chapitre a rgles gnrales de conception d'une ... vrification initiale d'une installation a9 ......

Click here to load reader

Download Chapitre A Rgles gnrales de conception d'une ... Vrification initiale d'une installation A9 ... installation lectrique, ... les surtensions transitoires ou frquence industrielle peuvent

Post on 07-Feb-2018

215 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Schneider Electric - Guide de l'installation lectrique 2010

    A

    S

    chne

    ider

    Ele

    ctric

    - to

    us d

    roits

    rs

    erv

    s

    Chapitre ARgles gnrales de conception d'une installation lectrique

    Sommaire Mthodologie A2

    Rgles et textes rglementaires A4

    2.1 Dfinition des plages de tensions A4

    2.2 Rglementations A5

    2.3 Normes A5

    2.4 Qualit et scurit d'une installation lectrique A9

    2.5 Vrification initiale d'une installation A9

    2.6 Vrification priodique d'une installation lectrique A11

    2.7 Conformit (aux normes et aux spcifications) A11 des matriels utiliss dans l'installation

    Caractristiques des rcepteurs A3 3.1 Moteurs asynchrones A13

    3.2 Appareils de chauffage et lampes A15 incandescence normales ou halognes

    La puissance d'une installation A8 4.1 Puissance installe (kW) A18

    4.2 Puissance absorbe Pa (kVA) A18

    4.3 Puissance d'utilisation Pu (kVA) A19

    4.4 Exemple d'application des facteurs ku et ks A21

    4.5 Choix de la puissance nominale du transformateur A22

    4.6 Quelle source choisir ? A23

    2

    3

    4

    Nota :Les spcificits des normes et rglementations franaises sont prsentes sur un fond gris.

    GIE_chap_A-2010.indb 1 20/01/2010 16:24:29

  • Schneider Electric - Guide de l'installation lectrique 2010

    A - Rgles gnrales de conception d'une installation lectrique

    A2

    S

    chne

    ider

    Ele

    ctric

    - to

    us d

    roits

    rs

    erv

    s

    Pour une meilleure comprhension de la mthodologie de conception d'une installation lectrique, il est recommand de lire tous les chapitres de ce guide dans l'ordre dans lequel ils sont prsents.

    Bilan de puissancePour tudier une installation, la connaissance de la rglementation est un pralable.Le mode de fonctionnement des rcepteurs (rgime normal, dmarrage, simultanit, etc.), et la localisation, sur le plan du ou des btiments, des puissances utilises permettent de raliser un bilan des puissances installes et utilises et, ainsi, d'en dduire la puissance et le nombre des sources ncessaires au fonctionnement de l'installation.Des informations concernant la structure tarifaire sont aussi ncessaires pour faire le meilleur choix du raccordement de l'installation au rseau au niveau de la moyenne tension ou de la basse tension.

    BranchementLe raccordement peut se faire sur un rseau :b Moyenne TensionUn poste de livraison MT/BT sera alors ncessaire et devra tre tudi, ralis et install en intrieur ou en extrieur, conformment la rglementation (la partie distribution Basse Tension pouvant, si ncessaire, tre tudie sparment). Le comptage peut tre effectu en moyenne tension ou en basse tension.

    Mthodologie

    A - Rgles gnrales de conception d'une installation lectrique

    B Raccordement au rseau de distribution publique MT

    C - Raccordement au rseau de distribution publique BT

    D - Bien choisir une architecture de distribution lectrique

    F - La protection contre les chocs lectriques

    G - La protection des circuits

    H - Lappareillage BT : fonctions et choix

    E - La distribution BT

    b Basse Tension

    L'installation peut tre raccorde au rseau local. Le comptage est (ncessairement) effectu en tarification basse tension.

    En France la moyenne tension est dsigne par HTA.

    Architecture de la distribution lectriqueLe rseau de distribution est alors tudi dans son ensemble.Un guide de slection est propos pour dterminer l'architecture la mieux adapte.

    Tous les niveaux de la distribution gnrale MT/BT et de la distribution de puissance BT sont couverts.Le schma des liaisons la terre, ou rgime de neutre, est choisi en fonction de la lgislation en vigueur, des contraintes lies l'exploitation du rseau et la nature des rcepteurs.Les matriels de distribution, tableaux et canalisations, sont dtermins partir du plan des btiments, de la localisation des rcepteurs et de leur regroupement. La nature des locaux et de l'activit conditionne leur niveau de rsistance aux influences externes.

    Protection des personnes contre les chocs lectriquesLe schma des liaisons la terre ayant t dtermin prcdemment, il reste, pour raliser la protection contre les contacts directs et indirects, mettre en uvre le schma retenu (TT, IT ou TN).

