CAE_Cours - Exercices

Download CAE_Cours - Exercices

Post on 11-Nov-2015

42 views

Category:

Documents

5 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

exercice

TRANSCRIPT

<ul><li><p>1 </p><p>MODULE </p><p>- La comptabilit analytique dexploitation - </p><p>Plan du module </p><p>Introduction gnrale </p><p>Parties 1 : La mthode des cots complets </p><p>Chapitre 1 : La hirarchie des cots </p><p>Chapitre 2 : Linventaire permanent des stocks </p><p>Chapitre 3 : Les charges de la comptabilit analytique </p><p>Chapitre 4 : Le traitement des charges de la comptabilit analytique </p><p>Partie 2 : La mthode des cots partiels </p><p>Chapitre 5 : Etude des diffrentes charges </p><p>Chapitre 6 : La mthode des cots variables : le seuil de rentabilit </p><p>Chapitre 7 : la mthode de limputation rationnelle des charges fixes </p><p>Partie 3 : La mthode des cots prtablis </p></li><li><p>2 </p><p>Introduction gnrale </p><p>1- Les insuffisances de la comptabilit gnrale : </p><p>La comptabilit gnrale est une comptabilit lgale qui a pour objet la classification et </p><p>lenregistrement des flux externes. Cet enregistrement aboutit la fin de chaque exercice </p><p>ltablissement des tats de synthse. Cependant, la comptabilit gnrale prsente plusieurs </p><p>limites que la comptabilit analytique tente de dpasser : </p><p>- La comptabilit gnrale se focalise sur les flux externes : elle sintresse aux </p><p>transactions avec les partenaires extrieurs la firme : fournisseurs de matires </p><p>premires, banques, prestataires de services, fisc, etc. </p><p>- La comptabilit gnrale est une comptabilit de synthse, elle donne un rsultat </p><p>unique pour lensemble de la production de lentreprise. </p><p>- La comptabilit gnrale ne permet pas dvaluer les stocks finaux, ni la </p><p>production faite par lentreprise pour elle-mme. </p><p>2- Les objectifs de la comptabilit analytique : </p><p>La comptabilit analytique essaie de combler les lacunes de la comptabilit gnrale : </p><p>- Elle sintresse aux flux internes de lentreprise en dtaillant son processus de </p><p>transformation. Dans les entreprises industrielles on distingue trois grandes </p><p>oprations : </p><p>- La comptabilit analytique permet dclater le rsultat unique de la comptabilit </p><p>gnrale en autant de rsultat quil y a de produits. </p><p>- La comptabilit analytique permet dvaluer les stocks et de connatre tout </p><p>moment les existants en quantit et en valeur des matires premires (MP), des </p><p>encours de fabrication, des produits finis (PF), et des marchandises. Ainsi, la </p><p>production faite par lentreprise pour elle-mme est facilement valorise. </p><p>- Elle permet de calculer les cots intermdiaires et finaux et donc danalyser les </p><p>variations de la marge par tape de production. </p></li><li><p>3 </p><p>3- Comparaison entre la comptabilit gnrale et la comptabilit analytique : </p><p>Le tableau ci-dessous reprend les principales caractristiques entre les deux </p><p>comptabilits : </p><p>4- Les caractristiques des cots : </p><p>Il existe divers types de cots. Un cot au sens gnral du terme est un regroupement de </p><p>charges qui peut correspondre : </p><p>- une fonction de l'entreprise : production, distribution, administration, ... ou en descendant </p><p>plus dans le dtail, tude, fabrication, vente, aprs-vente, ... ; </p><p>- un moyen d'exploitation : magasin, usine, rayon, atelier, bureau, machine ou poste de </p><p>travail; </p><p>- une responsabilit, d'un directeur, chef de service, contrematre, ... ; </p><p>- une activit d'exploitation : famille de produits (marchandises, biens fabriqus, services </p><p>rendus), produit individualis, ou stade d'laboration d'un produit (tude, achat, production, </p><p>distribution, ...). </p><p>Dans la comptabilit analytique, on retrouve les cots complets qui tiennent compte de toutes </p><p>les charges supportes par lentreprise et les cots partiels obtenus en incorporant quune </p><p>partie des charges en fonction du problme traiter : soit les lments directs, c'est--dire </p><p>affectables sans ambigut aux produits, soit les lments variables, c'est--dire variant </p><p>proportionnellement avec les quantits produites ou vendues. </p><p>Lorsque les cots sont dtermins antrieurement aux faits qui les engendrent, on parle de </p><p>cots prtablis, alors que les cots constats (appels aussi cots rels ou historique) dsignent </p><p>les cots calculs, postrieurement ces faits. </p><p>Ce cours a pour ambition daborder les deux principales mthodes de la comptabilit </p><p>analytique qui sont : la mthode des cots complets et la mthode des cots partiels. </p></li><li><p>4 </p><p>PARTIES 1 : LA METHODE DES COUTS COMPLETS </p><p>Chapitre 1 : La hirarchie des cots </p><p>La comptabilit analytique dans le cadre de la mthode des cots complets sintresse </p><p>lensemble des charges pour dterminer au final ce quon appelle le cot de revient. Ce </p><p>dernier est laccumulation des cots engendrs lors de chaque tape du processus de </p><p>fabrication. Selon lactivit de lentreprise on distingue : </p><p>- Les cots dapprovisionnement ou dachat </p><p>- Les cots de production </p><p>- Les cots de distribution </p><p>Le cot de revient est obtenu par intgration successive des diffrents cots. Cest pour cela </p><p>quon parle de la notion de hirarchie des cots. </p><p>Figure : La hirarchie des cots </p><p>I.1. Le cot dapprovisionnement ou dachat </p><p>Le cot dachat englobe lensemble des charges relatives lacquisition des marchandises et </p><p>des matires premires jusqu leur mise en stock. Il se compose de deux types de charges : </p><p>- Les charges directes (prix dachat, etc) </p><p>- Les charges indirectes imputes au centre dapprovisionnement (grce au tableau </p><p>de rpartition des charges indirectes) </p></li><li><p>5 </p><p>Cot dachat (des matires achetes) = Prix dachat +Autres charges directes dachat + </p><p>Charges indirectes dachat </p><p>NB: il faut calculer un cot dachat pour chaque type dlments approvisionns et dont on </p><p>dsire suivre le niveau des stocks. </p><p>2. Le cot de production </p><p>Le cot de production se compose : </p><p>- Dabord, du cot dachat des matires consommes (utilises dans le processus </p><p>de production) </p><p>- Ensuite, les autres charges directes de production (notamment le cot de la main </p><p>duvre directe) </p><p>- Enfin, les charges indirectes relatives la production. </p><p>Cot de production (des produits finis) = Cot dachat des matires consommes + </p><p>Charges directes de production + Charges indirectes de production </p><p>Le cot de production ne concerne que la production intgralement termine et mise en stock </p><p>ou livre la fin de la priode. Dans le cas o il existe des encours de production, pour une </p><p>priode