exploitation du portfolio europ©en des langues : neuf coe langues/exploitatio  ciels du...

Download Exploitation du Portfolio europ©en des langues : neuf COE langues/Exploitatio  ciels du Conseil

Post on 12-Jul-2018

214 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Exploitation du Portfolio europendes langues : neuf exemples

    publi sous la direction deDavid Little

  • Table des matires

    IntroductionDavid Little 1

    Le projet pilote du PEL en Rpublique tchqueSylva Novkov and Jana Davidov 2

    Le projet pilote PEL finlandais dans le second degrde lenseignement secondaireTeijo Pkkil 7

    Lattitude Portfolio : usage du PEL dans un collgesecondaire technique, en FranceThrse LHotellier and Elizabeth Troisgros 13

    Le recours au PEL pour organiser et valuer ltude deslangues : lexemple dun tablissement denseignementsecondaire franaisDborah Mullois 19

    Le projet pilote du PEL en GrceEvagelia Kaga-Giovoussoglou 27

    Utilisation du PEL dans un collge denseignementsecondaire de garons, en IrlandeEilis OToole 35

    Utilisation du PEL avec des rfugis adultes apprenantla langue du pays daccueilBarbara Lazenby Simpson 41

    Exploitation du Portfolio Europen des Langues:exemple tir du projet pilote russeN. Koriakovtseva and T. Yudina 50

    Phase dexprimentation (1999/2000) du Portfolioeuropen des langues en SuisseHans Ulrich Bosshard 58

  • Introduction

    David Little

    1

    Le concept de Portfolio europen des Langues (PEL) est la fois simple et global. Il sagit : dun passeport de langues indiquant brivement

    lidentit linguistique et culturelle du titulaire ; dune biographie linguistique, dans laquelle la

    personne concerne dcrit son expriencedapprentissage et dutilisation dune secondelangue ou des langues vivantes en gnral, ainsique sa rencontre avec dautres cultures ;

    dun dossier, tmoignant de la comptencelinguistique et interculturelle de lintress(e).

    Cette alliance de simplicit et de globalit expliquecertainement lenthousiasme avec lequel unnombre croissant dtats membres du Conseil delEurope adopte ce Portfolio tout particulirementdepuis lAnne europenne des Langues, en 2001,et llan que celle-ci a pu donner au Portfolio.Cependant, mme dans les pays o lexpriencepilote du Portfolio a t importante, on compteencore de nombreux enseignants de langues pourqui le Portfolio europen des Langues (PEL) resteun concept abstrait. La srie de brefs rapports quenous prsentons ici, et qui est directement illustrepar des exemples de PEL vritablement utiliss pardes lves, vise prcisment confrer un caractreplus concret cette ralit.

    Les neuf rapports en question, envoys par septtats membres du Conseil de lEurope, rpondaient un appel, lanc par courrier lectronique, vers lafin de lanne 2001, lensemble des coordinateursdes projets pilotes PEL et des participants au pre-mier sminaire paneuropen relatif au Portfolio,qui sest tenu Coimbra en juin 2001. Il y a, enloccurrence, deux types de rapports : dune part,ceux qui dcrivent et illustrent les projets pilotesen question (rapports venus de la Rpubliquetchque, de Finlande, de Grce, dIrlande (auteurBarbara Lazenby Simpson), de Russie et de Suisse) ;et, dautre part, des rapports denseignantsvoquant lusage quils ont fait personnellement duPortfolio, en classe (cest le cas du rapport franais,d Mmes LHotellier, Troisgros et DborahMullois, et du rapport irlandais, sign Ellis OToole.Ces documents donnent une ide de la diversitqui caractrise la conception et la mise en uvredu PEL. Mais ils tmoignent galement dunemme ralit - savoir des apprenants quisinvestissent personnellement dans leur processusdapprentissage, par une auto-valuation etdautres activits analytiques qui sont la base duPortfolio. En un mot, ces rapports dmontrent que,dans des contextes ducatifs trs diffrents, le Port-

    folio europen des Langues permet de dvelopperlautonomie de lapprenant.

    Deux de ces rapports seulement voquent lafonction informative du PEL. Ainsi, Teijo Pkkilraconte de quelle manire, au terme du projet pi-lote finlandais, chelonn sur trois ans, des lvesen fin de scolarit ont transform leur PEL volutifen produit PEL , cest--dire en un tmoignagede leur comptence dans une langue seconde outrangre; et, pour sa part, Barbara Lazenby Simp-son fait observer que le Passeport standardis pouradultes est un instrument dinformation des plusefficaces pour les immigrs adultes recherchant unemploi dans le pays daccueil. Les autres rapportssont totalement consacrs au rle pdagogique duPEL et notamment au fait quil permette lapprenant de sinvestir personnellement dans leprocessus dapprentissage. Mais, aprs tout, celaest tout fait naturel : en effet, le PEL ne peut rai-sonnablement prtendre un rle informatif quesil a clairement fait ses preuves en tant quinstru-ment privilgi de promotion dun apprentissagelinguistique rflexif dans le systme ducatif tra-ditionnel. Plus encore, le Portfolio europen desLangues sera probablement dautant plus utilisen tant quinstrument de promotion du dvelop-pement du plurilinguisme tout au long de la vie, etde vrification des comptences linguistiques etinterculturelles acquises lextrieur du systmeducatif officiel quil aura prcisment fait sespreuves, dans ce mme domaine, au niveau dusystme ducatif traditionnel. Il est clair que nousavons encore beaucoup de chemin parcouriravant datteindre tous ces objectifs ambitieux ; maisles premires tapes franchies dans ce sens, et il-lustres dans les pages qui suivent, sont tout faitrconfortantes par le degr de confiance dont bn-ficie dj ce processus.

