lesclandestines boots and roots - azad · pdf filepiano, on trouvait « the american...

Click here to load reader

Post on 28-Jul-2018

224 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • LES CLANDESTINES Strasbourg / 1

    LES CLANDESTINES prsentent

    BOOTS AND ROOTS Spectacle hors les murs CRATION mai 2015

    The Parchman prison farm

  • LES CLANDESTINES Strasbourg / 2

    Jentends lAmrique qui chante, jentends ses diverses chansons Celles des ouvriers, chacun chante la sienne, joyeuse et forte comme il convient Le charpentier chante la sienne en se mettant au travail ou en quittant le travail Le batelier chante ce qui est lui bord de son bateau, le matelot de pont chante sur le vapeur Le cordonnier chante assis sur son banc, le chapelier chante debout La chanson du bucheron, celle du laboureur en route pour son champ le matin Le chant dlicieux de la mre son ouvrage ou de la jeune fille qui coud ou lave Chacun chante ce qui est lui ou elle et personne dautre Le jour, ce qui est propre au jour, le soir, un groupe de jeunes hommes robustes, Lis damiti Chante pleine voix des chants mles et mlodieux.

    Walt Whitman, Leaves of Grass, 1867

  • LES CLANDESTINES Strasbourg / 3

    Destination Sud-Est des Etats-Unis. Delta du Mississipi, Tennessee, Caroline, Virginie LES CLANDESTINES traversent locan pour aller aux racines de la musique dAmrique du Nord. Elles abordent un nouveau territoire, creuset dinfluences multiples qui marquent de leur empreinte notre propre histoire musicale. Elles abordent un nouveau rpertoire, nourri de la vie dans les campagnes et les villes. Les chants qui le constituent racontent les grands espaces, le dplacement et la survie au quotidien. Ils sont puissants, invitent rsister, vivre pleinement et aller de lavant. En cela, ils se rapprochent des chants populaires dItalie que la compagnie explore depuis cinq ans et autour desquels elle a cr deux spectacles, VIA, concert en mouvement et LOIN/lontano, paroles dexil et chants populaires dItalie. Deux spectacles hors les murs actuellement en tourne. LES CLANDESTINES poursuivent ainsi leur travail sur le chant populaire, le corps, le mouvement et linscription dans lespace public.

  • LES CLANDESTINES Strasbourg / 4

    LES CLANDESTINES prsentent

    BOOTS AND ROOTS

    Spectacle hors les murs, Dambulation 20 / Station 50

    CRATION mai 2015 Direction du chant et coordination artistique Anne Lemeunier Ecriture chorgraphique et mise en espace Rgine Westenhoeffer

    Jeu et chant Batriz Beaucaire, Vronique Borg, Carole Breyer, Dominique Hardy, Naton Goetz, Anne Lemeunier, Virginie Meyer, Rgine Westenhoeffer, Emmanuelle Zanfonato Guitare, voix Vincent Posty Batterie, percussions Mathieu Goust Participation aux arrangements Les Clandestines Costumes Sabine Siegwalt Regard extrieur en cours Rgie gnrale/construction en cours Production/diffusion Stphanie Lpicier / AZAD Production - Strasbourg PRODUCTION Les Clandestines COPRODUCTION Festival La Strada Graz (Autriche), Viva Lioux (23), lEspace Malraux de Geispolsheim (67), Scnes et Territoires en Lorraine

    SOUTIENS FINANCIERS Ministre de la culture et de la communication / DRAC Alsace, Ville de Strasbourg Demande de soutiens et recherche de partenariats en cours Rsidences de cration et actions territoriales avec lassociation Viva Lioux dans la Creuse, lEspace Malraux de Geispolsheim, Scnes et Territoires en Lorraine et la compagnie Azimuts Ecurey (55) Avec laimable participation de la compagnie Mdiane, Ple Sud, La Sardine plume, le Hall des Chars/ Association La Friche Laiterie de Strasbourg, La Fabrique de thtre de Strasbourg

  • LES CLANDESTINES Strasbourg / 5

    Je viens dune famille qui comptait de nombreux musiciens, confirms ou amateurs, originaire des Etats-Unis et du Canada. Ma famille a voyag, du nord au sud, de lest louest, pour venir stablir dans le Wyoming, o a vcu ma mre avant sa venue en France. Mon grand pre chantait dans un barber shop quartet, mes oncles jouaient de la guitare country et chantaient dans des groupes de bluegrass, ma grand-mre improvisait au piano les airs qui lui trottaient dans la tte (comdies musicales du dbut du 20 sicle, airs mtins de folklore anglo-saxon) Sur le piano, on trouvait the American songbook , de Carl Sandburg et le Ballad book de J.J. Niles, comme dans tant dautres foyers amricains. A la maison, dans mon enfance, on coutait peu de musique. Mais lors de quelques moments privilgis de lanne (anniversaires ou ftes de famille), jai dcouvert trs jeune, graves sur des disques sans ge, ramens des Etats-Unis par ma famille, des voix magiques, celles de Bessie Smith et de Mahalia Jackson ; et des souffles magnifiques, ceux des musiciens de la Nouvelle Orlans. Je sentais la force unique de ce rpertoire musical. Jentendais cette langue qui rsonnait dune faon si intime en moi. A lge adulte mest venue lenvie de chanter dans cette langue, langlais de ma petite enfance. Puis est venue lenvie de partager avec dautres ce dsir de chanter ce rpertoire et dinventer ensemble, partir de ces sources fcondes, notre musique daujourdhui.

