inrs-machine de forage

of 76 /76

Click here to load reader

Upload: rigaz6366

Post on 24-Sep-2015

85 views

Category:

Documents


4 download

DESCRIPTION

INRS-Machine de forage

TRANSCRIPT

  • Machines de forage

    ENGINS DE CHANTIER

  • LInstitut national de recherche et de scurit (INRS)Dans le domaine de la prvention des risques professionnels, lINRS est un organisme scientifique et technique qui travaille, au plan institutionnel, avec la CNAMTS, les CARSAT-CRAM-CGSS et plus ponctuellement pour les services de ltat ainsi que pour tout autre organisme soccupant de prvention des risques professionnels. Il dveloppe un ensemble de savoir-faire pluridisciplinaires quil met la disposition de tous ceux qui, en entreprise, sont chargs de la prvention : chef dentreprise, mdecin du travail, CHSCT, salaris. Face la complexit des problmes, lInstitutdispose de comptences scientifiques, techniques et mdicales couvrant une trs grande varit de disciplines, toutes au service de la matrise des risques professionnels.

    Ainsi, lINRS labore et diffuse des documents intressant lhygine et la scurit du travail : publications (priodiques ou non), affiches, audiovisuels, site Internet Les publications de lINRS sont distribues par les CARSAT. Pour les obtenir, adressez-vous au service prvention de la Caisse rgionale ou de la Caisse gnrale de votre circonscription, dont ladresse est mentionne en fin de brochure.

    LINRS est une association sans but lucratif (loi 1901) constitue sous lgide de la CNAMTS et soumise au contrle financier de ltat. Gr par un conseil dadministration constitu parit dun collge reprsentant les employeurs et dun collge reprsentant les salaris, il est prsid alternativement par un reprsentant de chacun des deux collges. Son financement est assur en quasi-totalit par le Fonds national de prvention des accidents du travail et des maladies professionnelles.

    Les Caisses dassurance retraite et de la sant au travail(CARSAT), les Caisses rgionales dassurance maladie (CRAM) et Caisses gnrales de scurit sociale (CGSS)Les Caisses dassurance retraite et de la sant au travail, les Caisses rgionales dassurance maladie et les Caisses gnrales de scurit sociale disposent, pour participer la diminution des risques professionnels dans leur rgion, dun service prvention compos dingnieurs-conseils et de contrleurs de scurit. Spcifiquement forms aux disciplines de la prvention des risques professionnels et sappuyant sur lexprience quotidienne de lentreprise, ils sont en mesure de conseiller et, sous certaines conditions, de soutenir les acteurs de lentreprise (direction, mdecin du travail, CHSCT, etc.) dans la mise en uvre des dmarches et outils de prvention les mieux adapts chaque situation. Ils assurent la mise disposition de tous les documents dits par lINRS.

    Toute reprsentation ou reproduction intgrale ou partielle faite sans le consentement de lINRS, de lauteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite.

    Il en est de mme pour la traduction, ladaptation ou la transformation, larrangement ou la reproduction, par un art ou un procd quelconque (article L. 122-4 du code de la proprit intellectuelle). La violation des droits dauteur constitue une contrefaon punie dun emprisonnement de trois ans et dune amende de 300 000 euros (article L. 335-2 et suivants du code de la proprit intellectuelle).

    INRS, 2011.Conception graphique Batrice-Anne Fournier. Maquette Jos Vilela.

    Illustrations Jean-Claude Bauer. Dessins techniques Valrie Causse.

  • Machines de forageManuel de scurit

    Jean-Paul Bello, INRSThierry Hanotel, INRS

    Alain Le Brech, INRS

    Cette brochure a t ralise en collaboration avec un groupe de travail compos de reprsentants

    de la profession : OPPBTP, USG, SOFFONS.

    ED 6108

  • Sommaire

    2

    Avant-propos . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5

    1. Les causes daccidents . . . . . . 7

    2. Machines de forage . . . . . . . . 102.1 Principaux types

    de machines de forage . . . . . . . 10

    2.2 quipements et accessoires . . 13

    3. Cadre rglementaire . . . . . . 153.1 Obligations du constructeur . 15

    3.2 Obligations de lutilisateur . . 16

    3.3 Recommandations de la Scurit sociale . . . . . 19

    3.4 Utilisation des machines de forage . . . . . . . . . . . . . . . . . 20

    4. Rgles de circulation . . . . . . . 264.1 Connaissance et rappel

    du code de la route . . . . . . . 26

    4.2 Rgles de circulation sur voie publique . . . . . . . . . . . 26

    4.3 Autres dispositions retenir . 27

    5. Devoirs et responsabilits des oprateurs . . . . . . . . . . . . . 28

    6. Rgles gnrales de scurit 296.1 Organisation de la scurit

    du chantier . . . . . . . . . . . . . . . 29

    6.2 Cas des chantiers sous circulation . . . . . . . . . . . . 30

    6.3 Les vtements de travail et les quipements deprotection individuelle (EPI) . 31

    7. Technologie et connaissancede la machine de forage . . 337.1 Chane cinmatique . . . . . . . . 33

    7.2 Descriptif de la machine de forage . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34

    7.3 Connaissance des spcificitsde la machine de forage . . . . 37

    Sommaire

  • 38. Prparation la mise en route . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 388.1 Inspection visuelle

    des diffrents lments de la machine de forage . . . . 38

    8.2 Niveaux et appointsjournaliers . . . . . . . . . . . . . . . . 39

    8.3 Ordre et propret . . . . . . . . . . 39

    9. Scurit pendant le travail . 409.1 Risques lis aux dplacements

    de la machine de forage . . . . 40

    9.2 Risques lis la stabilit de la machine de forage . . . . 42

    9.3 Risques de retournement ou de chute dobjets . . . . . . . 42

    9.4 Risques mcaniques . . . . . . . 43

    9.5 Risques lis aux rseauxlectriques . . . . . . . . . . . . . . . . 48

    9.6 Risques gnrs par les nuisances physiques . . . . 49

    9.7 Risques lis aux produitschimiques . . . . . . . . . . . . . . . . . 51

    9.8 Risques dincendie/explosion . 52

    9.9 Risques lis aux manutentionsmanuelles . . . . . . . . . . . . . . . . . 54

    9.10 Risques de chutes des oprateurs . . . . . . . . . . . 55

    9.11 Risques lis la coactivit . 55

    10. En fin de travail . . . . . . . . . 5610.1 Nettoyage de la zone

    de travail . . . . . . . . . . . . . . . . 56

    10.2 Le plein de carburant . . . . . 56

    10.3 Stationnement de la machine de forage . . . 57

    11. Transport dune machine de forage . . . . . . . . . . . . . . . . . 58

    11.1 Obligation de communiquerau chauffeur du porte-enginou du vhicule transporteurdes informations crites . . . 58

    11.2 Prparation au transportdune machine de forage . . 58

    11.3 Monter et descendre duporte-engin ou du vhiculetransporteur . . . . . . . . . . . . . 59

    11.4 Arrimage de la machine deforage et des accessoires . . 60

    12. Entretien et rparation . . 61

    12.1 Formation et information . 61

    12.2 Principaux risques . . . . . . . . 61

    Annexe 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65

    Fiche de poste de scurit . . . . . . 65

    Annexe 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68

    Pictogrammes de danger durglement CLP (source ED 6041) . 68

    Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . 70

  • Avant-propos

    4

    Fig 1

    Fig 2

  • La rglementation sur lutilisation desengins de chantier a profondmentvolu avec la parution du dcret n 98-1084 du 2 dcembre 1998. Longtempsreste dans le domaine de lempirisme,lutilisation des engins fait aujourdhuilobjet de rgles nombreuses touchant la fois au choix, aux vrifications et lamaintenance du matriel, la formationdu personnel, ainsi qu la conduite pro-prement dite.

    Cest pourquoi ce manuel comprend deuxparties : lune consacre aux aspects pure-ment rglementaires, lautre plus spcifi-quement ddie aux rgles de bonnes pra-tiques en matire de conduite demachines de forage.

    Ainsi nous esprons quun large publicpourra trouver dans ce manuel les rf-rences qui lui seront ncessaires : chefsdtablissement, chargs de scurit, for-mateurs et, bien sr, les conducteurs eux-mmes.

    Ce manuel contient des rgles gnralesde scurit applicables aux machines deforage.

    Il ne remplace pas les prconisationscontenues dans la notice dinstructions

    dlivre par le constructeur, qui reste larfrence pour la conduite de la machine.

    Enfin, il est du devoir du chef dentreprisede rdiger des consignes particulires lecas chant.

    Dfinitions Oprateur : ce terme gnrique dsigne

    toute personne qui intervient sur unquipement de travail, que ce soit poursa fabrication, son montage, sa conduite,sa maintenance, etc.

    Conducteur : ce terme dsigne toutepersonne qui utilise les organes deservice (boutons, leviers) dun quipe-ment de travail pour en commander lesfonctions, mouvements, etc.

    Remarque : loprateur qui commandeune machine en phase de production estnomm conducteur, y compris lorsquilsagit dune machine fixe. Il ny a pas determe spcifique pour dsigner une per-sonne qui serait uniquement chargedassurer le dplacement dune machinemobile.

    Forage : action de forer laide dunoutil ou dune machine qui creuse entournant ; rsultat de cette action.

    Avant-propos

    5

  • Foreur/sondeur : oprateur comptentcharg deffectuer les oprations deforage. Le foreur est la seule personneautorise commander les mouvementsde la machine, tant ceux qui sont lis auforage que ceux qui concernent lesdplacements de la machine.

    Remarque : il est prvu, notammentdans le rfrentiel CACES, la possibi-lit de dlivrer un oprateur uneautorisation de conduite limite auxoprations de dplacement, charge-

    ment, dchargement, transfert den-gins sans activit de production, parexemple pour en effectuer le trans-port, la maintenance ou pour raliserdes dmonstrations ou des essais.

    Aide-foreur/aide-sondeur : oprateurcomptent qui assiste le foreur, principa-lement dans les tches dajout-retraitdes outils et tubes de forage. Il participegalement aux tches annexes.

    Avant-propos

    6

  • Les trois grands types daccidents les plusfrquents parmi ces donnes sont :

    Un oprateur accident pendant lestravaux de forage, quil sagisse de laphase dexploitation ou de la phase deretrait/ajout des outils ou tubes deforage. Le salari est happ par loutil enrotation et entran autour du train detiges. Des mesures techniques de pr-vention insuffisantes ou absentes aggra-vent le phnomne accidentel. Ces acci-dents, au cours desquels le salari a unrapport direct avec les lments mobilesde forage, sont souvent dus un modeopratoire dangereux ou un incidentde manuvre.

    Un oprateur accident lors du dpla-cement ou du guidage de la machine deforage dans des lieux exigus. Le salarisubit un choc, un crasement ou uncoincement entre la machine et uneparoi (locaux ferms, caves, souterrains,tunnels, obstacle fixe, etc.). La prsence

    dun oprateur proximit de la zonedvolution de la machine mobile etune manuvre accidentelle de celle-cien sont les causes les plus caractris-tiques.

