publicitÉ - pdf.20mn.fr · homme installant des drapeaux publicitaires pour la coupe du monde...

of 24/24
PUBLICITÉ

Post on 27-Jul-2020

0 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • PUBLICITÉ

  • PU

    BLI

    CIT

    É

    Impr

    imé

    sur

    papi

    er r

    ecyc

    lé, n

    e je

    tez

    pas

    ce jo

    urna

    l sur

    la v

    oie

    publ

    ique

    : do

    nnez

    -le

    ou r

    ecyc

    lez-

    le. M

    erci

    !

    PodcastsLa plateforme Majelan divise les producteurs P.16

    Jeudi 6 juin 2019 https://www.20minutes.fr N° 3429J.

    Sag

    et /

    AFP

    Gavi

    lla /

    Pixa

    bay

    Un plein panier de pesticides

    Ecoutez l’info avec « Minute Papillon »Retrouvez le podcast à 12 h 20 et 18 h 20 T

    . Wei

    ll / 2

    0 M

    inut

    es

    Femmes de sportLe poids de la poitrine chez les athlètes de haut niveau P.20

    Coupe du mondeLes Bleues doivent affronter les émotions Parc des Princes P.18

    C. S

    imon

    / AF

    P

    L’association Générations futures dévoile des chiffres inédits sur la présence de résidus chimiques dans les fruits et les légumes. P.6

    HistoireA l’occasion des 75 ans du Jour-J, « 20 Minutes » livre les secrets du cimetière de Colleville P.4

    5$+"27, 87 /-6/$-$+013 6,24!#016. $"'(

    +6-& ') 3,5- $"'(()299 (2*!-2 $ *&((-2!92#9 /*"032 $ '&*,&-2

    0#/& '* 3,5- $"'(()299 '&*,&-2 $ (2*!-2!92#9 /*"032 $ *&((-2

    75/& '% 3,5- $"'((%299 *&((-2 $ '&*,&-2()2#9 /*"032 $ (2*!-2

    *2002( 4.$* $-73$ '"7,,13&-0/.( 2' *1(" % !-++2''2*-2#//!!#3.)

    UrbanismeLa résurrection progresse à l’Hôtel-Dieu P.3

    J. G

    icqu

    el /

    20 M

    inut

    es

    GRAND RENNES

  • 2Jeudi 6 juin 2019Grand rennes

    Saint-Laurent-de-Cuves (50)EntreRennes&Caen

    #P2N19billetterie disponible surpapillonsdenuit.com

    Le Crédit Mutuel donne le

    MAITREGIMS -ORELSANBIGFLO&OLI - KENDJIGIRAC -ZAZIE

    EDDYDEPRETTO -KUNGS -ARNAUDREBOTINITROISCAFESGOURMANDS - PANDADUB -HOSHICLARALUCIANI -MEUTE -VINTAGETROUBLE

    JAZZYBAZZ -VOYOU -DELGRES -KOKOMO-ZENZILEVANDAL - THESLOWSHOW-YAK - LACHIVAGANTIVALEPRINCEMIIAOU -SAINTAGNES -NUIT -YSESAUVAGE

    PORCELAIN -AEROBRASIL - LAFAIMDUTIGRETEDDYBINKS -BLUEWAVEQUARTET -NOROY

    AKASHASAXDUB&BONE -ADRIENLEGRANDLESFOLLESDELEON

    &LESCHOEURSDEPARISY

    ETLEDONVANCLUB

    Périple Elsa Buffard, 26 ans, va sillonner les routes du monde avec son chien Olaf

    Cette fois, ça y est, le grand départ ap-proche. Samedi, Elsa Buffard s’élan-cera de Fougères (Ille-et-Vilaine) au volant de sa Dacia Break, avec son fi-dèle compagnon Olaf, un croisé cocker épagneul d’un an et demi. « Je passe d’abord par l’Allemagne, puis je me dirigerai vers la Grèce et la Turquie pour remonter vers la Biélorussie et la Finlande, avant de redescendre par la Pologne jusqu’en Italie, et de repasser enfin quelques jours à Montpellier », détaille la jeune femme de 26 ans.

    Travaux chez l’habitantUn tour d’Europe à travers 32 pays, première étape d’un tour du monde que la Choletaise (Maine-et-Loire) d’origine entreprend en voiture avec son chien. Ce projet, elle y pense de-puis de longs mois. Pour l’ancienne

    patineuse artistique de niveau natio-nal, ce voyage est d’abord une échap-patoire face à un quotidien rythmé par les hospitalisations. Elsa Buffard se débat en effet depuis des années avec

    de sérieux troubles du comportement alimentaire. Mais pourquoi partir avec son chien, source d’évidentes tracas-series administratives ?« Il me suit partout. Il m’a sauvé la vie plus d’une fois. C’est un plus sur le plan de la sécurité. L’an dernier, j’étais descendue à 29 kg pour 1,65 m. Lors d’une randonnée, je me suis effondrée, et il a eu le réflexe d’aller au camping à côté et d’aboyer pour que les gens viennent m’aider. » Les deux globe-trot-ters dormiront dans la voiture, mais Elsa Buffard « compte aussi sonner chez les gens de temps en temps et dormir chez l’habitant quand c’est pos-sible, en échange de petits travaux. » Manuel Pavard

    Des globe-trotters à deux et à quatre pattes

    Pas partout le toutouLa préparation du voyage d’Olaf a été un parcours du combattant. « On a dû par exemple renoncer à la Russie à cause de la réglementation quasi militaire exigée pour les chiens », explique Elsa Buffard.

    départ en voiture prévu samedi.

    Elsa

    Buf

    fard

    Un étudiant de Sciences po jugé pour harcèlement. Un étudiant de Sciences po a été déféré mardi devant le parquet. Il sera jugé en novembre pour dénonciation calomnieuse. Cela fait suite à l’enquête ouverte en mars, après la tentative de suicide d’un autre étudiant, victime d’une campagne de harcèlement dans laquelle il était désigné comme un violeur.

    Un gang de cambrioleurs interpellé. La police a démantelé un réseau soupçonné d’avoir cambriolé 43 pavillons à Rennes entre août 2018 et janvier 2019. Les quatre cambrioleurs présumés ont été identifiés grâce aux relevés ADN et capillaires. L’auteur principal était déjà incarcéré pour un cambriolage avec effraction. Ses trois complices ont reconnu les faits.

    Coincé dans une nacelle. Un homme installant des drapeaux publicitaires pour la Coupe du monde féminine s’est retrouvé coincé en haut d’une nacelle mardi, avenue Aristide-Briand. Il est resté bloqué près d’une heure avant d’être secouru.

  • 3Jeudi 6 juin 2019Grand rennes

    www.facebook.com/20Minutesrennestwitter.com / 20minutesrenneswww.instagram.com/20minutesrennesEt retrouvez vos infos locales sur WhatsApp

    Tous les jours, suivez l’actualité de votre région et participez !

    [email protected]

    avec vous

    Les recherches de deux épaves mythiques relancées dans la radeHistoire « On finira un jour par retrouver ces épaves, même si c’est dans trois siècles ! » Comme tout bon archéologue, Michel L’Hour sait s’armer de patience et de persévé-rance. Depuis lundi, ses équipes du département de recherches archéo-logiques subaquatiques et sous-ma-rines (Drassm) ont repris les re-cherches dans la rade de Brest pour tenter de retrouver les épaves de La Cordelière et du Régent.Ces deux navires de guerre, fleurons des flottes bretonnes et anglaises, avaient sombré au large des côtes du Finistère en 1512, lors d’une ba-taille sanglante qui avait duré plu-sieurs heures. « Les deux bateaux,

    chargés de munitions, ont fini par exploser avant de couler avec près de 2 000 hommes à bord », indique Michel L’Hour, directeur du Drassm. L’été dernier, une première campagne avait permis la mise à jour de l’épave d’un navire en bois contemporain de La Cordelière et du Régent, rebaptisé Sud Minou 1. La deuxième campagne va se poursuivre jusqu’au 14 juin sur une zone de 27 km², dont une aire de 10 km² à haute probabilité. La cam-pagne reprendra ensuite du 24 au 28 juin pour se focaliser plus parti-culièrement sur l’épave Sud Minou 1, qui repose par 50 mètres de fond, grâce à des systèmes robotiques très performants. J.G.

    20 Minutes Rennes40, rue du Pré-Botté35000 RennesTél. : 02 99 29 69 64 ou 02 99 29 69 65Contacts commerciaux :Aurélien Jan : 06 35 45 07 [email protected]ëtitia Briard : 06 83 65 68 [email protected]

    Urbanisme L’ancien site hospitalier va revivre avec une salle d’escalade, un bistro et une microbrasserie

    La renaissance de l’Hôtel-Dieu est en marche à Rennes. L’ancien site hospi-talier, cédé pour 14,6 millions d’euros en 2017 par le CHU à l’Etablissement public foncier de Bretagne, va faire l’objet d’un vaste programme de re-qualification dans les prochaines an-nées. Plusieurs immeubles sont déjà sortis de terre tout autour des bâti-ments historiques.

