difficult et les obstacles, ce qui pourraitexpliquer les notions de solidarit et de justice qui sont centrales dans sonoeuvre. La maladie dont il souffre, la tuberculose, lempechera de passerlagrgation de philosophie mais aussi de sengager dans larme, en1940. Entr dans la Resistance il collabore au journal clandestin Combat, dont ildeviendra redacteur en chef la fin de la guerre. Les annes 50 marquent sa rupture avec Sartre et lemargination deCamus de la part des intellectues communistes. 1957: Camus reoit le Prix Nobel pour la littrature 1960. Camus meurt dans un accident de voiture. 5. Les oeuvres Romans et nouvellesLetrangerLa PesteLtLa chuteLexil et le royaume EssaisLenvers et lendroitNocesLe mythe de SisypheLettres un ami allemandLhomme revolt Pices de thatreCaligulaLe malentenduLEtat de sigeLes justes 6. Ecrits politiques Carnets 7. Comme dj Pascal ou Kierkegaard ,Camus se pose laquestion du sens de lexistence humaine et aborde desthmes quon pourrait definir universels,mais en lesphiltrant par une reflexion qui est influence par lesdesastres des deux conflits mondiaux et par sa pculiaireexprience biographique. 8. Les thmes Lexil Labsurde La rvolte Le bonheur La solidarit La justice 9. Lexil De la misre radicale de la condition humaine,du dsert de notre existencedrive la notion dabsurde et lexperience de lexil dans notre propreexistence ,par rapport laquelle nous sommes trangers parce que cestelle qui se fait , au dl de notre volont. Ces sentiments dexil et de labsurde de lexistence se rvlent pourCamus devant la mort ,de faon soudaine et hasardeuse. La condition dexil est pour Camus sans espoir, puisque il ny a pas devoies de sorties de labsurde qui nous entoure. Il ne nous reste vivre que avec la certitude quil ny a pas de royaume,etdecider que cet exil est notre royaume.( Lexil et le royaume) 10. Le bonheur"Il faut imaginer Sysiphe heureux "Une sorte de batitude atteint Sysiphe, une fois quil estdevenu conscient de sa condition absurde.Donc le seul bonheur et la seule rponse possible laconstatation de labsurde est decider avec lucidit que cetabsurde et cet exil sont nos conditions naturelles et choisirde vivre dans labsurde. 11. LabsurdeEntre lhomme et le monde il y a un divorce qui ne prvoit pas de possibilitsde rconciliation.Entre lexigence de lhomme de trouver des rponses,sa demande de clart,son dsir de savoir et lexistence du monde ,son silence indiffrent auxquestions que lhomme lui pose, il y a un divorce,do nait le sentiment delabsurde.Lhomme et le monde sont antinomiques et donc leur coexistence cre lesentiment de labsurde. 12. Les solutionsCamus ne considre ni le suicide ni la religion comme des solutions pour sortirde labsurde.Le suicide est inutile parce quil se limite supprimer la conscience.La religion cherche trouver un sens lexistence dans un autre monde,situeles raisons et les esprances de lexistence dans lau-del.Camus dit quil faut accepter labsurde:lhomme est condamn mort,face laquelle tous nos efforts peuvent sembler vains.Lattitude de Camus ncessite de plus de force puisquil ne cherche despoirmais il reste dans labsurde. 13. Les hommes ne sont pascoupablesTous les personnages de Camus montrent comment on vit dans cet universindiffrent.Ils ne montrent aucune passion, aucun sentiment, ils tuent pour riencomme le protagoniste de "lEtranger".Puisquils vivent tous dans un monde dont ils ne sont pas responsables, leshommes chappent tout sentiment de culpabilit, ils se sentent desmeurtriers innocents.Lhomme qui a pris conscience de labsurde, retrouve automatiquementlinnocence en sloignant des valeurs sociales qui prevoient la culpabilit et laresponsabilit. 14. La rvolteLa rvolte fait exister.Comme Descartes affirmait"Je pense,donc je suis", Camus affirme"Je me rvolte,donc je suis.Mais pourquelle soit fficace et comme elle appartient la consciencecollective,elle est signe dune nature, celle humaine, quil faut prserver: ladevise sera donc"Je me rvolte,donc nous sommes"La rvolte est ncessaire, elle permet de dire non linjustice, lexploitation,aux abus et donne un sens linutilit de lexistence.Mais lengagement deCamus cherche concilier la justice avec la libert.Cela le conduira denoncerles camps de concentration sovietiques ,ce qui provoquera sa rupture avecSartre et toute la gauche . 