    Un renversement de la machine deforage lors du chargement ou dcharge-ment sur un porte-engin ou lors dudplacement. Ce renversement peut tred une mauvaise manuvre, la mau-vaise stabilit ou la pente de la zonedvolution, mais galement des pro-blmes de rampes de chargement malpositionnes ou non adaptes la situa-tion.

    En outre, des ensevelissements suite lboulement de la zone de forage, destraumatismes lis aux manipulations desoutils ou du train de tiges sont galementidentifis parmi ces accidents. On peutgalement noter de nombreuses chutes dehauteur dans le domaine de lextractionen carrires.

    1. Les causes daccidents

    7

    Les accidents du travail qui font lobjet dune enqute par les servicesde prvention des Caisses rgionales dassurance maladie (CRAM) ou Caisses dassurance retraite et de sant au travail (CARSAT) sontenregistrs dans une base de donnes nationale nomme EPICEA. Cette base ne rpertorie que les accidents mortels et les accidentssignificatifs pour la prvention. Lanalyse des accidents impliquant desmachines de forage entre 1984 et 2009 permet didentifier 36 accidents.

  • Les causes daccidents

    8

    Gravit des accidents Nature des activits

    Localisation des travaux Types de salaris

    5 %3 %

    5 %

    11 %

    14 %

    31 %

    31 %

    Gotechnique - prospectionFondation et pose de tirantsExtraction (mine, carrire)Pose de poteauxForage dirigForage de puitsNon prcis

    3 %

    6 %

    8 %

    14 %

    69 %

    Chantier extrieurMines et carriresIntrieur btimentVoies de transport publicNon prcis

    3 %

    6 %

    14 %

    19 %58 %

    Foreur/sondeurAide-foreur/aide-sondeurIntrimaireAutre personnel de lentrepriseTiers

    6 %

    30 %

    64 %

    Accidents mortelsHospitalisation ou amputationBlessures sans gravit

  • 9Phase dactivit

    Nombre doprateurs affects la tche

    Causes de laccident

    8 %

    31 %

    61 %

    Deux oprateurs ou plusUn seul oprateurNon prcis

    14 %

    14 %

    19 %

    53 %

    Exploitation/forageChargement/dchargement et dplacement foreuseChangement outil-tube-tarirePrparation du forage

    14 %

    14 %

    14 %

    19 %

    39 %

    Happement de loprateurMouvement incontrl de lenginRenversement de lenginChute, effondrementAutre

  • 2.1 Principaux types de machines de forage

    Les caractristiques des machines deforage sont variables selon les objectifs atteindre, la nature des sols traverser, lesparticularits des sites de travaux. titreindicatif, les machines de forage vises parla prsente publication se situent dans lagamme des caractristiques suivantes : poids : 0,2 30 tonnes ; puissance : 10 200 chevaux ; diamtre courant du forage : 33 200

    millimtres ; profondeur du forage : 0 200 mtres.

    On distingue trois modes de forage : forage par percussion ; forage par rotation ; forage par rotopercussion.

    On peut galement classer les machinesde forage daprs leur systme dentrane-ment : entranement mcanique ; entranement pneumatique ; entranement hydraulique ; entranement mixte.

    Enfin, on peut les classer selon leursystme de dplacement : machines automotrices (sur pneuma-

    tiques, sur chenilles) ;

    machines montes sur porteurs mobiles(camions, tracteurs, etc.) ;

    machines tractes montes sur remor -ques ou sur chssis ;

    machines suspendues (sur pelles, tracto-pelles, etc.).

    Machines de forage automotrices

    Ce sont des machinesspcialement conuespour le forage en posi-tion statique et qui-pes dun systmeautonome de dplace-ment. Chacune de cesdeux fonctions dis-tinctes possde sespropres organes decommande sur postefixe ou par tlcom-mande.

    Machines de forage

    10

    2. Machines de forage

    Fig 1

  • Elles sont gnralement du type lourd ,montes sur chssis chenilles ou pneu-matiques.

    Les commandes et lentranement dusystme de forage sont le plus souventhydrauliques ou pneumatiques. La cen-trale hydraulique est entrane par unmoteur thermique ou lectrique. La supr-matie de plus en plus marque de lhy-draulique sur le pneumatique sexpliquepar une amlioration sensible des perfor-mances et du rendement nergtique ainsique par une attnuation du niveau debruit. Certaines machines sont hydrau-liques pour lensemble des mouvements etpneumatiques pour laction de loutil deforage (marteau fond de trou) et lecaptage des poussires.

    Ces machines sont adaptes diffrentesactivits de forage (investigations go-techniques, micro-pieux, forages en car-rire, tirants dancrage, trous de mine ouvoile dtanchit en galerie, etc.).

    Ces machines travaillent gnralement enrotation et en percussion.

    Machines sur porteurs mobiles

    Ces machines sont le plus souventmontes sur le plateau dun camion etquelquefois sur un engin de travauxpublics ou sur un tracteur agricole.

    Lnergie motrice est fournie par le vhi-cule porteur ou par un groupe indpen-dant associ la machine de forage.

    Le poste de commande de la machine deforage est indpendant de celui duporteur.

    Le vhicule porteur assure le dplacement

    de lensemble de lquipement.

    Ces machines sont adap-tes aux travaux dereconnaissances ncessi-tant des dplacementsimportants ou particuliers(chantiers de travauxpublics, travaux hydrau-liques, investigations go-techniques, etc.).

    Machines sur remorques, chssis outraneaux

    Ces machines sont du type lger .

    Lnergie est fournie par un groupe depuissance (pneumatique, hydraulique,lectrique) indpendant ou mont sur lamachine de forage.

    La machine de forage est remorque parun autre engin ou treuille laide duncble.

    Ces machines rotatives ou percussionsont dun emploi courant dans les mines

    Fig 2

    11

  • et carrires, la recherche gologique peuprofonde, les investigations gotech-niques, les forages pour injection des sols,etc.

    Machines suspenduesCes machines constituent un quipementde forage adapt des engins classiquescapables de recevoir dautres quipe-ments.

    Lnergie est fournie par le circuit pneuma-tique ou plus frquemment hydraulique delengin porteur (pelle hydraulique, tracto-pelle, etc.).

    Loutil de forage est gnralement du typetarire.

    Machines de forage

    12

    Fig 4

  • 2.2 quipements et accessoires

    quipements et matriels associs

    pntromtre ; rotative ;

    marteau hydraulique ; mors de serrage (mors simple ou double) ; treuil de manuvre ; pompe dinjection ; compresseur ; enregistreur de paramtres de forage.

    13

    5 4

    Tarire hlicodale

    Trilame chevron Tricne dents

    Bilame et trilame sapin

    Tricne picots

    Outils pour tarire

    Outils

    En rotation simple : techniques destructives (tarire, bi et

    trilame, bi et tricne, jet-grouting, etc.) ; techniques non destructives (tech-

    nique de carottage, etc.).

  • En rotopercussion : hors trou ; fond de trou.

    Tubages provisoires.

    guide tige, guide tarire ; cl tiges, cl griffe ; fourchette de scurit ou pelle tarire ; repche tarire.

    Machines de forage

    14

    Fig 6.6

    Repche tarire

    Raccords

    Guide tige

    Cl tigesPelle tarire

    Guides tarires

    Accessoires

    Fig 5.7

    Marteaux fond de trouTaillants pour marteaux fond de trou

  • 3.1 Obligations du constructeur

    3.1.1 La directive Machines

    Les machines de forage entrent dans lechamp dapplication de la directive euro-penne relative la conception des qui-pements de travail, dite directiveMachines , dont la dernire version est la2006/42/CE du 17 mai 2006 (la versionprcdente, 98/37/CE, tait applicablejusquau 29 dcembre 2009).

    Les rgles techniques relatives laconception des machines ont t transpo-ses sous la forme dune annexe au codedu travail par le dcret n 2008-1156 du7 novembre 2008. Les prescriptions delarticle R. 4312-1 en rendent lapplicationobligatoire.

    Les machines de forage sont soumises la procdure dite dautocertification CE.Cest donc le responsable de la mise sur lemarch qui dclare, sous sa propre respon-sabilit, que ses machines sont conformesaux rgles techniques qui leur sont appli-cables.

    La conformit des machines ces rglesdoit tre matrialise par lapposition dumarquage CE sur lappareil et par ltablis-

    sement dune dclaration CE de confor-mit tablie par le constructeur et remiseau preneur.

    3.1.2 Les normes europennes

    Les normes ne sont pas dapplication obli-gatoire, mais elles sont gnralement uti-lises par les concepteurs de machines carleur respect permet de bnficier duneprsomption de conformit la directiveMachines.

    Depuis 1995, les machines de forage fontlobjet de la norme europenne harmoni-se EN 791 : Appareils de forage Scurit .

    Une nouvelle norme europenne, laEN 16228 : quipement de forage et defondation Scurit , est en cours dla-boration. Compose de sept parties, cettesrie de normes remplacera, terme, lanorme EN 791 actuelle.

    3.1.3 Informations fournies par le constructeur

    Le constructeur de la machine doit obliga-toirement fournir des informations concer-nant lutilisation en scurit de la machinede forage. Elles sont contenues dans les

    3. Cadre rglementaire

    15

  • notices dinstructions qui doivent accom-pagner chaque type de machine de forageet rappeles sur la machine par des picto-grammes et messages de scurit.

    3.2 Obligations de lutilisateur

    La responsabilit de la conformit desmachines nest pas uniquement supportepar le responsable de leur mise sur lemarch. En effet, il est interdit aux chefsdentreprise de mettre des quipementsde travail non conformes la dispositionde leurs personnels.

    Ces obligations gnrales, qui concernenttous les quipements de travail, sont doncapplicables toutes les machines de forage.

    Ces dispositions signifient que les entre-prises doivent sassurer, par tout moyenadapt, de la conformit des machines deforage lorsquelles les acquirent, puisgarantir ensuite le maintien de cetteconformit durant toute la dure de leurutilisation.

    3.2.1 Acquisition du matriel

    Choix de lquipement

    Les utilisateurs doivent mettre dispositiondes oprateurs des quipements approprisau travail raliser ou convenablementadapts en fonction des conditions et descaractristiques particulires de travail.

    En particulier, lquipement de travail doitoffrir la protection la plus efficace possiblepour les oprateurs.

    Ceci sous-entend quune analyse prcisede la destination de la machine (telle quedfinie par le concepteur-constructeur) at faite et que les quipements de travaildoivent rpondre toutes les contraintesdu travail raliser : oprateurs, conditionsergonomiques, fonctionnalits, objectifs deproduction, produits utiliss, matriauxemploys ou rencontrs, outils ncessaires,conditions environnementales, etc.

    quipements neufs ou considrscomme neufs1

    Lacqureur dune machine de forageneuve doit tre en possession de la dcla-ration CE de conformit correspondantetablie et signe par le fabricant ou lim-portateur et de la notice dinstructions duconstructeur. Une plaque didentificationcomprenant le marquage CE ainsi que sescaractristiques principales doit treappose sur la machine.

    quipements doccasion

    linstar des constructeurs dquipementsneufs, le propritaire dune machine nepeut mettre sur le march europen unmatriel doccasion non conforme en vuede son utilisation.