donne, le cot de production sera calcul de la manire suivante : </p><p>Cot de production (des produits finis) = Charges totales de production + Encours </p><p>initiaux (en dbut de priode) - Encours finaux (en fin de priode) </p><p>I.3. Le cot de revient </p><p>Il est calcul par type de produits vendus, il est compos de cot de production et de cot hors </p><p>production. </p><p>Cot de revient (des produits vendus) = Cot de production des produits vendus + </p><p>Charges directes de distribution + Charges indirectes de distribution </p><p>I.4. Le rsultat analytique </p><p>Le rsultat analytique peut tre obtenu par produit ou famille de produits : </p><p>Rsultat analytique = Ventes Cot de revient </p></li><li><p>6 </p><p>Exercice dapplication : Porte-savons </p><p>Une entreprise industrielle fabrique des portes- savons en deux tapes : </p><p>- Latelier moulage ralise une coquille en plastique dur </p><p>- Latelier montage ajoute cette coquille un systme de fixation en inox. </p><p>Lanalyse des comptes de lentreprise permet dobtenir les renseignements suivants : </p><p>- Charges pouvant tre imputes directement au cot : </p><p> Achat de plastique 1 500 Kg 14 Dh/Kg </p><p> Achat dinox 500 Kg 30 Dh/Kg </p><p> Main duvre imputable latelier moulage 200 heures 60 Dh/h. </p><p> MO imputable latelier montage 50 heures 64 Dh/h. </p><p>- Charges rpartir : </p><p> Frais dapprovisionnement 5 000 Dh. Ils se rpartissent entre les achats de </p><p>plastique et les achats dinox proportionnellement aux quantits achetes. </p><p> Frais de production 26 500 Dh. Ils se rpartissent entre latelier moulage </p><p>13 900 Dh et latelier montage 12 600 Dh. </p><p> Frais de distribution 3 940 Dh. </p><p>- Activit de la priode : </p><p> Production : 4 800 coquilles pour lesquelles 1 500 Kg de plastique on t </p><p>ncessaires </p><p>4 800 porte-savons pour lesquels 500 Kg dinox ont t ncessaires. </p><p> Ventes : 4 600 porte-savons 25 Dh lunit. </p><p>Travail faire : </p><p>1- Calculer le cot dachat des matires </p><p>2- Calculer le cot de production : </p><p>- Des coquilles la sortie de latelier moulage </p><p>- Des portes savons la sortie de latelier montage </p><p>3- Calculer le cot de revient dun porte-savon </p><p>4- Calculer le rsultat analytique </p></li><li><p>7 </p><p>CHAPITRE 2 : LINVENTAIRE PERMANENT </p><p>Dun point de vue fiscal, la comptabilit gnrale est tenue de fournir un inventaire une fois </p><p>par an (inventaire intermittent). Cet inventaire est effectu matriellement dune manire extra </p><p>comptable. En comptabilit analytique, nous avons besoin deffectuer un inventaire qui </p><p>permet de connatre au jour le jour les quantits en stock et leur valeur. </p><p>Dune manire gnrale, on distingue trois phases de stockage quon peut rsumer comme </p><p>suit : </p><p>Ainsi, pour chaque phase du processus de fabrication, lentreprise devra disposer dune </p><p>valorisation des entres et des sorties en valeur et en quantit. </p><p>1- Valorisation des entres </p><p>Le principe est que tout approvisionnement doit tre valu sur la base de lensemble de ce </p><p>quil a cot lorsquil devient disponible pour le stade suivant du processus de fabrication. </p><p>Pour les marchandises, matires premires et emballages le cot dachat comprend le prix </p><p>dachat et les autres charges dapprovisionnement (directes et indirectes). </p><p>Pour les produits intermdiaires et