accompagnement vannes juin 2014

Download Accompagnement vannes juin 2014

Post on 16-Apr-2017

1.966 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

Accompagner ?Aider ? Philippe WatrelotLyce Lesage VannesMardi 10 juin 2014

Si je veux russir accompagner un tre vers un but prcis, je dois le chercher l o il est, et, commencer l, justement l. Celui qui ne sait faire cela, se trompe lui-mme quand il pense pouvoir aider les autres. Pour aider un tre, je dois certainement comprendre ce quil comprend. Si je ny parviens pas, il ne sert rien que je sois plus capable et plus savant que lui. Si je dsire avant tout montrer ce que je sais, cest parce que je suis orgueilleux et cherche tre admir de lautre plutt que de laider. Tout soutien commence avec humilit devant celui que je veux accompagner . Sren Kierkegard

Me prsenter

3 casquettes...Professeur de Sciences conomiques et Sociales(depuis 1981)Professeur en temps partag l'IUFM/ESP(depuis 2006)Prsident du CRAP-Cahiers Pdagogiques(depuis 2008)https://www.facebook.com/philippe.watrelot@phwatrelothttp://philippe-watrelot.blogspot.frexpert en rien, spcialiste en tout (ou l'inverse...)http://fr.slideshare.net/PhilippeWatrelot/presentations

Responsable de la formation des professeurs stagiaires de SES pour les acadmies de Paris et VersaillesFormation "transversale" sur l'valuation (des lves, du systme ducatif) et sur la gestion de classeFormateur TICE

http://fr.slideshare.net/PhilippeWatrelot/presentations

Le CRAP-Cahiers Pdagogiques

http://www.cahiers-pedagogiques.com

"Accompagner au lyce, construire des parcours scolaires personnaliss", par Yves LecocqColl. Repres pour agir SCEREN-CNDPCanop- Cahiers Pdagogiques

Au menu...Variations autour de l'aide et de l'accompagnement...Les dispositifs actuels et les textesLes enjeux de laccompagnement Verrous et leviers..

Aider, accompagnerHistoire et dfinitions

Une vieille histoire, une ide neuve

Dans les lyces napoloniens le temps scolaire tait divis en deux parties gales :le temps denseignement assur par les enseignantsle temps de rptition et dtude assurs par les matres dtudes ou rptiteurs

Cf. Texte de Philippe Savoye dans lAnnexe du rapport Obinhttp://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/024000193/0000.pdfUne Vieille histoire

Art. 3 du dcret de 1887 Les rptiteurs des lyces et des collges sont chargs de la surveillance; ils veillent la discipline et concourent lenseignement. Dans les salles dtudes, ils dirigent le travail des lves; ils sassurent du soin avec lequel les devoirs sont faits et les leons apprises. Ils transmettent rgulirement leurs notes aux professeurs par lintermdiaire du censeur ou du principal dans les classes, ils remplacent les professeurs empchs. Dcret sur les matres rptiteurs des lyces et des collges, 8 janvier 1887, BAMIP, n 734, 8-25 janvier 1887, p. 11, sign Berthelot.Une Vieille histoire

Le mot accompagnement est utilis pour la premire fois avec le sens quil a aujourdhui propos du travail des professeurs adjoints dans les nouvelles siximes: Le professeur adjoint.participe le plus compltement possible aux divers exercices de la classe Il est trs important quil ne soit pas cantonn dans les seules fonctions de surveillance, de secrtariat, daccompagnement, mais quil prenne part effectivement toutes les activits de la classe.

Circulaire du 26 novembre 1945, organisation des nouvelles siximes, BO n61 du 26 novembre 1945, p. 2102Une Vieille histoire

Une Vieille histoireLoi Haby du 11 juillet 1975 : la loi dveloppe lide quun soutien aux lves en difficult doit sajouter lenseignement dit normal.Le soutien est dfini dans deux circulaires de 1977 (une pour le primaire, une autre pour le collge) avec deux caractristiques :- la sparation entre les lves en difficult et les autres lves- lexternalisation du soutien hors du temps de travail normal de la classe

Louis LEGRAND, Pour un collge dmocratique, rapport dc. 1982

Le tutorat doit tre considr comme une fonction capitale dans le collge (...) Il a pour objectifs gnraux d'aider l'lve amliorer et intgrer son vcu scolaire, conqurir et assumer son autonomie et se socialiser.Un prcurseur...

Les modules (rnovation de 1992-1995) ont t un semi-chec. Leur organisation tait extrmement souple.Sadressant tous les lves, ils ne devaient pas se rduire du soutien. Les groupes tant susceptibles dtre composs de manires diffrentes. Htrognes ou homognes selon les cas, ils devaient favo- riser les interactions entre les lves et provoquer des changes constructifs.