    Anne Lemeunier, juin 2013

  • LES CLANDESTINES Strasbourg / 6

    LAmerican roots music Les musiques populaires des Etats-Unis sont le fruit du croisement de toutes les musiques populaires amenes par les migrants dEurope et les esclaves dports dAfrique. Negro spirituals, work songs, blues, old time music, musique country, musique cajun, musique texano Ces formes sont nes dans le Sud des Etats-Unis et sont la dclinaison de deux grandes traditions musicales et culturelles : la musique afro-amricaine dun ct et la musique des Blancs de lautre, qui se sont dveloppes paralllement, parfois en raction lune lautre, mais qui nont jamais cess de se nourrir et de sinfluencer. Ces mlanges et ces contrastes, provoquent une tension cratrice qui a aliment la musique amricaine et influenc jusqu nos jours notre propre musique populaire, ici en Europe. Du point de vue formel, ce rpertoire constitue un terrain de jeu extrmement riche et vari, minemment expressif.

    Une musique qui nous est proche La musique a t lune des bases sur laquelle lidentit amricaine sest dfinie. Elle a donn cette nation un sentiment dappartenance, un esprit communautaire, une capacit apprcier la diversit de sa population. La musique populaire amricaine ses origines raconte la survie, laventure individuelle et collective dun pays en construction. Paroles directes, thmes proches des gens, formes simples et familires, souffle brut et vivifiant, lyrisme authentique et rugueux La folk music des Etats-Unis nous meut et nous mobilise. Ces histoires parlent nos corps. Elles communiquent un lan particulier, qui invite entrer en rsistance et vivre le collectif.

  • LES CLANDESTINES Strasbourg / 7

    9 voix de femmes Neuf femmes qui chantent des chants de femmes, et dhommes surtout. Dun timbre parfois rugueux, parfois viril, parfois au contraire trs clair ou presque nasal. Les langues se croisent : langlais, le franais, le franais de Louisiane, le parler des Noirs. Les voix solo alternent avec des moments polyphoniques. Le rpertoire, au dpart essentiellement monodique ou procdant dune polyphonie rudimentaire, est enrichi par lcriture darrangements vocaux. Questions, rponses. Phrases scandes. Mlopes. Cris de fte. Yodle. Berceuses Les chansons parlent de la vie au quotidien. Les chanteuses restituent, par la varit des traitements vocaux, ce quelles peroivent de la richesse de cette vie, de cette nergie de lutte et de cette volont de survie.

    Le corps fabrique des sons 9 femmes. 9 planches. Jetes au sol, souleves, dplaces. 18 chaussures ferres qui font sonner le bois. 18 pieds qui scandent le rythme. Marteaux, morceaux de bois qui sentrechoquent, mlange du bois et du fer. Bruits du chemin de fer, du saloon, de lusine, de la mine. Sauter, danser, marteler, taper. Les Clandestines rinventent les sons dun monde en construction : les rumeurs qui accompagnent le labeur des pionniers, des ouvriers, des travailleurs dans les plantations. Elles voquent les grands espaces parcourus cheval, les chevauches de cowboys et dIndiens, le bruit de lAmrique des westerns Coups de gants qui rsonnent sur le vtement ou la peau. Coups de bottes sur le plancher de bois assembl la hte. Percussions corporelles. Le corps entier produit de la vibration. Dordre sonore et motionnel. La vibration de lAmrique qui chante, dont parle Walt Whitman dans Leaves of Grass.

    Instruments et univers sonore Le musicien Vincent Posty joue de la guitare lectrique. Mathieu Goust joue de la batterie et des percussions. Le ukull, lharmonica, laccordon et le violon, jou par lune ou lautre Clandestine, font quelques incursions dans le spectacle. Par moments, le son affleure dans ce quil peut avoir doriginel, dans des instrumentations dpouilles. La guitare est parfois utilise de faon trs rythmique comme dans tant daccompagnements traditionnels. Guitare, batterie et percussions dclinent aussi des sons clectiques, bruts, pres et tranchants. Les voix sont parfois amplifies par des micros sur pied. Lamplification, plus dveloppe que pour les spectacles prcdents, ouvre de nouvelles possibilits de solos et de parcours individuels au sein du collectif.

  • LES CLANDESTINES Strasbourg / 8

    Chanter dans la rue, une dmarche particulire dans lespace public Les folksongs appartiennent au peuple. Ils se tissent avec la vie de tous les jours : la vie intime, la vie familiale et la vie sociale. Ils sont aussi le ciment du collectif. Cest dans la rue quils trouvent leur pleine puissance. L, la parole rvle sa force tout autan

View more