l'envers du dأ©cor - tout le monde en parle ... catalogage avant publication de bibliothأ¨que et...

Download L'envers du dأ©cor - Tout le monde en parle ... Catalogage avant publication de Bibliothأ¨que et Archives

Post on 13-Mar-2020

0 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • L’ EN

    VE RS

    D U

    DÉ CO

    R

    L’ENVERS DU DÉCOR CAROLE-ANDRÉE L ANIEL Avec la participation de Guy A. Lepage,

    Dany Turcotte et André Ducharme

    Préface de DANY LAFERRIÈRE

  • L’ENVERS DU DÉCOR

  • Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada

    Laniel, Carole-Andrée, 1961-

    L’envers du décor : Tout le monde en parle Comprend un index. ISBN 978-2-89705-274-4 1. Tout le monde en parle (Émission de télévision). 2. Émissions d’intérêt public télévisées - Québec (Province). I. Titre.

    PN1992.77.T68L36 2014 791.45’72 C2014-941850-7

    Présidente Caroline Jamet Directeur de l’édition et éditeur délégué du livre Éric Fourlanty Directrice de la commercialisation Sandrine Donkers Responsable, gestion de la production Carla Menza Communications Marie-Pierre Hamel

    Conception graphique et mise en page Simon L’Archevêque Collaboration spéciale Philippe Tardif Photos de la couverture et de l’auteure Karine Dufour Révision linguistique Isabelle Dowd Correction d’épreuves Christine Dumazet

    Collaborateurs au projet France Faucher, Monic Lamoureux, Jacques K. Primeau, Guylaine Boisjoli, Sébastien Ouimet, Sylvie Marchesseault, Anita Barsetti, Marylène Dubois, Patrick Bourbeau et Elisabeth Roy

    © Radio-Canada 2014. Tous droits réservés.

    La marque de commerce « Radio-Canada » est la propriété de la Société Radio-Canada et elle est utilisée dans le présent ouvrage avec son accord.

    L’éditeur remercie le gouvernement du Québec de l’aide financière accordée à l’édition de cet ouvrage par l’entremise du Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres, administré par la SODEC.

    Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC).

    Nous remercions le Conseil des arts du Canada de l’aide accordée à notre programme de publication.

    L’éditeur bénéficie du soutien de la Société de développement des entreprises culturelles du Québec (SODEC) pour son programme d’édition et pour ses activités de promotion.

    © Les Éditions La Presse TOUS DROITS RÉSERVÉS Dépôt légal – 4e trimestre 2014 ISBN 978-2-89705-274-4 Imprimé et relié au Canada