    Dans sa partie sud, accessible via la rue de l’Hôtel-Dieu, c’est un lieu au concept original qui va ouvrir ses portes à la rentrée de septembre. « On

    va redonner vie à ce lieu emblématique de la ville et l’ouvrir aux Rennais. Car si ce lieu parle à beaucoup de gens, peu le connaissent vraiment », in-dique Manuel Bouillon, qui pilote le projet. Dans cet espace de 2,8 hec-tares autrefois consacré aux soins mé-dicaux, et qui a accueilli une maternité jusqu’en 2009, les habitants pourront ainsi s’adonner aux joies de l’escalade avec deux salles, l’une en intérieur et l’autre en extérieur, qui seront gérées

    par le réseau The Roof. Des espaces de yoga et de shiatsu seront égale-ment présents pour la partie loisirs.

    Une auberge en 2023Mais le lieu ne sera pas réservé qu’aux sportifs et adeptes de la zen attitude. Il hébergera aussi un bistro de 35 cou-verts ainsi qu’une microbrasserie, un lieu respirant la bonne chère baptisé Origines (lire l’encadré). Les six asso-ciés de ce projet prévoient également

    d’accueillir des événements culturels, ouvrant grand leurs bras aux festivals déjà existants. Ce nouveau lieu hybride aura trois ans pour faire ses marques avant de déménager vers une autre partie du site. A cette date, autour de 2023 envi-ron, d’autres activités et commerces devraient avoir vu le jour à l’Hô-tel-Dieu. L’opérateur Linkcity (groupe Bouygues), retenu pour le projet de requalification, a prévu d’y construire une auberge d’environ 250 lits pour accueillir les « citybreakers » de pas-sage en ville, une salle de sport, un sauna ainsi qu’un « food court » avec une dizaine d’échoppes gourmandes. A terme, le site de l’Hôtel-Dieu devrait donc devenir, comme l’espère la maire Nathalie Appéré, « un nouveau secteur du centre-ville ». Jérôme Gicquel

    Les nouvelles vocations de l’Hôtel-Dieu

    Les travaux s’accélèrent dans la partie sud avant l’ouverture en septembre.

    J. G

    icqu

    el /

    20 M

    inut

    es

    « On va redonner vie à ce lieu emblématique de la ville et l’ouvrir aux Rennais. »

    Manuel Bouillon

    De la bière artisanale« On sera sur une variété assez large de bières artisanales que nous allons brasser sur place et servir directement au comptoir », souligne Benoît Doguet, le maître brasseur d’Origines.

    Des averses sont toujours possibles sur un large quart nord-ouest. Elles seront faibles à modérées. Plus au sud, le temps reste sec et ensoleillé, avec des températures majoritairement de saison, jusqu’à 24 °C en Occitanie.

    AUJOURD’HUI

    ET EN FRANCE

    DEMAIN

    matin après-midi matin après-midi

    L’amélioration se révèle temporaire

    8 °C 18 °C 12 °C 15 °C

    La météo à Rennes

  • 4Jeudi 6 juin 2019ActuAlité

    Les rangées de croix blanches sur-plombent de quelques mètres la plage d’Omaha Beach. Dans le cimetière de Colleville-sur-Mer (Calvados), près de 10 000 Américains reposent. Tous sont morts pendant ou après le débarque-ment du 6 juin 1944. A l’occasion des célébrations du 75e anniversaire du D-Day, ce jeudi, 20 Minutes vous ra-conte quelques-uns des secrets du lieu de mémoire normand.

    V Quatre femmes. Elles n’ont pas combattu, mais se sont engagées dans le conflit pour soutenir le moral des troupes. Quatre femmes sont en-terrées à Colleville-sur-Mer, explique Scott Desjardins, superintendant du ci-metière. Dolores M. Browne, Mary J. Barlow et Mary H. Bankston étaient chargées de la distribution du cour-rier au sein d’un bataillon entièrement

    composé de femmes noires. Elizabeth Ann « Liz » Richardson était volontaire pour la Croix-Rouge.V Un soldat enterré en 2018. Les progrès de la technologie permettent l’identification de certains corps, c’est pourquoi des hommes sont encore en-terrés à Colleville. Le dernier com-battant a été inhumé le 19 juin. Julius Peiper avait 17 ans et était membre de la Force opérationnelle de l’Ouest.V Un cimetière qui appartient à la France. Contrairement à ce que l’on

    peut croire, les visiteurs du cimetière n’entrent pas en territoire américain. C’est un terrain français, régi par les Etats-Unis. Le cimetière de Colleville-sur-Mer est même une concession perpétuelle accordée par la France. « A perpétuité, sans frais supplémen-taires », précise Scott Desjardins.

    V Une capsule scellée. Enterrée dans la pelouse, une capsule scellée contient des articles de presse annon-çant le débarquement du 6 juin 1944. Elle est recouverte d’une dalle de gra-nit rose sur laquelle est gravée cette inscription : « A ouvrir le 6 juin 2044. » Lucie Bras

    Les secrets d’un lieu de mémoire D-Day Le cimetière de Colleville-sur-Mer, en Normandie, est au centre des commémorations du 75e anniversaire du Débarquement, ce jeudi

    Près de 10 000 militaires et civils américains reposent à colleville-sur-Mer.

    Mei

    gneu

    x / S

    ipa

    « Un jour marqué par des souffrances terribles »Nicolas, un internaute de 20 Minutes, retrace l’histoire de ses grands-pa-rents, qui vivaient tous les deux à Vire (Calvados), à plus de 70 km des plages du Débarquement : « Le soir du

    6 juin, la ville a été bombardée par les Américains, puis par les Britanniques. Trois cent cinquante personnes ont trouvé la mort. Mes grands-parents racontaient qu’ils avaient vu un homme

    se promener avec la tête de sa fille dé-capitée. C’est une histoire dont on n’a pas parlé pendant longtemps, car elle était marquée par des souffrances ter-ribles pour eux. » Charlotte Murat

    Design:KitK

    lein•Territoirede

    Musiques/Co

    deAP

    E90

    01ZSIRE

    T34

    973

    034

    1000

    30–Licences

    d’entrepreneur

    despectacles

    n°1-1057

    054et

    n°2-1040

    099

  • 6Jeudi 6 juin 2019ActuAlité

    Nous ne serons pas à court de jus cet étéElectricité La France devrait disposer de suffisamment d’électri-cité cet été, même en cas de canicule, grâce à une bonne disponibilité du nu-cléaire et à l’essor des énergies renou-velables, a estimé mercredi le gestion-naire du réseau à haute tension RTE.A conditions normales de températures, la capacité de production devrait rester supérieure à la consommation d’envi-ron 20 000 mégawatts (MW). Même en situation caniculaire, la marge reste-rait d’environ 7 000 MW, selon l’étude du gestionnaire du réseau. La demande de courant devrait être similaire à celle de l’année précédente, avec une pointe à 55 000 MW.Si la France peut exporter son excé-dent de production, RTE pourrait avoir à demander l’arrêt de certains moyens de production. Les épisodes de sur-plus de production se sont multipliés ces dernières années, du fait notam-ment du développement des énergies renouvelables. Le taux de couverture de la consommation par les énergies renouvelables pourrait régulièrement dépasser les 25 % à 13 h cet été et même battre des records, précise RTE.

    Alimentation Une ONG rend un rapport sur la présence de pesticides dans les fruits et les légumes

    Un nouveau pavé dans le panier. La cerise, 16e fruit le plus consommé en France, se situe à la première place d’un rapport que publie ce jeudi l’asso-ciation Générations futures sur la pré-sence de résidus de pesticides de syn-thèse dans les fruits et légumes vendus et consommés dans l’Hexagone. Ainsi, entre 2012 et 2017, 89 % des échantil-lons de cerises analysés par la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répres-sion des fraudes) étaient contaminés. « C’est un sujet qui intéresse un nombre croissant de consommateurs, mais sur lequel ne circulaient jusque-là que des données sur le marché américain, ex-plique Nadine Lauverjat, coordinatrice de l’ONG qui milite pour une agriculture sans pesticides. Or, les substances ac-tives de pesticides autorisées ne sont pas les mêmes dans les deux pays, pas plus que les méthodes de production ou les circuits d’importation. »

    Dans 71,9 % des fruitsDans son rapport, Générations futures a pris en compte les produits pour les-quels existaient au moins 30 analyses d’échantillons étalées sur au moins cinq années. Dix-huit fruits et 32 légumes ont ainsi été pris en compte. Pour cha-cune de ces familles, l’ONG indique le pourcentage d’échantillons contenant des résidus de pesticides en propor-tion suffisante pour être quantifiés par la DGCCRF. Elle précise aussi le pour-centage d’échantillons pour lesquels les résidus de pesticides détectés étaient

    supérieurs à la limite maximale de ré-sidus (LMR), un seuil réglementaire à ne pas dépasser fixé par l’Union euro-péenne. Qu’en retenir ?Les moyennes, déjà. Sur les six années de données, 71,9 % des échantillons des 32 fruits contenaient des résidus de pes-ticides dans des proportions suffisantes pour être quantifiées. Onze fruits sont au-dessus de la moyenne, dont les clé-mentines et les mandarines (88,1 %) et les raisins (87,3 %). Pour les légumes, la moyenne tombe à 41,3 %. Mais des résidus de pesticides quantifiés ont été retrouvés dans 84,9 % des céleris branches, 82,5 % des céleris-raves et 69,3 % des herbes fraîches.Par ailleurs, 2,9 % des échantillons de fruits avaient des taux de pesticides su-périeurs à la LMR. L’ananas, 13e fruit le plus consommé de France, est celui qui compte le plus de dépassements de LMR, avec une moyenne de 9,6 % . Pour les légumes, 3,4 % des échantillons dé-passaient la LMR. Le taux grimpe à

