Collaboration et Cloud computing

Download Collaboration et Cloud computing

Post on 01-Nov-2014

2.713 views

Category:

Business

3 download

DESCRIPTION

Prsentation au petit djeuner organis par Xwiki

TRANSCRIPT

1. La Collaboration : de la ncessit la mise en pratique au quotidien, le rle spcifique du Cloud Computing Petit-djeuner XWiki : Comment la collaboration et le Cloud transforment les organisations USEO SARL 149 rue Saint HonorAllier technologies et usages 75001 Paris France 2. USEO en quelques motsUn cabinet de conseil en organisation autour desnouvelles technologies30% de nos ressources investi en R&D :Benchmark et modlisation des usagesAnalyse des solutions du marchProduction dtudes de ltat de lartSerious GameAnimation pdagogiqueIls nous font confiance : GDF Suez, Ifop, JCD,SaurAssemble Nationale, plusieursMinistres et conseil gnraux, Grand Lyon,Strasbourg, Retrouvez nous sur communaute.useo.frpour accder lensemble des tudes etressources partages. 2 3. USEO et moi Je suis un directeur chez USEO, spcialis autour des stratgies de collaboration sociale. 2 projets mettre en avantUn serious game autour de la maturit Des tudes sur les rseaux sociauxdes usages 2.0: http://sena.useo.net dentreprise : http://referentiel.useo.net 3 4. Quels volutions pour les entreprises 4 5. Lhritage managrial du XXe sicle soppose au collaboratif Barrires Barrires IltsHirarchiques fonctionnelles dconnects 5 Source: Martin Roulleaux-Dugage : Grer la confiance 6. Les employs ne sont pas amens collaborer trs souvent, sils sont distants de plus de 15 mtresThomas Allen MIT, 1977 35 30 20 15 10 5 30 40 50 60 6 7. Accrotre la performance de lentreprise La contribution du management au XXe sicle : une productivit multiplie par 50 chez le travailleur manuel. La plus importante contribution que le management doive apporter au XXIe sicle ? Accrotre lidentique la productivit du travailleur du savoir. Peter Drucker (Les dfis du Management au XXIme sicle) Si HP savait ce que HP sait, nous serions 3 fois plus profitables Lew Platt Former CEO of HP 7 8. Les managers passent 2h/jour rechercher de linformation 50 % de linformation trouve na pas dutilit 59 % ne voient pas dinformation interne qui soit utile 53 % disent quelle na pas de valeur 36 % disent quil y en a trop, rendant difficile la recherche de la bonne informationTir de la prsentation de @ceciiil / Accenture : Survey 1000 middle managers US/UK 8 2007 Jan 9. Le monde de lentreprise ne peut ignorer le changement de culture gnrationnel Baby-Boomers Gnration X (1946/1964) (1965/1977) Gnration Y (1978/2000) Culture entreprise baby- boomers : Hirarchie, procdures, automatisation des tches Culture entreprise gnration X : Processus, comptences, quipes pluridisciplinaires Culture entreprise gnration Y : Technologies Collaboration, rseaux, communautsOrganisations 9 10. IDC - 2 dcembre 2010 Pour le cabinet dtudes IDC, les services encloud, linformatique nomade et les rseauxsociaux vont passer du statut de technologiesdavant-garde celui dvolution naturellepour les entreprises.Dans le mme temps, les rseaux sociauxdentreprise sont de plus en plus considrscomme un atout pour la productivit, unetendance qui va se maintenir dans les prochainesannes, IDC prvoyant une croissance annuellede ce segment de 38% jusquen 2014.Gartner novembre 2010 20 % des salaris s appuieront sur lesrseaux sociaux pour grer leurscommunications professionnelles en 2014 10 11. Ok, cest quoi la collaboration ? 11 12. Crer des dynamiques qui se trouve sur le web 2.0Des dynamiques:- Collaboratives,- Communautaires,- Douverture et de partage,- Transversales et ascendantes 12 12 13. Matrice des potentiels sociauxRelation Networking Intelligence collective Gestion desrelations entre Valorisation* du capital les membres Valoriser les expertises et social. (dclaratif et maximiser les opportunits analyse de *Effet de levier dpendant de de mise en relation. lactivit ) lactivit des membres Communautaire Dialogue Mise disposition despaces dexpression Dvelopper linteraction et Historique individuels et valorisation le partage des actions des membres actifs Centr sur le contenu Centr sur la conversation Conversation 13 14. Cinq familles caractristiques Mise en relation Coproduction Social Discussion et concertation Collaboration Partage de ressources Ecouter ses clients et changer avec eux Mettre en relation ses clients et leur permettre Social dchanger autour du produit CRM Co-innover Partage dexpertises et de ressources Social Evaluation des expertises et des contributions Sollicitation du rseau Questions/ Rponses KM Faciliter la circulation de linformation, Constituer des fils dexpertise (Veille), Social Sinformer sur la vie interne, Messaging Propager des alertes Crer des synergies Savoir qui fait quoi Social Trouver des opportunits de collaboration Networking Animation de communauts 14 15. 5 principales familles dusages social collaboration Collaboration 1.0 Collaboration 2.0 Social collaboration Partager toute linformation lie une activit au sein dune conversation 15 16. 