isabelle demonty , service d’analyse des systèmes et des pratiques d’enseignement – ulg

Download Isabelle  Demonty , Service d’analyse des systèmes et des pratiques d’enseignement –  Ulg

Post on 30-Dec-2015

19 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

A quoi servent les mathématiques? Regards croisés des évaluations externes (nationales et internationales) sur la question. Isabelle Demonty , Service d’analyse des systèmes et des pratiques d’enseignement – Ulg . - PowerPoint PPT Presentation

TRANSCRIPT

A quoi servent les mathmatiques? Regards croiss des valuations externes (nationales et internationales) sur la question

A quoi servent les mathmatiques?Regards croiss des valuations externes (nationales et internationales) sur la questionIsabelle Demonty, Service danalyse des systmes et des pratiques denseignement Ulg.Lopold Kroemmer, Service gnral du pilotage du ducatif Ministre de la Fdration Wallonie-Bruxelles.

Plan de la prsentationIntroLes valuations externes en Belgique francophone volution sur les 15 dernires annes

Les preuves de la FWB

Pisa

Quelle(s) spcificit(s), quelle vision des mathmatiques sont vhicules dans ces diverses valuations?

Conclusion

Les valuations externes en Belgique francophone Evolution sur les 15 dernires annesLes valuations externes en mathmatiques 4OutilsLes valuation externes en mathmatiques en Belgique francophoneS6S5S4S3S2S1P6P5P4P3P2P12002-20032003-20042004-20052005-20062006-20072007-20082008-20092009-20102010-20112011-2012

2012-20132013 - 20142014-2015PisaCEBPisaCE1DNCNCNCNCNCNCNCNCPisaNCPisaNCNCNCOutils dvaluationsOutils dvaluationsOutils dvaluationsOutils dvaluations

1991 : rapport de lOcd - deux faiblesses en FWBTaux de redoublement trs levEnormes disparits de performances des tablissements

Absence de culture et de politique dvaluation:Dans le systme belge denseignement, les autorits centrales responsables nont gure de moyens de prciser la qualit exacte de lenseignement et dvaluer, sur des critres accepts par tous, les performances relles des diffrents tablissements et de leurs lves (OCDE, 1991 cit par Lafontaine, 2012).Les diverses preuvesLes valuations en FWB PisaLes valuations en FWB PISA 2012Quelques informations gnralesCe que PISA value - La culture mathmatiques dans PISA 2012

Les rsultats marquants de PISA 2012

11Quelques informations gnrales65 pays (34 Ocd, 31 partenaires)

510 000 lves de 15 ans

Fdration Wallonie-Bruxelles : chantillon reprsentatif des lves de 15 ans (3 457 lves -110 tablissements)Tous les lves passent des preuves identiques traduites dans les diffrentes langues- 2h de test papier-crayon - 40 minutes de test sur ordinateur (option) - 45 minutes de questionnaire de contexte

Un questionnaire llve et au chef dtablissement informations pour comprendre et relativiser les performances entre et lintrieur des systmes ducatifs

Des formats de questions varis : 1/3 de QCM, 1/3 de QO rponse brve, 1/3 de QO rponse construite

Des modalits de correction standardises (correcteurs experts + vrification de la concordance)

Baye et al. (2013). Les mathmatiques 15 ans - Rsultats de PISA 201214La culture mathmatique dans PISA 2012Aptitude Formuler, employer et interprter les mathmatiques dans un ventail de contextes

Se livrer un raisonnement mathmatique et utiliser des concepts, faits, procdures et outils mathmatiques pour dcrire, expliquer et prdire des phnomnes

Comprendre le rle que les mathmatiques jouent dans le monde

Se comporter en citoyen constructif, engag et rflchi15Concepts, savoirs et savoir-faire mathmatiquesRsultats mathmatiquesEnoncProblme mathmatiqueRsultats contextualissformuleremployerinterprtervaluerRsultats mathmatiquesRsolution de problmesContextePersonnelSocitalProfessionnelScientifiqueContenusQuantitIncertitudes et donnesVariations et relationsEspace et formes16Quels points communs et diffrences par rapport aux valuations en FWB ?// notion de comptence : aptitude mettre en uvre un ensemble organis de savoirs, de savoir-faire et dattitudes permettant daccomplir un certain nombre de tches

importance de mobiliser des ressources mathmatiques en contexteRessources trs diffrentes dune anne scolaire lautreContextes beaucoup plus varis que ceux utiles dans la vie relle

Des points communs, mais en FWB,Quelques questions de PISA

Contexte : professionnelContenu : Variation et relation

Calcul de valeur numrique / transformation de formuleModification dune variable de la formuleFilire de transitionFilire de qualification3e anne (154)4e anne (370)3e anne(142)4e anne (66)2/212 %36,5 %4 %7,5 %1/15 %9 %1 %9 %Filire de transitionFilire de qualification3e anne (154)4e anne (370)3e anne(142)4e anne (66)1/120 %51,5 %10,5 %24 %Question du CE1D 2011

Calcul de valeur numrique20

Rgle de 3Contexte : personnelContenu : QuantitUne autre question de PISAFilire de transitionFilire de qualification3e anne (154)4e anne (370)3e anne(142)4e anne (66)1/169,5 %84,5 %41 %77,5 %Question dvaluation externe non certificative 2e C et 4e Prof. 2011