    Il doit donc sassurer pralablement savente, par tout moyen sa convenance, dela conformit de lquipement aux rglestechniques qui lui sont applicables avantde le remettre au preneur :

    Les quipements soumis au marquage CEdoivent tre conformes aux rgles tech-niques en vigueur lors de leur premire misesur le march (rgles techniques prvuesaux articles R. 4312-1 et R. 4312-2).

    Cadre rglementaire

    16

    1. Cette rglementation est applicable aux machines neuves mais aussi aux machines doccasion provenant dun pays ne faisant paspartie de la Communaut europenne.

  • Les quipements antrieurs la mise enplace du marquage CE et maintenus enservice doivent avoir fait lobjet dunemise en conformit avec les prescrip-tions techniques des articles R. 4324-1 R. 4324-45 du code du travail (dcret98-1084 du 2 dcembre 1998).

    Le vendeur doit signer et remettre aupreneur un certificat de conformit parlequel il atteste que lquipement estconforme ces rgles techniques.

    Modification dquipement parlutilisateur et/ou intgrationde sous-ensembles marqus CE

    Lorsquune machine est en service, ilarrive que lutilisateur ait besoin de lamodifier pour ladapter de nouvelles uti-lisations ou de nouvelles fonctionnalits(exemple : changement de la tte deforage). Ces modifications, plus ou moinsimportantes, peuvent tre confies aufabricant dorigine, une entreprise sp-cialise, ou tre effectues par lutilisateurlui-mme sil en a la comptence.

    Il ny a pas lieu dapposer un nouveaumarquage ni de rdiger une dclaration deconformit suite la modification dunemachine existante (que la machine ltatneuf soit soumise ou non au marquageCE).

    Cependant, le responsable de ces modifi-cations est considr comme un construc-teur et le niveau de scurit de lquipe-ment doit tre maintenu lissue destravaux : une analyse des risques lis ces modi-

    fications est effectuer ; la notice dinstructions est modifier

    pour tenir compte des volutions delquipement.

    Rappelons par ailleurs le cas des machinesmodifies par adjonction dun quipementinterchangeable. Un tel quipement mis ltat neuf sur le march doit respecter lesrgles techniques de conception applica-bles aux machines et les procdures decertification (marquage CE et dclarationde conformit). La notice dinstructions delquipement interchangeable doit dfinirclairement les conditions de son assem-blage la machine.

    Les dispositions relatives aux machinesneuves sappliquent dans les cas suivants : des modifications, souvent importantes,

    sont apportes une machine pour enmodifier compltement lusage et ladestination ;

    lutilisateur construit une machinepar assemblage de sous-ensemblesmarqus CE.

    Dans ce cas, lutilisateur devient construc-teur et ce titre, endosse les mmes res-ponsabilits et les mmes devoirs. Cest lui que revient la charge deffectuer lana-lyse des risques, dlaborer le dossier tech-nique et de rdiger la notice dinstructionsde la machine. Les procdures de certifica-tion (marquage CE et dclaration deconformit) sont respecter.

    Que le matriel soit neuf ou non, les obli-gations gnrales du chef dtablissementlui interdisent de mettre la dispositiondes travailleurs des quipements detravail non conformes. La dlivrance dunedclaration ou dun certificat de confor-mit par le vendeur nest quune pr-somption de conformit. Il est indispensa-ble de sassurer de sa conformittechnique, par exemple en vrifiant la pr-sence et le bon fonctionnement desmoyens de protection.

    17

  • En cas de doute, lacheteur devra sassu-rer, si besoin par le recours une tiercepartie comptente, que lquipement estbien conforme la rglementation qui luiest applicable2.

    3.2.2 Maintien en tat de conformit

    Toute entreprise doit assurer en perma-nence le maintien en tat de conformitde tous ses quipements de travail.

    quipements antrieurs la mise en place du marquage CE

    Depuis le 5 dcembre 2002, les enginsde chantier, dont font partie lesmachines de forage, acquis antrieure-ment la mise en place du marquage CEet maintenus en service dans lentreprisedoivent tre conformes au besoinaprs avoir fait lobjet dune mise enconformit aux prescriptions tech-niques du dcret 98-1084 du 2 dcembre1998 (articles R. 4324-1 R. 4324-45 ducode du travail).

    quipements soumis au marquage CE

    Ils doivent tre maintenus conformesaux rgles techniques en vigueur lors deleur conception (articles R. 4312-1 etR. 4312-2 du code du travail).

    3.2.3 Vrificationsrglementaires

    Outre la prescription de maintien en tatde conformit, mentionne au paragraphe3.2.2 ci-avant, certaines machines deforage doivent faire lobjet des vrifica-

    tions priodiques et ponctuelles dfiniesci-dessous.

    noter que les priodicits fixes par larglementation doivent tre considrescomme des limites suprieures ne pasdpasser. Des examens plus frquentspeuvent savrer ncessaires en fonctionde lutilisation effective des appareils etde lagressivit de lenvironnement.

    Vrifications gnrales priodiques

    Les machines mobiles de forage du sol conducteur port doivent faire lobjet devrifications gnrales priodiques obliga-toires, en rfrence larrt du 5 mars1993 pris en application des articlesR. 4323-23 et suivants du code du travail.Pour ces machines, larrt fixe la priodi-cit des vrifications 1 an.

    Les treuils et palans de levage installs surles machines de forage, qui sont suscepti-bles dengendrer des risques pour les op-rateurs en cas de dfaillance, sont quant eux soumis aux vrifications prvues par

    Cadre rglementaire

    2. Cette vrification de conformit ne doit pas tre confondue avec lexamen des engins de chantier prvu par larticle R. 4534-15.

    18

  • larrt du 1er mars 2004 pris en applica-tion de ces mmes articles. La priodicitdes vrifications gnrales priodiques deces appareils est annuelle.

    Pour tre significatif, lessai dun organede freinage doit tre conduit de manire permettre den apprcier lefficacitlorsque le mcanisme quil quipe est sol-licit par un effort au moins gal la plusforte charge quil peut supporter.

    Lorsque la charge dessai mise dispositionde la personne charge de la vrification estinfrieure la charge maximale dutilisa-tion dfinie par le constructeur, il appartien-dra au chef dtablissement de dfinir lesmesures organisationnelles et techniquespermettant de faire respecter, en tous cas,les restrictions provisoires dutilisation cor-respondant cette charge dessai.

    Les vrifications gnrales priodiquesnont pas pour objet de remplacer les vri-fications et oprations de maintenanceprvues par le fabricant de la machine etfigurant dans la notice dinstructions.

    Le rsultat de ces vrifications doit treconsign sur le registre de scurit de len-treprise, selon les modalits dcrites lar-ticle R. 4323-25.

    noter que les vrifications gnralespriodiques ralises au titre de larticleR. 4323-23 sont destines sassurer dumaintien en bon tat de conservation desquipements, cest dire quils ne compor-tent pas de dtriorations susceptibles decrer des dangers. Elles nont pas pour objetde vrifier la conformit des machines. Unrapport de vrification sans anomaliessignifie donc que lquipement quilconcerne est en bon tat mais ne prsume

    pas de sa conformit aux rgles ou prescrip-tions techniques qui lui sont applicables.

    Autres vrifications

    En outre, avant toute mise ou remise enservice sur un chantier, les machines deforage doivent faire lobjet dun examenspcifique en rfrence larticle R. 4534-15afin de sassurer que les prescriptionsapplicables avant lexcution des travauxsont bien remplies.

    Cas particulier des matriels de location

    Pour des raisons pratiques, il est admisquil appartient au loueur deffectuer lesvrifications priodiques rglementaires.Cependant, lutilisateur reste toujours res-ponsable de leur ralisation et doit doncsassurer chaque mise disposition queces vrifications ont bien t effectues etveiller, en liaison avec le loueur, leurrenouvellement aux chances imposes(cas des locations de longue dure).

    3.3 Recommandations de la Scurit sociale

    Elles sont labores par des commissionsparitaires composes de membres dsi-gns par les comits techniques nationauxauxquels sadjoignent des experts.

    Elles sont applicables tous les chefsdentreprise dont le personnel relve durgime gnral de la Scurit sociale.

    Une recommandation a pour but dattirer lat-tention des utilisateurs du secteur concernsur un risque particulier et de proposer desmesures de scurit observer pour le prve-nir. Dpourvue de force obligatoire directe,elle est cependant source de droit.

    19

  • En effet, en raison de son existence mme,le chef dtablissement ne peut invoquerson ignorance du danger ou labsence demoyens de prvention adapts. En cas dac-cident d la ralisation du risque quilsagissait de prvenir, le non-respect des dis-positions dune recommandation existantepourrait donc contribuer tablir les l-ments constitutifs dune faute inexcusable.

    Lutilisation des machines de forage estnotamment concerne par deux recom-mandations : la recommandation R 372 modifie :

    Utilisation des engins de chantier (voir 3.4.5 : Le CACES ) ;

    la recommandation R 407 : Scuritlors des interventions sur machines,appareils ou installations .

    3.4 Utilisation desmachines de forage

    3.4.1 ge des oprateurs

    Larticle D. 4153-36 du code du travailinterdit demployer les jeunes travailleursgs de moins de dix-huit ans sur leschantiers de btiment et de travauxpublics, la conduite des engins, vhiculesde manutention et de terrassement.

    Larticle D. 4153-41 prcise que les jeunestravailleurs gs de moins de dix-huit anstitulaires dun contrat dapprentissage,ainsi que les lves prparant un diplmede lenseignement technologique ou pro-fessionnel, peuvent tre autoriss utili-ser ces quipements au cours de leur for-mation professionnelle.

    Les modalits de la demande dautorisa-tion et de sa dlivrance par linspecteur du

    travail sont dcrites dans les articlesD. 4153-43 D. 4153-47.

    3.4.2 Aptitude mdicale

    Elle consiste en une visite mdicale passeauprs dun mdecin du travail, compre-nant notamment des tests auditifs etvisuels. Des examens complmentairespeuvent tre prescrits si le mdecin les-time ncessaire.

    3.4.3 Formation

    Formation au poste de travail

    Tous les travailleurs qui utilisent des qui-pements de forage, quel que soit leur type,doivent tre informs de leurs conditionsdutilisation ou de maintenance, des ins-tructions ou consignes qui les concernent,de la conduite tenir en cas de situationanormale prvisible, des moyens de pr-vention mettre en uvre issus de lexp-rience acquise.

    En outre, les travailleurs affects lamaintenance et la modification des qui-

    Cadre rglementaire

    20

  • pements de travail doivent connatre lesprescriptions respecter, les conditionsdexcution des travaux et les matriels etoutillages utiliser.

