Veille documentaire, flux rss, agrégateurs de flux et social bookmarking

Download Veille documentaire, flux rss, agrégateurs de flux et social bookmarking

Post on 11-Jul-2015

4.113 views

Category:

Education

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

<ul><li><p>La gestion pdagogique de l'information numrique</p><p>Veille documentaire et outils du web 2.0:</p><p>Flux Rss, Agrgateurs de flux et Social Bookmarking </p><p>Acadmie de Nantes - - Claire Chignard - Professeur documentaliste Dcembre 2014</p></li><li><p>Prsentation</p><p>Qui suis-je? </p><p> http://profdocalouest.wordpress.com/ </p><p>Outils de prsentation anime:PowToon: http://www.powtoon.com/ </p><p>Tutoriel: http://www.nouveautes-jeunesse.com/2014/12/mini-videos-mode-d-emploi-powtoon.html Moovly: http://www.moovly.com/ </p><p>Animoto: http://animoto.com/ </p><p>Explee: https://explee.com/ </p><p>Professeur documentaliste 2.0: Acteur et veilleur du web social!</p></li><li><p>Objectifs de la formation</p></li><li><p>Plan de la formationI Veille et information </p><p>1 Dfinitions et rle du veilleur</p><p>2 Typologies de la veille et sources d'information</p><p>3 Mettre en place un dispositif de veille</p><p>II Veille et outils de surveillance du web</p><p>1 Flux Rss</p><p>2 Agrgateurs de flux</p><p>3 Social bookmarking</p><p>III- Veille et EPLE</p><p>1 Le traitement de l'information</p><p>2 La diffusion slective de l'information</p><p>3 Prenniser sa dmarche et former la veille</p></li><li><p>Brainstorming</p><p>Pour vous, qu'est-ce que </p><p>la veille documentaire et informationnelle ?</p><p>Pourquoi faire de la veille ?</p><p>Pour qui faire de la veille ?</p><p>Quand faire de la veille ?</p><p>O faire de la veille ?</p><p>Comment faire de la veille ?Flux Rss Agrgateurs Social Bookmarking</p><p>Rflexion cartographique sur les outils de veille: </p><p> http://fr.padlet.com/ http://groupzap.com/ http://en.linoit.com/ </p></li><li><p>Infographie</p></li><li><p>Mettre en place un dispositif de veille</p><p>1) Dfinir les objectifs de la veille en fonction des demandes du public (cerner les projets des lves, les vnements pdagogiques...) ;</p><p>2) Dfinir la dure de chaque veille en fonction des objectifs de celle-ci ;</p><p>3) Slectionner les sources d'information (sites Internet...) ;</p><p>4) Dfinir les mthodes de captation des informations en fonction des outils et des services de veille ; utiliser de manire optimum les outils informatiques tels que la messagerie, les navigateurs en les paramtrant au mieux ;</p><p>5) Dfinir avec le public les modes et la frquence de diffusion des rsultats de la veille (communication par lettre lectronique tous les mois, par dossier papier toutes les semaines...) ;</p><p>6) Dfinir la politique de conservation au CDI des informations recueillies par la veille ;</p><p>7) Dfinir le mode d'valuation de chaque type de veille (feedback). Source : Les professeurs documentalistes CRPP Orlans-Tours, 2006 (collection Livre Bleu). </p></li><li><p>Panorama gnral</p><p> Moteurs de rechercheNewsletters et listes de diffusionFlux Rss et agrgateurs de fluxFlux Rss et agrgateurs de flux</p><p>Social bookmarkingSocial bookmarkingRseaux sociaux</p><p>Bibliothques en ligneOutils de curation</p><p>...</p><p> Outils de classification des donnesSuites bureautiques</p><p>Mind-mapping...</p><p>ENTPortails documentaires</p><p>Plates-formes de travail collaboratif Blogs, sites, wikis</p><p>Outils de gestion de newsletters...</p><p> Collecte Analyse</p><p> Diffusion</p><p>Outils de Veille</p></li><li><p>Les outils de surveillance du web</p><p>Il existe sur Internet une gamme d'outils trs vaste avec des critres trs varis. </p><p>Pour effectuer un choix il faut donc dfinir ses besoins, ses attentes. </p><p>Mais galement le contexte dans lequel on mne la veille, et les personnes impliques. </p><p>Les fonctions de l'outil doivent rpondre un besoin et/ou un objectif.