imaginaire du savoir 2011

Click here to load reader

Post on 07-Mar-2016

216 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Imaginaire du savoir 2011

TRANSCRIPT

  • Les imaginairesdu savoir

    bordeaux.fr

  • De mme, le dveloppement de la ralit augmente et de la portabilitdes supports redfinit les limites spatio-temporelles de laction culturelle :il nest plus possible de concevoir le moment de lexposition dans le seulespace-temps de la visite physique dun lieu ; la relation dun centrede culture ses visiteurs doit prendre en compte lamont et laval de savenue et slargir lensemble de ses visiteurs virtuels, sur internet.Pour cette premire dition de lAtelier, Cap Sciences a choisi de rassemblertous les acteurs de son territoire qui uvrent dans la mise en scnedu savoir, cur de mtier dun centre culturel.Ecoles, universits, artistes, entreprises audiovisuelles, informatiques,scnographes, photographes, vidastes, journalistes tous font voluerleurs mtiers, croisent leurs comptences, permettent lmergencede nouvelles manires de surprendre le public, de rpondre ses attenteset de le surprendre en lui offrant des expriences indites.

    Se connatre, identifier les nergies cratives du territoire, confronteret mutualiser des expriences, proposer des projets et dboucher sur desralisations, prendre du recul sur les avances du tout numrique,explorer de nouvelles pratiques, distinguer usages et outils, renouveler despratiques dexposition et de mdiation, anticiper, imaginer voici quelquesintentions nonces par les participants lors de leur arrive lAtelier.

    Les trois parties de ce Livre de lAtelier, Les imaginaires du savoir,La Journe du 18 mars et La synthse rendent bien compte de ladmarche : la crativit est la base de la mise en scne du savoir ;un rservoir de comptences est luvre sur le territoire de Bordeaux etde lAquitaine.

    En organisant cette rencontre et en la dmultipliant sur le net, Cap Sciencesa pris linitiative de mettre en avant cette communaut et de lui proposerdaller plus loin dans la coopration. Laventure continue, rendez-vousen 2012 pour la prochaine rencontre de lAtelier. Dans lintervalle,Cap Sciences ouvre un blog et lancera plusieurs initiatives dchanges pourdvelopper le rseau des acteurs de lconomie crative sur le territoireaquitain.

    Laction culturelle est un des moteurs de lconomiede la connaissance.Quand elle participe au partage des savoir-faireet quelle suscite la crativit autour de projets, elleest un des moteurs de la nouvelle conomie.

    Cest lobjectif de lAtelier La crativit au service de lconomie,un programmedchanges de Cap Sciences.

    Cap Sciences est un des acteurs de lconomie crative en Aquitaine, travers ses crations dexpositions, de supports dactivits culturelles,ses actions de mdiation et son programme cap-sciences.num de mutationvers lconomie numrique.

    Du fait de laspect particulier de ses productions, chaque expositionpeut tre considre comme un prototype, implique un mode de relationspcifique avec son environnement, fond sur la coopration et larecherche de solutions innovantes, et non pas sur de simples relations dedonneur dordre sous-traitant.

    Ce quil est aujourdhui convenu dappeler conomie crative repose surde nouveaux modes dorganisation et de dveloppement des savoir-faire,recomposant les frontires entre conception et ralisation, ncessitantdassocier des comptences diffrentes et souvent indites dans tous lesdomaines : graphisme, image, criture, programmation, animation 2Det 3D, etc.

    La connaissance au service de lconomie

  • Les imaginairesdu savoir

    La journedu 18 mars

    Regards croisssur le numrique

    R e g a r d s c r o i s s ,c o n t e n u s e n s c n e

    p 8

    D e s v i s i t e u r s V I Pp 1 4

    L e v i r t u e l ,u n s u p p l m e n t d m ea u r e l

    p 2 0

    L a m a t i r e g r i s ee n p a r t a g e

    p 2 6

    S y n t h s e d e l a p r e m i r ej o u r n e d c h a n g e s d el A t e l i e r

    p 5 0

    D e s p e r s p e c t i v e s c o n o m i q u e se t c o l l a b o r a t i v e s

    p 3 0

    L A t e l i e r 2 0 1 1p 3 8

  • Avant-propos

    Au dpart de cette enqute, il y a la rencontre avec Cap Sciences,

    centre de culture scientifique, technique et industrielle Bordeaux-

    Aquitaine, rcemment engag dans un programme global :

    cap-sciences.num.

    dition,multimdia, scnographie, communauts dinternautes,

    tous les domaines de la mdiation intgrent les rvolutions

    numriques, dans la perspective doffrir de nouveaux services au

    public.

    Le fil rouge de ces innovations, celui o lexpertise de Cap

    Sciences est dsormais reconnue au-del de lAquitaine, est

    sans conteste lexposition. Cest le carrefour o se croisent les

    avances de la recherche, lunivers des crateurs qui la mettent

    en scne et limaginaire des spectateurs, toutes gnrations

    confondues.

