cours ifsi 2009 - ifsi.euro- les tissus_ifsi-  · organisation tissulaire définition

Download COURS IFSI 2009 - ifsi.euro- Les tissus_ifsi-  · Organisation tissulaire Définition

Post on 15-Sep-2018

213 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • COURS IFSI 2009

    UE2 S1 Biologie fondamentaleLes t issus

    COURS IFSI 2009

    1

    Viviane GUILLAUME Professeur

    Biochimie - Gnie Biologique Biologie mdicale

    1

  • Organisation tissulaireDfinition

    Un tissu est un groupement de cellules qui possdent fondamentalement la mme structure et assurent un mme ensemble de fonctions simples. Mais les tissus ne sont pas seulement des cellules et leurs fonctions ne sont pas toujours simples.Un tissu est une entit morphologique faite principalement de cellules de la mme famille et groupes pour raliser un ensemble fonctionnel. On en distingue quatre varits.

    Tissu pithlial RevtementGlandulaire

    Tissus conjonctifsFibreuxOsseuxSanguin

    Hmopotique

    Tissus musculaires SquelettiqueOsseux

    Tissu nerveux PriphriqueCentral

    2

    2

  • 3

    a : poil et glande sbaceb : glande sudoriparec : derme (tissu conjonctifsous-jacent lpiderme)d : neuronee : fibroblastef : adipocyteg : fibre musculaire

    **

    ** **

    **

    Les quatre tissus fondamentaux

    3

  • 4

    Le corps humain et celui des autres Mammifres est donc constitu des quatre groupes tissulaires.

    Le tissu pithlialIl est subdivis en deux groupes principaux :- Les pithliums de surface

    Ils forment un revtement sur la totalit des surfaces externes et internes de l'organisme.

    - Les pithliums glandulaires Ils sont constitus par des cellules spcialises dans les scrtions externe et interne.

    Le tissu conjonctifIl remplit d'importantes fonctions mtaboliques et de dfense de l'organisme, tandis que le tissu de soutien a surtout un rle mcanique. (Le sang est considr comme un tissu conjonctif liquide).Le tissu musculairePar la contraction de ses cellules ou fibres, il assure la mobilit du corps et des viscres.Le tissu nerveuxHautement diffrenci, il est responsable de la rception, de la transmission et du traitement de l'information en provenance de l'environnement et/ou de l'organisme lui-mme

    Description gnrale

    4

  • De RevtementLes lments cellulaires sont troitement juxtaposs et ralisent une protectionLaspect des cellules qui constituent ces tissus est de 3 types :

    - Les cellules sont plus larges que hautes Epithlium pavimenteux- Les cellules sont aussi hautes que larges Epithlium cubique- Les cellules sont plus hautes que larges Epithlium prismatique

    Les pithliums de revtement sont constitus par des cellules adjacentes associes par des jonctions cellulaires serres.

    - Une seule assise de cellules Epithlium simple- Plusieurs assises de cellules Epithlium stratifi

    Les cellules isolent tous les tissus de lextrieurLes cellules tapissent toutes les cavits naturellesLes cellules sont spares des autres tissus par une membrane basale.

    Tissus pithliaux

    5

    5

  • 6

    Les cellules sont toutesen contact avec la membrane basale par leur ple infrieur, ou ple basal.

    Le ple suprieur est appel le ple apexien ou ple apical.

    6

  • 7

    pithlium unistratifi

    pithlium pluristratifi

    Seules les cellules de renouvellement entrent en contact avec la lame basale.

    7

  • pithlium pavimenteux simple Endothlium

    pithlium cubique simple (tube collecteur rein)

    pithlium cylindrique simple (intestin grle) 8

    8

  • 9

    9

  • Trache

    pithliums stratifispithliums pseudo stratifis

    pididyme

    Vessie

    piderme kratinisant

    sophage peu kratinisant

    10

    10

  • Domaines de polarit dune cellule pithliale

    11

    11

  • 12

    Rpartition dans lorganisme des diffrents tissus

    12

  • 13

    pithlium Glandulaire

    Les cellules ont la fonction dlaborer et de scrter du mucus ou des enzymes. Ces cellules peuvent tre dissmines dans un pithlium de revtement ou bien elles peuvent se regrouper en glandes.

    Les glandes exocrines dversent leurs produits de scrt ion la sur face de l pi thl ium par lintermdiaire dun canal.

    Les glandes endocrines nont pas de canal excrteur. Leurs produits de scrtion sappellent hormones et sont dverss directement dans la circulation sanguine et contrlent lactivit des cellules.

    13

  • Molcules dadhrence et jonctions cellulaires

    Le revtement de lintestin est constitu par des cellules identiques qui sattachent la lame basale.

    Des molcules dadhrence cellulaire permettent lunion des cellules entre elles.

    Cette union est stabilise par des jonctions cellulaires spcialises.

    Cest pour cette raison quil y a des domaines de polarit apical et latro-basal.

