atelier pr©sentation huiles essentielles

Download Atelier pr©sentation huiles essentielles

If you can't read please download the document

Post on 05-Jan-2017

230 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Atelier prsentation huiles essentielles

    Auteur de ce document : Benjamin LISAN

    Email : benjamin.lisan@free.frDate de cration du document : 20/07/2014. Date de mise jour du document : 15/08/2014. Version V1.0

    Merci Brice, du magasin Nature & Dcouverte du Carrousel du Louvre, pour son atelier huile essentielle, qui a t la source dinspiration de ce document.

    Source image : http://infosurtoutetrien.com/2013/01/les-huiles-essentielles.html

  • Atelier de prsentation des huiles essentielles 2

    0. Sommaire

    1. Introduction : Automdication chez les animaux2. Automdication et pratiques mdicinales chez les hommes3. Quest-ce quune huile essentielle ?4. Que dit la science sur les huiles essentielles ?4bis. Ni confirmation, ni infirmation de la science sur le rle et les vertus de ces huiles essentielles 5. Mthodes d'extraction des huiles essentielles5.1. Distillation la vapeur deau 5.2. Extraction froid 5.3. Enfleurage froid ou macration5.4. Extraction froid par un solvant5.5. Extraction au CO2 supercritique5.5. Extraction au CO2 supercritique6. De trs faibles rendements7. Attentions aux arnaques 8. Les points vrifier pour une huile essentiellea) La certification botanique dune huile essentielleb) Lorigine gographique des huiles essentiellesc) Le mode de culture des huiles essentiellesd) La partie de la plante distillee) Le mode dextraction des huiles essentiellesf) Sa qualit : Huile essentielle 100 % naturelle, pure et complte (ou intgrale)8bis. Exemple danalyse dune HE par un laboratoire indpendant9. Lexique des huiles essentielles : 1) Franais => Latin9bis. Lexique des huiles essentielles : 2) Latin => Franais

  • Atelier de prsentation des huiles essentielles 3

    0. Sommaire

    10. Modes dadministration10.1. Usages internes 10.2. Usage externes 10bis. Les diffuseurs dH.E. dans lair ambiant11. Prcautions majeures prendre avec les huiles essentielles12. Conservation des huiles essentielles13. Utilisations sanitaires (exemples)14. Utilisations industrielle (exemples)15. Dilution des Huiles essentielles16. Atelier 116bis. Atelier 216bis. Atelier 216ter. Atelier 317. Exemples de recettes daromathrapie18. Exemples de recettes de cuisine avec les HE19. Le boom commercial des H.E.19bis. Le boom et la production des H.E. sont-ils nuisibles lenvironnement ?20. Atelier de dcouverte des H.E.20.1. Atelier aromathrapie20.2. Atelier culinaire21. Conclusions

  • Atelier de prsentation des huiles essentielles 4

    0. Sommaire

    A1. Annexe : Lexique des huiles essentiellesA2. Annexe : Localisation des cellules scrtrices dHE dans les plantesA3. Annexe : Huiles essentielles relevant du monopole pharmaceutiqueA4. Annexe : Principales familles de plantes essenceA5. Annexe : Effets supposs ou revendiqus pour les huiles essentiellesA6. LivresA7. Pages InternetA8. Bibliographie sur lautomdication des animaux

  • Atelier de prsentation des huiles essentielles 5

    1. Introduction : Automdication chez les animaux

    Quand les Chimpanzs sont malades, ils ont tendances ingurgiter les tiges, feuilles, fruits,corces et/ou racines de certains plantes prcises, comme larbre Albizia contre les parasitesintestinaux, larbre Trichilia rubescens, aux vertus antipaludiques et insecticides, lcorce deMarkhamia lutea, aux proprits anti-tumorales, idem pour Vernonia amygdalina, quilsutilisent pour lutter contre les parasites et les douleurs d'estomac, larbre Warburgiasalutaris, contre le paludisme et le rhume, les feuilles d'Aspilia mossambicensis, contenantde la thiarubine A, un puissant antibiotique, qu'ils utilisent contre les nmatodesparasitaires, pour soigner les plaies et arrter les saignements etc.

    Trichilia rubescens (?) Diospyros abyssinica (les feuilles contre le paludisme, la racine contre la

    dysenterie).

    Markhamia luteaVernonia amygdalina

    Warburgia salutaris Aspilia mossambicensis

  • Atelier de prsentation des huiles essentielles6

    1. Automdication chez les animaux (suite)

    Les fourmis et les abeilles incorporent dans leurs nids des bouts de rsine de conifres auxvertus antifongiques et bactriennes.Les mgots de cigarette sont trs utiles aux moineaux (Passer domesticus) aux de roselinsfamiliers (Carpodacus mexicanus) durant leur priode de reproduction, pour lutter contreles parasites. "les acariens seraient repousss par la nicotine, peut-tre en combinaison avecd'autres substances".Les rhinocros mange lcorce dun paltuvier (Ceriops tagal), aux fonctions anti-parasitiques ou antimicrobiennes, pour soigner ses affections urinaires.parasitiques ou antimicrobiennes, pour soigner ses affections urinaires.En Corse, les msanges bleues entrelacent mousses et brindilles de leur logis avec dela lavande, de la menthe, des immortelles, et d'une demi-douzaine d'autres herbesodorantes, plantes connues pour contenir des composs terpniques tels le camphre oul'eucalyptol, et qui possdent des qualits antiseptiques,insecticides ou fongicides.