    Ces neuf rapports auront un intrt tout parti-culier pour tous ceux qui travaillent dj sur leprojet PEL, dans la mesure o ces documentsconfirment le degr important dunit au-del dela diversit, en matire de mise en uvre du projetet de rponse des apprenants. Ces rapportsintresseront galement tous ceux dsireux demieux connatre le PEL, et sinformer notammentde la manire dont on peut utiliser sa fonctionpdagogique en classe. Jespre trs sincrementque les lecteurs de ces documents y trouveront lesmmes encouragements que leur responsableditorial.

  • Le projet pilote du PEL en Rpublique tchque

    Sylva Novkov et Jana Davidov

    2

    IntroductionLe PEL a t introduit dans les coles tchques par53 enseignants et enseignantes et utilis par 902lves de 8 15 ans pendant la phase exprimen-tale qui sest droule dans la priode davril 1999au juin 2000. Tous ont pris part ce projet volon-tairement.

    Dans les locaux du Ministre de lducation,de la Jeunesse et du Sport, nous avons participaux sminaires et ateliers concernant la problma-tique du PEL et cela sous la conduite de RadkaPerclov, coordinatrice nationale du projet. Grce elle, une atmosphre fructueuse a t cre, favo-rable aux nombreuses discussions la fois formelleset informelles. Dans la plupart des cas, on pouvaitsentir lenthousiasme non seulement de possderun moyen efficace denseignement qui pourraitrpondre aux besoins de notre poque, mais aussiun effort de comprendre toute la philosophie du PEL et de trouver les possibilits de son intro-duction et son exploitation en classe. En mmetemps, on tait aussi tmoins de lincomprhensionde la part de quelques collgues peut-tre trop lisaux strotypes de la pratique dcole dont lesprincipes sont, hlas, souvent diamtralement op-poss ceux sur lesquels le PEL est conu. Unegrande part de cette incomprhension est due aufait que certains collgues considrent le PEL com-me une charge supplmentaire dpassant le cadrede lenseignement. Nous estimons que les deuxapproches sont susceptibles de montrer commentle PEL va tre peru par les pdagogues danslavenir.

    Le PEL et sa conception en RpubliquetchqueLauteur a opt pour la forme dun classeur solidedu format habituel dans le milieu scolaire avec lapossibilit de le complter avec des feuilles. Quantau faonnement graphique, le PEL est rdig dunefaon intressante et claire. La ralisation de la par-tie Dossier est pratique : elle permet aux apprenantsune manipulation simple et leur permet aussi degarder tous leurs documents dans un bon tat. Laversion originale a subi des changements (concer-nant quelques dtails) issus des expriences acquis-es au cours du projet pilote et partir des recom-mandations du Comit de la Validation du PEL duConseil de lEurope.

    Il est bien vident quen crant le PEL, lauteuravait en vue surtout sa fonction pdagogique. Il adonc fallu adapter le premier modle pour le ren-dre accessible aux enfants jusqu lge de 11 ans.Les formulations plus simples et la graphie y cor-respondent mieux cet ge. Le PEL du projet pi-lote, ou plutt sa troisime version portant laccr-ditation du Conseil de lEurope, est aujourdhui

    destine aux apprenants de 11 15 ans. Les cara-ctristiques spcifiques de conception sont les suiv-antes:

    1. Le PEL est troitement lie aux programmesscolaires tout en respectant les activits extras-colaires de lenfant. Lapprenant est invit larecherche doccasions dutiliser des langues etmen vers le respect vis vis dautres cultures.

    2. Traduction en anglais, franais et allemand detous les commentaires et consignes du PEL, cequi a pour but le support du dveloppementde lapprentissage des langues trangres dansnotre pays.

    3. Il suit les objectifs fixs par les documents offi-ciels du Conseil de lEurope. De plus, le PELest vu comme un moyen excellent pour appren-dre apprendre.

    4. Dans le cahier PEL lapprenant trouvera quel-ques pages vierges et les compltera en fonc-tion de ses besoins par des notes tmoignantde ce quil peut encore faire.

    5. La partie Mes Notes devrait donner lap-prenant lespace ncessaire pour lauto rflex-ion concernant ses progrs dans lacquisitiondes comptences en langues.

    6. A la page 7 lenfant soccupe de la question Comment est-ce que je mvalue moi-mme ?; il (elle) crit dans le tableau la date o il (elle)a russi faire des tches de la BiographieLangagire dans la colonne correspondant auniveau atteint. A la page suivante, cest le pro-fesseur qui remplit un tableau identique de lamme manire, mais de son point de vue. Lesdeux pages sont comme cela une sorte de feed-back mutuel entre lapprenant et le professeur.

    Le PEL lcol

Recommended

View more >