    Les Éditions La Presse 7, rue Saint-Jacques Montréal (Québec) H2Y 1K9

  • CAROLE-ANDRÉE L ANIEL Avec la participation de Guy A. Lepage,

    Dany Turcotte et André Ducharme

    Préface de DANY LAFERRIÈRE

    L’ENVERS DU DÉCOR

  • PRÉFACE...................................................... 9

    SECRETS.DE.FABRICATION........................... 15

    TOUT LE MONDE EN PARLE, C’EST ....................................16

    LA NAISSANCE DE TLMEP ....................................................18

    LE FOU DU ROI ..................................................................... 22

    LE GÉNÉRIQUE ..................................................................... 27

    LA RÉUNION DU MARDI ..................................................... 28

    VIENDRA, VIENDRA PAS ? ................................................... 30

    LE JEUDI, JOUR J ................................................................... 32

    LES APPLAUDISSEMENTS ................................................... 36

    C’EST MA TOUNE ! ................................................................ 38

    SERVIS SUR UN PLATEAU .................................................... 40

    LES CARTRONS DES RECHERCHISTES ...............................44

    LES ENTREVUES FORMATÉES ............................................. 46

    « Y A JUSTE LES FOUS QUI CHANGENT PAS D’IDÉE ! » .. 52

    DIANE, QU’EST-CE QU’ON BOIT ? ..................................... 58

    PITON ET CLAVIER................................................................ 60

    LÀ EST LA QUESTION .......................................................... 62

    RIONS Z’UN PEU .................................................................. 65

    LES P’TITES CARTES ............................................................. 66

    LE MONTAGE ........................................................................ 76

    LE CONTI ............................................................................... 78

    LES COTES D’ÉCOUTE ......................................................... 80

    L’INFODIVERTISSEMENT..................................................... 82

    CHEVEUX ET CHEMISES ...................................................... 87

    EN.COULISSES............................................ 91

    LE JEUDI SOIR ....................................................................... 92

    LA NERVOSITÉ ...................................................................... 94

    LE CCM (COIFFURE-COSTUME-MAQUILLAGE) ..............100

    LA PRÉPARATION DES INVITÉS .........................................106

    ILS QUITTENT LE PLATEAU ................................................ 110

    GROS MALAISE .................................................................... 116

  • AH, CES ÉTRANGERS ! .........................................................122

    AH, CES FRANÇAIS ! ............................................................128

    DÉCALAGES .......................................................................... 134

    PARIS TOO MUCH ...............................................................136

    ON S’AMUSE, LÀ ! ................................................................138

    RAMPE DE LANCEMENT .....................................................142

    LES MISES AU POINT ..........................................................160

    « SALUT, C’EST GUY A. LEPAGE ! » .....................................165

    LES COMPLOTS DE TOUT LE MONDE EN PARLE ...........166

    LES.MOMENTS.FORTS................................ 169

    SERGE CHAPLEAU ET RAËL ................................................170

    JACK LAYTON ET OLIVIA CHOW ........................................ 173

    THIERRY ARDISSON ...........................................................176

    RENÉ ANGÉLIL ET CÉLINE DION ......................................178

    LES ENTREVUES HUMAN ...................................................184

    ISABELLE GASTON ..............................................................186

    NANCY MAWN .....................................................................188

    NELLY ARCAN .......................................................................190

    MESSMER, CLAUDE LEGAULT ET GEORGES LARAQUE ...194

    GUY FOURNIER ...................................................................196

    ANNE-MARIE LOSIQUE ......................................................198

    CLAUDE ROBINSON ET LUCA PATUELLI ....................... 200

    LE DOC MAILLOUX............................................................. 202

    CHANTAL HÉBERT ET MARIO DUMONT ........................ 204

    REZA DEGHATI .................................................................... 206

    LE PLACARD DE DANY ....................................................... 208

    ALEXIS COMTE ..................................................................... 211

    CITATIONS............................................... 213

    REMERCIEMENTS...................................... 220

    INDEX...................................................... 222

  • LE ROMAN DE LA PAROLE PRÉFACE DE DANY LAFERRIÈRE, DE L’ACADÉMIE FRANÇAISE

    La cuisine Depuis dix ans, le grand récit populaire est devenu au Québec un art du dimanche soir. Un art oral qui rappelle ces contrées du monde où l’écrit est encore inconnu. Ainsi, ce roman qui se joue en direct devant des lec- teurs avides est longuement préparé par une petite armée de cuisiniers rusés qui confondent l’art du récit avec celui de la gastronomie. Ces dia- blotins ne cessent de mélanger les épices pour arriver à ce repas qu’ils proposent à un public d’affamés qui entendent rester longtemps à table. Des gens pour qui la vie est un buffet chinois où les plats se succèdent à une folle vitesse. La chorégraphie de ce repas est minutieusement agen- cée. Les plats se suivent, mais ne se ressemblent pas, sans trop s’éloi- gner cependant du goût commun. On cherche à étonner le palais de ces gourmets intraitables qui ne cessent de donner leur verdict au fil du repas. Comment les garder en haleine ? À chaque nouveau plat, on espère à la cuisine ce moment de silence qui dit, à sa présentation, l’étonne- ment et le ravissement d’un public attentif. Ce n’est pas aisé de garder l’attention de ces gens invités à tant d’agapes — un monde en overdose d’images. Le Maître de cérémonie, qu’on pourrait confondre avec un narrateur, pose la première question, et on entend tout de suite le crépitement des appareils électroniques qui envoient déjà les pre- mières impressions dans la blogosphère. Le public dépèce à belles dents ce filet si mignon qu’il garde son sourire même sous la douleur.

    9

  • Le théâtre Mais éloignons-nous de cette cuisine survoltée pour retrouver au salon le Maître impassible dans un costume sombre bien lustré, et ce malin sourire qui semble dire qu’il est seul