    Ces formations doivent tre renouveleset compltes aussi souvent que nces-saire pour prendre en compte les volu-tions des matriels et des techniques cor-respondantes mais galement suite despriodes dinactivit prolonge.

    Formation la conduite en scurit

    Les machines automotrices, quelles soient conducteur port ou accompagnant,tlcommandes ou non, ne peuvent treutilises que par des oprateurs qui ontreu une formation adquate, qui doit trecomplte et ractualise chaque fois quencessaire.

    Cette obligation sapplique tous lesconducteurs, y compris aux salaris intri-maires ou en CDD, ainsi quaux conduc-teurs occasionnels (personnel de mainte-nance, dmonstrateurs, etc.).

    Ces exigences confrent lemployeur uneobligation de rsultat. Cest en effet luiquincombe le choix, et donc la responsa-bilit, des modalits de cette formationqui doit tre de qualit et adapte. Pour cefaire :

    Elle doit tre dispense par des formateursexpriments dans la conduite en scuritdes quipements de travail concerns,connaissant leur technologie et la rgle-mentation qui leur est applicable et com-ptents dans le domaine de la prventiondes risques prsents par ces machines.

    Elle peut tre dispense au sein de lta-blissement ou dans un organisme de for-

    mation spcialis mais dans tous les cas,lemployeur doit conserver les preuvesde la ralisation des actions de forma-tion.

    Sa dure et son contenu doivent treadapts la complexit des quipe-ments, aux connaissances et lexp-rience des travailleurs concerns.

    La formation doit tre complte et rac-tualise chaque fois que ncessaire, parexemple lors dun changement de machine,dune volution technique ou dune modifi-cation des conditions de son utilisationayant une influence sur la scurit, lorsdune reprise dactivit suite une priodesans pratique de la conduite, etc.

    Filires de formation

    Au-del des obligations rglementaires, ilfaut garder lesprit quune bonne forma-tion professionnelle est un facteur impor-tant de scurit.

    La formation aux postes de travail (foreur,aide-foreur) est assure linitiative desentreprises utilisatrices de ces matriels,avec des formateurs internes ou externes.

    21

  • 3.4.4 Autorisation de conduite

    En complment des dispositions prc-dentes, larticle R. 4323-56 mentionne quela conduite de certains quipements pr-sentant des risques particuliers, en raisonde leurs caractristiques ou de leur objet,est subordonne lobtention dune autori-sation de conduite dlivre par lemployeur.

    Lautorisation de conduite doit tre tenue la disposition de linspection du travailet des agents du service de prvention desorganismes de Scurit sociale.

    Les catgories dquipements de travailconcernes ainsi que les conditions dedlivrance de cette autorisation deconduite sont dfinies par larrt du2 dcembre 1998, pris en application delarticle R. 4323-57.

    Il rsulte de ces textes que la conduite(utilisation) des machines de forage conducteur port ou tlcommandesne peut tre confie qu des conduc-

    teurs titulaires dune autorisation deconduite.

    En outre, mme si ces prescriptions ne leursont pas rglementairement applicables, ilest recommand de recourir de faonvolontaire cette autorisation deconduite pour les machines conduc-teur accompagnant afin de formaliser aumieux le respect des exigences de formationet les rles et responsabilits des oprateurs.

    Cette autorisation de conduite est dlivrepar lemployeur aux salaris concerns,sur la base dune valuation prenant encompte : a. un examen daptitude la conduite

    ralis par le mdecin du travail ; b. un contrle des connaissances et du

    savoir-faire de loprateur pour la conduiteen scurit de lquipement de travail ;

    c. un contrle des connaissances deslieux et des instructions respecter surle ou les sites dutilisation.

    Comme pour la formation la conduite, lecontrle des connaissances et du savoir-faire des oprateurs peut tre effectu eninterne ou par un organisme extrieur sp-cialis.

    L encore, la preuve des valuations rali-ses devra tre soigneusement conserve.

    Lautorisation de conduite na pas decaractre dfinitif et peut tre retire tout moment linitiative de lem-ployeur.

    Attention, lautorisation de conduite nestvalable quau sein dune mme entrepriseou dun mme tablissement et doit trerenouvele en cas de changement dem-ployeur.

    Cadre rglementaire

    22

  • Cas des salaris (foreurs) intrimairesCest le responsable de lentreprise detravail temporaire qui est charg de lor-ganisation de la formation, de lvaluationdes connaissances et de la visite mdicaleobligatoire.

    En revanche, il appartient au chef de len-treprise utilisatrice de dlivrer lautorisationde conduite aprs avoir vrifi la comp-tence du salari et de dlivrer les consignesgnrales de lentreprise et particulires auchantier et lquipement mis en uvre.

    Lautorisation de conduite sera dlivrepour la dure de la mission, mais sa vali-dit pourra tre prolonge pour des mis-sions successives dans la mme entre-prise.

    Cas de la location avec conducteur

    Cest le responsable de lentreprise delocation qui dlivre lautorisation deconduite son conducteur.

    En revanche, il appartient au chef de len-treprise utilisatrice de transmettre auconducteur de la machine loue lesconsignes gnrales de lentreprise ainsique les consignes particulires au chantier.

    Cas de la location sans conducteur

    Il appartient au responsable de lentre-prise utilisatrice de dlivrer une autorisa-tion de conduite au conducteur affect la conduite de la machine concerne.

    3.4.5 Le CACES

    Le CACES (Certificat daptitude laconduite en scurit) est un rfrentielnational qui permet le contrle desconnaissances et du savoir-faire des op-

    rateurs pour la conduite en scurit desquipements de travail en rfrence auparagraphe b de larticle 2 de larrt du2 dcembre 1998.

    Le CACES nest pas un permis deconduire . Il sadresse aux oprateurs quimatrisent la conduite des engins concer-ns, soit en raison dune exprience pro-fessionnelle, soit lissue dune formationqualifiante.

    Le CACES est institu en rfrence desrecommandations de la CNAMTS. cetitre, il ne constitue pas une obligationrglementaire mais tablit une source dedroit dont le non-respect peut avoir desconsquences juridiques (voir 3.3). Enoutre, ce dispositif est le seul aujourdhuiqui soit reconnu par le ministre du Travailcomme un bon moyen pour lemployeur deremplir les obligations fixes par larrt.

    Le CACES ne peut tre dlivr qu lissuedune valuation effectue par une per-sonne qualifie, le testeur , apparte-nant un organisme testeur certifi. Lacomptence technique et la qualit desprestations effectues par ces testeurs,personnes physiques et organismes, estvrifie par un organisme certificateur, luimme accrdit par le COFRAC et conven-tionn par la CNAMTS.

    Le rfrentiel CACES relatif aux rglesdutilisation des machines de forage estdcrit dans la recommandation R 372modifie, qui dfinit 10 catgories corres-pondant aux familles dengins de chantierrencontres (voir tableau ci-aprs).

    Les dispositions prvues par les recom-mandations CACES sont compltes parun FAQ (forum aux questions) qui apporte

    23

  • des rponses aux questions les plus fr-quemment poses. La version en courspeut tre consulte et tlcharge sur lesite de lINRS.

    Il prcise notamment les points suivants :

    La conduite des foreuses conduc-teur port ou tlcommandes nces-site un CACES R 372 modifie cat-

    gorie 2, avec option tlcommandepour ces dernires.

    Une autorisation de conduite pour lutili-sation des foreuses ne peut tre dlivrequaprs une formation et une valuationadaptes lengin utilis, les preuvespratiques du CACES R 372 modifiedoivent donc tre effectues sur un mat-riel muni dun quipement de forage.

    Cadre rglementaire

    24

    Catgories dengins de chantier(annexe I de la R 372 modifie)

    CATGORIE ENGINS

    Conduite dengins en production

    1 Tracteurs et petits engins de chantier mobiles(tracteur agricole, mini-pelle jusqu 6 tonnes, mini-chargeuse jusqu 4,5 tonnes, petit compacteur, machine peindre les lignes sur chausses...)

    2 Engins dextraction et/ou de chargement dplacement squentiel(pelle, engin de fondations spciales, de forage, de travaux souterrains...)

    3 Engins dextraction dplacement alternatif(bouteur, tracteur chenilles, pipe layer...)

    4 Engins de chargement dplacement alternatif(chargeuse, chargeuse-pelleteuse...)

    5 Engins de finition dplacement lent(finisseur, machine coffrage glissant, rpandeur de chaux, gravillonneur automoteur, pulvimixeur, fraiseuse...)

    6 Engins de rglage dplacement alternatif(niveleuse)

    7 Engins de compactage dplacement alternatif(compacteur...)

    8 Engins de transport ou dextraction-transport(Tombereau, dcapeuse, tracteur agricole > 50 CH...)

    9 Engins de manutention(chariot-lvateur de chantier ou tout-terrain)

    Conduite dengins hors production

    10 Dplacement, chargement, dchargement, transfert dengins sans activit de production (porte-engin), maintenance, dmonstration ou essais.

  • Ds lors que sa configuration permetdeffectuer la totalit des items dcritsdans la fiche dvaluation des connais-sances de lannexe 3.2 la recomman-dation, une foreuse peut tre utilisepour raliser les tests pratiques duCACES R 372 modifie catgorie 2.

    La formation la conduite des foreuses conducteur accompagnant sans tl-commande est obligatoire mais il ny apas de CACES correspondant ce typede machines. En effet, seuls les enginsde chantier conducteur port ou tl-commands (cest dire pilots partirdun poste de commande dport, avecou sans fil) sont concerns par le rf-rentiel CACES.

    Les CACES ont une validit limite dansle temps. Pour la famille des engins dechantier, laquelle appartiennent lesmachines de forage, cette dure de vali-dit est de 10 ans.

    Toutefois, le CACES ne constitue ni undiplme ni une reconnaissance profession-nelle.

    La dcision de confier la conduite dunengin un oprateur relve de lem-ployeur au travers de la dlivrance duneautorisation de conduite.

    3.4.6 Fiche de poste de scurit

    La rdaction dune fiche de poste de scu-rit na pas de caractre obligatoire.Cependant, elle constitue lun des sup-ports crits permettant loprateurdtre inform sur les risques spcifiques sa machine et son poste de travail.

    Sa mise en place na de signification que sielle sinscrit dans un ensemble de mesuresvisant la formation du personnel la scu-rit. Elle ne remplace pas cette formationmais permet via un document synthtiquede faire un rappel des principales consignesde scurit et de dfinir les tches propres chaque catgorie doprateur (foreur,aide-foreur, personnel temporaire, etc.).

    Pour tre efficace, cette fiche de poste doitaccompagner chaque machine de forageet tre disponible proximit immdiatedu poste de travail.