les produits finis, leur valorisation se fait leur cot de </p><p>production. (Voir chapitre 1 : la hirarchie des cots) </p><p>2- Valorisation des sorties </p><p>Il existe 3 mthodes qui permettent dvaluer aussi bien les sorties de stock vers la production </p><p>(sorties de matires premires, produits intermdiaires, etc.) que vers la clientle (sorties de </p><p>produits finis) : </p><p>- La mthode du cot moyen unitaire pondr (CMUP) ; </p><p>- La mthode du premier entr/premier sortie (PEPS) appele aussi first in, first </p><p>out (FIFO) ; </p></li><li><p>8 </p><p>- La du dernier entr/premier sortie (DEPS) appele aussi last in, first out </p><p>(LIFO) ; </p><p>2-1 La mthode du cot moyen pondr </p><p>Dans ce cas deux mthodes sont possibles : </p><p>- cot moyen unitaire pondr (CMUP) calcul en fin de priode avec cumul du </p><p>stock initial </p><p>- cot moyen unitaire pondr (CMUP) calcul aprs chaque entre. </p><p>Exercice dapplication : </p><p>Au cours du mois de juin de lanne N, les mouvements suivants ont t enregistrs sur la </p><p>fiche de stocks de la matire premire rfrence MP-A : </p><p>01-juin Stock initial 4000 units 1 Dh lunit </p><p>09-juin Entre 2 000 units 2 Dh lunit </p><p>17-juin Sortie 2 500 units </p><p>21-juin Entre 3 000 units 3 Dh lunit </p><p>28-juin Sortie 4 000 units </p><p>Travail faire : </p><p>Valoriser les sorties et dterminer le stock final selon que lon utilise la mthode du CMUP en </p><p>fin de priode et aprs chaque entre. </p><p>NB. On arrondi deux chiffres aprs la virgule. </p><p> La fiche de stock par la mthode du CMUP en fin de priode </p><p>Le CMUP en fin de priode est calcul selon la formule suivante : </p><p>CMUP= 9 000/17 000 = 1,89 </p><p>Toutes les sorties de stock vont donc tre valorises 1,89 </p></li><li><p>9 </p><p>Dates Elments Entres Sorties Stocks </p><p>Q CU Total Q CU Total Q CU Total </p><p>01-juin SI 4 000 1 4 000 4 000 1 4 000 </p><p>09-juin Entre 2 000 2 4 000 6 000 8 000 </p><p>17-juin Sortie 2 500 1,89 4 722,22 3 500 3 277,78 </p><p>21-juin Entre 3 000 3 9 000 6 500 12 277,78 </p><p>28-juin Sortie 4 000 1,89 7 555,56 2 500 1,89 4 722,22 </p><p>TOTAL 9 000 1,89 17 000 6 500 1,89 12 277,78 2 500 1,89 4 722,22 </p><p> La fiche de stock par la mthode du CMUP aprs chaque entre </p><p>Dates Elments Entres Sorties Stocks </p><p>Q CU Total Q CU Total Q CU Total </p><p>01-juin SI 4 000 1 4 000 4 000 1 4 000 </p><p>09-juin Entre 2 000 2 4 000 6 000 1,33 8 000 </p><p>17-juin Sortie 2 500 1,33 3 333,33 3 500 4 666,67 </p><p>21-juin Entre 3 000 3 9 000 6 500 2,10 13 666,67 </p><p>28-juin Sortie 4 000 2,10 8 410,26 2 500 2,10 5 256,41 </p><p>TOTAL 9 000 1,89 17 000 6 500 1,81 11 743,59 2 500 2,10 5 256,41 </p><p> La fiche de stock tenue par la mthode FIFO </p><p>Dates Elments Entres Sorties Stocks </p><p>Q CU Total Q CU Total Q CU Total </p><p>01-juin SI 4 000 1 4 000 4 000 1 4 000 </p><p>09-juin Entre 2 000 2 4 000 </p><p>4 000 </p><p>2 000 </p><p>1 </p><p>2 8 000 </p><p>17-juin Sortie 2 500 1 2 500 </p><p>1 500 </p><p>2 000 </p><p>1 </p><p>2 </p><p>1 500 </p><p>4 000 </p><p>21-juin Entre 3 000 3 9 000 </p><p>1 500 </p><p>2 000 </p><p>3 000 </p><p>1 </p><p>2 </p><p>3 </p><p>14 500 </p><p>28-juin Sortie </p><p>1 500 </p><p>2 000 </p><p>500 </p><p>1 </p><p>2 </p><p>3 </p><p>7 000 2 500 3 7 500 </p><p>TOTAL 9 000 1,89 17 000 6 500 1,46 9 500 2 500 3 7 500 </p></li><li><p>10 </p><p> La fiche de