ayn rand decarpentry durville garnier

Download Ayn Rand decarpentry durville garnier

Post on 03-Dec-2014

478 views

Category:

Spiritual

7 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

TRANSCRIPT

  • 1. La vertu dgosme de Ayn Rand DECARPENTRY - DURVILLE - GARNIER

2. Plan

  • I. thique et pense de l'homme
  • Ethique de lhomme
  • La pense de lhomme
  • II. LHomme ne peut survivre quen tant quHomme
  • La survie de LHomme
  • Valeurs de lthique objective
  • III. Principe social fondamental de lthique objective
  • Les motions
  • Les principes de lthique objectiviste
  • Les principes du gouvernement et de la socit

3. INTRODUCTION

  • Ayn Rand a dit : Ma philosophie, par essence, est le concept de l'homme en tant qu'tre hroque, avec son propre bonheur comme objectif moral de sa vie, avec l'accomplissement productif comme sa plus noble activit, et la raison son seul absolu.
  • Cest pourquoi travers La vertu dgosme , lauteur prsente plusieurs ides importantes de la philosophie objectiviste, en particulier la dfense del'gosmecomme code d'thique rationnel, l'abandon del'altruisme , la nature d'un bon gouvernement et l'loge dela raison .

4. 1. LEthique de L'Homme :

  • Cest un code de valeur pour guider les choix et actions de lhomme, qui determine le but et le cours de sa vie.
  • Lthique en tant que science a pour objet la dcouverte et la dfinition dun tel code.
  • La raison est le moyen fondamentale de la survie de lHomme

I. thique et pense de l'homme 5. Origine de ce concept de valeur(Bon et Mauvais) OU Intervention humaine arbitraire, un concept nayant aucune relation avec les faits de la ralit Fond sur un fait mtaphysique, une condition invariable de lexistence de lhomme 6. LEthique irrationnel?

  • La plupart des philosophes affirment que la raison est en faillite, que lthique se situe hors des limites de la raison.
  • Une thique rationnelle ne peut etre formul.
  • LHomme doit etre guider par autre chose que la raison et donc par lirrationnel
  • Tous les moralistes comtemporains sentendent tous pour dire que lthique est une question subjective et que trois choses ne font pas parti de son domain: la raison, lesprit et la ralit.

7. 2. La Pense de lHomme

  • LHomme doir de lui-mme dcouvrir les regles de la pense et les lois de la pense pour diriger sa pense.
  • La nature donne lHomme seulement un potentiel (sa conscience) et le matriel (lensemble de lunivers).
  • Tout ce dont il a besoin doit tre appris dcouvert et produit par lui-mme.

8. Il existe plusieurs mthode de survie chez lHomme Celle des etres rationnels qui utilisent la reflexion et effectue un travail productif. Celle des persones qui ne font quimiter les etres rationnels, il fuit leur responsabilit detre conscient Celle des personnes tentant de survivre au moyen de la force brute ou par la fraude. Ils nexistent quen dtruisant les autres II.1.LHomme ne peut survivre quen tant quHomme 1. La survie de LHomme : 9.

  • LHomme ne peut survivre comme un animal dont sa conscience nintgre pas lensemble de la dure de sa vie.
  • La vie de lhomme est un tout continu, lHomme porte en lui toutes ces expriences passes.
  • LHomme choisi et peut modifier sa voie, ses objectifs, ses valeurs dans lunique but que ces actions ne le conduisent pas sa propre perte.
  • Cest par choix que lhomme doit etre homme et sil dcide de vivre comme un sous homme il ne serra quun sous homme.

10. 2. Valeurs de lthique objective. Afin daccomplir sa vie, lhomme doit possder desvaleursqui correspondent la cause de ses actions: Raison Intentionnalit Estime de soi => Vertus Rationalit La raison constitue la source des vertus de lhomme

  • Productivit Le travail est le processus par lequel lesprit de lhomme entretient sa vie. Il permet de se raliser.
  • Fait appel son caractres, ses capacits
  • Fiert
  • Lhomme doit acqurir des qualits de caractre afin de rendre sa vie digne dtre maintenue (grce au travail)
  • Pour se considrer soi-mme comme notre plus grande valeur en ralisant notre propre perfection morale.

11. III. Principe social fondamental de lthique objective. 1. Les motions Lhomme doit vivre pour son propre intrt , sans toute fois oublier les autres. La survie de lhomme ne dpend pas la vie et la mort mais de sesmotions : Bonheur = russite de la vie Souffrance Signal davertissement de la dfaite et de la mort Les motions favorisent le dveloppement des valeurs de lhomme ou de ce qui le menace. 12. 2. Les principes de lthique objectiviste Lgosme rationnel = valeurs requises pour la survie de lhomme Principe de lchange = principe de la justice : - tre aimer pour ses vertusaimer cest valoriser Les hommes peuvent vivre en socit uniquement si leur code de conduite est bas sur lgosme rationnel et la justice : lthique objectiviste

  • Principe politique fondamental de lthique objectiviste :
  • galit et respect

Lgitime dfense Meurtre Valeurs dcoulant des dsirs, motions, aspirations, caprices, besoin irrationnels Ce qui est bon pour lhommeIntrts rationnels, pas de conflits dintrts 13. 3. Les principes du gouvernement et de la socit Un gouvernement a pour but moral la protection des droits de LHomme : Protection de la violence physique Protger son droit la vie, la libert, la proprit et la poursuite de son propre bonheur Lthique objectiviste est le fondement moral du systme politico-conomique, en contradiction avec le capitalisme amricain. Capitalisme pur : non contrl ni rglement, sparation de ltat et de lconomique EtatEglise Systme de lavenir 14. CONCLUSION Lthique objectiviste forme ce que lon appelle la morale de la vie qui est en dsaccord avec les trois coles de la thorie thique : la mystique, la sociale et la subjectivit. Ces trois dernires reprsentent nul autre que la morale de la mort. Comme le dit si bien John Galt aux moralistes : Vous avez utilis la crainte comme arme et apport la mort lhomme comme chtiment davoir rejet votre morale. Nous lui offrons la vie comme rcompense pour accepter la notre. Ainsi, Ayn Rand montre travers cet crit une excellente approche de la pense forte, singulire et redoutablement actuelle dune des plus notables et influentes figures de la vie intellectuelle amricaine du milieu du XXe sicle.

Recommended

View more >