peters,ellis 11 un insondable mystère

Click here to load reader

Post on 05-Feb-2016

16 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Frère Cadfael a pris vie brusquement, et d’une façon inattendue, à près de soixante ans alors qu’il était déjà un homme mûr, plein d’expérience, parfaitement armé pour la vie et tonsuré depuis dix-sept ans. Quand j’eus l’idée de m’inspirer de l’histoire véritable de l’abbaye de Shrewsbury comme toile de fond pour une intrigue policière, je me rendis compte que c’était le protagoniste dont j’avais besoin. Il me fallait l’équivalent médiéval d’un détective et d’un observateur au service de la justice, au beau milieu de l’action.

TRANSCRIPT

Cadfael-11-Un insondable mystre

ELLIS PETERS

UN INSONDABLE MYSTRE

Traduit de langlais par Serge Chwat

CHAPITRE PREMIER

Aot arriva couronnant cet t 1141, avec ses couleurs fauves comme la crinire dun lion, somnolent et ronronnant comme un chat au coin du feu. Aprs les grosses pluies du printemps, le temps stait mis au beau fixe pour la fte de sainte Winifred et avait conserv la mme douceur jusqu ce quon fasse les bls. Pour une fois la Saint-Pierre tomba son heure; on avait fini de glaner et les champs taient tout blancs, prts recevoir les troupeaux quon y lcherait afin quils puissent profiter du regain que la saison avait offrir. On avait t bien content de clbrer la distribution du pain bnit et les premires prunes prenaient les teintes sombres de la maturit. Les granges de labbaye taient pleines, la paille sche avait t lie et engrange, et si la pluie manquait pour donner du fourrage vert aux moutons dans les champs moissonns, les roses matinales taient abondantes. Quand ce temps magnifique changerait, de violents orages ntaient pas exclure, mais pour le moment le ciel restait dune clart immacule, et du bleu le plus ple quon pt imaginer.

Les agriculteurs sont aux anges, constata Hugh Beringar, peine revenu des moissons dans son chteau, au nord du comt, et tout hl par le soleil quil avait pris en travaillant aux champs. Mais chez les grands de ce monde, cest le chaos. Sil leur fallait soccuper de leur bl, le porter au moulin et cuire leur propre pain, ils auraient peut-tre moins le temps de se quereller et de sentre-tuer. Enfin, Dieu merci, a ne va pas trop mal pour nous, prservs, grce au ciel, de ces massacres. Ce nest pas que je considre comme une malchance dtre ici dans le Sud, mais ce comt est mon domaine et ses habitants sont sous ma responsabilit. Moccuper de mes affaires me prend bien assez de temps, et quand je les vois tout roses et prospres, avec leurs granges et leurs tables pleines, avec de grosses balles de laine provenant de toisons de bonne qualit, je suis content.

Ils staient rencontrs par hasard au coin du mur de labbaye, lendroit o la Premire Enceinte tourne droite en direction de Saint-Gilles tout ct du grand triangle gazonn du champ de foire aux chevaux, tout ple et clairsem par le soleil. Les trois jours de la foire annuelle de Saint-Pierre stant achevs la semaine prcdente, les marchands avaient ferm boutique et pli bagages. Hugh enfourcha son grand cheval gris lossature bien visible, assez solide pour porter un gant au lieu de ce jeune homme mince et lger auquel il consentait obir, bien quil ne dbordt pas daffection pour la race humaine en gnral. Il nincombait nullement au shrif du Shropshire de veiller ce que lon dbarrasst compltement le champ de foire au bout des trois jours rglementaires; malgr cela Hugh aimait bien aller jeter un coup dil par lui-mme. Ses officiers taient chargs du maintien de lordre en ces lieux et de veiller ce que les intendants de labbaye ne fussent ni spolis de leurs gains, ni vols ni tromps en venant les prlever. Enfin, ctait termin jusqu lan prochain. Et a se voyait lil nu, avec la marque des trous dans le sol pour les poteaux, les traces ovales des boutiques dans lherbe, les parties vertes, et les endroits pitins et dnuds entre les tals. Etrange coloris qui allait dune pleur maladive au vert le plus clatant, pour redevenir trs clair avec des touffes de trfle rsistant, foules aux pieds comme les empreintes rondes et vertes dun animal trange.

Une bonne averse et il ny paratra plus, dit frre Cadfael jetant sur cet chiquier ple et lumineux un regard de jardinier. Il ny a rien au monde daussi rsistant que lherbe.

Il avait quitt labbaye des Saints-Pierre-et-Paul et se rendait la chapelle et lhospice de Saint-Gilles un demi-mille de l, juste lextrieur de la ville. Sassurer sil y avait dans larmoire pharmacie tous les remdes ncessaires aux htes de passage tait lune de ses attributions, aussi faisait-il le dplacement une fois toutes les deux semaines et plus souvent encore en cas de besoin ou quand les patients taient particulirement nombreux. En ce petit matin prcis du mois daot frre Oswin, qui avait travaill avec lui lherbarium pendant plus dun an, et qui se prparait mettre en pratique les connaissances quil avait acquises au profit des plus dshrits, laccompagnait. Oswin tait robuste, dune bonne taille et rayonnant denthousiasme. A une certaine poque, il stait montr dune incroyable maladresse, cassant tout, laissant irrmdiablement brler les casseroles et ramassant des herbes prsentant une ressemblance trompeuse avec celles quon lui avait demandes. Mais ctait fini, tout a. Il ne lui manquait prsent, pour convenir parfaitement au lazaret, quun suprieur dot dassez de sang-froid pour freiner son zle. Labbaye avait le droit de nommer qui elle voulait et le lac quon avait choisi serait certainement capable de canaliser le trop-plein dnergie de frre Oswin.