15. Dans Le Mythe de Sysiphe, Camus prone la rvolte comme voie alternativeaux deux autres possibilit qui se posent devant lhomme, le suicide et lareligion, qui sont galement inutiles.Pour Sysiphe la rvolte consiste prendre conscience de sa captivit lintrieur des murs dune condition absurde. Cest ce qui va le rendre heureux.Mais pour Meursault et Caligula, au bout de la rvolte solitaire cest le nant .Pour atteindre lequilibre permettant de neutraliser labsurde il faut aller audl de lengagement personnel. Cest la solution laquelle aboutit lhistoire deLa Peste. 16. Lhomme revoltLe livre (1951) fut accus danticomunisme par Sartre .Camus rejte la rvolte historique, qui a conduit du marxisme la rvolutionsovitique et la tyrannie stalinienne.il soutient la ncessit dune rvolte pacifique, fonde sur la morale et lasolidarit,visant humaniser les tats qui existent dj et non construire untat nouveau.Pour Sartre il faut faire la REVOLUTION, pour Camus il faut se REVOLTER. 17. LengagementDans laprs-guerre, les thmes de labsurde et le sentiment de lexil restent aucentre de la reflexion de lcrivain, mais il sengage dans la lutte contre lesinjustices, la souffrance, la violence historique, en supprimant touteindiffrence."...la dure et merveilleuse tache de ce sicle est deconstruire la justice dans leplus injuste des mondes...." 18. LEtrangerCest le roman o labsurde et le manque de sens de lexistence sincarnentdans le personnage de Meursault,qui vit en Algrie et montre une absencetotale de sentiments et dmotions.Il est tranger sa propre existence , quil laisse couler sans aucuneimpliquation motive. Il est indiffrent, incapable de nourrir des sentimentsamoureux envers la fille avec qui il entretient une relation; il reste indiffrentmeme la mort de sa mre, laquelle il tait dj devenu tranger,puisquelletait renferme dans un asyle dune autre ville.Sans aucune raison,accabl par la chaleur et le soleil, vritables co-protagonistes de lhistoire, Meursault tue un arabe.Condamn la guillotine, il refuse le soutient de laumonier.il trouvera sa paix dans la nuit. 19. Le behaviourismeCamus entend dcrire un homme depriv de conscience. pour obtenir cet effetil cherche garder un ton impersonnel, grace lutilisation du pass composdans un rcit qui est la premire personne.iCertains ont compar ce type dcriture au behaviourisme des crivainsamricains,Hemingway ou Steinbeck, dont linfluence se faisait sentir lpoque en Europe.Leur intention tait de donner un rythme plus soutenu au rcit en reportant lesgestes et les paroles des personnages dans des phrases brves. 20. Un homme camraLa narration rvle le vritable aspect du protagoniste: le discours indirectrenforce limpression dabsence du personnage, un homme-camra qui ne saitrien, nprouve rien, mais se contente denregistrer ce qui passe dans sonchamp vital.Ignorant du jeu social, comme le dmontre le procs, il reoit passivement lesimpressions physiques que lenvironnement lui impose : le soleil, la mer, lalumire. 21. La Peste"Lunique chance de succs passe par la rconnaissance dune communautdont il faut partager les luttes."Cest la seule attitude qui sauve lindividu de lisolement nihiliste.La Peste apparait donc comme lanti-etranger.Le problme central du roman porte moins sur la raison de vivre que sur lamanire de vivre.Dabord les personnages semblent vivre une vie mcanique comme Meursaultdans Letranger; mais le flau porte les pantins se transformer en hommesqui font lapprentissage de la souffrance et dcouvrent la solidarit. 22. http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Peste 23. Letranger (le film,1967, parLuchino Visconti)Cliquez ici pour regarder le filmhttp://www.youtube.com/watch?v=byPg1GbiUlg