    21,5 % pour les herbes fraîches, 15,7 % pour le céleri branche, 10,8 % pour le céleri-rave. La question qui se pose : faut-il s’en inquiéter ?Il est difficile d’y répondre, d’autant plus que « la DGCCRF ne dit pas, par exemple, le nom de la molécule trouvée », relève Nadine Lauverjat. Générations futures ne veut pas non plus basculer dans le catastrophisme : « A aucun moment nous disons qu’il faut cesser de manger des cerises, des ananas ou des céleris. » L’ONG renvoie toutefois à la préconisation du Haut Conseil de la santé publique qui, en 2017, conseillait de « privilégier la consommation de fruits et légumes cultivés selon des modes de production diminuant l’exposition aux pesticides [l’agriculture bio] ». (lire ci-dessous)Générations futures entend reconduire chaque année cet état des lieux et es-père que la DGCCRF lui fera part de la provenance des produits analysés. Fabrice Pouliquen

    La chimie est dans le fruit

    Entre 2012 et 2017, 89 % des échantillons étudiés étaient contaminés.

    G. M

    iche

    l / S

    ipa

    Le bio, c’est pas toujours bonDans un dossier publié mercredi, 60 Millions de consommateurs dévoile l’envers du bio. Huile, œufs, lait… Parmi les 130 produits de grande consom-mation testés par la magazine, pas de trace de pesticides, mais la présence de polluants. Consommer bio, oui, mais comment, alors ?Antoine Haentjens, ingénieur agro-alimentaire à l’Institut national de la consommation, préconise, par exemple, de se méfier des listes d’ingrédients à rallonge : « Plus votre produit est transformé, plus vous avez des étapes, donc des failles à tous les étages. »

    L’ingénieur précise aussi que les pro-duits bio ne sont pas forcément plus diététiques, car eux aussi peuvent être trop salés, gras, sucrés. Son conseil : bien étudier l’étiquette nutritionnelle du produit. Il tient à ajouter : « Acheter une tomate en décembre, même bio, c’est un bilan catastrophique. »A noter, enfin, que, si le label AB et l’eu-rofeuille sont fréquents dans les rayons, les labels plus pointus (et donc plus exigeants) sont plus difficiles à trou-ver. Pêle-mêle, il y a les labels Haute valeur environnementale, Demeter ou encore Nature et progrès. Lucie Bras

    les produits bio peuvent eux aussi contenir des polluants.

    C. F

    olla

    in /

    20 M

    inut

    es

    La France a besoin de sang. Les réserves de sang sont à leur plus bas niveau depuis huit ans, selon l’Etablissement français du sang (EFS), qui appelle les donneurs à la « mobilisation générale ». Et ce, sans attendre la Journée mondiale des donneurs de sang, le 14 juin. Pour savoir où donner, consultez le site dondesang.efs.sante.fr.

    Daesh frappe à nouveau en Egypte. Huit policiers égyptiens ont été tués mercredi dans une attaque revendiquée par Daesh dans le nord de la péninsule du Sinaï, où les djihadistes affrontent depuis plusieurs années les forces de l’ordre. L’attaque a eu lieu au début de la fête du Fitr, marquant la fin du mois de jeûne du ramadan.

    LE CHIFFRE

    500 000 000 €C’est le coût pour l’Etat

    en 2018 des expulsions d’étrangers en situation irrégulière.Rapport parlementaire

  • ET ENCORE PLUS DE DESTINATIONS :

    TTCA/R

    TTCA/R

    TTCA/R

    France is in the air : La France est dans l’air. Pour New York, partez du 02/09 au 20/10/2019, du 04/11 au 08/12/2019 et du 13/01 au 22/03/2020. Pour Pékin, partez du 04/11 au 08/12/2019. Pour Saint-Martin, partez du 02/09 au 20/10/2019 et du 04/11 au 08/12/2019. Tarifs aller-retour, à partir de, 1 € de frais de service airfrance.fr inclus, bagage en soute non inclus, soumis à conditions et à disponibilité, au départ deRennes via Paris. Les frais de service varient selon les points de vente Air France ou les agences de voyages. Renseignez-vous sur airfrance.fr, au 36 54 (coût d’un appel local) ou dans votre agence de voyages.

    JUSQU’AU 12 JUIN 2019

    NEW YORK 399€

    PÉKIN 519€

    SAINT-MARTIN 559€

    FRAIS DE SERVICE INCLUS

    FRAIS DE SERVICE INCLUS

    FRAIS DE SERVICE INCLUS

    AIRFRANCE.FR

  • 8Jeudi 6 juin 2019ActuAlité

    Procès Balkany Le Suisse Marc Angst a témoigné mercredi

    En allemand, le mot Angst pourrait se traduire par « peur ». Voire « terreur ». Cela fait cinq ans déjà que Marc Angst suscite ce sentiment à tous les mis en cause de l’affaire Balkany. Sans doute parce que son propos est accablant. Mercredi, le gestionnaire de fortune suisse s’est avancé à la barre de la 32e chambre du tribunal correction-nel de Paris pour détailler comment il avait monté une société offshore, via le Panama et Singapour, afin que Patrick Balkany s’offre une villa somptueuse à Marrakech. Jugé pour corruption et blanchiment de fraude fiscale, le maire (LR) de Levallois-Perret le conteste tou-jours. Tout comme l’ensemble de ses coprévenus.

    Evasion fiscale, cash...Seulement voilà, Marc Angst, avec une précision d’horloger, a raconté com-ment, en 2009, il avait reçu la visite de Jean-Pierre Aubry, le bras droit de Patrick Balkany, et d’Arnaud Claude,

    l’avocat de la société d’économie mixte de la ville des Hauts-de-Seine, dont l’as-socié était un certain Nicolas Sarkozy. Jean-Pierre Aubry et Arnaud Claude lui ont parlé d’un projet immobilier de tours. Et d’une commission de cinq mil-lions d’euros. A placer discrètement. « Ils ont insisté pour créer une so-ciété via le Panama. Nous, on n’aime pas trop, on préfère les îles Vierges, assume, cash, le financier dans son costume cintré. Les cinq millions sont

    arrivés sur le compte à Singapour. Et ils ont dit qu’ils voulaient acheter une maison à Marrakech. »La collaboration aurait pu durer long-temps si Mediapart n’avait pas mis son nez dans cette affaire. Marc Angst ra-conte que, en 2014, il découvre le site d’investigation et que son entreprise est citée dans un article. Et, surtout, que la villa marocaine appartiendrait en fait à Patrick Balkany. « Je ne connaissais pas ce nom. Je ne m’intéresse pas à la poli-tique départementale. » Mais quelques recherches suffisent à lui faire com-prendre qu’il a été trompé par ses in-terlocuteurs. Le financier assure que l’avocat Arnaud Claude prenait soin de ne recevoir aucun courrier venant de Suisse et préférait venir consulter le dossier directement à Genève. Il ex-plique qu’il en profitait pour payer les honoraires, « 15 000 euros par an en cash », avoue-t-il.Avocat de Patrick Balkany, Eric Dupond-Moretti tente de déstabiliser le finan-cier qui vient de ruiner son client. Marc Angst reste imperméable à la pres-sion. « Je m’assois frustré », conclut le ténor du barreau. Le procès doit se poursuivre jusqu’au 20 juin. Vincent Vantighem

    Un financier ruine la défense

    Patrick Balkany, maire et prévenu.

    ACau

    / Si

    pa

    Valérie Pécresse quitte Les Républicains. « J’ai acquis la conviction que la refondation de la droite ne pourra pas se faire à l’intérieur », mais « à l’extérieur du parti ». Mercredi, Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France et figure de l’aile modérée du parti, a annoncé quitter LR.

    Perquisition chez Collomb dans une affaire de détournement de fonds. La mairie de Lyon et le domicile de Gérard Collomb ont été perquisitionnés mercredi dans le cadre d’une enquête préliminaire sur des soupçons de détournement de fonds publics au profit d’une ex-compagne, employée à la mairie sous plusieurs fonctions depuis 1995.

    Prison avec sursis requise contre le « gilet jaune » Eric Drouet. Le parquet de Paris a requis mercredi quatre mois de prison avec sursis et 500 € d’amende à l’encontre d’Eric Drouet. Cette figure emblématique des « gilets jaunes » était jugée pour avoir participé à une manifestation non déclarée avec une sorte de matraque dans son sac. Jugement le 4 septembre.

