ji 2015 atelier ex pot atelier 4 pj1

Download JI 2015 atelier ex pot atelier 4 pj1

Post on 11-Aug-2015

60 views

Category:

Environment

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  1. 1. Pendant 3 ans voire plus si la demande est importante, le SMPBC va vous proposer de contractualiser des MAEC. Ce dispositif est initi par l'Europe dans le cadre de la PAC (avec un report des aides du 1er pilier vers le 2me pilier ; pilier qui comporte les MAEC, le PMBE,...), remani par l'Etat et les Rgions et mis en actions par un porteur de projet local qui peut tre un syndicat d'eau, une communaut de communes,... Le SMPBC a souhait vous proposer ce dispositif, car nous voulons prserver la qualit de l'eau mais nous avons aussi bien conscience des difficults rencontres par le monde agricole. En proposant des MAEC spcifiques aux territoires, le SMPBC peut continuer d'accompagner les exploitations situes dans les BV prioritaires. Dans cette lettre, vous trouverez des informations sur les MAEC (cahiers des charges, montant d'aides). Et si vous souhaitez plus de renseignements ou raliser un diagnostic pour savoir quelle(s) MAEC est(sont) la(les) plus adapte(s) votre exploitation, nos services sont votre disposition. Alors n'hsitez pas contacter Elodie TRONEL. Hubert COUASNON, Vice-rsident du SMPBC Une nouvelle campagne RSH a eu lieu en fvrier-mars sur le BV Airon. 55 parcelles ont t analyses : 29 en crales et 26 avant mas. En moyenne, le RSH est de 64 kg d'N/ha sous crales et de 55 avant mas, sur 3 horizons. L'azote utilisable par les cultures (= NH4 du 1er horizon + NO3 des 2 premiers horizons + 1/2 du dernier horizon) est de 50 kg d'N pour les crales et de 46 pour le mas. Malgr un hiver pluvieux comme les 2 annes prcdentes, les rsultats sont plus levs. Cela peut s'expliquer par une minralisation importante l'automne et une pluviomtrie aussi leve en hiver (dcembre et surtout janvier) qu'en 2013-2014 mais plus faible l'automne (septembre-octobre) donc il y a eu moins de lessivage trs profond que les annes passes. Il faudra donc en tenir compte dans les apports azots qui devront tre plus faibles que les annes passes. L'azote minralis l'automne a lessiv en profondeur sous crales, car les besoins en azote sont faibles l'hiver pour cette culture. Elles n'ont pas pomp l'azote excdentaire des sols qui a lessiv avec les pluies d'hiver et se retrouve majoritairement dans le dernier horizon (60-90 cm). En moyenne avant mas, l'azote est rparti de faon plus homogne dans les horizons. Cependant quand on regarde de plus prs, l'azote est surtout dans le 3me horizon si le prcdent tait un mas alors qu'il est dans le 1er si le prcdent tait une crale ou une prairie. Les CIPAN aprs crales ont eu le temps de se dvelopper et ont un besoin en azote comme les prairies qui est plus lev que celui des CIPAN aprs mas. Elles pompent donc plus d'azote et le retienne la surface. Pour rappel, les reliquats azots sont un outil de pilotage pour ajuster au mieux la fertilisation. Mme si l'objectif principal de sa mise en place rglementaire est la prservation de la qualit de l'eau, cet outil permet de faire des conomies (pas besoins d'apporter ce qu'il y a dj dans le sol donc d'acheter des engrais minraux). Concernant la fertilisation de vos mas, l'heure actuelle, il est trop tard pour apporter du fumier. Il n'aura pas le temps de minraliser et donc de fournir l'azote au mas au moment o il en aura besoin. Le mas ne pompera donc pas l'azote qui ensuite lessivera avec les pluies. Le fumier est un produit minralisation lente ; il doit tre apport avant fin mars (mi- mars c'est encore mieux). Plus tard et proche du semis, il faut privilgier des effluents minralisation rapide comme des lisiers ou des fumiers/fientes de volailles. Pour les crales, les besoins les plus importants sont au stade montaison (surtout pi 1 cm). Il faut privilgier les apports ce moment-l. Si vous souhaitez apporter du lisier sur vos crales, il faut l'apporter 15 jours plus tt que si vous aviez fait un apport de minral. Lettre agricole n13 Avril 2015 0 5 10 15 20 25 30 Rpartition de l'azote (RSH 2015) dans le profil de 26 parcelles avant mas NH4 NO3 kg d'N/ha profondeur(cm) Edit'eau MAEC accessibles sur le BV Airon (ct Mayenne) Edit'eau Campagne de Reliquats azots Sortie Hiver (RSH) 2015 (crales et avant mas) Mesures Critresrgionaux Mesuressystme(maintienetvolution) 168/ha/an 226/ha/an 195/ha/an 170/ha/an Type d'oprations Niveaudermunration (montantsau8avril2015) Plafondannuel/ exploitation SPEHerbivores22/60=1erniveau (ouvertesurl'Airon53/avoiraumoins 50%desaSAUdansunouplusieurs BVouverts) Evolution(tauxd'herbenon atteintactuellement;il devral'trecommelecritre masetconcentrsavant anne3.Lesautrescritres sontrespecterds l'engagement) Minimum10UGBherbivores Partminimaled'herbedanslaSAUde60% PartmaximaledemasensilageconsommedanslaSFPde22% RductionprogressivedesIFTpouratteindreenanne5,60%del'IFTherbicidesduterritoireet50%del'IFThors herbicides(oumoyenneannes3,4et5) Achatdeconcentrsdemaximum800kg/UGBbovins,1000kg/UGBovinset1600kg/UGBcaprins