    Deux classes principales de molcules dadhrence existent :

    - des molcules Ca2+ dpendantes : cadhrines et slectines.- des molcules Ca2+ indpendantes : superfamille des immunoglobulines

    et les intgrines.

    14

    14

  • 15

    La scrtion des glandes exocrines est toujours dverse par un canal excrteur, plus ou moins long qui aboutit dans une lumire.

    La scrtion des glandes endocrines est dverse dans le sang.

    Cette scrtion est appele hormone, facteurs de croissance, peptides rgulateurs ou sous le terme plus gnral facteurs de signalisation.

    Cest lendocrinie.

    15

  • 16

    Dautres modes scrtoires existent en dehors de lendocrinie.

    Paracriniequalifie le fonctionnement de cellules endocrines qui dversent les facteurs de signalisation dans les espaces matriciels pour atteindre des cellules cibles du proche voisinage sans passage par la circulation sanguine. - La scrtion de la testostrone par les cellules de Leydig au contact des

    tubes sminifres fournit un exemple que vous verrez en biologie de la reproduction.

    - Cest galement un mode de fonctionnement classique des cellules endocrines diffuses du tube digestif. Autocrinie- qualifie la production par une cellule de mdiateurs chimiques agissant

    directement sur la cellule productrice par le biais de rcepteurs spcifiques.Neurocrinie- qualifie la production par une cellule de mdiateurs chimiques selon un

    mode proche de la paracrinie.- Nanmoins ces cellules acquirent un prolongement qui entre en contact

    avec une cellule cible ou avec un vaisseau capillaire. La scrtion du facteur de signalisation seffectue lextrmit du prolongement. Il sagit dune scrtion dirige, trs proche de celle observe dans une synapes nerveuse chimique.

    16

  • 17

    Endocrinie

    Paracrinie

    AutocrinieNeurocrinie

    17

  • 18

    ENDOCRINE EXOCRINE

    GLANDES

    18

  • 19

    ENDOCRINEEXOCRINE

    GLANDES

    19

  • 20

    Classification morphologique des glandes exocrines

    20

  • 21

    Glande endocrine

    Glande exocrine

    21

  • 22

    selon l'aspect microscopique, on peut facilement distinguer des - glandes exocrines muqueuses,- sreuses - sro-muqueuses.

    Une secrtion muqueuse correspond la scrtion de glycoprotines dont la fraction polyosidique est de trs haut poids molculaire, la squence protique de la molcule tant au contraire restreinte. Ces glycoprotines correspondent biochimiquement aux mucoprotines ou mucines, et histologiquement au mucus. Pour synthtiser le mucus, lappareil de Golgi de ces cellules est trs sollicit et shypertrophie.

    Une secrtion sreuse correspond la scrtion de protines plus ou moins glycosyles mais dont la partie protique reste majoritaire, au moins sur le plan fonctionnel. Lieu privilgi de la synthse des protines exportables, le rticulum granulaire est trs dvelopp dans les cellules sreuses. La plupart des scrtions sreuses sont des scrtions enzymatiques (les acinis du pancras exocrine reprsentent un exemple type). De ce fait les grains portent le nom de grains de "zymognes", c'est dire grains prcurseurs d'enzymes. En effet les enzymes scrtoires sont gnralement (mcanisme protecteur) inactivs dans le grain de scrtion.

    Nature scrtoire dune glande

    22

  • 23Type glande salivaire

    23

  • 24

    Toutes les cellules sont du mme type

    Toutes les cellules ont des formes diffrentes et des

    scrtions diffrentes

    24

  • Mcanisme de scrtion

    25

    25

  • Les pithliums drivent de l'ectoderme, du msoderme et de l'endoderme.

    Les pithliums bordent et recouvrent toutes les surfaces du corps, except le cartilage articulaire.

    Les fonctions fondamentales des pithliums sont

    - La protection (peau), - L'absorption (intestin grle et clon), - Le transport de matriel vers l'extrieur (par l'intermdiaire des cils), - La scrtion (glandes),- L'excrtion (tubules du rein), - Les changes gazeux (alvoles pulmonaires) - Le glissement entre les surfaces (msothlium).

    La plupart des pithliums se renouvellent continuellement par mitose.

    Fonction des pithliums

    26

    26

  • Tissu conjonctif

    Le tissu conjonctif est le support structural et mtabolique des organes et tissus du corps. Il assure des fonctions de nutrition, de dfense et de soutien.

    StructureLe tissu conjonctif est form de deux constituants principaux : du matriel extracellulaire et des cellules.Le matriel extracellulaire : est form dune substance fondamentale dans laquelle sont incluses des fibres. La substance fondamentale et constitue dun mlange complexe de molcules qui forment un gel souple.Les fibres donnent une rsistance mcanique la substance fondamentale. Ces fibres sont constitues de collagne, dlastine et de glycoprotines (importantes pour les communications cellulaires).Les cellules : plusieurs catgories font partie de lorganisation tissulaire (fibroblastes, adipocytes, cellules responsables des processus de la dfense immunitaire).

    27

    27

  • 28

    Le tissu conjonctif

Recommended

View more >