les enfants turbulents relèvent- ils de la médecine ?

Click here to load reader

Download Les enfants turbulents relèvent- ils de la médecine ?

Post on 04-Apr-2015

104 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Page 1
  • Les enfants turbulents relvent- ils de la mdecine ?
  • Page 2
  • TROUBLE DEFICIT DE LATTENTION/HYPERACTIVITE (TDAH) TROUBLE HYPERACTIVITE AVEC DEFICIT DE LATTENTION (THADA) LENFANT HYPERACTIF :
  • Page 3
  • Le syndrome dhyperactivit avec dficit de lattention un dficit de lattention, une hyperactivit, une impulsivit Symptmes peu spcifiques pour lesquels la frontire entre normal et pathologique n'est pas toujours facile.
  • Page 4
  • Inattention L'enfant du mal soutenir son attention au travail ou dans les jeux Lair de ne pas couter quand on lui parle Ne se conforme pas aux consignes TROP DISTRACTIBLE
  • Page 5
  • A des difficults organiser ses travaux et ses activits vite ou fait contrecoeur les tches qui ncessitent un effort mental soutenu Perd souvent les objets ncessaires son travail ou ses activits
  • Page 6
  • Hyperactivit Agite souvent ses mains et ses pieds ou se tortille sur sa chaise A souvent du mal rester assis quand on le lui demande Souvent court, saute exagrment dans les situations o cela nest pas appropri
  • Page 7
  • Hyperactivit A du mal jouer ou avoir des loisirs en silence Est sur la brche et agit souvent comme dirig par un moteur Parle souvent trop
  • Page 8
  • Impulsivit Se prcipite pour rpondre aux questions sans attendre quon ait termin de les poser A du mal attendre son tour Interrompt souvent autrui ou impose sa prsence
  • Page 9
  • 3 % et 5 % des enfants dge scolaire aux U.S.A. 0, 5 % des enfants dge scolaire au Royaume Uni Il nexiste pas de donnes pidmiologiques prcises sur la prvalence du TDAH en France. PRVALENCE
  • Page 10
  • Le diagnostic ne devrait pas tre port lors dune simple consultation, mais il ncessite Le tmoignage concordant des divers environnements famille, cole, mdecin Un recul suffisant (> 6 mois) Un bilan mdical et psychologique permettant dvaluer les problmes associs.
  • Page 11
  • La famille: enfant opposant, ncoute rien, chahuteur, se lve de table au milieu des repas, perd toujours ses affaires, souvent irritable, entt, autoritaire
  • Page 12
  • Les enseignants: enfant agit, bavard, turbulent, excessif, impulsif, perturbateur au niveau du groupe,intelligent mais..., pas concentr, inattentif
  • Page 13
  • Par les autres enfants, lenfant hyperactif est souvent exclu... Lenfant est vu par lui-mme de faon assez ngative, il a une faible estime de soi, puisquil est confront de nombreux checs Lenfant nest pas toujours vu par le mdecin comme un enfant hyperactif surtout la premire consultation
  • Page 14
  • CONSEQUENCES 1. La mauvaise intgration sociale 2. Lchec scolaire 3. Le sentiment dautodprciation
  • Page 15
  • Rle de l'ge Dans 50 % des cas, les premiers symptmes sont prsents avant lge de 4 ans, mais les problmes rels ne se posent quavec le dbut de la scolarit. Avant lge de 6-7 ans, cest lhyperactivit motrice qui domine le tableau clinique. Les troubles de lattention et limpulsivit se traduisent par des changements dactivit incessants. Chez ladolescent, cest limpulsivit qui semble au premier plan ou les troubles de l 'attention
  • Page 16
  • Devenir long terme Les symptmes dhyperactivit sattnuent avec lge. Lagitation motrice peut tre remplace vers ladolescence par limpossibilit de rester parfaitement tranquille. Par contre, limpulsivit et les troubles attentionnels peuvent persister. En moyenne, le comportement samliore chez deux enfants sur trois, entre 13 et 16 ans.
  • Page 17
  • DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL Hyperactivit normale: 3 5 ans Enfant ayant une intelligence suprieure la norme Enfant possdant un QI bas Dficits sensoriels et instrumentaux : dficit visuel, auditif.
  • Page 18
  • Affections neurologiques: enfants pileptiques Mdicaments: corticodes, antiasthmatiques, antipileptiques Hyperactivit psychotique Hyperactivit ractionnelle Hyperactivit des carences affectives
  • Page 19
  • Troubles de lapprentissage Trouble oppositionnel avec provocation Troubles des conduites Troubles de lhumeur Deux tiers environ des THADA sont impurs
  • Page 20
  • COMORBIDITES +++
  • Page 21
  • Prise en charge Traitement mdicamenteux Prise en charge rducative Prise en charge psychothrapique individuelle et/ou familiale
  • Page 22