    Sinterroger et faire ltat des lieux de la nouveaut, cest aussi

    dialoguer avec les environnements traditionnels et mesurer

    lvolution des pratiques, commencer par celles des visiteurs

    eux-mmes.

    Lieu et relais, Cap Sciences runit autour de ses projets une

    multitude de mtiers, de comptences, du dirigeant dentreprise

    au designer de formes. Lagglomration bordelaise et la rgion

    Aquitaine portent ces acteurs qui font la diversit et le dynamisme

    de leurs territoires.

    En toile de fond apparaissent dautres manires de collaborer,

    de contribuer une conomie contemporaine et crative qui

    pose son tour des jalons pour lavenir.

    Ce panorama se veut linstantan de cette ralit informelle,

    valorisant des outils et surtout des personnes, des talents.

    Il est le premier dune srie de rendez-vous o Bordeaux

    et la rgion Aquitaine jouent un rle de creuset dune rflexion

    active.

    Aujourdhui, les imaginaires du savoir, demain, le numrique

    et son impact sur notre vie quotidienneLe progrs scientifique,

    parce quil nourrit notre existence, est une affaire suivre.

    Les imaginaires du savoir

  • nouveaux enjeux. Une information dense ne rime plus forcment avec

    de grands panneaux. Grce aux progrs des techniques dimpression

    [numrique], il existe une continuit forte dans les salles et sur les

    crans, avec une grande fluidit de navigation. La technologie tend

    dailleurs seffacer au profit du visiteur. Cela nous incite imaginer des

    mises en scne de plus en plus esthtiques.

    La portabilit de ces architectures est particulirement tudie, grce

    des logiciels, et permet certaines expositions dtre montres

    ltranger, comme Sur les traces de lhomme en Aquitaine, prsente

    Istanbul et Athnes. Cest un paramtre dsormais pris en compte dans

    le cahier des charges de Cap Sciences afin de proposer les expositions

    des structures qui les adapteront leur capacit daccueil.

    Fondateur de lagence Kubik, Benjamin Ribeau conoit avec sescollaborateurs le design graphique des expositions temporaires de la

    Galerie Industrie & Recherche de Cap Sciences.

    98

    Le premier enjeu dune exposition est de rendre accessible chaque

    visiteur les savoirs quelle prsente et den faire des outils de lecture du

    monde contemporain. Il sagit donc de sappuyer sur des imaginaires

    qui vont mler cration artistique et rigueur scientifique. Des sujets tels

    que la recherche, la sant ou le dveloppement durable stoffent ainsi

    grce aux arts visuels dans lesquels les crateurs puisent une esthtique

    et des scnariis.

    Constat le plus immdiat : les technologies numriques enrichissent

    les possibilits de lexposition en misant sur linteractivit quelle offre

    dj en substance. Panneaux et modules accueillent des contenus

    multimdias au potentiel infini.

    Ancien tudiant lcole des beaux-arts de Bordeaux, Frdric Barreauest rgisseur et scnographe des expositions de Cap Sciences.Impliqu sur les orientations numriques, il incarne la transition de ces

    R e g a r d s c r o i s s ,c o n t e n u s e n s c n e

  • Nous laborons les diffrentes tapes du parcours en trouvant les

    codes appropris, une criture visuelle qui traduise un message

    attractif et rapidement intelligible, marquant les esprits. Du mobilier

    la typographie, en passant par llaboration de vidos interactives,

    lespace est scnaris en une immersion ludique et attrayante.

    Parmi les nouvelles gnrations de graphistes et web designer,

    nombreux sont ceux familiers de la pratique du jeu vido et convaincus

    de sa pertinence en tant que mdia. Benot Santa Maria, fondateurdObjectif Prod, y fait largement rfrence dans les animations quilralise, notamment pour les expositions de Cap Sciences. Il faut

    se mettre la place du visiteur, envisager pour lui la faon la plus

    rapide de sapproprier le programme et dy naviguer. Dans le jeu vido,

    il y a aussi des chos du cinma, de la fiction, car ce sont aujourdhui

    des modes dexpression qui sinfluencent mutuellement.

    Ainsi, la cration dun personnage-guide facilite laccs un contenu

    pdagogique pour le spectateur-visiteur qui sidentifie son double

    virtuel. Lui aussi imprgn de cette culture des gamers, le graphiste

    Thomas Saint-Upry prcise que jouer, cest tre acteur de ses choix,comme dans les jeux de rle, ou matriser son accs linformation

    ainsi que les reportages multimdias nous y invitent de plus en plus.

    10

    Cap Sciences

    Galerie Industrie & Recherche

    Scnographie en 3D

  • LINTERACTIVIT, CEST UN MTIER

    Aprs des tudes en sciences puis en cinma Bordeaux,Benot SantaMaria cre Objectif Prod en 2002, en plein essor de laudiovisuelnumrique. Ralisateur de films de sensibilisation pour lEcole de

    lasthme ou le Centre dtudes nuclaires de Bordeaux-Gradignan,

    il a pilot plusieurs expositions virtuelles pour Cap Sciences dont

    ClimWay qui a connu un vif succs. Inspire