dargent mere fille

Download Dargent Mere Fille

Post on 26-Nov-2015

17 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • ENTRE MRE ET FILLE : UN ARRACHEMENT SANS FIN ?

    Fanny Dargent

    P.U.F. | Revue franaise de psychanalyse

    2013/2 - Vol. 77pages 415 426

    ISSN 0035-2942

    Article disponible en ligne l'adresse:--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    http://www.cairn.info/revue-francaise-de-psychanalyse-2013-2-page-415.htm--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Pour citer cet article :--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Dargent Fanny, Entre mre et fille : un arrachement sans fin ? , Revue franaise de psychanalyse, 2013/2 Vol. 77, p. 415-426. DOI : 10.3917/rfp.772.0415--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Distribution lectronique Cairn.info pour P.U.F.. P.U.F.. Tous droits rservs pour tous pays.

    La reproduction ou reprsentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorise que dans les limites desconditions gnrales d'utilisation du site ou, le cas chant, des conditions gnrales de la licence souscrite par votretablissement. Toute autre reproduction ou reprsentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manire quece soit, est interdite sauf accord pralable et crit de l'diteur, en dehors des cas prvus par la lgislation en vigueur enFrance. Il est prcis que son stockage dans une base de donnes est galement interdit.

    1 / 1

    Doc

    umen

    t tl

    cha

    rg

    depu

    is ww

    w.ca

    irn.in

    fo -

    Unive

    rsit

    de

    Paris

    7 -

    - 8

    8.18

    4.46

    .60

    - 15/

    03/2

    014

    04h3

    3.

    P.U

    .F.

    Docum

    ent tlcharg depuis www.cairn.info - Universit de Paris 7 - - 88.184.46.60 - 15/03/2014 04h33. P.U.F.

  • 29 avril 2013 10:22 - Finir ladolescence - Collectif - Revue franaise de Psychanalyse - 175 x 240 - page 414 / 320 - PUF -

    29 avril 2013 10:22 - Finir ladolescence - Collectif - Revue franaise de Psychanalyse - 175 x 240 - page 415 / 320 - PUF -

    Entre mre et fille : un arrachement sans fin ?

    Fanny dargent

    UN CORPS D-FigUR

    Deux mains aux ongles peints en rouge sombre coupent au rasoir les poi-gnets au-dessus dun seau qui recueille le sang.

    Une jeune fille, dans une baignoire, inscrit I love you au sang sur les carreaux.

    Un buste nu : un bandeau blanc recouvre la poitrine, le reste du corps est macul de sang.

    Le mme buste, cette fois en soutien-gorge noir ; une main inscrit sur le corps laide dun couteau play with me.

    Ces photos sont accompagnes de textes potiques centrs sur une th-matique suicidaire. Jeanne sagit-il delle sur les images ? les a mises en ligne sur son blog. Jai rencontr Jeanne, alors ge de quinze ans, au cours de rares entretiens dans le cadre dune structure daccueil pour adolescents rattache un service de pdopsychiatrie. Elle y tait galement reue par une ducatrice qui elle avait confi ladresse de son blog. Lducatrice, inquite, me la transmise et je me suis retrouve en position de voyeur, tout la fois drange et dsole. Drange par le mlange de crudit et de dtresse qui manait de cet ensemble. Dsole par notre impuissance crer un espace de parole pour Jeanne qui refusait systmatiquement tout change malgr le mal-tre vident quelle manifestait travers ce blog, mais aussi lors de ses venues. Quil sagisse dentretiens individuels ou avec sa mre, le pre tait absent depuis sa naissance, elle restait mutique ou bien commenait parler pour mieux se taire ensuite.

    Entre mre et fille : un arrachement sans fin ?Fanny Dargent

    Doc

    umen

    t tl

    cha

    rg

    depu

    is ww

    w.ca

    irn.in

    fo -

    Unive

    rsit

    de

    Paris

    7 -

    - 8

    8.18

    4.46

    .60

    - 15/

    03/2

    014

    04h3

    3.

    P.U

    .F.

    Docum

    ent tlcharg depuis www.cairn.info - Universit de Paris 7 - - 88.184.46.60 - 15/03/2014 04h33. P.U.F.

  • 416 Fanny Dargent

    29 avril 2013 10:22 - Finir ladolescence - Collectif - Revue franaise de Psychanalyse - 175 x 240 - page 416 / 320 - PUF -

    29 avril 2013 10:22 - Finir ladolescence - Collectif - Revue franaise de Psychanalyse - 175 x 240 - page 417 / 320 - PUF -

    Les photos de Jeanne relvent-elles dun recours lacte sous-tendu par un appel laide, mi-pervers, mi-tragique ? Ou est-ce le simple fait dune adolescente qui sait mieux que personne mettre les nouvelles technologies au service dune crativit qui tente de figurer et de donner sens aux mouvements intrieurs de la pubert, aussi angoissants quexaltants ?

