satw jahresbericht 2012

Download SATW Jahresbericht 2012

Post on 04-Apr-2016

216 views

Category:

Documents

3 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

TRANSCRIPT

  • Schweizerische Akademie der Technischen WissenschaftenAcadmie suisse des sciences techniques Accademia svizzera delle scienze tecnicheSwiss Academy of Engineering Sciences

    Jahresbericht 2012Rapport annuel 2012

  • 2 Rapport Annuel 2012 Avant-propos

    Table des matires

    5 Rtrospective

    9 Nouveaux membres

    15 Activits

    31 Organisation

    37 Comptes annuels

    Avant-propos

    Notre environnement, les Acadmies suisses des sciences, volue. Mais

    la fi nalit est encore incertaine. On peut voir une analogie avec la

    problmatique des valeurs initiales des quations diffrentielles: nous

    connaissons parfaitement la situation actuelle mais pas le chemin qui

    nous conduira vers lavenir. Malheureusement, toutes les drives

    ncessaires ne sont pas connues des Acadmies suisses des sciences,

    dautres sont soumises des adaptations permanentes. Les conditions

    futures sont galement incertaines. Malgr tout, au sujet de lavenir, il

    y rgne un consensus: les Acadmies veulent avoir plus dinfl uence et

    veulent tre entendues. Quant la voie suivre pour y parvenir, les

    avis bien sr divergent.

    Nous constatons que les nouvelles structures de notre acadmie

    commencent fonctionner. La rtrospective du secrtaire gnral et

    les descriptions dtailles de ce rapport annuel vous permettent

    dentrevoir quel point lvolution est rjouissante. Le Comit de

    projet charg dvaluer les requtes a dbut ses travaux. Le Conseil

    scientifi que a rorient ses activits et sest organis en plateformes

    thmatiques. Certaines de ces nouvelles plateformes sont dj actives

    et ont fait un travail remarquable. Il ne manque plus que le Conseil

    industriel vu exprim maintes reprises ces dernires annes un

    objectif pour les mois venir.

    Bref, un environnement en volution mais une Acadmie stable qui, jen

    suis persuad, cheminera avec succs au cours de ces prochaines annes.

    Pour terminer, je souhaite exprimer ma vive gratitude toutes les per-

    sonnes qui se mobilisent pour notre Acadmie! Et surtout celles qui,

    critiques et engages, se montrent constructives pour que nous puis-

    sions nous rapprocher de notre objectif, savoir mieux exploiter notre

    potentiel. Elles nous obligent tre honntes envers nous-mmes et

    rendent probable la concrtisation de notre but.

    Ulrich Suter, Prsident de la SATW

    Lanalyse des rsultats est certes une ncessit la clture dun exercice annuel. Mais jeter un regard vigilent sur lenvironnement et sur sa propre institution, lest tout autant. Nous voulons tre prpars la priode qui arrive.

  • Vorwort Jahresbericht 2012 3

    Inhaltsverzeichnis

    5 Rckblick

    9 Neumitglieder

    15 Aktivitten

    31 Organisation

    37 Jahresrechnung

    Vorwort

    Unser Umfeld, die Akademien der Wissenschaften Schweiz, entwickelt

    sich. Es ist allerdings noch ungewiss wohin. Eine Analogie kann man bei

    den Anfangswertproblemen von Differentialgleichungen fi nden: Wir

    kennen den gegenwrtigen Zustand recht genau, aber nicht den Pfad in

    die Zukunft. Leider sind bei den Akademien der Wissenschaften Schweiz

    nicht alle notwendigen Ableitungen bekannt, andere unterliegen fort-

    whrend neuen Anpassungen; Zustnde zu spteren Zeiten sind darum

    ungewiss und nur schwer abzuschtzen. Zum Pfad in die Zukunft gibt es

    nur einen Konsens: Die Akademien wollen mehr Einfl uss haben, wollen

    gehrt werden. Darber, wie das geschehen soll, gibt es eine Pluralitt

    von Meinungen.

    Im eigenen Haus stellen wir fest, dass die neuen Strukturen beginnen zu

    funktionieren. Aus dem Rckblick des Generalsekretrs und den detail-

    lierten Beschreibungen in diesem Jahresbericht knnen Sie abschtzen,

    wie viel sich erfreulich entwickelt hat. Der Projektausschuss hat seine Ar-

    beit aufgenommen. Der Wissenschaftliche Beirat hat seine Ttigkeit neu

    orientiert und mit den Themenplattformen organisiert. Von den neu gebil-

    deten Themenplattformen sind manche schon aktiv und haben hervorra-

    gende Arbeit geleistet. Nur der in den letzten Jahren schon mehrmals

    herbeigewnschte Industrie-Beirat fehlt noch ein Ziel fr die kommen-

    den Monate.

    Kurz, ein variables Umfeld, aber eine stabile Akademie, die da bin ich

    zuversichtlich ihren Weg in den kommenden Jahren noch besser als bis-

    her gehen wird.

    Schliesslich gehrt allen, die sich fr die Anliegen unserer Akademie ein-

    setzen, mein herzlichster Dank! Besonders denjenigen, die kritisch und

    engagiert, aber konstruktiv daran mitarbeiten, dass wir unserem Ziel, un-

    ser Potenzial besser zu erfllen, nher kommen. Sie zwingen uns, ehrlich

    mit uns selber zu sein, und machen eine Zielerreichung wahrscheinlich.

