théorie du comportement adaptatif et agriculture familiale · pdf file83 théorie...

Click here to load reader

Post on 30-May-2018

216 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 81Ce chapitre de louvrage Lagriculture en famille : travailler, rinventer, transmettre est publi en Open Access sous licence creative commons CC-BY-NC-ND permettant lutilisation non commerciale, la distribution, la reproduction du texte, sur nimporte quel support, condition de citer la source. INRA-SAD, 2014DOI: 10.1051/978-2-7598-1192-2.c006

    Introduction 4

    La diversit des units de production agricole dans le monde est particulirement frappante aujourdhui. Elle est dailleurs remarque par de nombreux auteurs. cette diversit dans lespace, il faut ajouter la profonde transformation des units de production dans de nombreux pays, o lvolution de lagriculture a t trs rapide et porteuse de multiples dbats. En cinquante ans, on est pass dans les discours, en France notamment dune agriculture domine par les paysans , puis par les exploitants familiaux , une agriculture d entrepreneurs agricoles . Ailleurs, on parle aussi bien de petite agriculture, dentreprises agricoles, dentreprenariat agricole, dagrobusiness

    Ainsi, lagriculture familiale, clbre en 2014 dclare anne mondiale de lagri-culture familiale par lONU nest plus la seule, au niveau international, occuper les espaces, produire des biens et services agricoles, gnrer des emplois, par-ticiper la dynamique territoriale. Il est dailleurs probable que les formes fami-liales nont jamais eu un monopole en la matire. Pourtant dans de trs nombreuses situations, les liens entre famille et unit de production continuent de jouer un rle important, souvent mme crucial. Et ces liens justifient bien de continuer de parler dagriculture familiale, mme si les formes de celle-ci continuent de se diversifier. ct des formes individuelles, on assiste aussi lmergence de formes collectives, comme les GAEC, les EARL, les CUMA 5 en France, et beaucoup dautres ailleurs, telle que par exemple la capitalizacin en Argentine, une forme certes moins

    1. INRA, UMR Innovation, 34060-Montpellier, France, chia@supagro.inra.fr2. Professeur, Institut agronomique mditerranen, 34093 Montpellier, France, petit@iamm.fr3. Retrait, ancien prsident du centre Inra de Dijon et ancien directeur de recherche de lquipe de recherche de lINRA SAD, 21000 Dijon, France, brossier48@gmail.com4. Nous ddions ce chapitre ric Marshall, compagnon au long cours, dcd en 2012.5. GAEC : Groupement agricole dexploitation en commun ; EARL : Exploitation agricole responsabilit limite ; CUMA : Cooprative dutilisation de matriel agricole.

    Thorie du comportement adaptatif et agriculture familiale

    Eduardo Chia1, Michel Petit2, Jacques Brossier3

    E. Chia, M. Petit, J. Brossier

    https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/mailto:chia@supagro.inra.frmailto:petit@iamm.frmailto:brossier48@gmail.com

  • 82

    Lagriculture en famille : travailler, rinventer, transmettre

    institutionnalise daction collective mais nanmoins relle. En Afrique soudano-sahlienne aussi, les groupements de producteurs familiaux se multiplient tout en prenant des formes juridiques varies. De nombreux auteurs ont tmoign ou rendu compte de cette prolifration de nouvelles formes dunits de production agricole dans de nombreuses rgions du monde.

    Ainsi la typologie propose rcemment par B. Hervieu et F. Purseigle (2013) pour rendre compte de cette diversit nous a paru illustrative. Ces auteurs proposent trois grandes catgories : agricultures familiales, agricultures de firme et agricultures de subsistance. Ces catgories sont, elles-mmes, dcomposables en sous-catgories. Nous avons labor un tableau bas sur cette catgorisation et rsumant les princi-paux apports de ces auteurs (Tab. 1). Il prsente de manire synthtique la diversit des units de production agricole et illustre ainsi la diversit des situations agricoles tout en tant bas sur des critres de classification qui sont simples, essentiellement des critres de structure (surface, nature de la main-duvre et sources de revenus). Toutefois, rien nest dit sur les processus de dcision au sein des units de produc-tion, mme si Hervieu et Purseigle parlent de dix faons de travailler la terre , ce qui peut implicitement renvoyer aux modles de dcision. Nous reviendrons ci-des-sous sur ce point, capital pour nous.

