cahier des charges - melsen-immo.lu ?· le présent cahier de charges est établi conformément au...

Download CAHIER DES CHARGES - melsen-immo.lu ?· Le présent cahier de charges est établi conformément au règlement…

Post on 12-Sep-2018

212 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • / 28 1

    C A H IER D E S C H A RGES

    Rsidence ELLE 70 Aline et Emile Mayrischstroos L-8528 COLPACH-HAUT

    Classe de Performance nergtique : A

    Classe dIsolation thermique : B

    Classe de Performance nergtique B en missions CO2 :

    Le btiment comprendra : 1 maison jumele 6 appartements 2 Duplex et 1 local commercial ou appartement

    Sous-sol : garage pour 15 voitures, caves privatives, locaux techniques et communs.

    Rez-de-chausse : 2 appartements et 1 local commercial ou appartement

    1er

    tage : 2 appartements et 2 duplex (1er

    et 2e tage).

    2e tage : 2 appartements.

  • Rsidence ELLE Colpach-Haut Cahier des Charges / 28 2

    Matre de louvrage :

    COZEN Sarl 56A, cit Op Soltgen L-3862 SCHIFFLANGE

    Architecte :

    ALLEVA Enzio architectes 25, rue des promenades L-4774 PETANGE

    Gestion de projet :

    COCONSULT Sarl 56A cit Op Soltgen L-3862 SCHIFFLANGE

    Bureau dtudes statiques :

    BEB SA - Ingnieurs Conseils en Btiments 33 Rue de Crauthem L-3390 PEPPANGE

    Bureau de contrle technique en construction :

    OGC SA 16 rue de Luxembourg L-4220 Esch-sur-Alzette

    Le prsent cahier de charges est tabli conformment au rglement grand-ducal du 3 septembre 1985 fixant le

    contenu de la notice descriptive prvue larticle 1601-5 du code civil.

    Cahier des charges 1V1 du 24/10/2041

  • Rsidence ELLE Colpach-Haut Cahier des Charges / 28 3

    DESIGNATION GENERALE DE LIMMEUBLE

    INTRODUCTION GENERALITES ET RESERVES

    Le Matre de louvrage se rserve le droit dapporter au projet de base des modifications quil juge utiles ou

    ncessaires, un amnagement plus fonctionnel ou plus appropri, notamment pour des raisons techniques ou

    commerciales. Ces modifications ne donnent lieu aucune indemnit en faveur des acqureurs.

    A lacte notari, les acqureurs payeront la quote-part terrain et le cas chant, la partie pour lamnagement du

    terrain et la partie de construction et de parachvement dj ralises ce moment. Les frais de lacte sont charge

    de lacqureur. Ensuite, suivant lavancement des travaux, lacqureur sacquittera du paiement des tranches

    successives reprisent lacte notari.

    Laccs au chantier par lacqureur ou par son dlgu peut se faire en prsence dun dlgu du Matre de louvrage

    et aprs son accord. Toutes les prcautions et mesures de scurit devront imprativement tre respectes.

    Il peut tre refus pour des raisons de scurit.

    Les cotations des plans sont les cotes de la maonnerie brute.

    Les acqureurs seront invits en temps opportun se prononcer sur les diffrents choix. (Appareils sanitaires,

    revtements de sols et muraux, les emplacements des prises, interrupteurs, ainsi que dautres points). Les choix

    seront confirms par crit. A dfaut dune rponse dans un dlai raisonnable, les quipements standards seront

    installs. Le choix seffectuera dans la gamme propose par le constructeur, auprs des artisans dsigns. Les

    entreprises ou artisans non chargs de commande par le constructeur nauront droit daccs au chantier qu la

    remise des clefs, ou aprs autorisation crite du promoteur.

    Les conventions et promesses verbales sont considrer comme nulles, si elles ne sont pas confirmes par crit par le

    vendeur. Les choix de qualit ou valeur infrieures au prsent cahier des charges ne donnent pas droit moins-value.

    Les appareils, meubles et emplacements (amnagements particuliers) indiqus sur les plans et non repris dans le

    prsent descriptif, ne le sont qu titre indicatif.

    Les taxes de raccordements des fournisseurs dlectricit, de la poste et de lantenne collective sont la charge de

    lacqureur.

    Un nettoyage de fin de chantier sera ralis avant les rceptions, dans les parties communes et privatives. Il consiste

    principalement un nettoyage grande eau des sols, des salles de bains et locaux sanitaires, ainsi que des chssis de

    fentres et vitrages.

    Les rceptions de lachvement de la partie privative et des communs auront lieu sur invitation du promoteur. Elles

    seront constates au moyen dun procs-verbal de rception sign entre les parties. Elles marqueront le point de

    dpart des garanties dcennales et biennales et la fin de la garantie dachvement. La remise des clefs se fera aprs

    paiement du solde de lappartement.

    Les gros ouvrages sont couverts par la garantie dcennale, les menus ouvrages par la garantie biennale. (Art. 1792 et

    2270 Loi du 28 dcembre 1976)

    Les microfissures, notamment entre des matriaux de diffrente nature, peuvent se produire. Ces microfissures

    normales et invitables ne pourront tre lobjet de rclamations, ne donnent lieu aucune indemnit et ne

    permettent aucun retard dans les paiements de la part de lacqureur. Lentretien des joints silicones est la charge

    de lacqureur. Les dommages rsultant dun dfaut dentretien et ses consquences, ne rentrent pas dans

    lapplication des garanties.