    Cette fiche liste les actions dangereuses viter et rappelle les consignes et modesopratoires respecter. Elle est gnrale-ment structure en suivant lordre des dif-frentes phases de travail et se prsentehabituellement sous la forme de plusieurscolonnes : phases de travail, risques,modes opratoires suivre ou viter. Sonlaboration peut reprendre les rsultats delvaluation des risques professionnels etmettre en exergue les risques qui nepeuvent pas tre vits.

    Un exemple de structure dune fiche deposte de scurit est fourni en annexe.

    25

  • 4.1 Connaissance et rappeldu code de la route

    La conduite dun vhicule immatricul(poids lourd, vhicule lger, tracteur, etc.)supportant ou tractant une machine deforage est soumise lobligation dunpermis de conduire correspondant lacatgorie du vhicule concern.

    La conduite dune machine de forageautomotrice non immatricule nestsoumise lobligation dun permis deconduire ni sur chantier, ni sur voiepublique. Toutefois, le conducteur tantamen respecter la signalisation pr-

    sente aussi bien sur le chantier que surroute ouverte la circulation, il doitconnatre les principaux panneaux etsignaux du code de la route, notammentceux prvu au rfrentiel de la R 372modifie.

    Il sagit de : panneaux de danger (srie A) ; principaux panneaux dinterdiction et

    dobligation (srie B) ; panneaux particuliers la signalisation

    de chantier (signalisation temporaire) ; signaux relatifs aux intersections et aux

    rgimes de priorit (panneaux et feux) ; signalisation horizontale au sol des

    voies de circulation.

    4.2 Rgles de circulationsur voie publique

    Les vhicules (PL, VL, tracteur, etc.) suppor-tant ou tractant une machine de foragesont soumis lensemble des rgles ducode de la route applicables chacune deces catgories de vhicules.

    Les machines de forage automotrices oules engins de travaux publics quipsdune machine de forage ne sont gnra-lement pas destins circuler sur le rseau

    Rgles de circulation

    26

    4. Rgles de circulation

  • routier et ne sont donc pas quips desorganes de scurit et de signalisation cor-respondants. Le cas chant, les condi-tions de circulation sur voie publique sontprcises dans le code de la route.

    4.3 Autres dispositions retenir

    Les engins sur chenilles ne peuvent circu-ler que sur remorques sauf sils sont munisde patins en caoutchouc ou de dispositifsquivalents supprimant lagressivit vis--vis de la chausse.

    Larticle L. 121-1 du code de la route rendle conducteur dun vhicule responsablepnalement des infractions quil commetlors de la conduite du vhicule. Cet articlesapplique galement aux machines deforage montes sur vhicule porteur.

    Outre lassurance responsabilit civile delentreprise dans lexercice de son activit,les machines de forage automotrices sontsoumises galement lobligation dassu-rance responsabilit civile circulation.

    27

  • Chaque conducteur dune machine deforage doit se conformer aux rgles dfi-nies au niveau du chantier ou de lentre-prise.

    Ces rgles concernent principalement : le respect des dispositions prises par

    lemployeur dans son rglement int-rieur concernant les conduites addic-tives (boissons alcoolises, substancespsychotropes, etc.) ;

    les rgles de circulation sur chantier ; le contrle de la validit des VGP (vrifi-

    cations gnrales priodiques) ; le respect des consignes lies au chan-

    tier ; le port des EPI (quipements de protec-

    tion individuelle) ; le respect de linterdiction dutiliser un

    tlphone portable ou des couteursmusicaux au poste de travail ;

    le respect des catgories dengins lies lautorisation de conduite.

    En cas daccident, le non-respect de cesobligations pourrait entraner la mise encause du ou des oprateurs.

    Devoirs et responsabilits des oprateurs

    28

    5. Devoirs et responsabilits des oprateurs

  • Lorganisation de la scurit diffre selonla taille du chantier et la configurationdu site.

    Chantier isol

    Les mesures de scurit spcifiques auchantier doivent tre dfinies par le chefdentreprise, aprs valuation des risques,dans le respect des obligations lgales etdes contraintes du site.

    Chantier soumis coordination SPS(Scurit et protection de la sant)

    Sur les chantiers de btiment ou detravaux publics, une coordination enmatire de scurit et de protection de lasant doit tre mise en place ds que plu-sieurs entreprises interviennent sur le site.Vous devez respecter les mesures gn-rales de scurit dfinies dans votre entre-prise ainsi que les consignes particulires

    6. Rgles gnralesde scurit

    29

    Avant de travailler sur un nouveau chantier, prenez connaissance delorganisation de la scurit sur le site.

    6.1 Organisation de la scurit du chantier

  • dfinies pour lensemble du chantier par lematre douvrage et son coordonnateurSPS en prenant connaissance du PPSPS(Plan particulier de scurit et de protec-tion de la sant) et du panneau daffi-chage de scurit.

    Chantier soumis un plan de prvention

    Cest le cas des chantiers excuts dans untablissement en activit (une usine parexemple). Les risques pouvant rsulter de lin-terfrence entre le chantier et les activits deltablissement font lobjet de mesures spci-fiques dfinies dans un plan de prvention.

    Vous devez respecter les mesures de scu-rit dfinies par votre employeur ainsi quecelles dfinies pour lensemble du chantierdans le plan de prvention.

    Quelle que soit lorganisation mise enplace :

    Vous devez imprativement connatrelorganisation du plan de secours prvudans le PPSPS, le plan de prvention oules mesures de scurit spcifiques pourrpondre aux situations durgence, etdisposer des documents correspondants.

    Vous devez galement avoir connais-sance des particularits du chantierpouvant affecter la scurit :

    les zones de stationnement (pour lesvhicules particuliers et engins) ;

    les zones demprise du chantier ; les difficults daccs ncessaires

    lapprovisionnement du matriel(terrain accident, fortes dclivits,obstacles, site fluvial ou maritime,etc.) ;

    lexigut des lieux, le gabarit de cer-tains passages, laire dinstallation dumatriel ;

    la charge limite sur certains ouvrages ; la prsence danciennes caves, cuves,

    rservoirs ; la nature des talus bordant une fouille

    en tte ou au pied desquels doiventseffectuer les forages, les dispositions prendre pour en assurer la stabilitet lassainissement ;

    la possibilit dvacuer les eaux etboues de forage ;

    le cas chant, les rgles de circula-tion lintrieur du chantier, lessignaux et les balisages utiliss ;

    la localisation des diffrents rseaux,ariens ou enterrs, existants : lectricit,gaz, tlphone, eau, etc., ds lors quilspeuvent avoir une influence sur la scu-rit ; le cas chant, une dclaration din-tention de commencement de travaux(DICT) doit tre adresse lexploitant durseau, lequel devra fournir les indica-tions et recommandations ncessaires lexcution en scurit des travaux.

    Enfin, vous devez connatre le gabarit et lepoids de votre engin, vide et en charge.

    6.2 Cas des chantierssous circulation

    Les chantiers de forage excuts sous cir-culation constituent des obstacles quidoivent tre signals de manire rgle-mentaire3. On distingue les deux catgo-ries suivantes :

    Les chantiers mobiles

    Ce sont des chantiers qui progressent une vitesse pouvant varier de quelques

    Rgles gnrales de scurit

    3. Voir lInstruction interministrielle, livre 1, 8e partie.

    30

  • centaines de mtres plusieurs dizainesde kilomtres lheure.

    Note : les chantiers progressant par bonssuccessifs peuvent tre assimils auxchantiers mobiles condition quils rali-sent au moins un dplacement par demi-journe.

    La protection est gnralement assurepar une signalisation porte par lengin.Elle est constitue : dun gyrophare de couleur orange ; de bandes rtrorflchissantes rouges et

    blanches de type homologu ; dun panneau AK 5 dot de 3 feux de

    balisage visibles de lavant et de lar-rire.

    Les chantiers fixes

    Ce sont les chantiers dont la signalisationreste en place pendant plus dune demi-journe. Le balisage de chantier constituela protection collective. Pour travailler enscurit, vous devez rester lintrieur dubalisage.

    chaque type de chantier correspond unbalisage spcifique. La plupart des situa-tions rencontres figurent dans des guidesdits par les services techniques du minis-tre de lquipement : Manuel du chef dechantier. Routes bidirectionnelles et Manueldu chef de chantier. Routes chaussesspares. Reportez-vous ces guides dsque vous devez travailler ou emprunter uneroute ouverte la circulation.

    6.3 Les vtementsde travailet les quipementsde protectionindividuelle (EPI)

    Utilisez des vtements de travail ajusts etadapts aux conditions climatiques afinquils soient en permanence maintenuscorrectement ferms. De mme, ne portezpas dcharpe, privilgiez un vtementavec un col ferm. En effet, les vtementsflottants peuvent se prendre dans lespices tournantes et vous occasionner desblessures aux consquences toujoursgraves voire mortelles ou accrocher lescommandes et provoquer des mouve-ments incontrls de la machine deforage.

    Les bagues, les bracelets-montres, etc.peuvent saccrocher toutes sortes dl-ments fixes ou mobiles de la machine etvous occasionner des blessures, des frac-tures. vitez den porter.

    Votre employeur doit vous fournir desquipements de protection individuelle(EPI) adapts aux travaux effectuer. LesEPI sont obligatoirement conformes auxnormes europennes (CE).

    Pour la conduite des machines de forage,il faut prvoir : des chaussures ou bottes de scurit ; un casque protgeant contre le risque

    de chute dobjets ; des protecteurs auditifs (bouchons

    doreilles jetables ou mouls, casqueantibruit) ;

    31

  • des gants de travail adapts pour lesoprations de manutention, dentretien,etc. ;

    des lunettes de protection contre lesprojections.

    Le cas chant, prvoir des EPI adaptsaux conditions particulires du site et lexposition aux risques associs tels que : un vtement de signalisation haute

    visibilit, ferm et ajust, utiliser encas de coactivit, circulation, etc. ;

    une protection respiratoire lorsque leforage gnre de la poussire ou lors dela prparation des coulis ou boues deforage ;

    un harnais de scurit pour les travauxen hauteur ou en bordure de falaise ;

    etc.

    Prenez soin et vrifiez ltat des EPI quivous ont t confis.

    Rgles gnrales de scurit

    32

  • 7.1 Chane cinmatique

    Loprateur doit connatre les fonctionnali-ts des diffrents organes constituant lachane cinmatique de sa machine deforage.

    7. Technologie et connaissance de la machine de forage

    Vrinshydrauliques

    Vrinshydrauliques

    Moteurshydrauliques

    Moteurshydrauliques

    Moteurthermique

    (nergie mcanique)

    Pompes hydrauliques(dbit-pression)

    Distributeurs hydrauliques(commande)

    33

  • 7.2 Descriptif de la machine de forage

    Technologie et connaissance de la machine de forage

    34

    Treuil

    Mt-flche

    Vrin d'avance au rocher

    Aurolaire

    Stabilisateurs

    Vrin de relevage

    Pomped'injection

    Pupitre de commande dport

    Fig 15aRadiocommande de dplacement

  • 35

    Effacementhydraulique

    Tte deforage

    Tte d'injection

    Emmanchement

    Dispositifssensibles

    Guide tige

    Mors dedvissage

    Freinde tige

    Vrin de dtubage

    Fig 15e

  • Technologie et connaissance de la machine de forage

    36

    Rack tiges

    ChenillardBarbotin

  • 7.3 Connaissance des spcificits de la machine de forage

    Ne prenez jamais les commandes dunengin si vous ne pouvez respecter lesobligations rglementaires qui vousconcernent.

