les symptômes de la sorcellerie

of 4 /4
C elui qui observe notre environnement actuel y verra de nombreuses maladies que nous pou- vons nommer des maladies contemporaines (c'est à dire qu'on en relève de très nombreux cas même si elles existaient au- paravant). Ces maladies sont liées à l'éloignement de la voie di- vine droite qui consiste à s'accro- cher au Livre d'Allah Sobhana Hou wa Taàla et à la Sunna de Son Messager (saw). Par- mi ces maladies, on trouve la sor- cellerie, le mauvais oeil, la pos- session (il s'agit du djinn ou génie qui s’en prend à l'homme). Par définition, la sorcellerie englobe les pratiques magiques en vue d'exercer une action néfaste sur une personne, un animal, un lieu, un objet. Les moyens de cet- te action sont la suggestion, le sort, l'envoûtement, la posses- sion. L'outil principal du sorcier, c'est la parole, le verbe. Le sorcier est un mage noir, il pratique la Les symptômes de la sorcellerie magie noire, celle qui agresse, qui envoûte, qui terrorise, qui mutile, qui tue. Dans ce numéro d’An- nasr Vendredi, nous traitons des symptômes de la sorcellerie afin que chacun soit informé de cette méchanceté de certains hommes et djinns. Les symptômes de la sorcellerie 1-La séparation du couple C’est l'affectation la plus fré- quente, et celle qu’Allah a citée pour illustrer la gravité que peut atteindre la sor- cellerie : « Us prennent auprès d'eux, ce qui sè- me la désunion entre l'homme et son épouse » C2 V I02. Il y a deux symptômes révélateurs : la fem- me ne supporte plus son mari sexuellement et ne sent plus de plaisir dans les rapports ; ils se disputent sans raison. La dispute peut s'aggraver jus- qu’à détruire le couple si rien n’est fait pour enlever la sorcelle- rie. Il est donc important de diagnos- tiquer la sorcellerie le plus tôt An-nas r vendredi n*164 du 26 Janvier 2 0 0 7 ......... Prix 50 fc ^ P. 215

Author: others

Post on 20-Jun-2022

7 views

Category:

