rapport du chantier - plan bâtiment .le chantier « maquette numérique et gestion du patrimoine

Download RAPPORT DU CHANTIER - Plan Bâtiment .le chantier « Maquette numérique et gestion du patrimoine

Post on 10-Sep-2018

214 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • RAPPORT DU CHANTIER

    RENOVATION ENERGETIQUE ET FILIERE BATIMENT - REFB

    Prsent par

    Sabine BASILI

    Vice-prsidente de la CAPEB

    & Ingrid NAPPI-CHOULET

    Professeur-chercheur lESSEC Business School

    A

    Philippe PELLETIER

    Avocat,

    Prsident du Plan Btiment Durable

    Juillet 2014

  • Rapport Rnovation Energtique et Filire Btiment - Juillet 2014 2

    REMERCIEMENTS

    A lissue de la rdaction du prsent rapport, Sabine Basili et Ingrid Nappi-Choulet

    tiennent remercier chaleureusement lensemble des participants au groupe de travail

    pour leurs contributions et leurs prsence active aux travaux.

    Les pilotes remercient galement lensemble des personnes auditionnes pour leurs

    changes fructueux.

    Enfin, elles remercient lensemble des personnes ayant permis la rdaction de ce rapport.

  • Rapport Rnovation Energtique et Filire Btiment - Juillet 2014 3

    SOMMAIRE

    I. PREAMBULE..................................................................................................... 6

    1. Le btiment au cur de la transition nergtique...................................................6

    2. La mission confie par Philippe Pelletier.................................................................6

    3. Lapproche du groupe de travail .............................................................................7

    4. Larticulation avec les autres rflexions en cours ....................................................7

    5. La mthodologie adopte.......................................................................................8

    II. RAPPELS ET CONSTATS.................................................................................... 9

    1. Une filire concerne par lactivit de lefficacit nergtique mais htrogne......9

    A. Lorganisation ......................................................................................................................9

    B. Les outils : les plates-formes.............................................................................................. 11

    2. Lintrt dune plus grande optimisation de lorganisation de la filire..................12

    III. EVOLUTIONS ATTENDUES ET PROPOSITIONS................................................ 14

    1. Loptimisation des modes organisationnels ..........................................................15

    A. Clarifier les formes dactions groupes ............................................................................. 15

    B. Favoriser la pratique des groupements dentreprises....................................................... 19

    Proposition 1 : Dvelopper des mthodologies de mise en place de groupements......... 20

    Proposition 2 : Renforcer la reconnaissance RGE pour les groupements

    permanents dentreprises......................................................................... 24

    C. Lincertitude juridique autour des groupements momentans dentreprises (GME)....... 25

    Proposition 3 : Protger juridiquement les groupements momentans

    dentreprises et leurs membres................................................................ 25

    D. Promotion et marketing de loffre globale ........................................................................ 26

    Proposition 4 : Promouvoir et valoriser des offres globales par segment de march ...... 26

  • Rapport Rnovation Energtique et Filire Btiment - Juillet 2014 4

    2. Les outils ddis aux professionnels .....................................................................28

    A. Dvelopper une information adquate rassemble pour les professionnels ................... 28

    Proposition 5 : Dvelopper la brique professionnels du site jco-rnove,

    jconomise ............................................................................................ 29

    B. Des documents communs aux acteurs de la filire ........................................................... 31

    Proposition 6 : Dvelopper des documents harmoniss pour lensemble des

    acteurs....................................................................................................... 31

    C. Dveloppement des outils numriques de formation....................................................... 32

    Proposition 7 : Renforcer les outils numriques de formation de type MOOC ou

    SPOC.......................................................................................................... 33

    CONCLUSION .................................................................................................... 38

    ANNEXES .......................................................................................................... 39

  • Rapport Rnovation Energtique et Filire Btiment - Juillet 2014 5

    RAPPEL DES PROPOSITIONS

    Proposition 1 : Dvelopper des mthodologies de mise en place des groupements de professionnels

    Proposition 2 : Renforcer la reconnaissance RGE pour les groupements permanents

    Proposition 3 : Protger juridiquement les groupements momentans dentreprises et leurs membres

    Proposition 4 : Promouvoir et valoriser des offres globales, compltes et diffrencies