</p></li><li><p>Les critres de choix Grer l'identit numrique de l'individu et/ou du service. Multiplier les outils ou se concentrer sur une seule offre? Choisir un outil ergonomique. Reprer les contraintes techniques spcifiques. Prendre en compte les contraintes de temps lis l'outil. Choisir les fonctionnalits collaboratives, mono ou multi-auteurs? Penser l'interactivit: les outils du web 2.0 rclament l'implication </p><p>des utilisateurs. Rflchir aux fonctionnalits d'dition et de partage: Quelles </p><p>possibilits de publication? Choisir un outil en ligne ou installer? Prendre en compte le cot ventuel.</p></li><li><p>Open source versus propritaire</p><p>On entend par standard ouvert tout protocole de communication, d'interconnexion ou d'change et tout format de donnes interoprables et dont les spcifications techniques sont publiques et sans restriction d'accs ni de mise en uvre. Source: Journal Officiel</p><p> Logiciel libre et gratuit Logiciel libre et gratuit </p><p>A l'oppos: les formats propritaires qui contiennent des donnes dont les spcifications relvent du domaine priv et qui sont gnralement protgs par des brevets:</p><p> Logiciel gratuicielLogiciel gratuiciel</p><p> Logiciel freeniumLogiciel freeniumSource : http://fenetresur.wordpress.com/2012/12/05/cartes-heuristiques-quels-outils-pour-un-usage-pedagogique/</p></li><li><p>Les fils ou flux RSS Ne pas perdre le fil...</p><p> Ce sont des fichiers dont le contenu est produit automatiquement en fonction des mises jour dun site web. </p><p> Le terme RSS signifie que le contenu du fichier est informatiquement cod selon le standard RSS qui s'appuie lui-mme sur le langage informatique XML.</p><p> L'utilisation de flux RSS permet une collecte programme et automatise de l'information, l'outil agit en lieu et place de l'individu dans l'objectif d'amliorer l'accs l'information.</p><p> Comment les rcuprer? Sur les sites Internet, les blogs, les portails... en cliquant sur le logo.</p><p>Annuaire thmatique de flux : http://fluxrss.fr/ Moteur de recherche de flux : http://ctrlq.org/rss/ Portail sur les flux: http://www.lamoooche.com/ </p></li><li><p>Agrgateurs de flux</p><p>Un logiciel d'agrgateur de flux prvient de la mise jour d'un site web ou des actualits qu'il publie (par notification sonore, visuelle, etc.). Il importe le contenu nouveau en question et il le fait pour un ensemble de sites choisis.</p><p> Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Agr%C3%A9gateur </p><p> Une question de mode?2013: fin de Google Reader, fin de Igoogle= fin des agrgateurs ? Les raisons de la fermeture de Google Reader:</p><p>http://www.presse-citron.net/google-donne-enfin-les-vraies-raisons-de-la-fermeture-de-google-reader/</p></li><li><p>Agrgateurs de flux en ligne</p><p>Feedly:https://feedly.com</p><p>Tutoriels: http://cdi.ac-dijon.fr/spip.php?article407 http://www.commentcamarche.net/faq/37786-veille-d-inform</p><p>ations-bien-utiliser-feedly</p><p>Symbaloo: http://www.symbaloo.com/ </p><p>Guide pdagogique: http://www.docpourdocs.fr/spip.php?breve465 </p><p>Exemple: http://www.symbaloo.com/mix/moyen-age-videos </p></li><li><p>Focus sur NetvibesType: Netvibes est un portail Web franais personnalisable. Objectifs: Il offre ses utilisateurs un site web personnel constitu par des </p><p>pages onglets. Netvibes ne propose aucun contenu propre mais agrge le contenu en provenance d'autres sites. </p><p>Fonctionnalits: Il s'appuie sur les standards que sont RSS, Atom et iCal, ce qui permet d'agrger le contenu de tout site publiant des informations dans ces formats. Des modules spcialiss ont t dvelopps pour augmenter l'intgration des sites particulirement populaires (Gmail, Twitter, Flickr, Myspace, Facebook, etc...). On peut aussi y ajouter des modules pr-programms tels que la mto, un compte mail ou ses favoris. </p><p>Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Netvibes </p><p>Exemples:http://www.netvibes.com/docacad http://www.netvibes.com/constantinople#a_proposhttp://www.netvibes.com/docsdocs#Page_d%27accueilhttp://www.netvibes.com/julesferrymontaigu#Informations_generales_collegehttp://www.netvibes.com/cdilumiere#J%27ecris_mon_journal </p></li><li><p>Agrgateurs de flux installer </p><p>Ce sont des logiciels ou extensions intgrer un navigateur. De fait, ils s'installent donc en local. </p><p>Ils permettent de travailler sur les flux slectionns en fonction de ses besoins.