Documents


2 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

C elui qui observe notre environnement actuel y verra de nombreuses maladies que nous pou­ vons nommer des maladies
contemporaines (c'est à dire qu'on en relève de très nombreux cas même si elles existaient au­ paravant). Ces maladies sont liées à l'éloignement de la voie di­ vine droite qui consiste à s'accro­ cher au Livre d'Allah Sobhana Hou wa Taàla et à la Sunna de Son Messager (saw). Par­ mi ces maladies, on trouve la sor­ cellerie, le mauvais oeil, la pos­ session (il s'agit du djinn ou génie qui s’en prend à l'homme). Par définition, la sorcellerie englobe les pratiques magiques en vue d'exercer une action néfaste sur une personne, un animal, un lieu, un objet. Les moyens de cet­ te action sont la suggestion, le sort, l'envoûtement, la posses­ sion. L'outil principal du sorcier, c'est la parole, le verbe. Le sorcier est un mage noir, il pratique la
Les sym ptôm es de la s o rc e lle rie
magie noire, celle qui agresse, qui envoûte, qui terrorise, qui mutile, qui tue. Dans ce numéro d’An- nasr Vendredi, nous traitons des symptômes de la sorcellerie afin que chacun soit informé de cette méchanceté de certains hommes et djinns.
Les symptômes de la sorcellerie 1-La séparation du couple
C’est l'affectation la plus fré­ quente, et celle qu’Allah a citée pour illustrer la gravité que peut atteindre la sor­ cellerie : « Us
prennent auprès d'eux, ce qui sè­ me la désunion entre l'homme et son épouse » C2 V I02. Il y a deux symptômes révélateurs : la fem­ me ne supporte plus son mari sexuellement et ne sent plus de plaisir dans les rapports ; ils se disputent sans raison. La dispute peut s'aggraver jus­ qu’à détruire le couple si rien n’est fait pour enlever la sorcelle­ rie. Il est donc important de diagnos­ tiquer la sorcellerie le plus tôt
An-nas r vendredi n*164 du 26 Janvier 2007 ......... Prix 50 f c ^ P. 215
possible pour limiter les dégâts. Il se peut qu’on fasse la sorcellerie pour que la femme n’ait pas d’en­ fant ou pour que l’homme ne puis­ se pas avoir des rapports sexuels. Les formes sont variées : la femme n’a pas du tout de règles, elle ne tombe pas enceinte, elle fait des fausses couches, (le bébé meurt dans son ventre après quelques mois). L’homme n'a aucune érection, il
la perd après avoir commencé l’ac­ te. Ce qui est le plus pénible. Le malade qui cherche à se soigner doit tout dire sans honte pour que le problème soit bien cerné.
2-Blocage du travail La personne a toutes les condi­ tions pour avoir du travail mais à chaque tentative, ses efforts n’a­ boutissent pas sans raison vala­ ble. La place peut être promi­ se ,due ou garantie, mais il se passe quelque chose et cela n’a­ boutit pas ou bien n’a aucune énergie et aucune ambition.
3-Blocage des études Il y a plusieurs variantes : le fait pour l’étudiant d’être incapable de raisonner se limitant à apprendre par cœur ; il oublie tout ; il a des maux de tête au moment d’étu­ dier. Il a des problèmes au mo­ ment des examens. Il croit avoir réussi mais le résultat est insuffi­ sant de Justesse.
4-La santé
La sorcellerie peut provoquer des dérèglements très importants dans la santé. Nous avons cité la stérili­ té de la femme et l'impuissance de l’homme. Il y a aussi le cancer, l’hémophilie, le diabète, la mort des reins ou des ovaires, l'eau dans les poumons, la chute des cheveux, l’eczéma... Les réponses de la médecine sont :
-Il n’y a rien, tout est normal, mais la personne souffre quand même.
-Il y a un problème mais on n’a jamais vu de pareil.
-C'est dû au stress et on pres­ crit des antidépresseurs qui ne font que créer un second problème sans ré­ soudre le premier.
-Vous avez telle maladie, mais on ne sait pas comment elle est venue.
-Dans tous les cas il n’y a pas de traitement ou le traite­ ment est inefficace.
5- L'apathie La personne perd toute motivation et n'essaie plus de faire quelque chose. Elle repousse sans cesse à plus tard, passe son temps à dor­ mir, entreprend des démarches mais laisse tomber.
6- Le faux amour La personne homme ou femme n’est pas amoureuse de l’autre mais elle est obsédée, pense tou­ jours à elle, la voit partout alors qu’en réalité il n’y a pas d’attiran­ ce ni de raison d’aller vers elle.
r ... — An-nasrvendrec|i n"164 4u 26 janvier2 0 0 7 ......... Prix 50 fcfâ P. 216
7- La folie et la mort La personne perd les pédales, doute de tout, parle toute seule, se prend pour quelqu’un d'autre, doute de tout le monde, établit des relations entre les choses... Pour la mort, la personne devient suicidaire et se sent poussée à se jeter par la fenêtre, à s’ouvrir avec un couteau, à prendre des médi­ caments dangereux, à se jeter de­ vant les voitures ou auto...