    Il est clair que les exploitations agricoles, plus ou moins familiales, sont encore trs nombreuses dans le monde (un exemple parmi dautres, on en compte 17 millions en Amrique latine (Sotomayor et al., 2011). De nombreux travaux ont montr que cette agriculture familiale est multifonctionnelle assurant plusieurs rles impor-tants. Outre quelle assure une part importante de la production, elle a une fonction environnementale (en occupant des espaces souvent difficiles amnager, contri-buant la lutte contre la dsertification, les incendies, valorisant le territoire avec le tourisme 6), elle garantit la scurit alimentaire et joue un rle social vident sans oublier son rle culturel aujourdhui bien reconnu. Ainsi des chercheurs et des hommes politiques mettent en avant les capacits dadaptation et de flexibilit des units de production familiales ou dexploitations de petite taille pour sadapter aux nouvelles conditions de production en particulier pour respecter les contraintes environnementales. En France, par exemple, la nouvelle loi agricole (2014) cherche (re)donner une place importante aux exploitations familiales de taille moyennes en mtropole et de petites tailles dans le dpartements dOutre-mer (DOM) pour contribuer la mise en place des nouveaux systmes performants grce lintensi-fication cologique (Guillou, 2013). Il est en effet probable que la transition colo-gique ne pourra faire lconomie dune rflexion sur le rle de ces agricultures dans les nouveaux rgimes de production agricole.

    6. Par exemple, nous parlons dans les Vosges dentrepreneurs multifonctionnels pour dsi-gner une catgorie dleveurs trs actifs et dynamiques, pour qui les activits lies au tourisme apportent une part importante de leurs revenus, et qui contribuent beaucoup lentretien des paysages (Brossier et al. 2008).

  • 83

    Thorie du comportement adaptatif et agriculture familiale

    E. Chia, M. Petit, J. Brossier

    Tab.

    1.

    Prin

    cipa

    les

    cara

    ctr

    istiq

    ues

    des

    dix

    fao

    ns d

    e tr

    avai

    ller

    la t

    erre

    .

    Car

    act

    rist

    ique

    sPa

    trim

    oine

    fa

    mili

    alO

    bjec

    tifs

    Aut

    res

    acti

    vit

    sM

    ain-

    d

    uvre

    Loc

    alis

    atio

    n

    Agr

    icul

    ture

    fa

    mili

    ale

    Pays

    anne

    Oui

    Terr

    eSu

    bsis

    tanc

    eO

    uitr

    adit

    ionn

    elle

    Fam

    ilial

    eU

    n pe

    u pa

    rtou

    t dan

    s le

    mon

    de

    Div

    ersi

    fie

    plur

    iact

    ive

    et te

    rrit

    oria

    le

    Oui

    Terr

    eM

    tie

    rPl

    uria

    ctif

    reve

    nuFa

    mili

    ale

    Prin

    cipa

    lem

    ent a

    u N

    ord

    Spc

    ialis

    e

    et s

    tand

    ardi

    sO

    ui/n

    onR

    even

    uM

    tie

    rN

    onFa

    mili

    ale

    et s

    alar

    ie

    Eur

    ope,

    USA

    , Ind

    e, C

    hine

    , Rus

    sie,

    C

    anad

    a

    Soci

    tai

    reO

    uiTe

    rre

    Rev

    enu

    Mt

    ier

    Non

    Fam

    ilial

    e et

    sal

    ari

    eU

    SA, E

    urop

    e, R

    ussi

    e, C

    anad

    a

    Agr

    icul

    ture

    de

    fir

    me

    Par

    dl

    gati

    onO

    uiV

    alor

    isat

    ion

    Patr

    imoi

    neE

    n de

    hors

    de

    lagr

    icul

    ture

    Dl

    gat

    ion

    de

    s ti

    ers

    Eur

    ope,

    Br

    sil,

    Arg

    enti

    ne, C

    hili,

    U

    SA, C

    anda

    Fina

    nci

    reN

    onPl

    acem

    ent

    finan

    cier

    Oui

    Sala

    rie

    Arg

    enti

    ne, B

    rsi

    l, R

    ussi

    e, H

    ongr

    ie,

    Ukr

    aine

    , Bul

    gari

    e, R

    oum

    anie

    Souv

    erai

    neC

    apit

    aux

    d

    tat

    ou m

    ixte

    sSo

    uver

    aine

    t

    alim

    enta

    ire

    Sala

    rie

    Afr

    ique

    , Asi

    e, A

    ngol

    a, A

    rgen

    tine

    Agr

    icul

    ture

    sa

    ns t

    erre

    Paup

    ris

    eO

    uiSu

    rvie

    Agr

    icul

    teur

    pa

    r d

    faut

    Oui

    fam

    ilial

    eA

    ncie

    ns p

    ays

    de l

    Est

    , Afr

    ique

    Asi

    e, I

    nde,

    Am

    riq

    ue la

    tine

    Sans

    -ter

    re

    prol

    tar

    iss

    Oui

    Surv

    ieLi

    eu d

    hab

    itat

    ion

    Ven

    te d

    e le

    ur fo

    rce

    de tr

    avai

    lPa

    rtou

    t dan

    s le

    mon

    de

    Les

    exil

    s de

    li

    ntr

    ieur

    Non

    (lou

    ant)

    Res

    ter

    en v

    ieM

    argi

    nalis

    atio

    nD

    ans

    les

    gran

    des

    ville

    s de

    s pa

    ys

    dve

    lopp

    s

    Sour

    ce :

    la

    bora

    tion

    des

    aut

    eurs

    , da

    prs

    Her

    vieu

    et P

    urse

    igle

    , 201

    3.

  • 84

    Lagriculture en famille : trav