Finalement la foire sest bien passe, dit Hugh.

Bien mieux que jaurais pu le penser, avec la moiti du Sud dchire par les troubles de Winchester. Nous avons mme eu des visiteurs de Flandre.

LEst-Anglie ntait pas exactement de tout repos en ce moment, mais les marchands de laine navaient rien de mauviettes et ce ntait pas le risque prsent par dventuelles violences qui allait les dtourner dun profit consquent.

Et puis la laine a bien donn, poursuivit Hugh.

Il avait lui-mme des troupeaux dans son manoir de Maesbury et la qualit des toisons de cette anne navait pas de secret pour lui. Il y avait aussi eu quantit dacheteurs du pays de Galles, tout le long de la frontire. Il existait des liens de sang, de sympathie et dintrt mutuel entre Shrewsbury et les Gallois tant de Powys que de Gwynedd, mme si parfois des explosions dantagonisme banal pouvaient rendre la paix prcaire. Cet t-l, les relations avec Gwynedd taient au beau fixe, dans la mesure o les uns et les autres avaient intrt contenir les ambitions (territoriales) du comte Ranulf de Chester. Il tait plus difficile de prvoir les intentions des gens de Powys, mais ces derniers taient devenus plus circonspects aprs stre fait plusieurs fois taper sur les doigts par Hugh.

La rcolte de bl est la meilleure quon ait eue depuis des annes. Quant aux fruits... Apparemment, a ira, souffla Cadfael avec prudence, si la scheresse ne vient pas interrompre leur croissance et si nous navons pas dorages avant la cueillette. Enfin le bl est rentr et la paille mise en bottes, et je ne me souviens pas quon ait jamais engrang autant de foin. Non, on aurait mauvaise grce se plaindre.

Nempche, songea-t-il, non sans surprise, tout cela tait bel et bon, mais lanne stait passe bizarrement; la fortune des rois et des impratrices avait chang non pas une fois mais deux, alors quelle souriait, bienveillante, aux festivits de lEglise, ainsi quaux espoirs et aux travaux des petites gens, du moins ici, dans les Midlands. Fvrier avait vu le roi Etienne captur au cours du dsastre de Lincoln et envoy dans un cul-de-basse-fosse du chteau de Lincoln par son ennemie jure, limpratrice Mathilde, qui tait galement sa cousine et sa rivale pour la couronne. Plus dun avait tourn casaque aprs cette catastrophe, commencer par le propre frre dEtienne et cousin de Mathilde, Henri de Blois, vque de Winchester, qui stait arrang pour renier son serment et se mettre du ct du vainqueur, se rendant compte un peu tard quil aurait t mieux inspir de prendre plus le temps de rflchir. Car cette femme stupide, alors quon avait dispos la table pour elle Westminster et quelle sapprtait ceindre la couronne, avait trouv bon de se comporter avec tant darrogance et de mpris envers les Londoniens quils avaient pris les armes, furieux, pour la chasser ignominieusement et laisser entrer dans la cit, sa place, la vaillante pouse du roi Etienne.

Cela navait pas arrang les affaires dEtienne, qui ntait pas au bout de sa captivit. Au contraire; en croire la rumeur, il stait retrouv charg de chanes, deux prcautions valant mieux quune, et dautre part il reprsentait le seul atout matre dont dispost encore limpratrice. Mais cette dernire nen avait pas moins laiss chapper la couronne jamais, selon toute vraisemblance, et perdu le soutien non ngligeable oh combien! de monseigneur de Blois qui ntait pas homme conclure deux fois dans la mme anne une alliance inconsidre. Le bruit courait que la dame en question avait envoy son demi-frre et bras droit, Robert de Gloucester, Winchester pour tenter darranger les choses avec lvque et le ramener de son ct, mais le messager navait obtenu quune rponse de Normand. On racontait aussi, il y avait probablement dexcellentes raisons cela, que lpouse dEtienne lavait coiffe au poteau; elle stait entretenue en priv avec Henri de Guildford, avait russi sattirer sa sympathie bien mieux que limpratrice. Il y avait de grandes chances que Mathilde ft au courant. Aux dernires nouvelles, colportes par les retardataires venus du Sud et se rendant la foire organise par labbaye, limpratrice aurait htivement lev une arme, march sur Winchester et se serait installe au chteau royal de la ville.

Entre-temps, le soleil luisait sur Shrewsbury, labbaye clbrait sa sainte patronne dans une atmosphre de solennit joyeuse, les troupeaux prospraient, la moisson blanchissait, on la fit par un temps idal. Quant aux trois jours de la foire annuelle, ils se droulrent paisiblement, les marchands vinrent des quatre horizons du royaume, menrent rondement leurs affaires, ralisrent des bnfices, montrrent de la sagesse dans leurs achats, et se dispersrent de nouveau pour regagner tranquillement leurs pnates, comme sil ny avait ni roi ni impratrice qui tienne, ou quils soient incapables de les gner dans leurs dplacements ou de reprsenter une menace pour les gens ordinaires.

Quoi de neuf depuis le dpart des marchands? demanda Cadfael balayant du regard les traces laisses par

View more