capteur aerothermique ultra l©ger - apper solaire ... guy 49/capteur...  et me voici avec...

Download CAPTEUR AEROTHERMIQUE ultra l©ger - APPER Solaire ... Guy 49/Capteur...  Et me voici avec un panneau

Post on 12-Sep-2018

213 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 1

    CAPTEUR AEROTHERMIQUE ultra lger

    Guy ISABEL : Suite de la saga du capteur air !

    1) LA GENESE :

    Aprs quelques annes dj de fonctionnement trs satisfaisant de mes 7 capteurs arothermiques,

    implants sur ma faade Sud, et bon nombre de remarques et questions suite des visites sur site,

    une amie proche me fit un jour cette remarque : ne pourrait-on pas imaginer ce systme solaire pour

    apporter quelques calories mon Camping Car stationn lextrieur chez moi, une bonne partie

    de lanne ? et viter davoir mettre en route un chauffage lectrique juste pour chasser lhumidit ?

    Il faudrait par contre que ce capteur soit assez lger pour pouvoir le dplacer et le mettre en place,

    ventuellement lorienter convenablement en cours de journe !

    Javoue navoir jamais avoir imagin ce genre dapplication , mais effectivement , pourquoi ne pas y

    songer et tudier cette proposition .En somme ce capteur doit simplement produire un peu de

    chaleur dans un endroit nomade , et tre suffisamment lger pour pouvoir sinstaller nimporte o ,

    par nimporte qui ,moyennant une orientation correcte ! Jimagine aussi le mobil-home plus

    ressemblant une habitation en dur ! Pas question bien entendu de faire appel un absorbeur en

    ardoises, trop lourdes ! En outre, il devra probablement prendre lair extrieur pour navoir quune

    entre dair chaud pratiquer dans le local chauffer.

    Le sujet est rest longtemps en tat de projet, sans aucun caractre durgence, ni mme planning

    prcis.

    Mais le hasard fait bien les choses : plus rcemment cet t, cette amie me propose de rcuprer des

    panneaux de verre utiliss en survitrage, en raison du remplacement total de ses ouvertures par des

    modles plus performants en double vitrage moderne. Et me voici avec un panneau de verre

    parfaitement intact, dot dun encadrement en plastique rigide, dune dimension de 170 cm x 60 cm !

    Voil llment quil me fallait, et mon capteur aurait donc cette dimension qui devrait suffire

    pour le volume traiter !

  • 2

    Le seul critre de mon cahier des charges sera toujours la lgret, une obsession pour conserver

    une masse totale raisonnable, sachant que le vitrage lui seul est dj assez lourd ! Un cadre en

    aluminium simposa logiquement, et lutilisation de rgles creuses dans cette matire va simplifier

    fortement la mise en uvre, notamment par lutilisation de fixation laide de rivets.

    2) LE CADRE :

    Deux rgles alu de maon de 2m pour les cts, et une autre de 1,5m pour le haut et le bas feront

    laffaire :

    Ces rgles parfaitement rigides comportent une cloison centrale seulement , et donc un espace creux

    parfait pour le rivetages des divers lments .On rcupre bien entendu les embouts plastiques !

  • 3

    Leur hauteur de 100 mm suffira pour implanter tous les lments de notre capteur : vitrage,

    absorbeur ( ?), chicanes, fond et isolation arrire.

    La forme rectangulaire du cadre sera bien videmment conforme aux dimensions exactes du vitrage, moyennant un petit espace de jeu supplmentaire. Le principe dassemblage reprend la forme du

    chiffre II Romain, avec de tronons de cornires alu lextrieur, pour ne pas avoir tailler dans le

    vitrage. La coupe prcise et nette des profils se fera avec un disque mtal trs fin, de 1 mm, en noubliant pas de porter des lunettes de protection !

    2

  • 4

    On procdera ensuite au dbit de 4 tronons de cornire alu, de mme hauteur que la rgle ; on pourra ensuite raliser la fixation par rivetage de ces cornires sur les grands cts :

    Pour faciliter la suite du travail, il est simple de poser le vitrage sur un plan de travail bien plat et de disposer les grands cts pour pouvoir mesurer prcisment la longueur des 2 autres tronons de

    rgle :

  • 5

    Le rivetage se fera aprs immobilisation des divers lments laide de pinces taux . On pourra galement remettre en place les embouts sur les 2 petits cts fixs. On dispose prsent dun cadre lger et solide, sur lequel on pourra solidariser les derniers lments.

    Petite prcision : pour la fixation du cadre et supporter le fond et son isolant, cornire alu de 23,5 x 23,5 mm paisseur 1,5 mm Pour maintenir le vitrage, cornire de 15,5 x 15,5 mm paisseur 1,5 mm

  • 6

    La cornire la plus rduite sera fixe lintrieur du cadre, en tenant compte de lpaisseur du vitrage, plus quelques millimtres pour tenir compte du joint EPDM qui sera coll sur les deux faces du dit vitrage et assurer sa parfaite tanchit ; une cale de bois calibre servira positionner correctement ces lments avant de procder la pose des rivets.