Rgle de 3Des questions sous format informatiqueExemple 1

Exemple 2

Pour plusieurs questions, le support informatique permet des explorations numriques qui autorisent des stratgies dessais-erreurset comporte des informations techniques lire.Adquation des contenus PISA par rapport lenseignement en FWB avis des expertsMais Certains contenus ne se retrouvent pas dans les preuves PISA (ex : gomtrie descriptive)Lcriture mathmatique, le langage plus formel nest pas directement valu dans PISA// lecture24 Comparaison des rsultats dune mme population dlves de dbut 3e secondaire dans lenseignement de transition un sous-chantillon de questions issues de CE1D 2011, PISA 2003 et outils dvaluation portant sur la rsolution de problmesC. Haine (2013)Les rsultats marquants de PISA 2012

Les annes frquentes en 2003 et en 2012 par les lves de 15 ansBaye et al. (2013). Les mathmatiques 15 ans - Rsultats de PISA 2012Inversion 2003-2012 + GT/TT et TQ/P27Performances moyennes en mathmatiques

Performances moyennes en mathmatiques

Ajouter union europenne + les 2 communauts dans la mme couleur29Tendances dans les trois domaines

Lvolution dans les trois disciplinesLectureMathmatiquesSciencesEn mathmatiques, la FWB rejoint la moyenne de lOcd, tandis quen lecture le progrs esquiss en 2009 se confirme et quen sciences lvolution est parallle celle de lOcd.31Comparaison de lvolution des scores en mathmatiques selon lanne ou le degr frquent+ 15+ 18+ 6+ 16Augmentation des scores par degr ou par anne dtudesmais la rpartition des lves en 2012 a chang par rapport 200332Tendances en mathmatiques selon les niveaux de comptencesLa proportion dlves faibles est stable. On observe une lgre diminution de la proportion dlves forts et une lgre augmentation de la proportion dlves moyens.Mme prsentation pour les maths33Lvolution des scores moyens des jeunes dorigine belge et des jeunes issus de limmigrationLcart entre les jeunes dorigine belge et ceux issus de limmigration tend se rduire.Lvolution des scores moyensdes garons et des fillesEntre 2003 et 2012, le score moyen des garons reste stable, mais celui des filles diminue. Diffrences selon les processus et les contenus valus

Fdration Wallonie-BruxellesOCDEContenusQuantits498495Changements et relations490493Espace et formes484490Incertitude et donnes482493ProcessusInterprter497497Employer495493Formuler486492Les scores aux diffrentes sous-chelles37Diffrences selon les caractristiques des lves et des coles

Baye et al. (2013). Les mathmatiques 15 ans - Rsultats de PISA 2012Diffrences selon le niveau socio-conomiqueUne diffrence de 112 points entre le quart des lves les plus favoriss et le quart des lves les moins favoriss, cest nettement plus que dans la plupart des autres pays.Baye et al. (2013). Les mathmatiques 15 ans - Rsultats de PISA 2012

Disparits importantes entre les pays, mais aussi entre les lves de la Fdration Wallonie-Bruxelles40Attitudes envers les mathmatiques

Attitudes envers les mathmatiquesCertaines attitudes sont lies de meilleurs rsultats (en FWB et au travers des pays) :

Moins danxit (Je me sens perdu(e) quand jessaie de rsoudre un problme de mathmatiques, ) Une meilleure reprsentation de lutilit de lapprentissage des mathmatiques (En mathmatiques, je vais apprendre beaucoup de choses qui maideront trouver du travail, )Une meilleure perception de soi en mathmatiques (Japprends vite en mathmatiques, )Une meilleure perception de ses capacits personnelles en mathmatiques (Certitude dtre capable de Comprendre les graphiques prsents dans les journaux, )Attitudes envers les mathmatiquesIl existe un lien entre ces attitudes et les rsultats en mathmatiques Les filles ont des attitudes moins favorables que les garons Cette diffrence sobservait dj en 2003, mais de faon moins marque

Suivante supprime (volution) en texte + motivation instrumentale = utilit perue

43Lanxit et les rsultats en culture mathmatiqueEn 2003 et en 2012

Plus lanxit des lves est leve, moins bons sont leurs rsultats. Les filles sont plus anxieuses que les garons et obtiennent de moins bons rsultats.A comptences gales, les filles sont plus anxieuses que les garons.

Le niveau danxit des filles a augment depuis 2003.

En 2003 et en 2012, niveau danxit gal, les filles obtiennent daussi bons rsultats que les garons.

Quelques commentaires

Au niveau du systme, la rpartition des lves de 15 ans sest modifie depuis 2003. Davantage dlves de 15 ans se trouvent toujours au 1er degr, et leur niveau tend samliorer. Cette volution est probablement lie au renforcement des preuves externes et la rforme du 1er degr.

En 2003 et en 2012, les performances de la Fdration Wallonie-Bruxelles sont proches des performances moyennes des pays de lOcd. Les carts entre les lves les plus forts et les plus faibles se resserrent. Tout comme dans la plupart des pays de lOcd, on note une lgre augmentation du nombre dlves moyens et une lgre diminution du nombre dlves les plus performants. En Fdration Wallonie-Bruxelles, ce recul semble surtout concerner les filles.Les ingalits lies lorigine sociale restent cependant importantes et parmi les plus marques au sein des pays de lOcd.

Pa