    ANGÈLE # DADJU # DIE ANTWOORD # J BALVIN # LOMEPALMACKLEMORE # NINHO # PAROV STELAR # SUPRÊME NTM # THE BLAZEGROUNDATION # HOCUS POCUS # JOHN BUTLER TRIO # KIDDY SMILE LIVE # LES COWBOYS FRINGANTSMEUTE # MOHA LA SQUALE # OFENBACH LIVE # PAPOOZ # PARCELS # SALUT C’EST COOLTHERAPIE TAXI # THYLACINE # VLADIMIR CAUCHEMAR # YOUSSOUPHA & MANY MORE…INFO & RÉSA SOLIDAYS.COM

  • 9Jeudi 6 juin 2019Dix News

    2 Probablement le plus beau titre de Rihanna

    A la tête d’un empire. Chanteuse, créa-trice de maquillage et de lingerie et première femme noire à diriger une maison de couture de luxe, Rihanna vient de décrocher le titre de chan-teuse la plus riche au monde avec une fortune estimée à 600 millions de dollars, a indiqué mardi le magazine Forbes. A 31 ans, Robyn Rihanna Fenty a amassé davantage que ses aînées Madonna (570 millions), Céline Dion (450 millions) et Beyoncé (400 mil-lions), dont le mari Jay-Z vient de de-venir le premier rappeur milliardaire.

    3 Oxford expose le premier « robot artiste »Ai-Da est présentée comme « l’une des artistes les plus exaltantes de notre époque ». Son essence la dis-tingue toutefois de ses pairs : Ai-Da est un robot, doté d’intelligence arti-ficielle. Cette technologie lui permet de créer des œuvres, et l’université d’Oxford, en Angleterre, expose ses premiers travaux du 12 juin au 6 juillet. « Elle est totalement algorithmique… totalement créative », a expliqué à la presse mercredi son concepteur, le marchand d’art Aidan Meller.

    4 La nuit à Manhattan, le bruit ça tanneUn remake de David contre Goliath. Un retraité de 70 ans, habitant de Manhattan à New York (Etats-Unis), a poursuivi plusieurs grosses entre-prises devant un tribunal des petites créances, pour tapage nocturne. Seul et sans avocat, le vieil homme, excédé par les nuisances sonores, a brillam-ment gagné le procès.

    5 Oh mon Dieu, les Belges parodient « South Park »Comment faire parler de l’annonce d’une liste quand elle concerne l’Euro Espoirs de football ? La sélection belge a trouvé une solution : parodier « South Park ». Dans un petit clip de deux mi-nutes en flamand et en français, la fé-dération belge a repris les codes du dessin animé pour réaliser une fausse conférence de presse, où le coach, Johan Walem, arrive avant de donner sa liste des 21 diablotins sélectionnés.

    6 L’automobiliste n’a pas été pris pour un pigeonA Viersen (Allemagne), un automobiliste qui roulait trop vite a pu échapper à une amende grâce à un pigeon qui passait par là au bon moment. Postée par la po-lice de Viersen sur leur page Facebook, la photo du pigeon, blanchi par le flash du radar, a fait le tour du Web.

    7 Gagner le gros lot peut être du gâteauJackpot ! Un retraité américain de 66 ans a remporté près de 300 millions d’euros en jouant les numéros inscrits sur le petit bout de papier contenu dans un « biscuit de la chance » de sa petite-fille. Ces gâteaux, parfois offerts dans certains restaurants asiatiques en fin de repas, doivent être cassés en deux pour récupérer ce papier avec un horoscope et quelques chiffres.

    8 Une dégustation de bière… vaginaleAu bar L’Alchimiste à Lille (Nord), jeudi 13 juin, il sera possible de déguster (avec modération) une bière vaginale appelée The Order Of Yoni, annonce le site Lille actu. Dans cette recette inédite, on re-trouve des lactobacilles vaginaux, des bactéries qui ont été prélevées sur deux jeunes femmes volontaires.

    9 Nos internautes ont du talent

    L’important, c’est la roseDes activistes bouddhistes modérés ont mené une campagne de distri-bution de roses blanches à la sortie de mosquées, en Birmanie, durant le ramadan. Une initiative pour se dé-marquer des extrémistes qui voient les musulmans, notamment les Rohingyas, comme une menace. Ces roses « sont un avertissement aux extrémistes pour leur dire que beau-coup de personnes ne partagent pas leur vision des choses en Birmanie », explique Thet Swe Win, 33 ans. Cette

    campagne a débuté il y a trois se-maines, après que des nationalistes bouddhistes ont interrompu la prière du ramadan sur trois sites de prière musulmans à Rangoun, la capitale économique. L’initiative a été lancée par le moine modéré Seindita, qui a commencé à distribuer des roses blanches aux fidèles musulmans. Au total, pendant le mois de ramadan, une centaine de volontaires ont distribué 15 000 fleurs sur une vingtaine de sites de prière à travers le pays. Le ramadan a été marqué par une distribution de roses blanches en Birmanie.

    S. A

    . Mai

    n / A

    FP

    F. M

    ori /

    AP

    / Sip

    a

    R. P

    ellic

    ano

    Cette photo nous a été envoyée par Robert Pellicano via Instagram (@onacillep249)Vous êtes doué pour la photographie ? Envoyez vos images à [email protected] ou postez-les sur Instagram avec le hashtag #nosinternautesontdutalent

    Vos photos ne seront destinées qu’à cette rubrique. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données : https://www.20minutes.fr/politique-protection-donnees-personnellesUne poule d’eau.

    Après Nicole Belloubet et ses « condamnations préventives » ou en-core Aurore Bergé qui aurait songé à retirer leur droit de vote aux retraités, c’est au tour de Sibeth Ndiaye d’être critiquée pour des propos… qu’elle n’a jamais prononcés. La porte-parole du gouvernement se voit en effet repro-cher par nombre d’internautes d’avoir vanté une déformation assumée de la réalité. « Il faut aujourd’hui redéfi-nir la notion de vérité (…) Orienter la réalité pour faire accepter notre pro-jet politique aux Français ne relève pas du mensonge, mais de la désin-formation positive », aurait-elle ainsi déclaré, selon un post supprimé de-puis, assorti d’un extrait de tweet en

    guise de preuve. Sauf qu’il s’agit d’une énième citation humoristique – et to-

    talement fictive – du compte Twitter parodique Journal de l’Elysée, tweetée le 3 juin. Accompagnée, comme tou-

    jours, d’une capture d’écran d’une in-tervention bien réelle de la person-nalité concernée : en l’occurrence, le compte a ici repris un passage de l’in-terview de Sibeth Ndiaye avec Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV-RMC, le 27 mai. Il y avait été question du rap-prochement de Renault avec Fiat ou encore des résultats de LREM au scru-tin européen, mais pas d’une telle af-firmation. Alexis Orsini20 Minutes lutte contre les fake news. Un doute ? Ecrivez à [email protected]

    Non, Sibeth Ndiaye n’a pas vanté la « désinformation positive »10

  • IZI BY EDF, LE NOUVEL ALLIÉ TRAVAUXVous aimeriez changer votre intérieur ? Des petits travaux du quotidien aux grands projets de rénovation, faites appel à IZI by EDF.

    Alors que le marché de l’aménagement inté-rieur est en plein essor, les demandes de petits et gros travaux sont, elles aussi, en hausse. Pour y répondre, EDF lance IZI by EDF,une plate-forme permettant de réserver ses petits et gros travaux en quelques clics, avec comme engagement « Bien fait ou refait ».

    Faciliter les travauxEntreprendre des travaux est une étapeimportante pour le client. Avant de selancer, les interrogations sont nombreuses : Comment choisir le bon professionnel ? Quel budget y consacrer ? Pour quels résultats ?Avec IZI by EDF, toutes ces questions sontbalayées. À travers un parcours intuitif sur laplate-forme www.izi-by-edf.fr, le client peutexprimer facilement son besoin, et l’ajuster afinde trouver rapidement la prestation qui corres-pond à ses attentes. Il n’y a plus à craindre leballet des devis, l’opacité des tarifs, ou encore,les relances, le devis est immédiat et gratuit.

    Quels sont les services proposés ?IZI by EDF propose tous types de travaux d’intérieur, des petites interventions effec-tuées à la demande (revêtements murs et sols, dépannages en tous genres, petits travaux de plomberie, d’électricité...) aux projets de réno-vation à plus grande échelle (abattement decloisons, rénovation de salle de bains, pose de

    cuisines...). Et pour compléter son catalogue et répondre au mieux aux besoins quotidiens des clients, IZI by EDF dispose aussi d’une offre de services de maintenance et sécurité(entretien de VMC, pose de détecteurs de fumée...). Tout pour être bien chez soi.

