graziella chéry, espoir du volley-ball haïtien

Download Graziella Chéry, espoir du volley-ball haïtien

Post on 11-Mar-2016

219 views

Category:

Documents

6 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

TRANSCRIPT

  • 2 20 juin 2013No 883

    DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Frantz DUVAL

    RDACTEUR EN CHEFGalle C. ALEXIS

    SECRTAIRE DE RDACTIONDaphney Valsaint MALANDRE

    RDACTIONDimitry Nader ORISMAGilles FRESLET Myria CHARLESWinnie Hugot GABRIELTeddy Keser MOMBRUNJunior Plsius LOUISRaphal FQUIREEnock NRLgupeterson ALEXANDRE

    CORRECTIONJean-Philippe tienne

    CRATION ARTISTIQUEResponsable graphiqueRginald GUSTAVEStevenson ESTVEPhotographesFrederick C. ALEXISHomre CARDICHONJules Bernard DELVAMoranvil MERCIDIEUYonel LOUIS

    Publicit: 2941-4646 publicite@lenouvelliste.com

    Rdaction: 2945-4646 / 3806-3717

    Une publication de Ticket Magazine S.A.

    18 606FANS

    Concert Next Beat

    Le VillateLes gagnants des diffrentes cat-

    gories du concours Next Beat seront en concert au Villate ce jeudi partir de 7 h p.m.

    Admission : gratuite

    Concert de lcole de musique de Sainte-Trinit

    A loccasion de la fte de la Musique, lcole Sainte-Trinit donne un grand

    Jeudi 20 juin 2013

    Jeudi latino Caf OrganicNe ratez pas les pratiques de danses

    latines avec les danseurs professionnels du PROGMAC et dj Phillmix dans les jardins de Caf Organic tous les jeudis partir de 7 h p.m.

    Admission : 250 gourdes

    Karaok Night Irish Embassy

    Chaque jeudi, ds 8 h pm, prenez possession des micros de Irish Embassy et profitez de cette chance inoue qui vous est offerte de chanter ailleurs que sous votre douche lors des Karaok Night anims par Rachou.

    Admission : gratuite

    AGENDA DE Prpar par Daphney Valsaint MALANDRE

    Dcouvrez chaque semaine les coins branchs, les restos en vogue et les meilleures affiches de la ville avec en prime les recommandations de votre magazine prfr ! Nhsitez pas non plus nous faire parvenir vos affiches ladresse e-mail suivante : daphneyvalsaint@gmail.com

    Lacteur amricain James Gandolfini, mythique interprte de Tony Soprano dans la srie amricaine Les Soprano, est mort mercredi 19 juin alors quil tait en-voyage en Italie. Ag de 51 ans, lacteur, qui a remport trois Emmy Awards et un Golden Globe, aurait succomb une crise cardiaque, selon le site amricain TMZ. La chane amricaine HBO a confirm sa mort.

    Longtemps cantonn aux seconds rles, la carrire de James Gandolfini avait dcoll lorsquil avait t prfr Ray Liotta pour incarner le hros de la srie la plus mythique des annes 2000, Les Soprano, considre par la Writers Guild Association (WGA), qui regroupe les scnaristes amricains, comme la meilleure srie de tous les temps. Pendant huit ans et demi, James Gandolfini a t le parrain dpressif Tony Soprano, chef de mafia ul-tra-violent et ultra-sympathique, pre de famille en crise existentielle et sducteur cinphile.

    James Gandolfini avait galement son actif une lon-gue carrire au cinma. On la notamment vu dans True Romance (1993), Shes so lovely (1997) ou 8mm(1999), Le Mexicain (2001), The Barber: lhomme qui ntait pas l (2001), In the loop (2009) et plus rcemment Zero Dark Thirty (2012).

    concert de musique classique dans la Salle UNESCO de la Fokal partir de 6 h 30 p.m.

    Vendredi 21 juin 2013

    Beethova Obas et Luck Mervil au Karibe

    Les artistes Luck Mervil et Beethova Obas attendent le public en gnral au concert quils donnent au Karibe ce vendredi dans le cadre de la fte de la Musique.

    Admission : US $50

    Concert sur la place BoyerClbrez la musique en grande pom-

    pe sur la place Boyer avec des groupse et artistes tels que BlO, BIC, JJ Roosevelt, Darline Desca, K-zino, Sbastien Pierre et Yizrael.

    Admission : gratuite

    Mort de James Gandolfini, mythique Tony Soprano

  • 320 juin 2019No 883

    L A C A D M I E D E D A N S E

    RGINE MONT-ROSIER TROUILLOTprsente

    en collaboration avec

    HAITI SPECTACLE

    Adm : 2000 gdes Tickets en vente lAcadmie R.M.T.

    Pour infos : 2942-4000

    Parc Historique de la Canne SucreVend 28 et Sam 29 Juin 2013

    7hres PM

    EXECUTIVEVILLAS

    UNE COMDIE MUSICALE

    We Love you Anne au Palais Municipal de Delmas

    Anne et Tonton Bicha, les deux acteurs principaux Bicha plus que bien entour de ses fans

    Daniel Fils-Aim (Bicha) et Wilson Jeudy, maire de Delmas

    Le Palais a craqu !

  • 4 20 juin 2013No 883

    Quand un artiste nous sert une Merde en chanson...

    Cette merde dont nous parlons est le titre du premier single de Kebert Bastien, Keb de son nom dartiste. Choquant ? Vulgaire ? Trop tard ! Merde se propage grande vitesse sur les rseaux sociaux et les mdias locaux depuis sa sortie le week-end coul. Loin dtre rpu-gnante, cest une chanson engage, un cri de frustration, lexpression dune revendication, le rejet dun systme mangeur dhommes, mangeur de rves. Si vous adhrez la position de lauteur, sa merde vous est ddie.