    Le constructeur fournit avec la machineune notice dinstructions et des conseils destination des utilisateurs, lisez-laavec soin.

    Reprez bien lemplacement, la fonctionet le sens de manuvre de chacune descommandes. Les fonctions de chacunedentre elles sont gnralement rep-res par des pictogrammes. Apprenezleurs significations.

    Sachez o et comment vrifier : le niveau des diffrents fluides utiliss

    (huile, carburant, liquide de refroidis-sement) ;

    les points de graissage.

    Vous devez connatre parfaitement lesdispositifs de contrle et dalarmevisuels ou sonores servant signaler ladfaillance dun organe baisse depression, augmentation de temprature,etc. qui risque de rendre dangereuselutilisation de la machine.

    Apprenez manuvrer les dispositifs deverrouillage mcanique (de lquipe-ment, des stabilisateurs, etc.).

    Reprez les dispositifs darrt durgence.

    Prenez connaissance du gabarit, de les-pace ncessaire lvolution de votremachine mobile, de ses possibilits etlimites dutilisation.

    37

  • 8.1 Inspection visuelle desdiffrents lments dela machine de forage

    Faites le tour de la machine attentive-ment et signalez immdiatement len-cadrement les anomalies mme lgres,les fuites, les pices dfectueuses, lesflexibles en mauvais tat, ltat despneumatiques et des jantes ou des che-nilles, etc.

    Prparation la mise en route

    8. Prparation la mise en route

    38

    Vous connaissez maintenant votre machine de forage et votre chantier,vous allez commencer une journe de travail. Avant de lutiliser, vous devezprocder un certain nombre de contrles.

  • En fonction du type et de la configura-tion de la machine de forage, vrifiez :

    la prsence de tous les dispositifs descurit y compris les capots de pro-tection, les trappes et les bouchons ;

    ltat, lusure des mcanismes detranslation de la tte de forage(chanes, cbles, attaches, tendeurs,etc.) ;

    ltat des emmanchements linaires(usure du filetage, etc.) ;

    la tension des chenilles ; ltat des canalisations et raccords des

    fluides de forage ; ltat des prises et cbles pour les

    machines ou accessoires alimentslectriquement ;

    etc.

    Ne mettez pas en marche une machinedfectueuse. En accord avec votre enca-drement, faites-la rparer avant dereprendre le travail avec cette machine.

    Rappelez-vous que votre machine doittoujours tre maintenue en bon tat.

    8.2 Niveaux et appointsjournaliers

    Avant le dmarrage, vrifiez les niveauxde carburant, dhuile et de liquide derefroidissement du moteur, dhuilehydraulique, etc. laide des jauges etdes tmoins visuels. Le cas chant,prenez les dispositions ncessaires pourfaire lappoint.

    Vrifiez ltat de propret du filtre air.

    Vrifiez ou effectuez le graissage et lalubrification de la tte, des glissires, desrducteurs, des accessoires, etc.

    8.3 Ordre et propret

    En fonction du type de machine deforage :

    Ne laissez pas de chiffons dans le com-partiment moteur, vous pourriez provo-quer un incendie.

    Le poste de conduite doit tre propre :enlevez lhuile, la graisse, la boue sur lescommandes, les marchepieds, les poi-gnes. En hiver, faites de mme avec laneige et la glace.

    Ne laissez pas sur la machine des objetsdivers comme des outils ou des chiffons.Ils se dplaceront pendant le travail etpourront soit vous faire tomber, soitbloquer une commande (frein, acclra-teur, etc.). Utilisez le coffre de range-ment.

    Ne transportez pas de produits inflam-mables dans la cabine ou sur la machine(gazole, essence, lubrifiant, etc.).

    Ne jetez pas les dchets nimporte o,mettez-les dans les containers prvus cet effet.

    39

  • Rgles de bonne conduite

    Restez vigilant en toutes circonstances. Si vous prenez des mdicaments, faites

    attention aux effets secondaires. Pensez en parler votre mdecin qui peutvous conseiller utilement ce sujet.

    Gardez toute votre attention pour letravail, votre prudence peut viter desaccidents.

    9.1 Risques lis auxdplacements dela machine de forage

    Avant le dplacement, effectuez unereconnaissance du trajet suivre afindidentifier les obstacles et les difficultsque vous tes susceptible de rencontrer.

    Pendant le dplacement, assurez-vousdavoir une bonne visibilit de la zonedvolution de la machine. Le cas chant,faites-vous guider dans la manuvre parlaide-foreur.

    9.1.1 Machines de forage conducteur accompagnant

    Dans la mesure o elle en est quipe,commandez le dplacement de la machineau moyen de la tlcommande.

    Scurit pendant le travail

    40

    9. Scuritpendant le travail

    Votre scurit et celle des autres dpendent de votre comportement pendant lutilisation de votre machine de forage. Utilisez-la conformmentaux dispositions prvues par le constructeur. Une mauvaise utilisationde la machine peut savrer dangereuse. Votre prudence et votreprofessionnalisme seront les meilleures assurances contre les accidents.

  • Pour les machines quipes dune tl-commande (filaire ou radiocommande) :

    vitez de vous positionner dans le sensde dplacement de la machine etencore moins entre la machine etun obstacle.

    Avant toute manuvre, vri-fiez la cohrence entre lesens de manuvre des com-mandes et le sens de dplacementde la machine.

    En cas dutilisation dune radiocom-mande, limitez votre loignement parrapport la machine lorsquil nest pasimpos et contrl par le dispositif, afinde garder la visibilit et la matrise desmouvements.

    Pour les autres dont le poste de commandeest solidaire de la machine (machinesanciennes non quipes de tlcommandeou tlcommande indisponible) :

    Soyez trs vigilant, notamment dans lespassages difficiles (espaces restreints,zones de devers, etc.), afin de couvrir lerisque principal dcrasement li laproximit du chenillard.

    9.1.2 Protection des pitons

    Soyez vigilant lors des manuvres dedplacement, quelquun peut setrouver dans la zone dvolutionde votre machine mobile votreinsu.

    Utilisez votre avertisseur sonorepour attirer lattention et nedmarrez la manuvre quelorsque la zone est dgage.

    Tenez compte des angles morts, notam-ment lors des manuvres en marchearrire.

    Pour les engins qui en sont quips,maintenez les rtroviseurs propres et enbon tat et pensez vous en servir !

    9.1.3 Rgles de dplacement

    Avant tout dplacement dune machinede forage, vous devez vrifier que lesquipements sont en position transport(le cas chant : repli du mt, stabilisa-teurs relevs, tourelle bloque dans lali-

    gnement des chenilles oudes roues, etc.)

    41

  • et que les dispositifs de verrouillage cor-respondants sont en place.

    Respectez les consignes du chantierainsi que la signalisation mise en place.

    vitez les manuvres brutales.

    Le bord des talus, des remblais, des tran-ches et des berges ne sont pas stables ;conservez une distance de scurit. Neroulez pas trop prs du bord, le poids devotre machine peut les faire seffondrer,vous risquez de basculer dans le vide.

    9.2 Risques lis la stabilit de la machine de forage

    9.2.1 Avant de commencer le forage

    Assurez-vous de la stabilit de la machinedans toutes les phases de travail, comptetenu des efforts de pousse sur loutil oudes efforts de traction en cas de coincement

    de ce dernier dans le forage.

    Quel que soit le type demachine de forage, elledevra tre soigneusementcale et le plus souventstabilise laide de patinsdappui rglables.

    Des mesures particulires de scurit, quidpendent entre autres de la nature dusol, doivent tre prises lorsque le foragedoit tre effectu en tte de falaise, depente abrupte ou de talus de fouille (dis-tance respecter pour linstallation de lamachine, confortement du sol, ancrages,platelage de rpartition des charges, etc.).

    Lorsque la machine doit tre installe surun terrain en pente, son positionnementdpendra de son centre de gravit et desconsignes dimplantation donnes par leconstructeur.

    Les machines installes sur traneau ou surchariot doivent tre arrimes afin dtrestables sous leffet des efforts darrachageou leffet du couple de rotation dans le casdappareils lgers travaillant en rotation.

    9.2.2 En cours de travaux

    En cours de travaux, vrifiez le calage de lamachine de forage ou du vhicule porteur.Sous leffet des chocs, de tassements dusol, des efforts en cours de forage, la sta-bilit de lengin assure au dmarrage destravaux peut se trouver compromise.

    Surveillez la portance du sol sous leschenilles, qui peut tre altre par leforage ou les circulations deau deforage (fissures, perte de boue, etc.).

    9.3 Risques de retournement ou de chute dobjets

    9.3.1 Risque de retournement

    Pour les foreuses conducteur port, laprotection contre le risque dcrasementdu conducteur en cas de retournement

    Scurit pendant le travail

    42

  • ou de basculement est assure par unestructure de protection (ROPS4 ou TOPS5)associe une ceinture de scurit. En casde retournement de la foreuse, un conduc-teur non attach avec sa ceinture risquedtre projet hors de sa cabine, ce quipeut lui occasionner des blessures gravesou mortelles.

    9.3.2 Risque de chute dobjets

    Certains travaux exposent des risques dechute de matriaux qui peuvent compro-mettre la scurit du conducteur. Cest lecas des travaux excuts en carrire ou ensouterrains.

    Les foreuses conducteur port travaillantdans ces conditions doivent tre quipesde structures de protection contre leschutes dobjet (FOPS6).

    Rappelons que les structures de protectionROPS, FOPS et TOPS sont des composantsde scurit. Concrtement, cela signifieque le montage dune structure de protec-tion sur un engin de forage qui en estdpourvu ne peut tre improvis et quildoit se faire dans le respect des rgles sui-vantes :

    La structure de protection doit treconforme un modle dont la rsistancea t prouve par des essais destruc-tifs. La conformit est matrialise parun marquage appos sur la structure etune attestation de conformit (dclara-tion ou certificat).

    Linstallation dune structure de protec-tion nest envisageable que sur un engin

    dont le chssis est muni, par construc-tion, de points dancrage dont la rsis-tance est garantie.

    9.4 Risques mcaniques 9.4.1 Risques dus aux lments

    mobiles de la machine de forage

    lments mobiles de transmissionLes lments mobiles de transmissiondune machine de forage tels que courroie,chane, crmaillre, engrenage, cardan,etc. doivent tre conus ou protgs defaon prvenir tous risques mcaniquesdcrasement, coupure, happement.

    Hormis pour les oprations de dpannageet de maintenance, ne dmontez jamaisles lments de protection fournis ceteffet (carters, soufflets, protecteurs, etc.).