    Un accompagnement continu En amont de la réalisation des travaux, des concepteurs travaux IZI by EDF accom-pagnent les clients et les conseillent grâceà une série de rendez-vous téléphoniques : prévisite, finalisation des devis, agencement,faisabilité technique, choix des matériaux si nécessaire, planification des travaux… Encas de gros chantier, un conducteur travaux prend ensuite le relais en coordonnant sur place, les différents intervenants, afin de vousaider à piloter au mieux le projet. Enfin, lesconseillers spécialisés sont là pour répondre à toutes les interrogations et en cas d’aléas, une fois le chantier livré. IZI by EDF assure ainsi un accompagnement tout au long de la prestation, de la conception à la réalisation. Résultat ? Des travaux placés sous le signe de la sérénité. Le service IZI by EDF est disponible dans neuf grandes agglomérations et dans un périmètre de 30 kilomètres autour de : Paris, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Marseille, Nice, Nantes, Rennes et Lille.

    PUBLI-COMMUNIQUÉ

    67% des Françaisayant réalisé des travaux

    au cours des 5 dernières annéesl’ont fait pour améliorer

    leur confort.* Les Français et les travaux.

    Etude CSA et Franfinance. Juin 2018.

    LES PETITS TRAVAUX IZI BY EDF EN 4 ÉTAPES

    Détails et conditions sur izi-by-edf.fr

    LA LIVRAISONFin des travaux,c’est l’heuredu bilan.Les conseillersspécialisés sontà l’écoute en casde problème.L’engagement deIZI by EDF : « Bienfait ou refait ».

    LA RÉSERVATIONVia le siteIZI by EDF, obtenezun devis gratuit etimmédiat. Pour unaccompagnementpersonnalisé, leconcepteur travauxétablira un devisen fonction devos besoins et devotre budget.

    LE SUIVI CHANTIERUn conducteurtravaux coordonnel’équipe deprofessionnels surplace. Des rapportsréguliers lui sontcommuniquésafin qu’il puisseajuster l’agendaavec le client en casd’imprévus.

    LES ARTISANSIZI by EDFsélectionne lesprofessionnelsde son réseau quiinterviennent chezles clients. Cesderniers décidentde la date et del’heure du débutde leur chantier.

    cestco

    mmeu

    neag

    ence

  • PRÉPARER L’ARRIVÉE DE SA CUISINEParce que l’installation de la cuisine peut vite tourner au casse-tête,découvrez nos conseils d’expert pour une pose en toute sérénité.

    MAÏWENN PUZ, CONCEPTRICE TRAVAUX CHEZ IZI BY EDFMaïwenn Puz, conceptrice travaux nous livre ses conseils pour optimiser une petite cuisine

    n La dépose de l’existantAvant d’installer votre nouvelle cuisine,place au démontage de l’ancienne en veillantà couper l’eau et l’électricité. Enlevez dansun premier temps les éléments mobiles, puisdémontez l’électroménager avant de retirer leséléments fixes.

    n Anticiper l’emplacement des prisesPour une cuisine la plus fonctionnelle possible,comptez une prise par gros électroménager etplusieurs sur le plan de travail. Lister votre petitélectroménager vous aidera à savoir le nombrede prises exactes dont vous avez besoin.

    n Les arrivées d’eau à prévoirEn fonction de votre gros électroménager (lave-vaisselle...) et de l’évier, pensez à bien positionner vos différentes arrivées d’eau. Si possible, positionnez une vanne d’arrêt afinde faciliter la coupure du circuit d’eau en cas de besoin.

    n Choisir sa crédencePlus qu’un simple élément de décoration, lacrédence de la cuisine est aussi un rempartcontre les éclaboussures de graisse, d’eau...Veillez donc à choisir une crédence simple ànettoyer, pour faciliter votre quotidien.

    Côté cuisine, le maître motc’est la fonctionnalité ! Prêtez

    attention à votre utilisation au quoti-dien : ai-je besoin d’un espace libre prèsde l’évier ou ai-je tendance à cuisiner à proximité de la plaque de cuisson?Utilise-t-on la cuisine pour certains

    repas ou tout se passe t-il dans le séjour ou la salle à manger? Il existe une multi-tude d’astuces mais elles doivent êtrepersonnalisées en fonction de vos habi-tudes. Qu’elle soit ouverte ou fermée,jouer avec les revêtements fait toujoursson effet car on peut facilement donner

    une impression de grandeur. Rappe-lez-vous que lorsque vous rénovez votrecuisine, des modifications des réseauxd’eau et d’électricité sont très souventinévitables. Le plus important est de lesanticiper pour ne jamais perdre de vuele budget global. »

    PUBLI-COMMUNIQUÉ

    AVANT - Une cuisine ultra-basique,qui manquait de cachet et de fonctionnalité.L’atmosphère y était très froide.

    APRÈS - Crédence blanche, évier encastré ouencore poignées à recouvrement :la même cuisine, version contemporaine!

    «

    cest

    com

    meu

    neag

    ence

    cest

    com

    meu

    neag

    ence

    Get

    ty Im

    ages

    Maï

    wen

    n P

    uz

  • 12Jeudi 6 juin 2019FORMATION CONTINUE

    Institution Le Cnam délivre plus de 10 000 certificats et diplômes chaque année

    Dans la famille de la formation conti-nue, je demande le grand-père. Le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), fondé en 1794, a trois missions : la recherche, la dif-fusion du savoir et la formation. Notamment celle des adultes, tout au long de leur vie professionnelle.A travers ses 150 centres d’ensei-gnement dans toute la France, le Cnam délivre plus de 10 000 certifi-

    cats et diplômes par an, de bac +2 à bac +8. « C’est un établissement ou-vert à tous, souligne Patricia Guihard, cheffe de service au Cnam de Paris. Certains vont venir préparer un

    diplôme, d’autres une petite unité d’enseignement pour enrichir leurs compétences. »Des sciences de l’ingénieur, à la fi-nance, en passant par l’environnement ou l’économie de la santé... Le choix qui s’offre aux 60 500 auditeurs inscrits au Cnam est large. Un public relative-ment jeune : 34,1 ans en moyenne. Le développement récent de l’alternance y est pour beaucoup. Néanmoins, la majorité des auditeurs sont des ac-tifs (63 % en 2016-2017).

    « J’ai repris les études à 30 ans et je ne me voyais pas retourner à la fac », explique Clémentine Hillairet. En 2016, cette ancienne journaliste dé-cide d’entamer un master en psycho-logie du travail au Cnam de Nantes, à la suite d’un bilan de compétences. « Cette formation me permet de tra-vailler tout en faisant des études. » Comme le centre laisse une grande autonomie à ses auditeurs, ces der-niers peuvent gérer leur temps d’ap-prentissage comme ils le souhaitent.

    Les cours ont lieu le soir, en journée, ou à distance. Ce qui permet par exemple à Clémentine Hillairet d’ef-fectuer son Master en quatre ans, au lieu de deux à l’université. Autre atout, les certifications obtenues se valent d’un centre à l’autre, afin de conser-ver une équité territoriale. « On peut commencer un diplôme à Bordeaux et le finir à Strasbourg, détaille Patricia Guihard. Les formations collent aux besoins sur le territoire. Elles ne sont pas hors-sol et doivent être reliées au bassin d’emploi. »Allier théorie et pratique, jusque dans l’enseignement, où les équipes d’in-tervenants sont à la fois composées de professeurs du Cnam et de pro-fessionnels. « Ce n’est pas être un simple étudiant, la démarche n’est pas la même. On nous apprend à travail-ler notre attitude professionnelle », témoigne Clémentine Hillairet.Les cursus sont constamment revus pour répondre aux enjeux actuels. En septembre, le Cnam Hauts-de-France ouvrira une licence générale énergie et développement durable. Vieille institution, peut-être ; mais institu-tion qui s’adapte aux époques qu’elle traverse. Camille Langlade

    Des métiers, il en fait tout un art

    Actuellement, 60 500 auditeurs sont inscrits au Cnam.

    Witt

    / Si

    pa

    « J’ai repris mes études à 30 ans et je ne me voyais pas retourner à la fac. »Clémentine Hillairet, auditrice

  • Le Compte Personnel de Formation, c’est un droit.Vous ne le savez peut-être pas, mais vous en possédez un ! Utilisez votre CPF avec la Faculté des Métiers, Pôle Formation de la CCI d’Ille-et-Vilaine.

    Plus d’informations sur

    www.cci-formation-bretagne.fr

    Langues étrangères

    Bureautique

    Réseaux sociaux

    Management

    Formation de formateur

    Techniques de vente

    Création d’entreprise

    Réglementaire

    FORMEZ-VOUS EN TOUTE LIBERTÉAVEC VOTRE CPF !

  • 14Jeudi 6 juin 2019Pause

    P O O M O OC O N V u L s I O N N

    T e N s I O M e T R eR e G I V R a I e R

    O s e e s L e s eF a C T u

    C I R a sa C e e

    O s s M sB u u D F u

    T R e N T e N a I R eH u I L e C a R N e T

    M a I s O I TG e I s H a N e

    e T e s D e s

    3 9 2 1 7 6 4 5 86 5 4 9 8 2 3 1 77 1 8 3 5 4 2 6 91 8 6 7 4 9 5 3 25 4 7 2 3 8 6 9 12 3 9 6 1 5 8 7 49 2 1 8 6 3 7 4 54 7 3 5 2 1 9 8 68 6 5 4 9 7 1 2 3

    SudokuEn partant des chiffres déjà inscrits, remplissez la grille de manière que chaque ligne, chaque colonne et chaque carré de 3 par 3 contienne une seule fois tous les chiffres de 1 à 9.