    Proposition 5 : Dvelopper la brique professionnels du site jco-rnove, jconomise

    Proposition 6 : Dvelopper des documents harmoniss pour lensemble des acteurs

    Proposition 7 : Renforcer les outils numriques de formation de type MOOC ou SPOC

  • Rapport Rnovation Energtique et Filire Btiment - Juillet 2014 6

    I. PREAMBULE

    1. Le btiment au cur de la transition nergtique

    Le dbat national pour la transition nergtique (printemps 2013) et la seconde confrence

    environnementale (septembre 2013) ont raffirm lenjeu de lefficacit nergtique des

    btiments comme lune des priorits du quinquennat.

    A ce titre, des objectifs ambitieux ont t assigns au secteur en visant la construction de

    500 000 logements performants par an et la rnovation nergtique de 500 000 logements par

    an dici 2017. Dans le champ du parc tertiaire, une obligation de raliser des travaux

    damlioration de la performance nergtique est dores et dj prvue mais ses modalits

    dactions restent prciser.

    Enfin, se prpare une loi sur la transition nergtique de la France dans laquelle le btiment

    occupe une place essentielle.

    2. La mission confie par Philippe Pelletier

    La russite de ces enjeux de transition nergtique pour le secteur du btiment suppose que la

    filire du btiment et de limmobilier soit structure et en capacit de rpondre ces objectifs.

    Cest pourquoi les questions de formation, de monte en comptence de la filire,

    dinnovation et daccompagnement des acteurs sont au cur des proccupations du Plan

    Btiment Durable depuis 2009.

    On assiste notamment une volution importante de loffre de travaux et de services, un

    nombre croissant de professionnels sorganisent pour proposer des prestations coordonnes

    et adaptes la rnovation nergtique. Les artisans et petites entreprises du btiment

    (fabricants, architectes, conomistes, bureaux dtudes, ) connaissent donc une

    transformation importante de leur environnement et il est essentiel de veiller ce que ces

    petites structures sadaptent pleinement cette nouvelle donne.

    Cest pourquoi Philippe Pelletier, prsident du Plan Btiment Durable, a confi Sabine Basili,

    vice-prsidente de la CAPEB, prsidente de la commission nationale des affaires conomiques

    de la CAPEB et chef dentreprise, et Ingrid Nappi-Choulet, professeur-chercheur lEssec

    Business School et titulaire de la chaire Immobilier et dveloppement durable le soin de

    conduire un groupe de travail ddi cette question.

    La lettre de mission vise explicitement diffrents sujets de nature optimiser loffre de travaux

    et services :

    les modes de coordination et dinteraction entre les acteurs et spcialement la question des groupements dentreprises ;

    la mise en place dun process dorganisation du chantier ;

    la valorisation des outils dorganisation et de pdagogie.

  • Rapport Rnovation Energtique et Filire Btiment - Juillet 2014 7

    3. Lapproche du groupe de travail

    En accord avec la lettre de mission, le groupe de travail sest attach travailler

    particulirement la question des modes dorganisation et des outils daccompagnement des

    acteurs. Le champ de la rflexion a port sur les professionnels de la filire au sens large

    intervenant dans les chantiers de rnovation nergtique notamment de faible taille chez les

    particuliers et dans le petit tertiaire.

    Si des propositions sur les thmatiques de la formation en gnral, du financement ou encore

    des outils daccompagnement de la demande ont t faites, ces sujets nont pas t retenus

    ici : le groupe avait pour mandat de travailler sur la structuration de loffre.

    Les co-pilotes ont veill ce que les changes au sein du groupe ne conduisent pas opposer

    petites et grandes entreprises, ni opposer les modes organisationnels entre eux (Ex. :

    cotraitance/sous-traitance). Par ailleurs, le groupe na pas abord lensemble des questions

    lies la structuration de la filire.

    Si le groupe de travail a pleinement concentr sa rflexion sur ladaptation de loffre, il

    souhaite ici rappeler limportance dagir simultanment sur la demande, cest--dire sur

    linformation, laccompagnement des mnages et la mise disposition doutils et de

    financements adapts.

    4. Larticulation avec les autres rflexions en cours

    Les travaux du groupe se sont drouls doctobre 2013 mar

Recommended

View more >