    Le certificat de performance nergtique a t ralis par le bureau darchitecture Alleva, sur base du logiciel agr.

    Les valeurs donnes sont issues dun calcul, bas sur des valeurs thoriques moyennes. Les consommations relles

    peuvent tre diffrentes lors de consommations individuelles excessives ou des conditions climatiques extrmes.

    Limmeuble dcrit ci-aprs sera construit au 70 Aline et Emile Mayrischstrooss L-5828 Colpach-haut.

  • Rsidence ELLE Colpach-Haut Cahier des Charges / 28 4

    1. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE LIMMEUBLE

    1.1 INFRASTUCTURE

    1.1.1 FOUILLES

    Dmolitions de la maison existante, excavations suivant les dimensions calcules par les diffrents bureaux dtudes.

    1.1.2 FONDATIONS

    Radier sur toute la surface du sous-sol avec soubassement en concass des hauts-fourneaux et/ou fondations filantes suivant ltude statique de lingnieur-conseil, mise la terre par bande galvanise dans les fondations.

    1.2 MURS ET OSSATURE

    1.2.1 MURS DU SOUS-SOL

    1.2.1.1MURS PRIPHRIQUES

    Voiles en bton arm ou maonneries suivant les indications de lingnieur conseil. Les murs enterrs seront protgs du ct extrieur : par une tanchit, thermo-soude et protge par une protection mcanique, ou ralise en bton arm hydrofuge.

    1.2.1.2 MURS PORTEURS A LINTERIEUR DES LOCAUX (REFENDS)

    Les maonneries pour les murs porteurs lintrieur des locaux (murs de refends) seront ralises en voiles en bton arm ou maonneries suivant les indications de lingnieur conseil.

    1.2.1.3 MURS OU CLOISONS SEPARATIFS

    Les maonneries pour cloisons de sparation seront ralises en blocs de bton dune paisseur de 10 cm ou 11,5 cm. Les maonneries resteront apparentes et seront rejointoyes plat au mortier de ciment.

    1.2.2 MURS DE FACADE (AUX DIFFERENTS NIVEAUX)

    Les murs de faade seront construits en blocs de bton ou voiles en bton arm suivant ltude statique de lingnieur conseil.

    Revtement extrieur : La faade sera ralise en faade isolante comprenant un sous-enduit, treillis de faade et enduit de finition. Lpaisseur des panneaux isolants sera adapte au CPE. La couleur est au choix du promoteur. Enduits intrieurs : Lenduit intrieur est un enduit base de pltre projet la machine. Les raccords entre les plafonds et les murs seront dquerre. Les coins vifs seront protgs par des baguettes mtalliques galvanises. Pour les salles deau un enduit ciment sera appliqu au lieu de lenduit base de pltre. Les enduits ne seront mis en uvre quaux tages suprieurs et rez-de-chausse, hors sous-sol.

    1.2.3 MURS PIGNONS

    identique au point 1.2.2

  • Rsidence ELLE Colpach-Haut Cahier des Charges / 28 5

    1.2.4 MURS MITOYENS

    NEANT

    1.2.5 MURS PORTEURS A LINTERIEUR DES LOCAUX (REFENDS)

    Les murs porteurs lintrieur des locaux (murs de refends) seront raliss en voiles en bton arm ou maonnerie en blocs de bton suivant les indications de lingnieur-conseil. Enduits intrieurs : Lenduit intrieur est un enduit base de pltre projet la machine. Les raccords entre les plafonds et les murs seront dquerre. Les coins vifs seront protgs par des baguettes mtalliques galvanises. Pour les salles deau un enduit ciment sera appliqu au lieu de lenduit base de pltre. Les enduits ne seront mis en uvre quaux tages suprieurs et rez-de-chausse, hors sous-sol.

    1.2.6 MURS OU CLOISONS SEPARATIFS

    Les maonneries pour cloisons de sparation seront ralises en blocs de bton dune paisseur de 10 cm ou 11,5 cm. Enduits intrieurs : Lenduit intrieur est un enduit base de pltre projet la machine. Les raccords entre les plafonds et les murs seront dquerre. Les coins vifs seront protgs par des baguettes mtalliques galvanises. Pour les salles deau un enduit ciment sera appliqu au lieu de lenduit base de pltre. Les enduits ne seront mis en uvre quaux tages suprieurs et rez-de-chausse, hors sous-sol.

    1.3 PLANCHERS

    1.3.1 PLANCHERS SUR ETAGE COURANT

    1.3.1.1 PLANCHER DU SOUS-SOL

    Tous les planchers au sous-sol sur terre-plein sont constitus dun remplissage de scories inertes 0/50 HF ou recycl et dune dalle en bton arm lisse au quartz, suivant les tudes statiques de lingnieur-conseil.

    1.3.1.2 PLANCHER DU REZ-DE-CHAUSSE

    La dalle du rez-de-chausse sera en bton arm prfabrique ou coule sur place. Lpaisseur sera dfinie par le calcul statique de lingnieur-conseil. Un isolant type heraklith sera pos en fond de coffrage si ncessaire suivant CPE. La finition de la face intrieure sera brute. La chape sur le plancher du rez-de-chausse est constitue comme suit : Prchape isolante thermique suivant CPE et acoustique pour recouvrir les co

Recommended

View more >