les huiles essentielles : des insectifuges en title les huiles essentielles : des insectifuges en...

Download Les huiles essentielles : des insectifuges en Title Les huiles essentielles : des insectifuges en maraichage

Post on 25-Oct-2020

2 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Les huiles essentielles :

    des insectifuges en maraichage

  • Une utilisation ancestrale

    Dans l’Histoire

    • Pays arabes : Kitab al-Qanum d’Avicenne (Vth siècle)

    • Chine : “Materia medica” par Shen Nong ( I ou IIth siècle A.C)

    • Grèce : Dioscoride décrit 400 plantes médicinales • Egypte : Papyrus egysptien (1 700 A.C)

    • Inde : Textes d’Ayurvedic (2 500 A.C)

    Répartition

    • Plantes supérieures : plus de 17 500 espèces aromatiques

    • Nombre limité de familles : Myrtacea, Lauracea, Rutacea, Lamiacea,….

    • Dans tous les organes de la plantes (fleurs, feuilles, écorces, racines, graines, …)

    80 % des médicaments ont une origine végétale /!\

  • Huiles essentielles : des métabolites secondaires

    système d’auto-protection des plantes

    Alcaloïdes

    Terpènes

  • Une production impressionnante

    Les plantes produisent environ 50 000 de métabolites secondaires :

    • 30 000 terpénoides

    • 12 000 alcaloides

    • 2 500 phényle propanoides

    • 2 500 d’autres composés

  • Huiles essentielles : molécules insecticides et fongicides

    Pourquoi les huiles essentielles ?

    • Molécules d'origine naturelle

    • Grande diversité de molécules et

    efficacité prouvée scientifiquement

    • Biodégradable et respectueuse de

    l’environnement

    • Effet direct

  • Exemple d’HE-molécules

    HE / Molécules Cible Mode d’action Source

    He Thym, origan

    Thymol, Carvacrol

    Pathogènes fongiques et insectes

    Dissolution des parois et membranes des

    pathogènes fongiques.

    Insectifuge

    Muller-Riebau & al., 1995

    Isman et Machial,

    2006

    He Girofle

    Eugénol

    Pathogènes fongiques et insectes

    Idem Jacobson M.,1990

    HE Pelargonium

    Citronellol Insecticide et nématicide

    Perturbateur, nématifuge

    Choi et al., 2006 Amer et Mehlhorn,

    2006

  • Huiles essentielles : un mélange complexe

    Pourcentage molecule Melaleuca alternifolia Mentha piperita Eucalyptus globulus

    terpinène 4 ol 29-45 18 0,3-0,6

    sesquiterpenes 13,7

    gamma tertpinene 20,4

    alphaterpinene 9,4

    terpinolene 3,3

    alpha terpinéol 2,9 0,1-0,4

    1-8 cinéol 10-60 2,4-18,5 62,4-82,2

    alpha pinène 2,5 0,1-1,17 3,1-9,7

    beta pinène 1,6 0,1-2 0,1-0,3

    p-cymène 2,1 0,1-0,3

    limonene 0,7-6,8 0,7-4,23

    béta ocymene 0,06-0,9

    gamma terpinene 0,2-0,7

    menthone 8,9-31,64

    menthofuran 0,1-7,4

    myrcene 0-0,2

  • Mécanisme d’action

  • Modes d’action

    Antibactérien Antivirale

    Antifongique Insecticide/fuge

    & Nématicide

    Intérêt Medinbio

  • Exemples communément utilisés en agriculture bio

    He Thym, origan

    Thymol, Carvacrol

    He Girofle

    Eugénol

    HE Pelargonium

    Citronellol

    Fongicide ++ +++ +

    Insecticide + ++ +++

  • Volet antifongique

    Botrytis cinerea sur fraise

  • Inhibition de Botrytis cinerea grâce à l’HE Girofle

    A. Témoin

    B. HE Girofle 5 µL

    C. HE Girofle 10 µL

    D. HE Girofle 15 µL

  • Gestion des insectes

  • Pré-screening biblio : réduction des insectes avec des

    composés volatils

    Toxicité et dissuasion alimentaire de molécules provenant d’huiles

    essentielles (terpènes et phénols)

  • Screening Medinbio

  • Exemple : INS sur thrips (comptage)

    Essai 100 ml : J0 et J2

    J0 Avant traitement J0 Après traitement J2 Après traitement

    4 2 0

    1 4 1

    3 5 1

    7 1 1

    6 1 0

    5 2 0

    3 6 0

    8 3 0

    10 2 2

    3 1 0

    6 1 0

    8 1 0

    2 1 1

    9 0 1

    9 0 1

    3 2 0

    3 2 0

    6 0 0

    7 1 0

    5 0 0

    4 2 2

    9 6 0

    8 3 1

    5 2 0

    6 2 0

    2 1 0

    4 0 0

    Moyenne 5.4 1.9 0.4 Efficacité observée dés le 1ier traitement

    1, 2, 3,…

  • Exemple : INS sur thrips N

    o m

    b re

    d e

    t h

    ri p

    s

    Réduction du nombre de thrips en fonction de la dose de produit

    INS utilisée

    Avant traitement Après traitement

    - 73 % de thrips- 69 % de thrips

  • Pilotage des thrips : utilisation d’auxilliaire

  • Pilotage des population de thrips : utilisation INS

    INS INS INS

  • Exemple : INS sur pucerons N

    o m

    b re

    d e

    p u

    c e

    ro n

    s

    Réduction du nombre de pucerons en fonction de la dose de produit INS

    utilisée

    Avant traitement Après traitement

    - 70 % de pucerons

    - 12 % de pucerons

    - 84 % de pucerons

    /!\ Une faible température diminue l’efficacité des HE

  • Exemple INS sur pucerons

    Efficacité de l’INS visible dés le 1ier traitement sur les pucerons

    Avant pulvérisation Après pulvérisation

  • L’art de la galénique

    Déphasage total des

    composés lipophiles et hydrophiles

    Emulsion stable et

    homogénéité partielle de la solution d’actifs

    Préparation finalisée (émulsion stable et

    solution homogène)

  • Conclusion

    Efficace

    Volatile

    Naturel

    Peu toxique

  • Merci de votre attention

    Contact : thierry.picaud@medinbio.com

    Info : www.medinbio.com

    mailto:thierry.picaud@medinbio.com http://www.medinbio.com/

Recommended

View more >