    Il reste ensuite fixer , toujours au moyen de plusieurs rivets, quelques tronons de la grosse cornire pour pouvoir retenir la fois le fond du capteur en contreplaqu CTBX de 10 mm dpaisseur et lisolant arrire rigide de 20 mm , genre Styrodur , peu sensible lhumidit .Ce dernier sera coll directement sur le bois avec une colle adapte , avec le recours de quelques vis le temps de la prise .

    3) LE FOND et son ISOLATION :

  • 7

    Ltape suivante consiste tapisser lintrieur du capteur, directement sur le bois donc, dune couche de ruban aluminium autocollant. Son rle de rflecteur vous est dsormais familier : il est sens renvoyer la chaleur mise larrire de labsorbeur vers celui-ci, et viter la surchauffe du contreplaqu en cas de trs forte exposition. On peut parfois atteindre 90 100C dans le haut du capteur !!

    5) LES CHICANES :

    On utilisera des tasseaux carrs pour raliser et implanter les indispensables chicanes, ayant pour double fonction de permettre la fixation de labsorbeur ( ?) et de canaliser sur un parcours plus long le flux dair rchauff, et rcupr dans la partie haute du capteur.

    Il sera sans doute utile de pratiquer quelques entailles sur le bord des tasseaux, et ventuellement de dposer une pice dAlu autocollant, aprs avoir fix ces chicanes avec de vis bois TF de la bonne longueur .Lcartement sera fonction des dimensions des absorbeurs( ?), cur de notre capteur arothermique, et enfin dtaill dans la suite du texte.

  • 8

    6) ABSORBEUR :

    IL est temps prsent de vous dvoiler la nature et la mise en uvre de labsorbeur choisi, qui, nous le disions plus haut, ne fera pas appel des ardoises, en raison de leur poids. Nous restons dans laluminium, en exploitant les plaques dites dOFFSET, et utilises par tout imprimeur qui pratique cette technique. Nous ne rentrerons pas dans le dtail de cette manire dimprimer, plus ou moins complexe selon la qualit dimpression souhaite. Ces feuilles dAlu trs fines, donc lgres, pourront tre neuves ou usages, bien entendu en procdant un srieux dcapage mcanique, sans toutefois aller jusqu fragiliser la matire, qui fait entre 15 et 30/100 de mm seulement ! La dpense sera drisoire ou mme nulle , en raison du peu de plaques ncessaires. On trouve des surfaces de 400 x 510 mm environ, et avec 3 ou 4 plaques nous avons pu raliser notre capteur. Mais il reste modifier un autre aspect de cet aluminium plutt brillant, et bien loin de la belle teinte sombre et mate de nos ardoises dAnjou ! Nous y reviendrons, aprs avoir au pralable dbit aux bonnes dimensions nos plaques, au moyen dun simple cutter glissant le long dune rgle .Un pliage attentif permettra de sparer les divers lments, au besoin avec une pince plate si la chute est de trop petite dimension.

    Restez vigilants en manipulant la lame tranchante qui peut facilement draper sur le mtal, et mfiez vous galement, aprs la coupe des artes, qui seront soigneusement adoucies par un papier de verre.

  • 9

    Il nest pas question de faire appel une quelconque peinture noire pour donner laluminium une teinte sombre, plus compatible avec les qualits dun absorbeur qui se respecte ! La chaleur aurait vite fait de dgrader la peinture, sans oublier les manations plus ou moins nocives dans lair rchauff, lorsque le capteur sera en service ! Nous mettons en uvre un traitement chimique, nomm brunisseur daluminium, pour obtenir et fixer une couleur sombre sur notre aluminium. De nombreux rinages aprs traitement rendront nos plaques fonctionnelles et moins polluantes, du moins on peut lesprer. Bien entendu, on procdera lextrieur, moyennant gants et lunettes, et source deau froide proximit. Bien suivre les consignes dapplication, aprs un srieux dcapage pour mettre vif laluminium.

    Aprs rinage et schage, un passage lger de laine mtallique pourra contribuer harmoniser la teinte et faire apparaitre un aspect mat plus fonctionnel. Nous navons pas jug bon de procder au brunissage de la face arrire de labsorbeur.

  • 10

    On remarque sur la photo prcdente une poigne latrale , et on en devine une autre sur lautre grand ct , pour manipuler plus aisment le capteur , dun poids total de 18 kg seulement ! Objectif atteint semble t-il ! Nous avons en outre jug bon de prvoir deux embouts caoutchouc sous le capteur, souvent pos au sol.

  • 11

    7) EQUIPEMENT :

    Ne reste plus qu confectionner les ouvertures haute et basse du capteur : celle du bas sera dote dun petit ventilateur 12 V, aliment directement par une cellule photovoltaque implante SOUS le vitrage. Ainsi, le ventilateur, ne pourra tourner quen prsence dun clairement solaire suffisant, donc dune manire totalement autonome et automatique ! Une grille avec protection sera installe sur un petit cadre en partie basse autour du ventilateur. La sortie dair chaud pourra se construire en zinc et manchon galvanis diamtre 1