5 principales familles dusages Social CRMConception 1.0 Automobile SA ?Conception 2.0 Automobile SA 2.0 Social CRM Lentreprise souvre sur lextrieur et construit ses nouveaux produits en partenariat avec ses clients 16 17. 5 principales familles dusages Social KM Capital 1.0 Capital 2.0 Social KM Associer aux savoirs formalises, un rseau dexpertise en mesure de converser 17 18. 5 principales familles dusages Social Messaging ! Social Messaging Se crer un fil dinformations en slectionnant ses sources et rediffuser les informations pertinentes 18 19. 5 principales familles dusages Social Networking Rseau de Rseau de relation 1.0 relation 2.0 Social Networking Maximiser les opportunits de contact et dvelopper le capital social des collaborateurs 19 20. Gartner novembre 2010 Une vraie collaboration effective et efficacenmergera pas sauf si les entreprisesrendent ces possibilits largementaccessibles aux utilisateurs qui devront semontrer laise avec. La technologie estseulement un catalyseur, la culture est unmust pour le succs. 20 21. Faire merger le collaboratif Mettre en Former au Avoir lesVouloir cooprer Savoir cooprer Pouvoir cooprer place un management moyens contrat qui collaboratif et techniques, favorise cette faire voluer humains et culture lorganisation financiers collaborative pour mettre pour en uvre prenniser cette culture cette culture 21 22. Confiance ? 22 23. La confiance base du dveloppement du collaboratifLanimation dune communaut doit permettre aux diffrents acteurs dallerau-del de linformation vers un vritable travail collaboratifConfiance Information Collaboratif Coproduction (synergie et Valeurs complmentarit) communes Production Comprhension parallle commune (valeurs communes) Dialogue Echange dinformations 23 Martin R. Dugage 24. Le collaboratif modifie les rapports entre les participantsLa connaissance de lautre devient plus large : au del de sa fonction, un collaborateur est galement reconnu par ses expertises, ses contributions. Il dveloppe une e- reputation.Une expression accessible tous : Les canaux de communication ne sont plus limits, des espaces conversationnels publics sont mis en place o chacun peut engager une discussion librement.Une interactivit plus importante et un renforcement des contacts : Chacun peut rester en contact en suivant lactivit de ses collgues ou de sa communaut. Chaque collaborateur identifie autour de lui les collgues qui partagent les mmes centres dintrt et les espaces conversationnels deviennent des lieux dchanges o naissent de nouvelles synergies. 24 25. Quelle ncessit de cultiver lesprit collaboratif ? 25 26. Les principales raisons des entreprises pour collaborer 1 2 3 4 5 6 7 81 : Connecter les collaborateurs de manire transverse 2 : Faciliter laccs aux experts3 : Accrotre la productivit 4 : Grer et capitaliser les connaissances5 : Favoriser linnovation 6 : Rduire la duplication des efforts7 : Rduire les doublons de contenu 8 : Renforcer la cohsion dquipe 20Adoption council : FinalQ42009 26 Adoptionreport 27. ROI ou satisfaction ? Quand on lit le Entreprise 2.0 : state of adoption de dcembre 2009, 82% des organisations interroges nont pas pu calculer un ROI. Cependant si ces mmes entreprises nont pas pu mesurer le ROI de cette initiative 2.0, le mme pourcentage (82%) se disent satisfaites davoir mis en place une stratgie 2.0 dans leur organisation. Cisco considre que le ROI de son investissement dans des solutions collaboratives est de 900% et que le collaboratif a conduit Cisco en 2008 conomiser 691 millions $ et accrotre sa productivit de 4,9%. On a tendance surestimer ce quon peut mesurer et sous-valuer ce qui ne peut pas ltre John Hayes directeur marketing dAmerican Express 27 28. Les gains du collaboratif en interne (tude McKinsey) Accroissement des revenus Accroissement de linnovation Rduction du time to market Accs aux experts internesRduction des cots de communication Accs plus rapide linformation 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 28 29. Les gains du collaboratif avec les partenaires(tude McKinsey) Accroissement des revenus Accroissement de linnovation Rduction du time to market Accs aux experts externesAccroissement de la satisfaction des partenaires Rduction des cots de communication Accs plus rapide linformation 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 29 30. Quapporte le Cloud ? Et plus largement le PAAS 30 31. 31 32. Collaboration: laccs universel est incontournable 32 32 33. La faon la plus simple de mener un pilote collaboratif = 33 34. Rduire les cots 34 35. Lensemble des diteurs du march dveloppent desfonctions sociales 35 36. Le rle du DSI 2.0 36 37. Dveloppeur dusageAccompagner son organisation dans son apprentissage du 2.0 etnotamment encadrer lusage des plateforme Saas, usages des mdiassociaux externes, acculturation de lorganisation, accompagner ledveloppement des usages (en partenariat avec les mtiers)En tant que rfrent technologique, clairer lorganisation sur les enjeux etles impacts de lentreprise 2.0Challenger les diteurs/intgrateurs sur leur promesse 2.0Prparer linfrastructure de demain en parallle 37 38. Nayez pas peur 38 39. Merci !Blog :http://poncier.org/blog,Anthony Poncier surTwitter, FB, Linkedin,Viadeo 39

Recommended

View more >