stock tenue par la mthode LIFO </p><p>Dates Elments Entres Sorties Stocks </p><p>Q CU Total Q CU Total Q CU Total </p><p>01-juin SI 4 000 1 4 000 4 000 1 4 000 </p><p>09-juin Entre 2 000 2 4 000 </p><p>4 000 </p><p>2 000 </p><p>1 </p><p>2 8 000 </p><p>17-juin Sortie </p><p>2 000 </p><p>500 </p><p>2 </p><p>1 4 500 3 500 1 3 500 </p><p>21-juin Entre 3 000 3 9 000 </p><p>3 500 </p><p>3 000 </p><p>1 </p><p>3 12 500 </p><p>28-juin Sortie </p><p>3000 </p><p>1000 </p><p>3 </p><p>1 10 000 2 500 1 2 500 </p><p>TOTAL 9 000 1,89 17 000 6 500 2,23 14 500 2 500 1 2 500 </p><p>Remarque: seules les mthodes de la moyenne pondre et FIFO sont autorises par la loi comptable. </p><p>3- Les diffrences dinventaire </p><p>En rapprochant les rsultats de linventaire rel, des existants de linventaire comptable </p><p>permanent, on peut relever des diffrences appeles : diffrences dinventaire. Trois situations </p><p>peuvent se prsenter : </p><p>- SF rel &lt; SF thorique : il sagit dun mali dinventaire trait comme une sortie </p><p>fictive (crdit du CIP) </p><p>- SF rel &gt; SF thorique : il sagit dun boni dinventaire trait comme une entre </p><p>fictive (dbit du CIP) </p><p>- SF rel = SF thorique </p><p>Exercice 1: </p><p>Une entreprise implante dans la zone industrielle de Tanger a commenc sa production le </p><p>01/09/N avec un stock de plastique de 2 000 Kg au cot de 15 Dh le Kg. </p><p>On vous fournit les renseignements suivants pour le mois de septembre de lexercice N : </p><p> Achats de plastique : </p><p>12/09 : 1 200 Kg 15,90 Dh le Kg. Frais dapprovisionnement 120 Dh pour les 1 200 Kg 21/09 : 1 320 Kg 18 Dh le Kg. Frais dapprovisionnement 132 Dh pour les 1 320 Kg 28/09 : 1 400 Kg 17 Dh le Kg. Frais dapprovisionnement 70 Dh pour les 1 400 Kg </p><p> Consommation de plastique : </p><p>02/09 : 1 200 Kg </p><p>14/09 : 1 320 Kg </p></li><li><p>11 </p><p>22/09 : 1 400 Kg </p><p>29/09 : 1 400 Kg </p><p>Travail faire : tablir les fiches de stock selon les quartes mthodes tudies prcdemment. </p><p>Exercice 2 : </p><p>La socit Atlas fabrique un produit qui incorpore une matire premire unique. </p><p>Pour le mois doctobre, la fiche de stock est la suivante : </p><p>01/10 : en stock 1 200 Kg 18 Dh le Kg </p><p>07/10 : sortie (commande 143) 600 Kg </p><p>09/10 : entre 1 400 Kg 20 Dh le Kg </p><p>14/10 : sortie (commande 144-145) 1 500 Kg </p><p>16/10 : entre 1 000 Kg 19 Dh le Kg </p><p>18/10 : entre 600 Kg 21 Dh le Kg </p><p>23/10 : sortie (commande 146) 700 Kg </p><p>Il convient dajouter au prix dachat unitaire 1 Dh de frais accessoires dachat par Kg. </p><p>Pour la commande de vente n146, les frais de fabrication et de distribution se montent </p><p>4 750 Dh. Le prix de vente est fix 21 000 Dh. </p><p>Travail faire : </p><p>Calculer le rsultat analytique en appliquant, pour valoriser les sorties, en premier lieu la </p><p>mthode du CMUP en fin de priode et ensuite la mthode FIFO. </p></li><li><p>12 </p><p>CHAPITRE 3 : LES CHARGES DE LA COMPTABILITE ANALYTIQUE </p><p>Avant leur intgration dans la comptabilit analytique, les charges de la comptabilit gnrale </p><p>subissent des retraitements qui ont pour objet soit : </p><p>- dliminer certaines charges (charges non incorporables) </p><p>- de rajouter dautres (charges suppltives) </p><p>I- Les charges non incorporables </p><p>Ces charges sont ignores par la comptabilit analytique parce quelles ne...</p></li></ul>