</p><p> Sage-Too Extension Firefoxhttp://www.clubic.com/telecharger-fiche15135-sage.html </p><p> Posh: http://www.ericmathieu.net/portaneo/ Guide d'utilisation: http://doctice.free.fr/spip.php?article134 Rss Owl:http://www.clubic.com/telecharger-fiche13660-rssowl.html Feed-garner: </p><p>http://www.clubic.com/telecharger-fiche14843-feed-garner.html Tadaweb: http://eduveille.hypotheses.org/5638 </p></li><li><p>Conseils pratiques</p><p>Quatre rgles pour ne pas se sentir submerg par les flux : Dotez-vous dun lecteur adapt vos besoins; Classez vos Flux RSS par catgories/sujets/dossiers/thmes; Supprimez les flux que vous jugez inutiles: ne suivez pas </p><p>systmatiquement votre instinct de conservation et vrifiez rgulirement vos flux RSS ; </p><p> Rsistez la tentation de consulter systmatiquement vos flux RSS. Comme pour les e-mails consultez-les au maximum deux fois par jour.</p></li><li><p>Social bookmarking</p><p>Le social bookmarking (en franais marque-page social, navigation sociale ou partage de signets) est une faon pour les internautes de stocker, de classer, de chercher et de partager leurs liens favoris.</p><p>Dans un systme ou rseau de bookmarking social, les utilisateurs enregistrent des listes de ressources Web quils trouvent utiles. Ces listes sont accessibles aux utilisateurs d'un rseau ou site web. Dautres utilisateurs ayant les mmes centres dintrt peuvent consulter les liens par sujet, catgorie, tiquette ou mme de faon alatoire. </p><p>Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Social_bookmarking </p></li><li><p>Delicious et Diigo</p><p>Delicious, Diigo et Pearltrees sont des sites web social permettant de sauvegarder et de partager ses marque-pages Internet et de les classer selon le principe de folksonomie par des mots cls (ou tags). </p><p>Les tags sont choisis par l'utilisateur lui-mme, ce qui lui permet de grer entirement ses marque-pages. L'interface des sites repose sur du HTML simple, ce qui les rend facile d'utilisation.</p><p>http://delicious.com http://www.diigo.comhttps://delicious.com/cdi_lpolonne https://delicious.com/emiledubois https://delicious.com/jpthomas </p><p>https://www.diigo.com/profile/annedelannoyhttps://www.diigo.com/user/ndugas https://www.diigo.com/user/cdimontbareil </p></li><li><p>Focus sur PearltreesType: partage de favoris.Objectifs: bibliothque digitale qui permet de partager des pages, sites et collections de liens.Fonctionnalits: cration d'un compte gratuit soit directement via le site, soit via Facebook ou Twitter. Chaque utilisateur dispose d'un arbre sur lequel il peut publier des perles qui sont relies entre elles par un lien hirarchique. Une perle peut tre une page web, une photo ou une note. Un perleur est disponible sous la forme d'une extension pour navigateur, il est destin faciliter le travail de collecte. Le travail collaboratif est favoris par une prsentation trs visuelle.</p><p> Tutoriel: http://fr.slideshare.net/fabifi/utiliser-pearltrees Exemple d'un Pearltrees sur des sites canulars: http://www.pearltrees.com/#/N-s=1_7492566&amp;N-f=1_7492566&amp;N-pw=-1&amp;N-u=1_319309&amp;N-p=71762794&amp;N-fa=3019635 Exemple d'intgration d'un Pearltrees sur E-sidoc: http://0850639h.esidoc.fr/rubrique/view/id/14 </p></li><li><p>Les outils de Mozilla Firefox</p><p>Les fonctions les plus apprciables de Mozilla Firefox sont :</p><p> La gestion des marque-pages (organiss en dossiers/sous-dossiers).</p><p> L'affichage des flux RSS dans les signets, les "live bookmarks".</p><p> Si ces signets deviennent collaboratifs, on parle de Social Bookmarking.</p><p> Exemple: http://signets.bnf.fr/ Exemplesur les livres numriques:</p><p>http://signets.bnf.fr/html/categories/c_999actualite_livnum.html</p></li><li><p>X-marks </p><p>Module de gestion des favoris/bookmarks qui fonctionne avec plusieurs navigateurs dont Firefox et Chrome.Il permet de conserver et d'organiser ses marque-pages mais surtout de les retrouver dun ordinateur un autre (personnel/professionnel ou sur smartphone/tablette numrique).