8- L'assujettissement La personne obéit au doigt et à l'œil, au sorcier ou à celui qui a commandé la sorcellerie, il est in­ capable de lui tenir tête ou d’ex­ primer son désaccord. A son ab­ sence, il se peut qu'il regrette sa soumission et décide de résister ou dans certains cas à son absen­ ce il croit avoir bien fait et défend son sorcier quand on lui dit de s'en méfier. Cette sorcellerie est utilisée dans l'exploitation finan­ cière, dans la domination de son mari ou vice versa.
9- Enfant désobéissant Cette sorcellerie touche le plus souvent le comportement de l’en­ fant. L’enfant se met à faire des bêtises à outrance et ne se calme pas même avec n’importe quelle punition, lui-même ne sait pas ce qui lui arrive et il se sent protégé dans les bêtises et incapable de rester droit.
10- Autres effets de la sorcellerie
- l’emprisonnement ; la personne ne sort plus ou difficilement d’une maison, d’une pièce ou d'un pays ; - l’énervement ; - le déséquilibre de la personnali­ té : la personne change constam­ ment de décision, d’avis, d’appré­ ciation, d’humeur ; - la maladie du doute, de la peur et de l'angoisse ; - la sorcellerie par héritage : l’en­ fant attrape la sorcellerie par le sang de sa mère. Cette dernière j devra alors faire attention si elle I est porteuse de sorcellerie... des difficultés dans le système di­ gestif : estomac et intestins : brû­ lures, nausées, vomissement, nœud ou boule dans le ventre. Ces difficultés sont le plus souvent permanentes mais il arrive qu’elles se manifestent un certain temps puis disparaissent. Elles sont mé­ dicalement inexplicables. La sor­ cellerie peut être mangée acciden­ tellement, (elle était destinée à une personne mais une autre l’a man­ gée). - la sorcellerie piétinée est le plus souvent accidentelle, elle traînait et quelqu'un a marché dessus. Il en résulte seulement des affecta­ tions cutanées des plaies, des ec­ zémas et des boutons dans le corps et surtout dans les jambes qui se déplacent. La sorcellerie est dans la plupart du temps déposée devant la maison de la personne visée ;
An-nasr vendredi n'164 du 26 janvier 2007 Prix 50 f cfa P. 217
- la sorcellerie déposée signifie que le sorcier envoie un djinn déposer la sorcellerie dans le corps de la personne. Le plus souvent cela est mis dans les ovaires de la femme pour empêcher qu’elle ait des en­ fants. Elle est aussi déposée dans le sexe pour empêcher la personne d’avoir des rapports. Si le malade va se soigner et qu’on essaie de lui enlever les djinns alors qu’ils sont liés à une sorcellerie déposée dans le corps et que le guérisseur ne sait pas, il aura beau faire, tous les djinns ne partiront pas ; - la sorcellerie peut être condition­ née ; le couple se séparera après la naissance du premier enfant ; le mari perdra son travail chaque fois que sa femme le rejoindra ; - il y a bien sûr la sorcellerie que se font les gens pour réussir dans la vie : pour obtenir un travail, pour gagner un procès, pour gar­ der ses clients. - la sorcellerie dans la maison, le magasin ou la voiture : cela provo­ que des disputes à la maison et la dispersion de la famille ; au maga­ sin des disputes et des accidents pour voiture. On peut aussi faire la sorcellerie à n’importe quel objet. - Les rêves Souvent l’arrivée de la sorcellerie est annoncée par un rêve ; on est mordu par une bête, frappé par une personne ou tombé dans le vi­ de ; on peut aussi voir la personne qui a fait le mal. - La sorcellerie mangée, piétinée et déposée: Le plus souvent elle est écrite à distance mais il y a aussi ces trois autres cas. La sorcellerie
mangée provoque dans 95% des cas des effets secondaires. - La sorcellerie multiple Toutes les sorcelleries peuvent être combinées sans aucune limite. Tant qu’on ne se soigne pas, on garde la sorcellerie à vie et on les accumule avec l’age. Quand la per­ sonne commence à être submergée de sorcelleries elle se met à perdre totalement le contrôle de sa per­ sonne et de sa vie. - La sorcellerie en série Il arrive aussi que le sorcier fasse plusieurs sorts en une seule fois de façon à ce que chaque fols qu’un sera enlevé, le suivant entre en ac­ tion. On volt alors le malade se ré­ tablir pendant quelque Jours puis rechute. Il se peut aussi que le sor­ cier fasse un suivi du malade. Il est informé par des djinns chaque fois qu’il se soigne et lui refait de la sorcellerie. La différence avec le premier cas est que la sorcellerie est différente à chaque fois. Ce der­ nier cas est très rare et signifie que le sorcier en veut personnellement au malade. Nous reviendrons dans nos pro­ chains numéros inch'Allah sur le traitement (roqya) et les mesures de protection contre ce mal
8.7. Source: www.oumma.com
An-nasr vendredi n*164du26 janvier 2007 ......... Prix 50 f cfâ P. 218
pic_2013-02-24_061134 - Copie