    Mots fléchésTOMBÉ De La seLLe

    TeNDue

    ÉMÉCHÉs

    ReFaIT ses

    LaCeTs

    MaL ReÇu

    aRMe De D’aR- TaGNaN

    PRIs PaR La MaIN

    sON CHeF esT

    Le PRÉ- sIDeNT

    PRÉ- JuDICes

    saNs ÉGaL

    Ne DIT RIeN

    PÉRIODe eN

    GÉOLOGIeOuTIL De

    TaILLeeNROBÉe

    De MIeTTes

    Le GRaND VIDe

    PasCaL aBRÉGÉ

    POuR La GaGNeR IL

    FauT La JOueR

    JaRDIN FLeuRI

    aVaNT L’euRO

    IL esT ÉLeVÉ CHeZ

    Les suR- DOuÉs

    DÉBuTe uNe LIsTe

    Jeu De NaP- PeRONs

    OuesT- esT

    aXe De CaRTe

    D’uNe CHaÎNe

    De MON- TaGNes

    MaIsON De

    PROVeNCe

    DÉPaRTe- MeNT De

    NaR- BONNe

    eXPRIMe uNe

    JeuNe VOLONTÉBLOCaGe

    sIGNa- TuRe

    VIsIBLe suR Les

    MuRs

    RaCONTe

    COÛT

    COuPLe De La NOCe

    DONNeR L’ONCTION

    NÉGaTION TOuJOuRs DOuBLÉe

    INDIQue Le LIeu OÙ L’ON

    Va

    PRONOM INTeRRO-

    GaTIF

    PaRTeRRe D’uN

    POTaGeRBOÎTe À

    sCRuTINHOMMe À La RaMe

    QuI a Peu De

    HauTeuRGeNRe

    MusICaL De

    BeYONCÉuNTeL

    L’ÉPOuse Du RaJaH

    seNTI- MeNT De sYMPa-

    THIe

    COuRs De GYM au

    COLLÈGe

    ILs BLO- QuaIeNT Le PRI-

    sONNIeR

    5 7 6 46 4 9 2

    8 7 19 7 2 6 1

    6 34 8 1 5 3

    4 7 23 5 7 99 2 4 6

    N°4698 Force 1

    Facile

    solution du sudoku n°3866

    N°3867

    sOLuTION De La

    GRILLe N°4697

    3e marque de presse française22,1 millions d’utilisateurs par mois1er quotidien avec 3 800 000 lecteurs(ACPM ONE Global 2018 V3, ONE 2017)24-26, rue du Cotentin, CS 23110, 75732 Paris Cedex 15. E-mail : [email protected]él. : 01 53 26 65 65 Fax : 01 53 26 65 10

    Edité par 20 Minutes France, SAS au capitalde 5 776 544 €, RCS Paris 438 049 843Actionnaires : Sofiouest, Rossel France InvestissementPrésident, directeur de la publication : Frédéric DarutyDirectrice de la rédaction : Armelle Le Goff

    Impression : L’Imprimerie, Midi Print, Rotoga-ronne, Rossel Printing Company, Imprimeries IPS, RPI, CILA. Imprimé sur du papier produit en France, Belgique et Espagne, à partir de 60 % à 100 % de fibres recyclées, papiers porteurs des écolabels FSC ou PEFC ou Ecolabel européen, etc. 442 kg de CO

    ² émis par tonne de papier distribué.

    © 20 Minutes France, 2019. Dépôt légal : à parutionNos ISSN : 2109-134X, 1777-8301, 2269-1618, 2269-1677, 2269-1758, 2269-1790, 2269-1812, 2269-1820, 2269-3211, 2269-3238, 2269-3343

    HoroscopeBélier du 21 mars au 20 avrilSoyez tendre envers votre partenaire. C’est un jour heureux pour tous ceux qui travaillent dans la communication.

    Taureau du 21 avril au 21 maiUn collaborateur pourrait vous troubler. Vos méthodes de travail sont appréciées par vos collègues.

    Gémeaux du 22 mai au 21 juinGrâce à un compromis, la paix revient à la maison. Vos tâches requièrent de l‘attention, concentrez-vous davantage.

    Cancer du 22 juin au 22 juilletBien que votre émotivité vous empêche d’être toujours lucide, assumez vos choix haut et fort.

    Lion du 23 juillet au 23 aoûtLa chance peut jouer en votre faveur aujourd’hui. Elle devait être propice à la réussite. Profitez-en.

    Vierge du 24 août au 23 septembreLe manque de complicité avec votre partenaire vous inquiète : il est temps d’organiser des moments privilégiés.

    Balance du 24 sept. au 23 octobreVous peinez à être efficace au travail lorsqu’il s’agit d’exécuter des tâches répétitives. Faites des efforts.

    Scorpion du 24 oct. au 22 nov.Vous êtes plus irritable, et la tempête s’abat sur votre couple. La réussite n’est pas avec vous aujourd’hui.

    Sagittaire du 23 nov. au 21 déc.Une rencontre peut changer votre vie. Mettez tous les atouts de votre côté et provoquez le rendez-vous s’il le faut.

    Capricorne du 22 déc. au 20 janv.Attendez avant de faire un choix crucial. Soyez certain d’avoir toutes les cartes bien en main.

    Verseau du 21 janv. au 18 févrierVous êtes rongé par les doutes. Ne critiquez pas votre entourage. On pourrait vous trouver très agressif.

    Poissons du 19 février au 20 marsVous pourriez obtenir un succès éclatant en ce jour. N’ayez pas la grosse tête pour autant.

    Cerf-panthère pas avant midiCessez de vous poser des questions. Ecrivez des horoscopes.

    Retrouvez l’horoscope complet sur le site et nos applis.

    avec vous

    E. P

    rosd

    ocim

    i / S

    ipa

    P. L

    opez

    / AF

    P

    Le quiz du jour

    Qui de LR ou du PS a le plus la lose ?

    Testez vos connaissances

    sur les deux partis de

    gouvernement.

  • ET PLUS ENCORE ! AND MANY MORE !

    ALPHA WANNMAJOR LAZER

    FOALS ROYAL BLOOD

    JOHNNY MARRTHE CURE

    JORJA SMITH

    APHEX TWIN

    JUNGLE

    KOMPROMAT...BALTHAZAR EELS

    LOUIS COLE BIG BAND...POLO & PAN

    DIMANCHE 25 AOÛT

    SAMEDI 24 AOÛT

    VENDREDI 23 AOÛT

    AGAR AGAR BRING ME THE HORIZONDEERHUNTER

    CLAIROSHARON VAN ETTEN...

    AUX PORTES DE PARISROCKENSEINE.COM

    LOCATIONS : ROCKENSEINE.COM,FNAC.COM, DIGITICK.COMET POINTS DE VENTE AUTORISÉS.

    DE

    SIG

    N :

    NA

    STA

    SIA

    GO

    DE

    FRO

    Y &

    JE

    AN

    -BA

    PT

    IST

    E T

    HIR

    IET

    – L

    ICE

    NC

    ES

    : 11

    09

    05

    2 E

    T 11

    09

    05

    5 –

    RC

    S P

    AR

    IS :

    44

    8 2

    53

    34

    4

    DOMAINE NATIONAL DE SAINT-CLOUD

  • 16Jeudi 6 juin 2019Culture

    Application La plateforme cocréée par Mathieu Gallet propose une offre exhaustive de podcasts

    « Mathieu Gallet lance Majelan, la nouvelle plateforme de l’audio sur mesure », tonne un communiqué de presse. Cette application, cocréée par l’ex-PDG de Radio France et Arthur Pericoz, veut s’inspirer d’outils simi-laires de contenus à la demande, à l’instar de Netflix, Deezer, Luminary, Tooka ou Sybel. Mathieu Gallet avait levé, fin 2018, 4 millions d’euros au-près du fonds Idinvest et de Fabrice Larue et Xavier Niel. A son lancement mardi, la plateforme peut se vanter de la présence de 280 000 formats, 13 mil-lions d’épisodes, de fonctions sociales et d’une offre payante.L’application demande de s’inscrire mais fonctionne sur une base gra-tuite. Cependant, elle espère pouvoir

    percevoir des revenus avec une offre premium à 4,99 € par mois, qui pro-pose quelques programmes originaux, dont certains produits en interne. Mais une frange de podcasteurs indépen-dants ont exprimé leur désarroi face

    à cette nouvelle application. En subs-tance, Majelan permet d’indexer n’im-porte quel podcast sans que ses auteurs soient prévenus. Malgré l’argument du partage de podcasts – à l’origine gra-tuits –, la grogne des producteurs couve.