    43

    4. ROPS : Roll-over protective structure. Dsigne les structures conformes la norme ISO 3471.5. TOPS : Tip-over protective structure. Dsigne les structures conformes la norme EN 13531.6. FOPS : Falling-object protective structure. Dsigne les structures conformes la norme ISO 3449.

  • Nenlevez jamais un lment de protec-tion sans vous tre assur que llmentmobile concern est larrt.

    Remplacez les lments de protectionqui sont dtriors.

    Concernant les lments mobiles de trans-mission interchangeables (cardan, man-chons, raccords dusure, etc.), leurmontage ou dmontage ne doit seffec-tuer que lorsque le systme dentrane-ment est larrt.

    lments mobiles de travail

    Outils, tubes de forageLes outils, tubes ou tiges de forage, etc.,lorsquils sont entrans en rotation, pr-

    sentent dimportants risques de happe-ment pour les oprateurs ds lors quilsprsentent des asprits ou des irrgulari-ts susceptibles daccrocher un vtementou une partie du corps humain (spire detarires, raccords et clavettes dassem-blage, etc.).

    Ce phnomne de happement peut aussisurvenir par un effet de collage sur unlment lisse. Cest le cas, par exemple,lorsquune tige est enduite dargile grasse,de graisse, etc.

    Tout contact avec le train de tiges avantlarrt complet de la rotation prsente unrisque. Cest pourquoi toutes les interven-tions qui ne ncessitent pas de mouve-ment du train de tiges doivent tre effec-tues lorsquil est larrt. Cest le casnotamment pour les oprations manuellesde : prlvement des chantillons ; nettoyage du train de tige (tarire ou

    autre) ; enlvement des sdiments ; etc.

    Si la machine de forage est quipe demoyens de protection de la zone de travail(protecteurs, dispositifs de protection), uti-lisez-les.

    Frein de tige, mors de dvissage

    Lorsque la machine de forage en estquipe, les mouvements des mors deserrage des tubes de forage peuvent pr-senter des risques dcrasement desmembres suprieurs ou infrieurs de lop-rateur.

    Scurit pendant le travail

    44

  • 9.4.2 Risques dus auxinterventions proximitde pices en mouvement

    Oprations dajout ou de retraitmanuel des tubes de forage

    Elles ncessitent des mouvements du trainde tiges (rotation et/ou translation), desmouvements du frein de tiges et des morsde dvissage et la prsence dun opra-teur proximit des pices en mouve-ment.

    Effectuez ces oprations par linterm-diaire de deux oprateurs ; un foreurpour la commande des mouvements etun aide-foreur pour les manipulations.

    Effectuez ces mouvements par uneaction maintenue sur les organes decommande concerns et avec desvitesses rduites.

    Ne placez pas vos mains ou vos piedsentre les mchoires des mors de serrage.

    Ne placez pas vos mains proximit desraccords ou emmanchements des tubesde forage.

    Ne masquez pas la zone de travail avecvotre corps, laissez libre le champ devision pour le foreur qui matrise la com-mande des mouvements.

    Lorsque le train de tiges est entran parun cardan, utilisez un guide-tarireadapt la dimension de votre outil.

    Retrait de tarire

    Lors du retrait du dernier tronon dunetarire entrane par un cardan, nedgagez pas cette dernire au dessus duguide-tarire ou des mors de serrage avecla rotation en mouvement. Vous provo-queriez un mouvement incontrl de latarire pouvant entraner laide-foreur.

    Mise en place des sondes de mesure

    Lors de cette opration, droulez soigneu-sement la tubulure au fur et mesure de

    sa descente. Ne la laissez pas tranerau sol pour viter de trbucher.

    9.4.3 Risques dus auxmanipulationsdoutils

    Portez des gants : la manipulationdes tiges ou outils mains nuespar des tempratures extrmes(chaud, froid) peut provoquer desrisques de brlure ou de geluredes mains. Les bavures de mtaldes pices uses (tarires), lesangles vifs des pices manuten-tionnes peuvent provoquer descoupures.

    45

  • Lors de la mise en place des tubes deforage sur la machine, ne placez pas vos

    mains proximit desemmanchements ou

    sous le tube, elles ris-queraient dtre

    crases.

    Utilisez des outils adapts aux tches raliser. Dans le cas du retrait de tariresqui ne peuvent pas tre serres dans unfrein de tige, utilisez une pelle tarire pour maintenir le train de tigeshors du sol.

    Lorsque la machine en est quipe, utili-sez les freins de tige et de desserragepour faciliter la mise en place des tigesde forage.

    Effectuez la mise en place des outilsdattaque uniquement lorsque lesystme dentranement est larrt.

    Lorsque lutilisation dune cl deserrage-desserrage des tubes est nces-saire, anticipez la rotation de la cl en lapositionnant contre une bute mca-nique, vous viterez un risque de chocde la cl contre vos jambes.

    9.4.4 Risques dus auxaccessoires de levage oudaide la manutention

    En cas dutilisation du treuil de la machinede forage pour manipuler les outils outubes de forage :

    Ne dpassez pas les capacits maxi-males de levage du treuil (charge maxi-male, dport angulaire maximal parrapport au mt, etc.) annonces par leconstructeur ou testes lors des vrifica-tions priodiques (voir 3.2.3). Ces limitesne sont pas uniquement dtermines enfonction de la stabilit de la machine deforage, mais aussi eu gard la rsis-tance mcanique de certaines pices.

    Vrifiez rgulirement ltat du cble etdes accessoires de levage (crochet,manilles, sangles, lingues, etc.).

    Arrimez correctement la charge afindviter quelle ne glisse ou se dcrocheet provoque des risques pour les opra-teurs. Le bon choix du matriel et lesmthodes correctes dlingage sontautant de facteurs de scurit.

    Organisez les manutentions de faon ce que les charges ne passent pas au-dessus du personnel.

    Ne soulevez jamais une charge brutale-ment : les mouvements trop rapides, lesarrts brusques peuvent occasionner dessurcharges et provoquer du ballant.

    Lorsque vous accompagnez manuelle-ment la charge, positionnez correctementvos mains pour viter leur crasement ouleur choc entre la charge et la machine.

    Lorsquil existe, le lest du crochet de

    Scurit pendant le travail

    46

  • levage ne doit pas coulisser librementsur le cble.

    Ne laissez pas traner le cble proxi-mit de loutil en rotation, enroulez-leavant la mise en marche de loutil.

    9.4.5 Risques dus lutilisationdun barilletdalimentation des tigesde forage

    Chargement et dchargementdu barillet

    Effectuez le chargement flche plat ousuivant les consignes du constructeur.

    Manutentionnez les tiges deux per-sonnes.

    Manuvre du barillet

    Lors des appels et remise en place destiges pendant les oprations de forage, lesrisques principaux sont les suivants :

    Chute des tiges : vrifiez ltat du systmede blocage des tiges (ressort de maintiencras) dans le barillet et sur le guide-tige.

    Heurt par le mouvement du barillet :positionnez-vous toujours de faon tre visible du foreur.

    Rotation non contrle du barillet : negraissez jamais le frein du barillet.

    Position de travail

    En cas de forage subhorizontal, vers lehaut, mettez en place le systme deblocage mcanique des tiges.

    En cas de travail lenvers, barillet sur lehaut de la flche, ne vous positionnez

    jamais sous la flche cause des risquesde chute de tige.

    Lavage

    Privilgiez le lavage hauteur dhomme,flche baisse.

    9.4.6 Risques hydrauliques

    Avant de dmonter les raccords hydrau-liques des quipements interchangea-bles (tte de forage, pntromtre, etc.),assurez-vous de labsence de pressiondhuile dans les circuits, le cas chantpurgez-les.

    Vrifiez rgulirement ltat des flexi-bles et des raccords dalimentation de latte de forage ainsi que leur fixation. Encas de rupture dun flexible, le coup defouet gnr peut tre trs dangereuxpour un oprateur situ proximit.

    9.4.7 Risques de projectionde matriaux, fluides

    La nature des sols et les mthodes deforage employes peuvent gnrer desprojections de matriaux (cailloux, bouesde forage, etc.) prjudiciables pour lasant :

    Portez vos quipements de protectionindividuelle et notamment vos lunettesde protection.

    Si ces projections en direction des opra-teurs peuvent tre vites par la mise enplace de protecteurs, crans, etc., utilisez-les.

    Avant de mettre en service le circuit defluide de forage :

    Vrifiez la mise en uvre des diffrentes

    47

  • vannes. Une vanne reste ouverte peuttre source de projection de fluide, unevanne reste ferme peut tre source desurpression pouvant provoquer un cla-tement de conduit.

    Vrifiez ltat des raccords, des conduitssouples et la prsence des dispositifsantifouettement.

    Certaines oprations de dbouchage destubes de forage lair comprim peuventtre dangereuses, notamment en priodede gel, si ces tubes ont sjourn dansleau. Les glaons ainsi forms constituentdes projectiles trs puissants. Lors de cesoprations, ne dirigez jamais le tube endirection de la machine ou de personnes,maintenez-le au le sol.

    9.5 Risques lis aux rseauxlectriques

    9.5.1 Travaux proximit duneligne lectrique arienne

    Rappelez-vous quun amorage de larclectrique peut se produire distance ; seseffets sont comparables ceux duncontact direct avec des lments soustension. Le danger est le mme pour lesengins monts sur chenilles ou sur pneus.

    Cest pourquoi vous devez obligatoire-ment respecter les distances minimales descurit qui sont fixes : 3 mtres pour les lignes dont la tension

    est infrieure 50 000 volts (BT et HTA) ; 5 mtres pour les lignes dont la tension

    est suprieure ou gale 50 000 volts(HTB).

    Attention ! Lestimation vue des dis-tances de scurit des lignes ariennes par

    rapport un point donn de la machine deforage est source de graves erreurs.

    Cest pourquoi, si la distance de scuritnest pas garantie, une dclaration din-tention de commencement de travaux(DICT) doit obligatoirement tre adressepar votre hirarchie lexploitant durseau lectrique, lequel devra fournir lesindications et recommandations nces-saires lexcution en scurit destravaux.

    9.5.2 Travaux proximitde cbles lectriquessouterrains

    la diffrence des lignes ariennes quiprsentent toujours des dangers visibles,les cbles souterrains sont invisibles, cequi les rend dautant plus dangereux.

    Scurit pendant le travail

    48

  • Pour prvenir les accidents, les mesuresdorganisation revtent par consquent uneimportance particulire. Ces mesures quirelvent directement de votre hirarchiecomprennent les obligations suivantes :

    Faites une dclaration dintention decommencement de travaux (DICT) quidoit tre adresse lexploitant durseau selon des procdures quilconvient de respecter scrupuleusement.

    Marquez le trac exact du cble lec-trique enterr, en accord avec lexploi-tant et avant le commencement duforage.

    Dsignez une personne comptentepour surveiller les travaux raliss moins de 1,50 mtre des rseaux lec-triques souterrains.