    Ulrich Suter, Prsident SATW

    Prfende Blicke sind P icht am Ende eines Geschftsjahres. Wachsame Blicke ins Umfeld und ins eigene Haus. Wir wollen vorbereitet sein auf die kommende Periode.

  • Besuch des Gotthard-Basistunnels whrend des 2012 CAETS/SATW Annual Meeting and Symposium.

    Visite du tunnel de base du Saint-Gothard pendant le 2012 CAETS/SATW Annual Meeting and Symposium.

  • Rckblick Jahresbericht 2012 5

    Rckblick

    Rtrospective

  • 6 Rapport Annuel 2012 Rtrospective

    1 an aprs la modernisation

    Les plateformes thmatiques ont dj fourni une excel-

    lente contribution au processus de dtection prcoce.

    Le Conseil scientifique nouvellement constitu a rapide-

    ment labor sa stratgie. En outre, la plateforme ICT a

    rdig un livre blanc sur le thme du Cloud Computing

    qui servira de base dautres actions.

    Cette anne a t marque en particulier par deux vne-

    ments: le colloque international CAETS/SATW sur le thme

    Urban Development and Public Transportation et le

    cahier intitul Quel avenir pour lapprovisionnement en

    llectricit de la Suisse?. Le colloque CAETS/SATW

    sest avr trs riche sur le plan du contenu et de nom-

    breux loges de la part

    des dlgus du monde

    entier sont parvenus la

    SATW. Le cahier sur le

    futur approvisionnement

    en lectricit de la Suisse

    a parfaitement concid

    avec la transition ner-

    gtique lance par le

    Conseil fdral. Il a t

    dcrit comme quilibr

    par la plupart des lec-

    teurs et a reu un trs

    bon accueil dans les mi-

    lieux spcialiss. Cest

    galement sur ce thme que sest droul le premier

    Dbat de la SATW. Les membres ont alors eu loccasion

    dchanger sur ce thme spcialis et de remettre en ques-

    tion certaines positions officielles de lAcadmie.

    Soucieux de vouloir crer une plus-value pour nos dci-

    deurs fdraux, nous avons organis pour la premire

    fois une sance dinformation lattention des parle-

    mentaires. A cette occasion et dans loptique de la

    detection precoce, la rarfaction des matires pre-

    Depuis un an, la SATW fonctionne avec des structures renouveles. Constat: la SATW est devenue plus transparente, plus colore et plus novatrice. La gouvernance sest clairement amliore et les processus ont gagn en professionnalisme. De ce fait, la SATW dveloppe une dynamique apprciable dans tous les domaines. De nouveaux thmes ont t traits, de nouveaux formats ont t tests et de nouveaux acteurs ont fait leur apparition.

    Le colloque CAETS/ SATW sest avr trs riche sur le plan du contenu et de nombreux loges de la part des dlgus du monde entier sont parvenus la SATW.

    mires stratgiquement importantes a t choisie comme

    thme principal. Les rsultats du World Resources

    Forum soutenu par la SATW lui ont servi de base.

    Outre ces nouveauts, les produits de notre acadmie

    dj prouvs comme ceux lis lencouragement de la

    relve dans le domaine MINT ont galement rencontr

    un vif succs. Les TecDays ont tous reu dexcellentes

    notes et la demande continue dpasser nos capacits.

    Le lancement des TecDays en Suisse romande fut aussi

    un rel succs. De mme, latelier de coordination de la

    SATW consacr lencouragement de la relve dans ling-

    nierie ne cesse de gagner en importance. Celui-ci sest

    droul en 2012 au Fonds National Suisse de la Recherche

    Scientifique et a t organis en troite 2012 en collabo-

    ration avec le domaine des EPF sur le thme Plus de

    femmes dans MINT Plus-value pour les sciences et

    lindustrie.

    Par ailleurs, un sondage effectu auprs des membres de la

    SATW a dmontr un niveau de satisfaction particulire-

    ment lev. 66 pour cent dentre eux ont valu le travail

    du Comit comme tant de bonne, voire de trs bonne

    facture et lapprciation du travail du Secrtariat a mme

    obtenu un rsultat de 75 pour cent. Il existe sans nul doute

    des points quil faut encore amliorer. Mais cela vaut la

    peine de poursuivre en conservant cet esprit de pion-

    nier. Le chemin emprunt par la SATW semble en tout

    cas prometteur.

    Un grand merci tous ceux qui ont contribu cette

    russite.

    Rolf Hgli, secrtaire gnral de la SATW

  • Rckblick Jahresbericht 2012 7

    Nebst den Neuheiten kamen auch die bewhrten Pro-

    dukte weiterhin sehr gut an, insbesondere das Engage-

    ment der SATW fr die Nachwuchsfrderung im MINT-

    Bereich. Die TecDays erhielten durchwegs Bestnoten und

    die Nachfrage bersteigt weiterhin unsere Kapazitt.

    Auch die Lancierung der TecDays in der Westschweiz ist

    voll geglckt. Ebenfalls immer bedeutender wird der

    SATW Koordinationsworkshop Ingenieurnachwuchs-

    frderung. Dieser fand 2012