    Les réserves de Radio FranceImaginons. Vous êtes producteur de podcasts. Vous hébergez votre émis-sion quelque part et la distribuez sur une plateforme que vous avez choi-sie. Majelan peut-elle indexer le fruit de votre labeur dans son offre ? Oui. C’est de l’opt out : on ne choisit pas d’être inscrit sur une application, on ne peut que la quitter.Radio France a exprimé les mêmes ré-serves quant à ce mode de fonctionne-ment et tient à garder le contrôle sur ses contenus. L’ancienne maison de Mathieu Gallet a, selon Les Echos, tenu à affirmer qu’un flux gratuit ne devrait pas être reproduit par le premier venu. Mais, à la différence de Radio France, les plus petits producteurs de podcast n’ont pas été contactés par Majelan. Benjamin Benoit

    L’allant de Majelan laisse les podcasteurs en plan

    Mathieu Gallet a lancé l’application pour smartphone mardi.

    R. M

    eign

    eux

    / Sip

    a

    Le jeu vidéo croit aux pouvoirs des PégasesRécompenses Les films ont les Césars depuis plus de quarante ans, les jeux vidéo vont avoir leurs propres récompenses en 2020, les Pégases. Le Syndicat national du jeu vidéo (SNJV) a présenté mercredi ces trophées, une vingtaine de prix pour récompenser les meilleurs titres. Ils seront décernés par l’Académie des arts et techniques du jeu vidéo. « Le jeu vidéo est aujourd’hui la pre-mière industrie nationale culturelle, de-vant le livre et le cinéma, mais les stu-dios qui créent les jeux sont très peu connus du grand public, explique Lévan Sardjevéladzé, président du SNJV. Cette cérémonie « aura pour objectif de ré-compenser et de mettre en lumière les talents et les créations françaises, dé-taille Julien Villedieu, délégué général du SNJV, à France Inter. Mais aussi un certain nombre de métiers : on aura aussi bien un prix du meilleur jeu que des prix récompensant l’excellence vi-suelle, les univers sonores ou l’expé-rience narrative. » L’annonce intervient deux jours après celle du CNC sur la création d’une nouvelle aide à l’écriture pour les auteurs de jeux vidéo.

  • 18Jeudi 6 juin 2019SportS

    ##JEV#171-54-https://bit.ly/2QMUVLl##JEV#

    La pluie gâche la fête à Roland-Garros. Une première depuis trois ans. Tombée sans discontinuer mercredi, la pluie a contraint les organisateurs du tournoi à reporter à ce jeudi les quatre derniers quarts de finale (Djokovic-Zverev, Thiem-Khachanov, Halep-Anisimova et Keys-Barty).

    Gianni Infantino réélu à la tête de la Fifa. Sans surprise, le Suisse, seul candidat en lice, a été réélu pour un deuxième mandat à la tête de l’instance, jusqu’en 2023. Infantino, qui a succédé à Blatter en 2016, a été élu par acclamation, selon une recommandation du Conseil de la Fifa.

    La plainte pour viol visant Cristiano Ronaldo maintenue. Un temps annoncé retirée, la plainte pour viol à l’encontre du Portugais a bien été maintenue, selon l’avocate de la plaignante. « Nous avons juste retiré notre plainte au niveau de l’Etat [du Nevada], car nous avons déposé une plainte identique devant un tribunal fédéral », a expliqué Larissa Drohobyczer.

    « Gigi » et Paris, c’est finiFootball Une petite saison et puis s’en va. Le départ de Gianluigi Buffon a été officialisé mercredi par le PSG, dix mois après son arrivée à Paris, en provenance de la Juventus Turin, libre de tout contrat. « A l’is-sue d’une longue et sereine réflexion, le Paris Saint-Germain et Gianluigi Buffon ont acté le non-renouvelle-ment du contrat du légendaire gar-dien de but, qui arrivera à expiration le 30 juin », a indiqué le club parisien dans un communiqué.A 41 ans, le gardien italien n’avait signé qu’un contrat d’un an assorti d’une op-tion d’une saison supplémentaire. En février, il avait pourtant indiqué qu’il se verrait bien « rester une autre saison » dans le club parisien. Mais quelques semaines plus tard, Buffon s’était notamment montré fébrile sur deux buts contre Manchester United, en huitièmes de finale retour de Ligue des champions (1-3). Le portier ita-lien avait également connu quelques matchs compliqués en fin de saison. Reste à savoir si le PSG va enfin ins-taller Alphonse Areola comme gar-dien titulaire, ou s’il va partir à la re-cherche d’un autre portier.

    Cherchez l’intrus : stade de la Vallée du Cher, stade de la Source, Parc des Princes, stade Dominique-Duvauchelle. Si vous êtes un peu calé foot, vous avez bien évidemment pensé au Parc des Princes. Pourquoi ? Car l’enceinte du PSG se situe à des années-lumière de ses homologues. Ainsi, après avoir fait leurs armes à Tours, Orléans ou Créteil, en préparation à la Coupe du monde, les Bleues vont découvrir un autre envi-ronnement : 47 600 spectateurs les at-tendent vendredi, pour leur entrée en lice, face à la Corée du Sud.Comment les Bleues vont-elles réagir quand le coup d’envoi du match le plus fort de leur vie au niveau émotionnel sera donné ? La sélectionneure, Corinne Diacre, a soulevé le problème début mai : « Il y en a une [de faiblesse], c’est le match d’ouverture contre la Corée du Sud et la gestion des émotions. »

    « C’est normal de s’interroger, parce qu’on a du mal à s’imaginer comment elles vont réagir, expose l’ex-interna-tionale Jessica Houara. C’est un stade mythique qui a une histoire. Certaines joueuses vont découvrir ça. Ce n’est pas impossible que les premières mi-nutes soient un peu compliquées à

    gérer. » Question stade blindé, Aïssatou Tounkara sait de quoi elle parle. Elle était de la partie lorsque son Atlético de Madrid a fait péter le record d’affluence (60 739 au Metropolitano) pour un match pro entre deux équipes féminines de

    club. Un souvenir inoubliable, évidem-ment. « C’était incroyable, explique la défenseure. C’est une fierté, jamais je n’aurais imaginé jouer devant autant de monde. Tu rentres, tu lèves la tête, tu vois les tribunes pleines qui n’en fi-nissent plus… C’est dingue. »La Montpelliéraine Sakina Karchaoui, pour qui ce match sera un saut dans l’inconnu, prend ça sans stress. Pour le moment : « En équipe de France, on a quand même la chance d’avoir du pu-blic derrière nous. Mais c’est vrai que là, ça va être démultiplié, on s’attend à une ambiance assez folle. Mais il y a plus d’impatience qu’autre chose, on a tellement hâte d’y être. »

    Pour ne pas trop cogiter, le staff a pris les devants à l’occasion du stage de préparation. « On a fait des petits trucs mentaux pour essayer de s’y préparer, un peu d’imageries, confie la gardienne Solène Durand. L’objectif, c’est de gar-der les idées claires et ne pas trem-bler dès que tu auras le ballon dans les pieds. » Forte de son expérience, Aïssatou Tounkara avance quelques pistes de réflexion : « Il va falloir être tranquille, sereine, essayer de gérer ses émotions du mieux possible. Après, on a chacune notre personnalité. L’important sera le début de match. Si ça se passe bien sur le terrain, ça va se détendre naturellement. » Aymeric Le Gall

    Habituées des petits stades, les Bleues devront gérer leurs émotions au parc.

    F. F

    ife /

    AFP

    Au Parc, la fièvre du vendredi soirFootball Pour le match d’ouverture de « son » Coupe du monde, l’équipe de France jouera dans l’enceinte du PSG, qui sera totalement remplie

    Requiem pour le court n° 1Tennis La nostalgie se porte bien, à Roland-Garros comme ailleurs. Ainsi, le sablier avec de la terre battue du court n° 1, vendu 25 € (fonds reversés à l’association Fête le mur), est en rup-ture de stock. La FFT a lancé une col-lection spéciale pour célébrer cet en-droit mythique, promis à la destruction au terme de cette édition. Lors de sa création en 1980, celui que l’on appelait alors Central-bis affichait la deuxième

    plus grande capacité du complexe, avec 3 800 places. Le lieu où Rafael Nadal et Gustavo Kuerten ont écrit leurs pre-mières pages glorieuses à Paris n’est plus, cette année, qu’un court annexe, qui terminera son existence dimanche avec un tournoi en version e-sport.

    « Une ambiance incroyable »Son dernier grand moment restera le Wawrinka-Dimitrov au troisième tour cette année, initialement programmé sur le Lenglen et joué sur deux jours. « Il y avait une atmosphère, une ambiance incroyable, s’était félicité le Suisse après son succès. Quand ils nous ont dépla-cés dans ce court, je savais que cela allait être rempli. » Arnaud Clément a le cœur serré au moment d’imaginer les bulldozers venir faire place nette. « C’est là-bas que j’ai disputé mon der-nier match dans ce tournoi, se rap-pelle l’ancien n° 10 mondial. C’est un court atypique, qui avait sa propre his-toire. La version officielle, c’est que le Simonne-Mathieu sera son héritier na-turel. On verra. L’acoustique ne sera pas la même. » Boris Becker en garde aussi un souvenir ému : « Ils devraient conserver les pierres avec le nom des champions écrits dessus. » Ça semble mal parti. Nicolas Stival

    Le court n° 1 sera détruit à la fin de l’édition 2019 de roland-Garros.