Une Vieille histoire

Une Vieille histoireLaide individualise (1998).Elle vient la suite de la grande consultation de 1997 et notamment de la demande des lycens. les reprsentants des lves au Conseil national de la vie lycenne ont demand lintroduction au baccalaurat dun portefeuille de comptences qui garderait la trace de lexprience scolaire, permettrait une vritable prise en compte des comptences partir de la collecte de productions et complterait utilement les valuations scolaires centres sur les savoirs acadmiques.Laide individualise est moins ambitieuse. Elle se faisait en petits groupes (8 lves) rservs aux seuls lves en difficult. Les objectifs et les contenus taient dfinir en fonction des rsultats des valuations.

Une Vieille histoireLes Travaux personnels encadrs (1998).Les TPE ne sont pas spcifiquement lis laccompagnement. Mais ils introduisent trois caractristiques quon retrouve dans lAP: - la dimension interdisciplinaire- la notion de comptences dans des situations moins scolaires (oral, soutenance, diversit des restitutions)- le changement de posture de lenseignant.

Le nouveau socle et le 8me pilier oubli...la proposition de recommandation du Parlement europen et du Conseil de l'Union europenne en matire de comptences cls pour l'ducation et l'apprentissage tout au long de la vie [10/11/2005] voquait huit piliers du socle

8 comptences cls(proposition du conseil de l'Europe)Communication dans la langue maternelleCommunication dans une langue trangreCulture mathmatique et comptences de base en sciences et technologieCulture numriqueApprendre apprendreComptences interpersonnelles, interculturelles et comptences sociales et civiquesEsprit dentrepriseSensibilit culturelle

Remplac par Autonomie et initiative

La loi de programmation et d'orientation portant sur la refondation de l'cole conserve le principe du socle communCest le rle du Conseil Suprieur des Programmes de redfinir ce socle commun

Oublie en 2005, elle revient en 2014

De 7 5

Accompagner cest se joindre quelquun pour aller o il va en mme temps que lui, avec quatre constantes :celui qui accompagne est second, suivant. Sa fonction est de soutenirpuisquil y a cheminement il ya laboration des tapes qui composent la mise en cheminaccompagnant et accompagn sont impliqus ensemble tous les stades de ce cheminement laccompagnement est li une circonstance, il est temporaire : il a un dbut, un dveloppement, une fin.Vers une dfinition

(Maela Paul in Recherche et Formation n 62)

Dfinir...Laccompagnement est lensemble des actions visant offrir les appuis et ressources dont les lves ont besoin pour russir lcole.Dfinition emprunte la Charte de laccompagnement...

Les sept familles daide selon Roland Goigouxil sagit de donner un temps supplmentaire pour systmatiser, automatiser, sentranerExercer

permet de faire le point, de revenir sur ce quon a fait, de synthtiser, et mme de prparer une valuation commune.Rviser

Observation et mtacognitionSoutenir

diffrenciation en amontPrparer

changer les mthodes...Faire autrement

enseigner des comptences requises mais non enseignes (stratgies, Soutenir

diffrenciation en avalRevenir en arrire

1- exercer: il sagit de donner un temps supplmentaire pour systmatiser, automatiser, sentraner.2- rviser: cela permet de faire le point, de revenir sur ce quon a fait, de synthtiser, et mme de prparer une valuation commune.3- soutenir: le soutien passe par lobservation du travail de llve sur les tches ordinaires pour tayer leur ralisation. On peut verbaliser les objectifs, les contenus et les procdures. Cette mta-action permet de lever les malentendus sur ce quon est en train dapprendre.4- prparer: le travail danticipation peut permettre de runir les conditions de la comprhension de la future sance collective (diffrenciation en amont). Lobjectif est de rduire, pour les lves en difficult, la part dinconnu et de permettre de diminuer le dficit attentionnel et le dficit de comprhension. Exemple de travail prparatoire la lecture: travailler en amont lidentification des mots en prcisant le but de cette tche aux lves.5- revenir en arrire: laide peut permettre de reprendre les bases, de combler les lacunes.6- composer: laide permet denseigner des comptences requises mais non enseignes comme des procdures et stratgies, transversales ou spcifiques.7- faire autrement: pour certains enfants, on peut enseigner la mme chose, autrement ou le faire faire par quelquun dautre.Les sept familles daide selon Roland Goigoux

PersonnalisationAccompagner c'est une dmarche pdagogique qui dbute par une phase de clarification de la dmarche "je suis l pour t'aider mais pour cela il faut que tu me dises ce que tu attends de moi"Martine Langaney, Les Cahiers d'ducation et devenir n6 - Dcembre 2009

AiderAccompagner

Dans l'cole

Hors l'cole

Ecole ouverteContrats Educatifs locauxAide aux devoirsSoutien scolaire+ soutien scolaire marchand

"Le principal carburant de la demande (de soutien scolaire) demeure l'incapacit du service public assurer ses missions : l'insuffisance des dispositifs de soutien gratuits et le manque d'attention port aux lves au fur et mesure qu'ils progressent dans le cursus... Se faire r-expliquer ce que l'on n'a pas compris n'est pas possible dans les conditions normales de fonctionnement de la classe, a l'e

Recommended

View more >