    Msange bleueCeriops tagal

    Roselin

    Lavande officinale

    Immortelle commune ou Helichrysum

  • Atelier de prsentation des huiles essentielles7

    1. Automdication chez les animaux (suite & fin)

    Les animaux dtectent les proprits particulires des plantes, par leur odorats (ils sentent dabord lodeur des huiles essentielles _ voir leur dfinition, plus loin) ou en les gotant.

    Camphrier (Cinnamomum camphora)

    Eucalyptus globulusEucalyptus citriodora

    Niaouli (Melaleuca quinquenervia)Menthe poivre

    La menthe pouliot est rpute loigner les puces.Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Menthe_pouliot

  • Atelier de prsentation des huiles essentielles 8

    2. Automdication et pratiques mdicinales chez les hommes

    Lhomme a force dobserver la nature, les animaux, tester les plantes, a dcouvertprogressivement les activits antiparasitaires, antibactriennes, antifongiques, antiviraleset cytotoxiques, de certaines plantes.Il a pu concentrer certains principes actifs, sous la forme dun liquide concentret hydrophobe, compos des composs aromatiques (odorifrants) volatils d'une plante.Ce liquide, obtenu par extraction mcanique, entrainement la vapeur d'eau oudistillation sec etc., est appel huile essentielle (ou parfois essence vgtale ).

    Remdes traditionnels utiliss par un gurisseurs traditionnels(aussi appels chaman). Cela inclut les herbes naturelles et lesracines, les insectes, les os, les cornes, une carapace detortue, certaines fossiles et d'autres ingrdients. Vietnam.http://www.loupiote.com/photos/91450761.shtml

    Alambics en cuivre servant produire de l'huile essentielle d'ylang-ylang Nosy Be (Madagascar). Source :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ylang-ylangHuiles essentielles

    Source image : http://huiles-essentielles-

    aromatherapie.eu/ventes-huiles-essentielles/

  • Atelier de prsentation des huiles essentielles 9

    3. Quest-ce quune huile essentielle ?

    Chaque fois que l'on effleure une fleur, que l'on crase une feuille ou une branche, unparfum nous parvient. Cela signifie qu'une huile essentielle s'est libre. Cette odeur est constitue de diverses composantes aromatiques qui sont propre chaque plante. Ainsi chaque vgtal a sa propre "identit". Ces substances sont prsentesdans la plante sous forme de microscopiques gouttelettes qui se trouvent selon les plantesdans les feuilles (menthe ), les fleurs (le jasmin ), la peau des fruits (les agrumes ), lesracines (l'iris ), le bois (le santal ). Le rle des huile essentielles dans les plantes est principalement d'attirer les pollinisateursLe rle des huile essentielles dans les plantes est principalement d'attirer les pollinisateursou de repousser ses ennemis. Elles servent aussi rguler la temprature l'intrieur de la

    plante lui permettant ainsi de mieux supporter la chaleur.

    La composition d'une huile est trs complexe et donc la reproduction artificielle enlaboratoire ne peut tre qu'en apparence identique et ne possdera pas toutes lesproprits que le vgtal nous offre. Sinon, les soins apports pendant toutes lesoprations [nombreuses tapes] partant de la culture l'extraction, sont aussi importantset dterminent la qualit d'une huile.

    Source : Quest-ce quune huile essentielle ? http://www.lesproduitsdeladoux.com/pages/l-huile-essentielle-de-lavande-fine.html

  • 4. Que dit la science sur les huiles essentielles ?

    Atelier de prsentation des huiles essentielles 10

    Les huiles essentielles sont utilises en thrapeutique depuis des sicles, mais ce nest quercemment des recherches scientifiques sont menes leur sujet. Des tudes cliniquessont actuellement en cours en Europe, l'Australie, le Japon, l'Inde, les tats-Unis et auCanada. Beaucoup de ces tudes dcrivent les proprits curatives de diverses huiles.

    Mener des recherches sur les huiles essentielles rencontre quelques problmes :

    La plupart des tudes publies dans la littrature scientifique de langue anglaise ont t La plupart des tudes publies dans la littrature scientifique de langue anglaise ont tmenes dans les laboratoires et n'ont pas t testes sur des humains. Les huiles essentielles ne sont pas standardiss: La chimie des huiles essentielles estinfluence par la gographie et les conditions mtorologiques locales, ainsi que la saisonet l'heure de la journe o les plantes sont rcoltes, la faon dont ils sont traits, etcomment ils sont emballs et entreposs. Lors de l'utilisation de substances aromatiques, il est trs difficile de procder unetude en aveugle. Les gens associent l'odeur des expriences passes. Il est difficile d'obtenir l'approbation et le financement pour la recherche sur les huilesessentielles: les huiles essentielles ont t utilises sur les humains depuis des milliersd'annes. Elles ne rentrent pas dans l'approche classique de la science clinique de testd'une substance dans le laborato