    K. T

    ribou

    illar

    d / A

    FP

    « L’objectif, c’est de ne pas trembler dès que tu auras le ballon. »

    Solène Durand, gardienne

  • 20Jeudi 6 juin 2019SportS

    Femmes de sport Avoir une très forte poitrine peut être un frein à haut niveau

    Perçue comme un atout, un symbole de féminité, admirée par certains et enviée par d’autres, la poitrine peut pourtant représenter un handicap lorsqu’on est une athlète de haut ni-veau. « A 14 ou 15 ans, ma poitrine est devenue une gêne quasi impossible à gérer », se souvient Léa, handballeuse. Le mètre soixante et la cinquantaine de kilos de l’adolescente, alors en sport-études, ne lui permettent pas de por-ter le poids de son 90G.

    Une très forte poitrine peut « causer d’importantes douleurs dorsales et en-traîner une cyphose, une accentuation de la courbure dorsale, confirme Carole

    Maître, médecin du sport à l’Insep. Elle peut aussi occasionner des troubles de la posture. » Il y a quelques mois, la marque de soutiens-gorge de sport Berlei lançait une campagne de pub montrant l’impact du manque de main-tien de la poitrine lors de la pratique d’un sport. Ainsi, mal soutenue, une poi-trine de bonnet B peut bondir de 8 cm, et, au-delà d’un bonnet D, de 16 cm ! Un constat confirmé par une étude publiée dans Journal of Science and Medicine in Sport, qui concluait que « la taille des seins devrait être reconnue comme un

    obstacle potentiel à l’activité physique chez les femmes ».Lorsque la gêne causée par la poi-trine est trop importante, la réduc-tion mammaire est l’ultime recours. « En fonction de la pratique sportive intensive de l’athlète, de ses symp-tômes liés à sa poitrine, alors il peut y avoir une indication pour une réduc-tion mammaire », indique la médecin. La tenniswoman Simona Halep, pré-sente en quart à Roland-Garros, a opté pour cette option chirurgicale à l’âge de 18 ans. « Quand je l’ai fait, c’était pour

    le tennis », déclarait-elle dans Sports Illustrated. Aujourd’hui, « la récupéra-tion est très rapide, et une grande spor-tive peut reprendre son activité deux se-maines plus tard », assure Vladimir Mitz, chirurgien esthétique. Il existe aussi une autre technique de réduction mam-maire, par liposuccion. « Une procédure presque sans cicatrice qui soulage la patiente jusqu’à 300 g en moins dans chaque sein, détaille le chirurgien. C’est une technique qui peut bien convenir aux grandes sportives. » Léa a opté pour la solution chirurgicale à 24 ans : « Sur le terrain comme dans ma vie de tous les jours, ma poitrine était devenue un handicap. Je n’avais plus de plaisir dans le sport, je ne supportais plus les dou-leurs, les moqueries. Pour la confiance en soi, c’est destructeur. »Aujourd’hui, Léa a retrouvé le plaisir de jouer au hand : « Je cours beau-coup plus vite, mes mouvements sont plus amples. Je suis mieux dans mon corps au quotidien et sur le terrain. » Une décision qui a aussi réussi à Halep. La Roumaine, 185e au classement WTA avant son opération en 2010, est deve-nue n° 1 en 2017 et peut toujours rem-porter son deuxième Roland-Garros d’affilée samedi. Anissa Boumediene

    Des seins à damner une carrière

    Simona Halep, lundi à roland, a choisi de faire une réduction mammaire

    R. P

    rang

    e / A

    P / S

    ipa

    « Il peut y avoir une indication pour une réduction mammaire. » Carole Maître, médecin du sport

    VotrE SoIrÉE tÉLÉ

    20 h 55 MYSTERY ROADSérie.Deux épisodes.Avec Judy Davis.22 h 35 MYSTERY ROADAvec Judy Davis,Aaron Pedersen.

    THE VOICE, LA PLUS BELLE VOIXPrésenté par NikosAliagas, Karine Ferri. Pour sa finale, le télécrochet réunit Aya Nakamura, Patrick Bruel, Matt Pokora, Florent Pagny, Vitaa, Slimane et Maëlle.23 h 35 THE VOICE, LA SUITEPrésenté par Nikos Aliagas, Karine Ferri.

    21 h JOHNNY HALLYDAYDocumentaire.« La guerre en héritage ».23 h LA FOLLE HISTOIREDE LAETICIA HALLYDAY,SA VIE SANS JOHNNYDocumentaire.

    ENVOYÉ SPÉCIALPrésenté parElise Lucet.L’équipe du magazine présente ses nouvelles enquêtes journalistiques avec :« A votre service ! », « Un monde sans abeilles ? », « Policiers en détresse ».22 h 50 COMPLÉMENT D’ENQUÊTE« Affaire Romand, le dernier chapitre ».

    21 h L’ÎLEDE LA TENTATION Jeu.Présenté par Julie Taton. 22 h 50 L’AMOUR PAR DÉFAUTS

    IL FAUT SAUVERLE SOLDAT RYANFilm de guerre. 1998. Etats-Unis.6 juin 1944. Parmi tant d’autres, les soldats du capitaine Miller s’apprêtent à envahir les plages de Normandie.23 h 50 SOIR 3 Information.Présenté par Francis Letellier.

    21 h LES VISITEURS EN AMÉRIQUE Comédie. 2000. France, Etats-Unis.De Jean-Marie Poiré.22 h 45 LES VISITEURS, LA RÉVOLUTION

    CATCH-22Avec George Clooney. Deux épisodes.Après la mort de Nately, Yossarian est sanctionné par Korn et Cathcart. Il part à Rome avec Aarfy pour annoncer la mort de Nately à sa fiancée. 22 h 35 POSEAvec Kate Mara, Evan Peters.« Donner et recevoir ».

    20 h 35 FOOTBALL : PAYS-BAS- ANGLETERRE Ligue des nations. Demi-finale. 22 h 35 APPELS D’URGENCE

    LES HEURES SOMBRES DEL’ÉGYPTE ANTIQUEIl y a quatre mille ans, l’Egypte des pharaons s’est effondrée. Pendant près d’un siècle, l’Empire a connu le chaos avant de renaître de ses cendres.22 h 25 C DANS L’AIR Magazine.Présenté par Caroline Roux.

    21 h HÉRITAGES Présenté par Jean-Marc Morandini. « Courses contre la mort ».22 h 55 HÉRITAGES Présenté par Jean-Marc Morandini.

    9-1-1« Chimney, ce héros ». Avant d’être infirmiersecouriste, Chimney a euun parcours assez atypique.Le jeune homme se destinaità une carrière d’inventeurmais le succès n’a guère étérendez-vous.21 h 55 9-1-1Avec Peter Krause, Angela Bassett.« Vivre ou mourir ».

    21 h Jeu

    THE VOICE, LA PLUS BELLE VOIXPrésenté par NikosAliagas, Karine Ferri. Pour sa finale, le télécrochet réunit Aya Nakamura, Patrick Bruel, Matt Pokora, Florent Pagny, Vitaa, Slimane et Maëlle.

    21 h Magazine

    ENVOYÉ SPÉCIALPrésenté parElise Lucet.L’équipe du magazine présente ses nouvelles enquêtes journalistiques avec :« A votre service ! », « Un monde sans abeilles ? », « Policiers en détresse ».

    COMPLÉMENT

    21 h Film

    IL FAUT SAUVERLE SOLDAT RYANFilm de guerre. 1998. Etats-Unis.6 juin 1944. Parmi tant d’autres, les soldats du capitaine Miller s’apprêtent à envahir les plages de Normandie.

    21 h Série

    CATCH-22Avec George Clooney. Deux épisodes.Après la mort de Nately, Yossarian est sanctionné par Korn et Cathcart. Il part à Rome avec Aarfy pour annoncer la mort de Nately à sa fiancée.

    20 h 50 Docu

    LES HEURES SOMBRES DEL’ÉGYPTE ANTIQUEIl y a quatre mille ans, l’Egypte des pharaons s’est effondrée. Pendant près d’un siècle, l’Empire a connu le chaos avant de renaître de ses cendres.

    21 h Série

    9-1-1« Chimney, ce héros ». Avant d’être infirmiersecouriste, Chimney a euun parcours assez atypique.Le jeune homme se destinaità une carrière d’inventeurmais le succès n’a guère étérendez-vous.

    aime le film « Les Visiteurs en Amérique », à 21 h sur TMC. Non, on déconne

  • minuREN3429_001minuREN3429_002minuREN3429_003minuREN3429_004minuREN3429_005minuREN3429_006minuREN3429_007minuREN3429_008minuREN3429_009minuREN3429_010minuREN3429_011minuREN3429_012minuREN3429_013minuREN3429_014minuREN3429_015minuREN3429_016minuREN3429_017minuREN3429_018minuREN3429_019minuREN3429_020minuREN3429_021minuREN3429_022minuREN3429_023minuREN3429_024