    Dans ces photos, sexualit et cruaut se trouvent condenses au sein de mises en scne dun corps sans visage. Elles peuvent donner une ide de ce quoi Jeanne cherche chapper tout autant que ce quelle cherche inscrire ou exprimer. Ce quelle donne voir, cest un corps d-visag, d-figur, un corps pulsionnel en qute didentit et de reconnaissance. En adressant ces images via son blog, Jeanne fait le pari dtre trouve ou pas. Pari tronqu dans la mesure o lappel lautre emprunte des chemins dtourns : le monde virtuel, cest--dire la potentialit dtre vue par le plus grand nombre ou par per-sonne, moins celle dtre entendue. Entre ces deux extrmes, Jeanne ne peut laisser place lautre dans la ralit de la rencontre. Elle parvient cependant maintenir linquitude autour delle tout en demeurant cache. Cest Winnicott qui a sans doute le mieux formul ce paradoxe : Se cacher est un plaisir, mais ne pas tre trouv est une catastrophe (1970, p. 160). Le travail avec les ado-lescents donne la formule winnicottienne une paisseur clinique singulire. tre entendu cest--dire tre dsir devient cet ge tout aussi inquitant qutre abandonn. Pour ces adolescents, parler du pass est une blessure, par-ler de lavenir en est une autre. Le recours lacte et au corps se prsente bien souvent comme une solution durgence face lincapacit recourir aux for-mations intermdiaires que sont le rve, le jeu, lassociativit.

    Pendant deux ans, la prise en charge de Jeanne va prendre la forme dune sorte de ballet o se croisent et sentrecroisent plusieurs interlocuteurs de dif-frentes institutions : le service de pdopsychiatrie, ltablissement scolaire et lAide sociale lEnfance qui a t mobilise aprs un signalement du collge. Un projet dinternat sera rapidement voqu face une situation familiale devenue intenable : horizon de sparation entre mre et fille, aussi revendi-que que redoute par lune et lautre. Entre elles, ce ne sont plus que cris et reproches. Nous naurons de cesse de tenter de mobiliser une mre qui, si elle n oublie pas les rendez-vous, explique schement quelle parle avec [sa] fille chez [elle] . Aprs ces deux annes de prise en charge chaotique au cours desquelles les diffrents intervenants se parlent plus quils ne parviennent rencontrer Jeanne et sa mre, celle-ci voque son souhait de se sparer de son compagnon actuel dont elle a eu un fils maintenant g de dix ans. il faudrait, dit-elle lassistance sociale, il faudrait que nous partions toutes les deux ltranger. Toutes les deux : la mre et la fille. Se sparer sans se quitter, garder le plus familier, le mme, pour affronter ltranger. Pour cette

    Doc

    umen

    t tl

    cha

    rg

    depu

    is ww

    w.ca

    irn.in

    fo -

    Unive

    rsit

    de

    Paris

    7 -

    - 8

    8.18

    4.46

    .60

    - 15/

    03/2

    014

    04h3

    3.

    P.U

    .F.

    Docum

    ent tlcharg depuis www.cairn.info - Universit de Paris 7 - - 88.184.46.60 - 15/03/2014 04h33. P.U.F.

  • 29 avril 2013 10:22 - Finir ladolescence - Collectif - Revue franaise de Psychanalyse - 175 x 240 - page 416 / 320 - PUF -

    417Entre mre et fille : un arrachement sans fin ?

    29 avril 2013 10:22 - Finir ladolescence - Collectif - Revue franaise de Psychanalyse - 175 x 240 - page 417 / 320 - PUF -

    femme, dorigine espagnole, ltranger pouvait tre aussi bien un retour la terre natale o vivait sa propre mre, quun ailleurs inconnu, idalement vierge de toute attache.

    Si la qualit du lien qui unit Jeanne et sa mre pas avec toi, pas sans toi se retrouve frquemment, dans lexprience que jen ai, chez les adolescentes qui pratiquent les scarifications, comment penser la faon dont lattaque contre le corps semble se situer quelque part entre mre et fille, lorsqu limpensable sparation se substitue la compulsion larrachement ?

    Chez ces jeunes filles, le temps de la traverse adolescente achoppe au lien maternel1 qui entrave la relation la mre comme autre , tout la fois rivale et support identificatoire ouvrant au devenir femme. Les rencontres avec des adolescentes pratiquant de frquentes attaques contre leur corps, et celles avec des jeunes femmes ayant t engages dans des conduites similaires au mme ge, mont amene minterroger sur les destins de ces pratiques, troitement associs aux achoppements des processus de construction de lidentit sexue, cette voie de dplacement privilgie dun transfert sur le corps au transfert sur un objet sexu autre que soi. La persistance de la prvalence dun inves-tissement, teint dune extrme ambivalence, du corps propre en place et au dtriment des activits rotiques de la pense sinscrit comme rsistance aux processus travaillant une sortie hors de ladolescence, notamment sur le versant du refus de la perte, perte seule mme douvrir la reprsentation dun corps de plaisir.

    Frquemment, la pubert de la jeune fille survient dans le contexte dune h