</p><p> http://download.xmarks.com/download </p></li><li><p>Zotero Zotero est une extension destine au navigateur Mozilla Firefox qui </p><p>propose un systme de gestion bibliographique (collecte, gestion, export de rfrences).</p><p> Intgre au navigateur, cette extension permet d'extraire les mtadonnes des pages consultes.</p><p> Site officiel et utilisation pour le prof-doc sur Savoirscdi:</p><p>http://www.zotero.org/</p><p>http://www.cndp.fr/savoirscdi/societe-de-linformation/tic-et-documentation/boite-a-outils/faire-de-la-veille/zotero-et-le-professeur-documentaliste.html Tutoriel ralis pour des tudiants:</p><p>http://fr.slideshare.net/ClaireDelune2/zotero-pour-grer-sa-bibliographiev6</p></li><li><p>Surveiller ses sourcesExercice pratique</p><p>Liste collaborative de ressources surveiller: https://lite5.framapad.org/p/Sources_%C3%A0_surveiller </p><p>Organiser ses sources,ses prescripteurs</p><p>Nom de la ressource</p><p>Nom du site Adresse URL</p><p>Date de consultation</p><p>Type d'information</p><p>Gnraliste Thmatique ( prciser) </p><p>Educationnelle Juridique </p><p>Technologique...</p><p>Degr de fiabilit</p><p>Faible Moyen Variable Fiable Expert Maximal - </p><p>Chercheur</p><p>Moyen de rcupration des </p><p>donnes</p><p>NewsletterFlux Rss</p><p>AgrgateurBookmark</p><p>Autre...</p></li><li><p> Le Cloud Computing</p><p>Mutualiser son travail grce aux outils d'changes en ligne : </p><p> Suites bureautiques en ligne: Google drive, ZohoDocs, ThinkFree... Utilisation de Pad, diteurs de texte collaboratif en ligne: Etherpad, Framapad, </p><p>Titanpad... Prendre des notes: Evernote Stockage de donnes en ligne: Dropbox, MultCloud... Publication de diaporama en ligne: Prezi, Slides, Emaze, Flowboard... Publication d'infographies en ligne: Easel.ly, PickToChart, Infogr.am... Crer des nuages de tags: Wordle, Tagul, Tagxedo... Convertir des documents Microsoft ou PDF en html: Crocodoc. Publication de documents en ligne: Calamo, Issuu, Scribd Slideshare... Plateformes d'changes: Carabes.Outils qui permettent d'changer et de travailler en communaut en stockant les </p><p>donnes dans les nuages. </p></li><li><p>Le traitement de l'information</p><p>Productions dinformation valeur ajoute (fond)</p><p> tude comparative Note synthse Brve Revue de presse Lettre dactualit / Newsletter Liste de diffusion Compte Rendu</p><p>Types de support (forme) Intranet / ENT / portail (pull) E-mails &amp; alertes personnaliss </p><p>(push) Papier (journal interne, </p><p>affichage/ en ligne) Rseaux sociaux Oral (runion)</p></li><li><p>Les outils de communication du professeur documentaliste </p><p>Un ENT: E-lycoVeille sur le portail : http://www.e-lyco.fr/ </p><p>Kit de dploiement Cahier 6 : publication sur les portails prconisations : http://www.e-lyco.fr/actualites/kit-de-deploiement-5541.htm</p><p> Crer un comit de pilotage : Qui fait quoi ? afin d'animer le site ;</p><p> Se positionner en webmestre ;</p><p> Toutes les publications se font sous la responsabilit du chef d'tablissement. </p><p>E-sidocOutil dvelopp par le CRDP de Poitiers qui permet de crer un portail de ressources documentaires en ligne :</p><p> Prsentation de Poitiers : http://www.crdp2-poitiers.org/soldoc/e-sidoc/intro-sec.php </p><p> Prsentation vido sur Docsdocs : http://docsdocs.free.fr/spip.php?breve442 </p><p> Liens vers des exemples de portails E-sidoc : http://0850639h.esidoc.fr/ http://0110007y.esidoc.fr /</p><p> Intgrer des flux Rss dans E-sidoc:http://crdp.ac-besancon.fr/formation/esidoc2/intgrer_des_flux_rss.html </p></li><li><p>Le kit de survie du veilleur</p><p>Possder un systme d'information personnel performant comprenant Un navigateur web; Une messagerie; Un lecteur de flux Rss; Un gestionnaire de favoris; Une suite bureautique.</p><p>Crer son Environnement Personnel d'Apprentissages</p><p> Lister les outils dont on se sert; Les hirarchiser en fonction de </p><p>leur utilisation; Faire le point sur leurs lacunes et </p><p>leurs russites.</p><p>Mon EPA(Version 2014):http://www.mindomo.com/fr/mindmap/epa-novembre-2014-083332f09da041c9bafbec8f948136cd</p><p> Votre EPA? Votre EPA? </p></li><li><p>Prenniser sa dmarche de veille Les missions de veille doivent tre inscrites dans la...</p></li></ul>