    Circuits et appareillageL'tude dtaille des circuits est alors ralise. La section des conducteurs des circuits est dtermine : b partir du courant nominal des charges, de la valeur du courant de court-circuit et du type de dispositif de protection, b en prenant en compte le mode de pose et de son influence sur le courant admissible des conducteurs.Avant de valider le choix de la section des conducteurs comme indiqu ci-dessus, les prescriptions suivantes doivent tre satisfaites :b la chute de tension dans les conducteurs est conforme aux normes en vigueur,b le dmarrage des moteurs s'effectue correctement, b la protection contre les chocs lectriques est assure.Le courant de court-circuit est alors dtermin et la vrification de la tenue thermique et lectrodynamique des canalisations est raliser.Ces diffrents calculs peuvent entraner une rvision des choix faits prcdemment.Les fonctions que doit remplir l'appareillage permettent de dfinir son type et ses caractristiques.La filiation entre disjoncteurs et la slectivit entre disjoncteurs et disjoncteurs/dispositifs de protection par fusibles sont analyses.

    La norme NF C 14-100 dfinit 2 types de branchement : branchement puissance limite (jusqu' 36 kVA) et branchement puissance surveille (de 36 250 kVA).

    GIE_chap_A-2010.indb 2 20/01/2010 16:24:29

  • Schneider Electric - Guide de l'installation lectrique 2010

    A3

    S

    chne

    ider

    Ele

    ctric

    - to

    us d

    roits

    rs

    erv

    s

    Protection contre les surtensionsLe coup de foudre direct ou indirect peut avoir des consquences destructrices sur les installations lectriques plusieurs kilomtres du point d'impact. Les surtensions de manuvres, les surtensions transitoires ou frquence industrielle peuvent aussi engendrer les mmes consquences. Les effets sont examins et des solutions sont proposes.

    Efficacit nergtique en distribution lectriqueLa mise en uvre d'un systme de mesures, de contrle et de commande communiquant adapt l'installation lectrique peut gnrer d'importants profits tant pour l'exploitant que le propritaire : consommation de puissance rduite, cot de l'nergie rduit, meilleure utilisation des quipements lectriques.

    Energie ractiveLa compensation de lnergie ractive des installations lectriques est ralise localement, globalement ou en utilisant une combinaison de ces deux mthodes.

    HarmoniquesLes harmoniques circulant dans les rseaux dtriorent la qualit de l'nergie, et sont ainsi l'origine de nombreuses nuisances, telles que surcharges diverses, vibration et vieillissement des matriels, perturbation des rcepteurs sensibles, des rseaux de communication ou des lignes tlphoniques. Ce chapitre traite des origines et des effets des harmoniques. Il explique comment les mesurer et propose des solutions.

    Alimentations et rcepteurs particuliersDans ce chapitre sont tudis des quipements ou des rseaux particuliers :b Sources d'alimentation spcifiques telles que alternateurs ou alimentations statiquesb Rcepteurs ayant des caractristiques spciales tels que moteur asynchrone, circuit d'clairage ou transformateur BT/BTb Rseaux spcifiques tels que rseau courant continu.

    Une nergie cologique et conomiquePour un usage priv ou pour tre commercialise, lexploitation de lnergie renouvelable fournie par le soleil est soumise au respect de rgles spcifiques dinstallation.

    La distribution lectrique pour le domestiqueCertains locaux et emplacements font l'objet de rglementations particulirement strictes : l'exemple le plus notable est le logement.

    CEM : Compatibilit lectromagntiqueQuelques rgles de base doivent tre appliques pour assurer la Compatibilit lectromagntique. La non observation de ces rgles peut avoir de graves consquences lors de l'exploitation de l'installation lectrique : perturbation des systmes de communication, dclenchement intempestif des dispositifs de protection voire mme destruction d'quipements sensibles.

    J La protection contre les surtensions en BT

    L - Compensation de lnergie ractive et filtrage des harmoniques

    N - Les alimentations et rcepteurs particuliers

    M - Dtection et attnuation des harmoniques

    Mthodologie

    K Efficacit nergtique de la distribution lectrique

    Logiciel EcodialLe logiciel Ecodial propose une suite complte pour le calcul d'une installation lectrique suivant les recommandations des normes CEI.

    Ce logiciel permet de raliser les oprations suivantes :b Tracer le schma unifilaire.b Calculer des courants de court-circuit.b Calculer des chutes de tensions.b Dterminer et optimiser les sections de cbles.b Dfinir les calibres appropris des disjoncteurs et des appareillages de protection fusibles.b Organiser la slectivit des dispositifs de protection.b Disposer des recommandations d'utilisation des schmas de filiation.b Vrifier la protection des personnes.b Imprimer toutes les caractristiques prcdemment calcules.

    Le logiciel Ecodial est adapt aux normes d'installation de nombreux pays, dont la NF C 15-100 pour la France.

    Q - La norme NF C 15-00 dans lhabitat

    R - Recommandations pour lamlioration de la CEM

    P - Les installations photovoltaques

    Le complment au guide de linstallation lectrique

    GIE_chap_A-2010.indb 3 20/01/2010 16:24:30

  • Schneider Electric - Guide de l'installation lectrique 2010

    A - Rgles gnrales de conception d'une installation lectrique

View more