    Les cbles lectriques souterrains les plusrcents sont signals par des grillagesavertisseurs de couleur rouge placs 20 centimtres environ au-dessus de lagnratrice suprieure.

    9.5.3 Conduite tenir en cas daccident

    Si vous touchez une ligne lectrique avecune partie quelconque de votre machine deforage, celle-ci sera mise sous tension.Toute personne touchant votre machinesera en danger de mort car elle sera par-courue par le courant allant vers la terre.Sont galement menaces les personnessitues proximit immdiate du matriel.En marchant ou en courant, elles risquentdtre lectrocutes. Elles doivent donc sedplacer en avanant tout petits pas pourque la tension entre les deux pieds reste laplus faible possible (tension de pas).

    Pour les machines de forage conduc-teur port, en cas de contact ou amor-age avec une ligne lectrique, respectezles consignes suivantes :

    Gardez votre calme, mme si les pneuscommencent brler.

    Restez votre poste de commande carvous y tes labri.

    Manuvrez lengin pour le dgager, sipossible, de la zone dangereuse.

    Avertissez les tiers de se tenir lcart etde ne pas toucher lengin.

    Ne descendez de lengin que lorsquecelui-ci sera loign de la ligne etspar de celle-ci par une distance suf-fisante.

    Sil est impossible de dgager lengin eten cas de ncessit absolue, vous nedevrez quitter votre poste de conduitequen sautant, en vitant de toucher enmme temps lengin et le sol.

    Par ailleurs, un amorage avec une lignelectrique peut provoquer une dtriora-tion svre des pneumatiques et des sys-tmes lectriques et lectroniques de lamachine. Faites une vrification approfon-die de celle-ci ds que possible.

    9.6 Risques gnrs par les nuisances physiques

    9.6.1 Niveau sonore Les machines de forage sont des machinesbruyantes lorsquelles sont alimentes ennergie par un moteur thermique et plusencore lorsquelles utilisent des outils de

    49

  • forage en percussion (marteaux). Le seuilde nocivit pour une exposition de8 heures par jour est fix 80 dB (A). Afinde rduire les risques de surdit :

    Portez votre quipement de protectionindividuelle contre le bruit.

    Maintenez ferms les carters de protec-tion destins attnuer les nuisancessonores.

    Faites remplacer les silencieux dchap-pement qui sont dtriors ou ineffi-caces.

    Si des quipements destins attnuerle niveau sonore des outils existent, uti-lisez-les.

    9.6.2 clairage

    Les travaux de forage sont excuts entoutes saisons, de jour comme de nuit,quel que soit le niveau dclairementnaturel de la zone de travail.

    Une zone de travail insuffisamment oumal claire peut tre source dincidents,voire daccidents graves ou mortelssurtout lorsquil y a des oprationsmanuelles effectuer proximit depices en mouvement. Afin de limiter cesrisques, veillez ce que la zone de travailsoit toujours correctement claire, le caschant en ayant recours un clairageartificiel complmentaire. Un clairementde 100 lux est prconis pour la zone detravail.

    Lorsquun appareil dclairage est utilis, ilne doit provoquer ni zone dombregnante, ni blouissement, ni effet strobo-scopique.

    9.6.3 Travaux en milieu confin

    Les gaz dchappement des machines deforage moteur thermique sont nocifs.Lorsque des travaux doivent tre effectusdans des milieux confins tels que desgaleries souterraines (tunnel, parking,etc.), il faut sassurer que la ventilationnaturelle est suffisante pour ne pas crerde risque dasphyxie pour les oprateursou dfaut, prvoir un dispositif de venti-lation mcanique complmentaire (unsystme dextraction des gaz dchappe-ment peut galement tre utilis).

    Scurit pendant le travail

    50

  • Une autre solution peut tre de privilgierlusage de machines de forage nergielectrique.

    9.6.4 Poussires Le forage en roche dure utilisant le souf-flage dair peut produire de la poussireconstituant une gne et un risque pour lespersonnes exposes. Lors du forage dansles roches haute teneur en silice libre, lerisque de silicose nest pas exclu. Dans cescas, le forage doit tre fait : avec une machine munie dun dispositif

    de captage des poussires ; avec injection deau mise en fonctionne-

    ment ds le commencement du forage ; dfaut, des quipements de protection

    individuelle appropris seront mis dis-position sur le chantier.

    Lorsquil est fait usage de boue bentoni-tique, le poste de fabrication de la bouedoit tre amnag pour attnuer lesrisques dinhalation de poussire.

    9.7 Risques lis auxproduits chimiques

    Lorsquil existe, le risque chimique doittre intgr au niveau du documentunique de lentreprise.

    Le code du travail prvoit des rglesde prvention spcifiques aux agents chimiques dangereux (ACD) : articlesR. 4412-1 R. 4412-58.

    Cependant, lintgralit de ces rgles nesapplique pas si les rsultats de lva-luation montrent que le risque pour lasant et la scurit est faible ,compte tenu des quantits sur le lieu de

    travail et des mesures prises en applica-tion des principes de prvention et condition que lagent chimiqueconcern ne soit pas soumis une res-triction demploi, de fabrication ou demise sur le march.

    Des rgles particulires de prvention durisque chimique sont prvues pour les acti-vits impliquant des agents CMR7 avrsou certains procds cancrognes (arti-cles R. 4412-59 R. 4412-93 du code dutravail).

    9.7.1 Produits utiliss lors des travaux de forage

    Un certain nombre de produits peuventtre utiliss lors des travaux de foragepour fluidifier les sdiments, nettoyer lestubes dinjection, etc. Ces produits sontconstitus partir de composants chi-miques tels que lacide sulfamique, lhy-droxyde ou lhypochlorite de sodium, leperoxyde hydrogn, lhexamtaphos-phate, etc.

    Ces produits peuvent prsenter un cer-tains nombre de risques (brlures, irrita-tions) pour les oprateurs, lors de leurprparation ou de leur mise en uvre etgalement pour lenvironnement (milieuaquatique).

    Il est donc ncessaire de mettre en placedes mesures spcifiques leur utilisationtelles que : le port dquipements de protection

    individuelle adapts (gants, masquesrespiratoires, vtements) ;

    la prparation des produits dans desendroits ars ;

    la mise en uvre dans les rgles de lart.

    51

    7. CMR : substances cancrognes, mutagnes ou toxiques pour la reproduction.

  • Ces produits sont accompagns de fichesde donnes de scurit (FDS) rappelantleurs principales caractristiques, lesrisques spcifiques encourus ainsi que lesmesures de prvention appliquer. Ils fontgalement lobjet dun nouveau marquage(en vigueur depuis le 1er dcembre 2010)rappel en annexe.

    9.7.2 Produits prsents dans le sol

    Des travaux de forage peuvent tre effec-tus sur des sols potentiellement pollus(anciens sites industriels, etc.) ou dans lecadre dinvestigations pralables desdcontaminations de sol (prlvements desol et deau).

    Il est important de dterminer la naturedes risques avant le dmarrage du chan-tier. Il appartient au donneur dordre(bureau dtude) ou au propritaire duterrain dinformer lentreprise de foragede la prsence ventuelle de polluants(ACD CMR). Cest ensuite cette entre-prise dadapter les moyens de prventioncollectifs (ventilation, aspiration, etc.) ouindividuels (EPI) de ses collaborateurs, detenir jour la liste de salaris expossainsi que les attestations dexpositionindividuelles, de faire des mesures dairafin dvaluer lexposition et de transmet-tre ces documents chaque anne lamdecine du travail. Celle-ci valuera letype de surveillance mdicale mettre enplace.

    Dans tous les cas :

    vitez tout contact direct avec lessols/eaux pollus.

    Soyez prudent ds lapparition de mat-

    riaux non naturels .

    Ne faites pas de caractrisation olfactivedes chantillons.

    Nhsitez pas prvenir les secours encas de symptmes (vertiges, maux dettes, problmes digestifs, troubles res-piratoires, etc.) et loignez-vous de lasource polluante.

    9.8 Risquesdincendie/explosion

    9.8.1 Incendie

    Un extincteur appropri doit tre disponi-ble sur la machine de forage ou proxi-mit immdiate. Apprenez lutiliser cor-rectement.

    Afin de limiter les risques dincendie :

    Ne laissez pas de chiffons dans le com-partiment moteur.

    Ne posez pas de matires inflammablessur les parties chaudes (ligne dchappe-ment) du moteur thermique.

    Le cas chant, installez un systmepare-tincelles en sortie dchappe-ment.

    Assurez-vous du bon tat des conduitesou des lments pouvant tre loriginedune fuite dhuile ou de carburantpouvant servir de combustible.

    En cas de travaux effectus dans deszones risques (herbes sches, dchetsptroliers, etc.), effectuez pralablementune analyse afin de mettre jour le

    Scurit pendant le travail

    52

  • niveau de risque dincendie et de prvoirles moyens adquats.

    9.8.2 Travaux proximitde rseaux de gazsouterrains

    Comme pour les rseaux lectriques sou-terrains, la prvention des accidents passepar des mesures organisationnelles. Cesmesures qui relvent directement de votrehirarchie comprennent les obligationssuivantes :

    Faites une dclaration dintention decommencement de travaux (DICT) quidoit tre adresse lexploitant durseau selon des procdures quilconvient de respecter scrupuleusement.

    Marquez le trac exact de la canalisa-tion de gaz, en accord avec lexploitantet avant le commencement du forage.

    Les canalisations de gaz les plus rcentessont signales par des grillages avertis-

    seurs de couleur jaune placs 10 centi-mtres environ au-dessus de la gnra-trice suprieure.

    9.8.3 Mines et carrires

    Ne forez jamais proximit de trous de minedj chargs ou en cours de chargement : le trou de forage est toujours dvi

    cause du terrain qui nest pas homo-gne ;

    pendant le forage, vous ne pouvez passavoir dans quelle direction loutil seradvi.

    9.8.4 Dcouverte denginsde guerre

    En cas de dcouverte danciennes armesde guerre (obus, bombes, grenades, etc.) :

    Ne manipulez pas lobjet suspect.

    Scurisez en interdisant laccs la zonede dcouverte.

    53

  • Prvenez votre hirarchie qui devraalerter les services comptents (prfec-ture, gendarmerie, protection civile,etc.).

    Dans tous les cas, ne reprenez lestravaux quaprs enlvement des objetssuspects.

    9.9 Risques lisaux manutentionsmanuelles

    Dans la mesure du possible, vitez lerecours des manipulations manuelles.

    Lorsque la machine en est quipe, utili-sez les systmes mcaniss dalimenta-tion des tubes de forage.

    Lorsque la masse et la frquence deslments manipuls (tubes, outils, etc.)le justifie, utilisez les moyens de levageou daide la manutention (treuil) mis disposition sur la machine de forage.

    Amnagez le poste de travail pour viterles positions inconfortables. Parexemple, disposez les tubes de foragesur un support ap