    Nous avons tous cette merde en nous. Elle est l, dans notre vie quotidienne. Cette petite voix qui dnonce. Le chauffeur de taxi qui roule non-stop pour gagner sa vie, la prostitue qui aline sa dignit au profit dun minimum, sous la pression de la misre, le paysan dchu... Nous le disons tout bas, dans le pire des cas, nous ne lexprimons pas, mais ce ras-le-bol se voit partout o le systme fait ses victimes, chez nous en particulier. Kebert Bastien, n un 19 fvrier St-Louis du Nord, est ce jeune chanteur-compositeur qui se fait porte parole de ceux qui voient leurs rves fltrir. Cest un refrain facile, o le fameux vocable est omniprsent, ml dune mlodie entranante. Le cocktail est lgant. Je dis merde la vie, je dis merde mon cur, je dis merde tout ce qui memmerde. Le clip est plus de 1000 vues sur Youtube cinq jours aprs sa sortie.

    Merde , nous dit Kebert sur un ton ferme. Ce nest pas plus choquant ou plus rpugnant que la misre qui rgne dans notre pays, linscurit qui bat son plein, le chmage qui devient la norme. Cet tudiant en sociologie et diplm en relations internationales est un artiste engag, un rvolutionnaire. On ne vend pas la rvolution, pour dire quil ne souhaite pas tre vendu comme une star populaire. La pense critique nest jamais embrasse par la majorit. Keb a son public. Sa musique est slective. Son album lexprime dailleurs. Lingalit, Ti kon-konm, Confusion sont quelques titres de cet opus de douze morceaux. Tout est fin prt. Mais Keb teste lauditoire avant de livrer le produit. Les feed-back sont jusqu prsent rassurants, en croire le choriste de BIC Group. Surtout sur les rseaux sociaux. Cela fait dj sept ans que Keb fait de la musique professionnelle. Mais aujourdhui, sa musique, quil dit ne pas pouvoir encore dfinir littrairement, est influence par ses lunettes sociologiques, ses rflexions criti-ques. Il npargne personne. Mme les potentiels sponsors. Il sen tape. Sa musique, musique alternative, est un couloir pour faire valoir sa vision des choses. Merde nest quun dbut. Prononce dans un contexte comme celui-ci, Merde est dune trange utilit... une plaidoirie pour un changement.

    Jol Fanfan

    Reprenant le concept Dancing with the stars , une mission centre sur la danse diffuse sur ABC aux tats-Unis et CTV au Canada, Cap vers les toiles a fait danser six artistes et personna-lits hatiens. Myria Charles (Sister M), Lionel Benjamin, Gilbert Ravix, Michaelle Cartright, Samar Handal et Tonton Bicha. La danse nayant pas t leur point fort, du moins, le talent quon leur connat, quelques dizaines de personnes ont fait le dplacement pour vivre leurs presta-tions.

    Une atmosphre conviviale et jouis-sive rgne ce spectacle, fruit dune ide de Stphanie Haig, en collaboration avec un pionnier des danses latines en Hati, Harry Policard. Les danseurs de son cole, le Policard International Dance Institute (PIDI) font dailleurs office de cavaliers ce soir. Leur rputation nest plus faire, dautant que le couple Nicole et Harry est le premier tre mdaill dans plusieurs comptitions internatio-nales dans lhistoire des danses sociales en Hati.

    Lionel Benjamin est le premier dan-ser. Il utilise sa propre musique, Ou kite m ou ale, teinte daccents de rumba. Stphanie Haig laccompagne. Suit ensui-te Sister M, qui la danse va ravir. Elle a perdu plusieurs livres et son compagnon Jean Hadley Vladimir lentrane aisment sur une chorgraphie de mambo. Gilbert Ravix et Josette Souffrant offrent un beau duo sur la musique Danza kuduro . Puis enchanent Michaelle Cartright en rumba, Samar Handal, en tango, trs jolies dans leur tenue et trs agiles. Enfin

    Tonton Bicha qui ne perd rien de sa su-perbe en excutant des pas de chacha-cha avec Angie Volmar.

    Ils dansent, et de fort belle manire. Ce nest bien entendu pas de grandes figures acrobatiques comme on en voit plein dans les spectacles de danses latines, mais leurs performances nous amusent. Aprs tout, ce ne sont que de simples amateurs. Mais lvidence, ils ont consenti dnormes sacrifices pour boucler les sries de rptition lors mme que des compagnons ont aban-donn en cours de route. Le rsultat est trs intressant.

    Alors que les danseurs nous en

    mettent plein la vue, on dcouvre, ou redcouvre le talent de MC de Sister M, qui grce sa grande capacit dim-provisation, ponctue la soire de notes dhumour qui arrachent des sourires aux spectateurs. Une Sister M qui paule Michaelle Cartright, aussi animatrice de la soire, mais qui est apparemment dpasse par les vnements.

    Le spectacle se termine, avec une chorgraphie des lves du PIDI. Puis, sur scne, tous se rassemblent pour les remerciements dusage, photos souvenir et la remise dune plaque au professeur Policard pour ses quarante ans de car-rire. Nicole et lui ont rafl beaucoup de trophes sur la scne internationale dans

    Cap vers les toilesLa soire Cap Vers les Etoiles, ctait le samedi 15 juin le Villate. Vous lavez

    rate ? Voyons un peu ce que cela fut

    leur jeunesse, mais ce soir, ils ne danse-ront pas, Harry tant malheureusement souffrant.

    Il est pres