Suivid'unappuitechniquesurlagestiondel'azote InterdictionderetournementdesPP(renouvellementpartravailsuperficielautoris) Interdictiondesrgulateursdecroissance 10000 SPEHerbivores18/65=2me niveau (ouvertesurl'Airon53/avoiraumoins 50%desaSAUdansunouplusieurs BVouverts) Evolution(tauxd'herbenon atteintactuellement;il devral'trecommelecritre masetconcentrsavant anne3.Lesautrescritres sontrespecterds l'engagement) Minimum10UGBherbivores Partminimaled'herbedanslaSAUde65% PartmaximaledemasensilageconsommedanslaSFPde18% RductionprogressivedesIFTpouratteindreenanne5,60%del'IFTherbicidesduterritoireet50% del'IFThorsherbicides (oumoyenneannes3,4et5) Achatdeconcentrsdemaximum800kg/UGBbovins,1000kg/UGBovinset1600kg/UGBcaprins Suivid'unappuitechniquesurlagestiondel'azote InterdictionderetournementdesPP(renouvellementpartravailsuperficielautoris) Interdictiondesrgulateursdecroissance 15000 SPEMonogastriques (ouvertesurl'Airon53/avoiraumoins 50%desaSAUdansunouplusieurs BVouverts) Evolution Minimum10UGBmonogastriques,Nmonogastriques>NruminantsetSFP N ruminants et SFP< 50% de la SAU Part minimale de lgumineuse de 5% ds l'anne 2 (non compte en SIE, pas de fertilisation) Rduction progressive des IFT pour atteindre en anne 5, 60% de l'IFT herbicides du territoire et 50% de l'IFT hors herbicides (ou moyenne annes 3, 4 et 5) Produire 1% de l'alimentation des animaux la ferme (ou prsence d'un contrat achat/revente de crales) Part maximale de la culture majoritaire de 60% en anne 2 et 50% en anne 3 Minimum 4 cultures diffrentes en anne 2 et 5 en anne 3 (minimum 5% de la SAU couverte par la culture) Pas de retour d'une mme crale paille 2 annes successives et d'une mme culture 3 annes de suite Interdiction des rgulateurs de croissance 2 fois plus de SIE que ce que la PAC demande Suivi d'un appui technique sur la gestion de l'azote 10000 Maintien de l'Agriculture Biologique (ouverte au niveau national) Respect du cahier des charges de l'AB Maraichageet arboriculture : 600 /ha/an Cultures annuelles: 160 /ha/an Prairies: 90 /ha/an Pas de plafond exploitation Non cumulable avec crdit d'impt Conversion l'Agriculture Biologique (ouverte au niveau national) Conversion au cahier des charges de l'AB Maraichageet arboriculture : 900 /ha/an Cultures annuelles: 300 /ha/an Prairies: 130 /ha/an Limitationdes Intrants Rduction de l'utilisation des produits phytosanitaires herbicides = 2me niveau (ouverte sur l'Airon 35) Raliser un bilan annuel de la stratgie de protection avec un technicien agr Engagement de l'ensemble des parcelles en grandes cultures (terres arables) de l'exploitation incluses dans le BV Airon Rduction progressive des IFT herbicides pour atteindre en anne 5 70% de l'IFT du territoire sur les parcelles engages (ou maximum 70% IFT moyenn sur les annes 3, 4 et 5) Suivre une formation dans les 2 annes suivant l'engagement ou lors de la campagne prcdant l'engagement (le Certiphyto n'est pas quivalent) 10000 Mise en place d'un couvert herbac (ouverte sur l'Airon 35) Implanter un couvert herbac d'une largeur minimale de 12 m (y compris la bande enherbe obligatoire dans le cadre de la DN. Par contre la BE n'est pas rmunre) jusqu' la parcelle entire le long des cours d'eau, des fosss, en fond de talweg, en rupture de pente Ou Implanter un couvert herbac de minimum 1 m de part et d'autre d'un lment paysager (haies, talus, bosquets, mares,...) Gestion de l'herbe par pturage limit (ouverte sur l'Airon 35) Limiter le pturage sur les prairies permanentes en bords de cours d'eau Enregistrer les interventions mcaniques et les pratiques de pturage Un seul renouvellement par travail superficiel du sol autoris au cours des 5 ans Chargement moyen annuel la parcelle 1,2 UGB/ha et chargement minimal de 0,3 UGB En cas de fauche (s'il n'est pas possible de pturer), un retard d'au moins 10 jours par rapport la date de fauche habituelle est exig Gestion extensive et absence de fertilisation (ouverte sur l'Airon 35) Avoir au moins 5% de prairies permanentes dans la SAU Limiter le pturage sur au moins 80% des prairies permanentes humides non draine par des systmes enterrs dans le BV Airon Pas de fertilisation NPK hors apports par pturage (mais respecter l'quilibre de la fertilisation N) / Apports de chaux et magnsiens autoriss Enregistrer les interventions mcaniques et les pratiques de pturage Pas de retournement possible Absence de traitements phytosanitaires sauf dsherbage chimique par traitement localis visant lutter contre les chardons, les rumex et les plantes envahissantes Chargement moyen annuel la parcelle 1,4 UGB/ha et chargement minimal de 0,3 UGB En cas de fauche (s'il n'est pas possible de pturer), un retard d'au moins 10 jours par rapport la date de fauche habituelle est exig Faire tablir par une structure agre un diagnostic d'exploitation et un plan de gestion simplifi Mise en herbe et absence de fertilisation (ouverte sur l'Airon 35) Implanter un couvert herbac d'une largeur minimale de 12 m (y compris la bande enherbe obligatoire dans le cadre de la DN. Par contre la BE n'est pas rmunre) jusqu' la parcelle